Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Visiter Valletta, La Valette, capitale de Malte et des chevaliers


Des vacances à ? Comment ne pas découvrir la capitale de l’île de Malta : La Valette que les maltais appelle Valletta. La capitale de la République de Malte n’est pas Malte, mais elle en est un très bon point de départ pour apprécier le charme de Malte. Cette ville du XVIe siècle comprend de nombreux bâtiments de l’époque des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui gouvernèrent l’île pendant deux siècles et demi. Que voir et que faire à la Valette? Comment visiter Valletta pour en découvrir les incontournables et les sites insolites. 

visiter valletta malte

La valette, capitale Malte

 

Visiter Valletta, La Valette, entre charme, douceur de vivre et héritage historique

Construite par Jean Parisot de La Valette sur une presqu’île, la capitale couleur de miel, est entièrement ceinturée de remparts:

A l’intérieur, une « bastide » avec ses rues à angle droit, ses baies à bow windows ou à balconnets en fer forgé. L’on peut y admirer
– le Palais des Grands Maîtres quand il n’est pas interdit pour cause de réunion du gouvernement !
– la Cocathédrale Saint-Jean
– les Auberges des différentes « langues » des chevaliers transformées en musées : Beaux-arts et Archéologie
– le théâtre Manoel
– les jardins, renfermant ficus arborescents, bougainvillées multicolores et hibiscus rouge vif
=> au bout de la presqu’île le Fort Saint Elme
=> et depuis les remparts, des vues magnifiques sur tous les ports naturels et sur les 3 villes.
Le dimanche est pour la Valette et les Maltais un jour exceptionnel : le matin, autour des remparts à partir de la place des Tritons, les Maltais endimanchés se pressent au marché aux oiseaux et aiment flâner dans le marché aux puces, pour dénicher l’objet rare.
Midi, est ponctué par les coups de canon qui s’entendent, j’en ai fait l’expérience, depuis tous les endroits de l’île.

Visiter Valletta, c’est aussi découvrir une certaine ambiance chaleureuse. La Valette ce sont aussi des commerces (banques, bijouteries, mode) et surtout le lieu de prédilection des animateurs de croisières en Méditerranée…
La Valette a résisté aux Turcs mais pas au débarquement de 2 bateaux de croisière : je vous laisse imaginer Republic Street, une rue de 10 m de large sur pratiquement 1 km de long, canalisant un flot d’environ 6000 touristes !!! … j’avoue avoir fui et m’être réfugiée au calme à Senglea et de là, j’ai aperçue les navires qui étaient plus hauts que les bâtiments de 3 étages … et je suis revenue déguster un délicieux café sur les remparts, après leur départ quelques heures plus tard. Comme je les plains de ne rien avoir vu de cette île merveilleuse !

D’après moi, La Valette est la capitale de Malte mais n’est pas Malte, c’est le point de départ de la visite de cette île historique et préhistorique, européenne, non dans sa langue, mais dans l’âme bien avant la création de l’Europe.

Que voir à La Valette ? Les visites incontournables à Valletta

Visiter Valletta passe par la découverte de plusieurs sites jugés immanquables.

Voici les principaux sites que j’ai visités (ou essayé de visiter !)

Republic Street
L’artère principale de La Valette s’étend de la porte (City Gate) auFort Saint Elme : elle prit son nom actuel, en 1974, année d’indépendance de Malte. C’est à partir de ce point stratégique que vous pouvez bien visiter Valletta.
C’est la rue « commerçante » de la capitale : pour les amatrices de bijoux, c’est le paradis, car il y a un grand choix en pierres et bijoux en filigranes or et argent à des prix fort raisonnables ! j’avoue y avoir trouvé, en cherchant beaucoup tout de même, de magnifiques opales boulder bleu turquoise (bague et boutons d’oreilles) pour environ 250 €.

La co-cathédrale Saint-Jean
Construite de 1573 à 1577 par Gerolamo Cassar, elle domine Saint John’s Square de son austère façade : elle est dédiée à Saint Jean-Baptiste, patron de l’Ordre.
Quand on y pénètre, on est submergé par sa magnificence : le sol, sous lequel reposent les Grands Maîtres, est constitué d’une marqueterie de marbres multicolores les différentes « langues » ont rivalisé pour décorer la plus belle chapelle et toutes renferment de somptueux trésors (lapis lazuli, marbre, ors et argents). Une crypte renferme les restes de Jean Parisot de la Valette.
Attenant à la cathédrale, le musée Saint Jean renferme une remarquable collection de tableaux, en particulier « la décollation de Saint Jean Baptiste » et le Saint Jérôme du Caravage, ainsi qu’une collection de tapisseries flamandes (de juillet à mai).

L’Auberge de Provence : musée d’Archéologie (entrée 1 Lm, visite libre)
Construite en 1574 par Gerolamo Cassar, elle était la résidence des Chevaliers de provence.
Union Club, sous la domination britannique, elle renferme actuellement le musée d’Archéologie, totalement rénové en 2000.
Les trésors maltais du néolithique à l’époque romaine sont parfaitement mis en valeur : vous pourrez y admirer, entre autres, la Vénus de Malte provenant d’Hagar Qim et la Sleeping Lady, statuette découverte dans le temple souterrain de l’Hypogée. On y trouve, également, des poteries préhistoriques, des morceaux de fresques néolithiques, des vestiges puniques et romains et des pièces de monnaie.

