IDEOZ Voyages > Apprendre les langues étrangères pour communiquer en voyage en Europe > Comment apprendre une langue étrangère rapidement et facilement?

Comment apprendre une langue étrangère rapidement et facilement?

Peut-on apprendre une langue étrangère rapidement et facilement en ligne, avec une méthode ou un guide de conversation ? Comment acquérir les bases grammaticales et le vocabulaire utile pour tenir une conversation simple en quelques heures d’apprentissage ? Certaines solutions gratuites ou payantes le promettent. Le plus dur est de choisir la bonne.


Vous avez choisi d’apprendre une langue étrangère ou plusieurs, parce que vous envisagez un voyage et aimeriez pouvoir communiquer avec les natifs? Vous ne voulez pas juste chercher des interlocuteurs français sur votre lieu de vacances pour se retrouver autour d’un pot et faire des rencontres et vous préférez échanger avec les “locaux”? Je ne peux que vous féliciter.

Il y a ceux pour qui les langues sont une évidence et leur apprentissage facile et naturel. Mais il y a trop de personnes qui n’osent pas apprendre une langue. Par peur du ridicule, par sentiment d’incapacité, par complexe, par gêne à l’idée de ne pas parler avec le bon accent, par manque d’intérêt, parce que vous avez subi les langues étrangères lors de votre scolarité. Il est pourtant possible de changer la donne et d’apprendre à tout âge, quel que soit votre niveau de diplôme, votre ancien niveau à l’école. Le tout est de se lancer et d’être motivé et impliqué sur la durée pour échanger avec des interlocuteurs qui ne parlent pas votre langue et ouvrir bien d’autres horizons dans la foulée : des voyages, des rencontres, la découverte d’autres cultures….

8 conseils pour apprendre une langue étrangère facilement

Voici les conseils qui me semblent les plus importants pour apprendre des langues étrangères sans s’ennuyer, sans forcément avoir l’impression de travailler beaucoup au risque de vous lasser :

  1. Commencez par tester des outils gratuits pour vérifier votre intérêt et votre rapport avec la langue choisie
  2. Investissez dans une méthode de langue pour suivre des cours plus structurés avec une approche globale de la langue
  3. Mieux vaut travailler tous les jours 5 à 10 min que de temps en temps, même si vous bossez beaucoup pour compenser
  4. Apprenez à vous détacher de vos habitudes par rapport à votre langue maternelle et obligez vous à parler le plus possible dans la nouvelle langue, même si vous manquez de vocabulaire (à partir du niveau intermédiaire, cela devenir un réflexe)
  5. Apprenez le vocabulaire dont vous avez besoin et qui vous intéresse : à quoi bon savoir parler de maçonnerie, de jardinage si vous voulez réserver une chambre ou faire une recette de cuisine?
  6. Familiarisez vous avec la langue en écoutant le plus possible des films et séries en VO, des chaînes de radio, des émissions sur satellite
  7. Parler le plus possible avec des interlocuteurs sur des sites d’échanges, avant de vous rendre dans le pays

Se tester avec une appli ou un site en ligne gratuit

  • L’objectif est de vérifier votre niveau de motivation et votre rapport à la langue sans avoir à débourser de l’argent, avant de vous rendre compte que cette langue ou méthode n’est pas faite pour vous

Duolingo, c’est un site et une appli utiles pour les débutants. Ca permet de se familiariser avec des mots basiques et expressions utiles, de façon ludique et sans avoir à payer. Normalement, cela vous amusera au début et vous serez vite assez frustré et vous aurez envie d’aller plus vite et plus loin.

Vous n’apprendrez jamais une langue avec Duolingo, mais vous pourrez vérifier si la langue vous plaît et si vous avez envie de passer du temps à l’apprendre.

Avoir une démarche active et s’abonner à une méthode de langue pour un apprentissage plus structuré

  • Pour vraiment pouvoir échanger, on doit avoir une vision globale d’une langue et son mode de fonctionnement et ne pas juste apprendre du vocabulaire. Pour intégrer les bases grammaticales, sa logique, sa prononciation et phonétique et le lexique, il faut accepter de travailler de façon structurée et souvent de suivre des cours qui sont organisés avec une logique progressive.

Le fait de souscrire à une méthode de langue avec un abonnement permet de s’inscrire dans une durée (généralement 3, 6 mois, 1 ou 2 ans), et de définir des objectifs de paliers que l’on peut définir. En général, on atteint le niveau grand débutant, débutant après 3 mois, avant de passer au niveau intermédiaire pendant 6 mois, perfectionné, spécialisé.

Parmi toutes celles testées, ma préférée reste Babbel. Je l’ai préféré à Busuu. Les cours sont élaborés par des professeurs et des fins connaisseurs de la langue et la prononciation est assurée par des natifs pour mieux se familiariser. Il est possible de choisir les exercices selon ses envies et de varier entre des petits cours de 10-15 min environ (en 8 – 10 étapes) qui conjuguent la mémorisation de mots utiles (par rapport à un sujet spécifique) et des leçons de grammaire ou conjugaison, ou des révisions de vocabulaire.

Le fait de payer peut être pour certains plus engageant et donne un petit supplément de motivation pour amortir son investissement. Mais ça ne suffit pas si on n’a pas l’envie d’apprendre chaque jour ou au moins le plus souvent possible. Par expérience, il est plus facile de travailler tous les jours, même seulement 5 min que d’aligner plusieurs leçons de temps en temps pendant une heure ou deux.