Le Palais des Grands Maîtres
Construit de 1570 à 1580 par – devinez qui ? – Gerolamo Cassar, ce superbe et majestueux bâtiment, à l’origine résidence des Grands Maîtres, est aujourd’hui celle du Président de la république et siège de la Chambre des Députés.
Si vous avez l’opportunité de pouvoir le visiter (apparemment, 1 dimanche sur 2, à partir de 10h), vous pourrez voir l’Armurerie, des collections de tableaux, notamment ceux représentant les célèbres batailles contre les Turcs ainsi que des tableaux de Ribera.
Sinon vous vous contenterez de la cour de Neptune ombragée par de magnifiques ficus et ornée d’une statue de Neptune dans son berceau d’hibiscus.

Le Caffe Cordina
Vous pouvez faire une agréable pause au Caffe Cordina, en terrasse ou à l’intérieur de ce magnifique café que l’on dit être de la même classe sur le Florian : par contre, un café vous coûtera 1€, ce qui est loin du prix de Venise (pour ceux qui s’y sont risqués !!!).

Le théâtre Manoël (1,5 Lm, visite guidée)
Ce petit théâtre, construit en 1731 sur l’ordre de Manoël de Vilhena, était « une source de détente décente » pour les Chevaliers qui se produisaient eux-mêmes sur scène. Il connut une période d’oubli de 1866 à 1960, année de sa restauration : cette période due à l’ouverture de l’Opéra Royal, situé au début de Republic street, qui fût bombardé et totalement détruit par un raid aérien en 1942.
Ce théâtre aux merveilleuses qualités acoustiques, dues à la présence de 2 citernes d’eau sous la scène, est devenu le théâtre national de Malte et accueille des célébrités internationales (Menuhin, Rostropowitch, Gopal, …).

La Maison de l’Amirauté : musée des Beaux-Arts (1Lm, visite libre)
Ce splendide palais, la maison de l’Amirauté, érigé en 1570 par Jean de Soubiran, abrite aujourd’hui le musée des beaux arts :
Le 1° étage est réservé aux chefs d’œuvres européens : primitifs russes et italiens, tableaux italiens (Tintoret) , espagnols (Ribera), peinture flamandes …
Le rez de chaussée renferme des œuvres françaises, italiennes et, bien entendu maltaises.
En fait, il s’agit d’un panorama de l’art pictural européen où l’on peut parfaitement appréhender l’évolution des techniques.

Les jardins d’Upper Baracca
A l’origine, les jardins privés des Chevaliers italiens faisaient partie des fortifications de la villes, d’où leur surnom de Belvédère d’Italie.
Outre les hibiscus et les bougainvillées, le plus remarquable est le panorama que l’on a sur le grand port et les Cottonera (les 3 cités).

picto culture gris

Aller en vacances à Malte?

Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. philae on

    félicitations pour ce superbe article j’apprécie
    il me sera très utile pour visiter malte
    cordialement

  2. Sandrine Monllor on

    Bonjour,

    c’est vraiment super de faire un retour d’expérience. Je vais le publier sous forme d’article pour que le plus grand nombre de visiteurs en profitent!

  3. LACOSTE on

    Je souhaite apporter un correctif à mon avis qui date de 10 ans : les opales ont laissé la place aux topazes fumées…

    D’autre part, je souhaite vous faire part de mon avis sur l’hôtel OSBORNE, 50 South street Valletta, hôtel idéal pour visiter l’île et dans lequel je viens de séjourner.

    Eh oui ! 10 ans après, me voici pour la quatrième fois sur l’île de miel dans son écrin d’azur … et d’émeraude, en cet automne.

    Cette fois, afin de visiter La Valette et d’être au plus prêt du terminal des bus, la place de Tritons, j’ai choisi de m’installer dans la capitale maltaise.
    Situé au cœur du quartier historique, bien à l’abri des remparts de la ville, cet hôtel siège dans un palais construit par les Chevaliers de Saint-Jean, à côté du musée des Beaux-Arts et de l’ambassade de France.

    Cet hôtel, restauré et aménagé de façon très confortable, se caractérise par une grande propreté.
    Le hall d’accueil et les parties communes, très chaleureux, sont agrémentés de meubles anciens et les murs sont joliment décorés de tableaux.

    Les 54 grandes chambres, réparties sur 6 étages avec ascenseur, possèdent toutes le confort moderne : TV, téléphone, possibilité de branchement WIFI, climatiseur réversible. Certaines donnent sur la rue, d’autres sur un impasse et les dernières sur le puits intérieur (peu gênant en cette saison !)
    Un salon vous permet de déguster des cocktails a un prix très raisonnable (3,50€) en attendant le repas.

    Vous passez ensuite, dans la salle à manger où il est possible de prendre toutes les collations de la journée :
    – le petit-déjeuner continental à 5 € : céréales, fruits, produits laitiers, charcuteries, chaudes ou froides, fromages,ommelettes, haricots avec boissons (jus de fruit, café, thé, chocolat) à volonté,
    – les repas (dîner et souper), à 7 €, sous forme de buffets : crudités (purée de fève, haricots, légumes au vinaigre, olives, tomates, etc…), soupe ou pâtes (timpana, lasagnes,…), 3 plats principaux au choix (Viande, volaille et poisson), dessert (fromage, gâteaux et fruits)
    Nous avons bénéficié d’une offre spéciale avec 1 repas gratuit au bout de 3 repas pris et d’un repas typiquement maltais, samedi soir : cela change des repas « anglais » d’il y a 18 ans ! ils sont vraiment plus savoureux !
    En plus de cela, le personnel est prêt à tout pour vous conseiller et vous rendre service : la gentillesse est l’un des traits dominants du personnel de cet hôtel, ainsi que des Maltais en général.

    De cet hôtel, vous êtes à une quinzaine de minutes des monuments et jardins de Valletta et surtout à 5 minutes du terminal des bus vous permettant de rayonner dans toute l’île.

Leave A Reply