Vous n’aurez pas appris à parler à l’issue du cycle de cours, mais vous connaîtrez au moins 3000 mots et vous maitriserez la structure de la langue (conjugaison, grammaire). Vous connaîtrez aussi les formules les plus utiles en voyage : pour acheter un billet, réserver une chambre, commander un plat au restaurant, demander votre chemin.

S’immerger dans la langue et s’habituer à l’écouter pour mieux la comprendre

Normalement, il est plus facile et plus motivant de comprendre un dialogue dans une série ou un film que dans des exercices de méthodes, un peu artificiels, même s’ils sont nécessaires. Plus facile, car on peut réécouter à loisir, alors qu’il peut être gênant de confier à un interlocuteur en situation réelle de répéter plusieurs fois, parce qu’on n’a pas compris.

Prendre l’habitude d’écouter la langue avant de vouloir la pratiquer avec de vrais interlocuteurs est une évidence. Quand on le peut et qu’on n’est pas forcé de s’immerger à cause d’une expatriation, c’est le mode le plus pratique, car il renvoie rarement aux pensées bloquantes par rapport à un mauvais accent ou un manque de maîtrise. Au contraire, c’est flatteur de se rendre compte qu’on comprend de mieux en mieux sans avoir besoin de lire les sous-titrages.

  • Avec internet ça n’a jamais été aussi facile : vous pouvez suivre des chaînes Youtube de natifs ou de personnes parlant des langues couramment

Ils partagent des informations sur leur langue et la culture de leur pays. En les écoutant, on s’habitue à l’accent et découvre des choses intéressantes pour apprendre une langue un peu différemment, et mieux mémoriser avec des astuces. On apprend aussi à se rassurer sur les petits complexes qui peuvent être des facteurs bloquants pour parler.

Ces chaînes sont à distinguer des vidéos où l’on énumère des mots ou des expressions pendant des heures, sans organisation réelle des contenus. Ce sont plutôt des vidéos entre 5 et 15 min avec une touche culturelle divertissante.

  • Ecouter des films et des séries en VO pour habituer son oreille en prenant son temps.

Contrairement aux échanges en face à face qui peuvent faire émerger les complexes et réactiver vos pensées limitantes, le fait d’écouter des émissions ou films et séries vous aidera à repérer à votre rythme, quitte à repasser un échange que vous n’avez pas compris.

Désormais la plupart des chaînes satellite, des plateformes comme Netflix, Amazon Prime etc proposent les oeuvres par défaut en VO. D’ailleurs pour la petite histoire, c’est à force de regarder des séries turques (dizi) en turc, car elles ne sont quasiment jamais traduites en France que je me suis mise à apprendre le turc.

Progresser, c’est ne pas rester seul : il faut pratiquer la langue en la parlant

Si vous voulez approfondir votre apprentissage et connaissance, achetez une méthode Assimil en format papier ou numérique. Mais le bémol c’est justement de devoir apprendre seul en écoutant des voix avec lesquelles vous n’échangerez pas.

  1. Recherchez une communauté, qui redonne à la langue sa fonction d’échange

Il existe des sites web d’échanges linguistiques pour presque toutes les langues du monde et des communautés d’apprenants et de locuteurs natifs. Il est bon de s’inscrire dans une logique de binôme, avec une personne avec qui échanger et pratiquer l’oral et l’écrit de façon régulière tant qu’on n’a pas acquis un niveau satisfaisant. C’est plus rassurant. Cela peut être gratuit ou payant. Bien sûr, c’est un jeu d’enfant de trouver pour l’anglais ou l’espagnol, c’est autre chose si vous visez une langue rare, mais on sur internet, on trouve toujours quelqu’un!

Allez dans Google et tapez “communauté pour apprendre les langues”. Vous trouverez une multitude de sites dont les plus connus sont :

  • Polyglot club avec des tchats en ligne, des recherches d'”amis” pour échanger, et une proposition de services payants
  • Easy Language Exchange
  • Speaky
  • HowDoYou.Do
  • Coeffee.com
  • l’appli Tandem sur mobile avec 150 pays
  • Busuu.com qui propose aussi une méthode de langue : c’est la grande force de cet outil par rapport à Babbel
  • @LangExchange ; projet d’échange initié par un Polonais et très intéressant

Ces espaces sont plus ou moins ciblés et de qualité variable, mais elles permettent d’entretenir une forme de plaisir sans trop de contraintes, par opposition à la démarche scolaire. Parfois, ils mélangent les interlocuteurs qui veulent s’entraîner, échanger, avec d’autres qui vendent leurs services, sans qu’on sache vraiment quelles sont leurs compétences.

  1. Investissez dans un prof de langue ou un natif qui apprend sa langue pour échanger et apporter la dimension interactive (à partir de 25-30€ / h) si vous n’êtes pas satisfait des échanges en mode ludique.
  2. Acceptez de retourner à l’école : école de langue, université en candidat libre, c’est encore le moyen le plus sûr d’avoir une maîtrise de la langue dans une perspective complète : grammaticale, lexicale, culturelle, historique, littéraire. Mais là c’est une autre histoire!