Armelle Barguillet Hauteloire

Enfant unique, j’ai eu très tôt envie de me créer un monde imaginaire et me mis à rédiger des poèmes et des contes. A 18 ans, j’écris "Terre promise" qui sera publié deux ans plus tard sous le pseudonyme d’Armelle Hauteloire et me vaudra d’être remarquée par plusieurs personnalités du monde littéraire. Après des études d’art et de journalisme, je reprends, après mon mariage, des études de psychologie et de graphologie et exerce la profession de graphologue pendant plusieurs années. En 1983, je reviens à mes premiers amours : la poésie ... Le thème de la mer a toujours été très présent dans mon univers poétique et ce, d’autant plus, que je demeure sur le littoral normand et que mon mari est un marin confirmé. "Profil de la nuit" reflète mon itinéraire en poésie. Ma participation à Ideoz va de soi, puisque voyages et culture y sont intimement liés. Donc bon vent à tous... Interligne est un blog qui privilégie l’évasion par les mots, d’abord, par l’imaginaire…toujours. Blog INTERLIGNE - Armelle sur FACEBOOK

Annie Girardot, l’une des plus grandes actrices du cinéma français

Annie Girardot, l’une des plus grandes actrices du cinéma français, est décédée ce 28 Février 2011. Femme de caractère, authentique, dotée d’un talent rare, d’une voix reconnaissable entre toutes et d’une présence à l’écran comme sur scène exceptionnelle, cette comédienne a tourné dans 122 films très variés, dont quelques uns remarquables tels Rocco et ses frères, Docteur Françoise Gailland ou encore Mourir d’aimer.

Jacques Perrin ou un parcours d’excellence (Cinema francais)

cinema francais

Jacques Perrin ou un parcours d’excellence pour cet acteur qui fait la fierté du cinema francais ; homme discret et talentueux, qui après avoir joué devant les caméras comme en témoigne sa filmographie dense a choisi la réalisation pour révéler la beauté de la nature, des mondes végétaux, animaux et marins.

Avec son film Océans, Jacques Perrin nous familiarise avec un univers que nous ne faisions que pressentir. Une magistrale leçon de beauté. Il a conservé ce regard bleu qui faisait de lui un jeune premier romantique du temps des Demoiselles de Rochefort, de Peau d’âne ou de La fille à la valise, ou encore l’officier troublant et troublé du Crabe-Tambour. Aujourd’hui l’acteur est devenu producteur et réalisateur pour offrir à nos regards éblouis les spectacles grandioses des mondes de la mer ou de l’air et en élaborant des projets d’une audace et d’une envergure qui méritent tous les éloges, le dernier en date étant Océans, cette fresque magnifique sur la faune marine.

Lire la suite »Jacques Perrin ou un parcours d’excellence (Cinema francais)

Littérature russe : relire « Guerre et paix » de Tolstoï

leon tolstoi

Roman de Lev Nikolaévitch Tolstoï, Guerre et Paix est considéré comme la plus grande oeuvre de la littérature russe et une des plus importantes de la littérature universelle. En effet, la vie russe y est décrite d’une façon si complète et placée sur un plan d’une « si haute humanité », que ce roman peut être envisagé comme l’un des plus beaux monuments de la civilisation européenne.

Lire la suite »Littérature russe : relire « Guerre et paix » de Tolstoï

Fedor Dostoïevski ou la fraternité universelle (Littérature russe)

dostoDans la littérature russe, Fedor Dostoïevski est l’un des plus grands auteurs et l’un des chantres de la fraternité universelle. L’oeuvre de Fedor Dostoïevski semble n’avoir rien perdu de son actualité, tant l’écrivain a su saisir, dans ses moindres nuances, le dualisme inhérent à l’homme et les faits les plus significatifs de son destin chaotique et douloureux.

Lire la suite »Fedor Dostoïevski ou la fraternité universelle (Littérature russe)

Alexandre Pouchkine ou l’empire des mots

pouchkinepouchkine1Dès ses années de lycée, Alexandre Pouchkine, né le 26 mai 1799 au sein d’une famille cultivée de la haute société, vécut dans une atmosphère propice à la ferveur poétique. Comme la plupart de ses condisciples, il écrit tout jeune de nombreux vers, mais les siens sont déjà marqués par le génie. Sans doute y trouve-t-on de nombreuses influences et d’abord celles du XVIIIème français, mais il n’en reste pas moins vrai qu’il a trouvé un ton, une musicalité personnelle et que s’il s’inspira des grands auteurs étrangers, il ne s’en fit jamais l’imitateur.

Lire la suite »Alexandre Pouchkine ou l’empire des mots

The African Queen de John Houston

L’Afrique en 1915. Charles Allmut, un américain, transporte sur son bateau ( davantage radeau que bateau d’ailleurs ) toutes sortes de marchandises qu’il distribue dans les villages congolais. Il profite de son passage dans l’un d’entre eux pour prévenir le révérend Sawyer et sa soeur Rose, tous deux sujets britanniques, de l’approche des troupes allemandes. Mais trop tard, car le Révérend va trouver la mort lors de l’irruption des allemands dans leur village.

Lire la suite »The African Queen de John Houston

Monastère Sainte Catherine, haut lieu de l’orthodoxie dans le désert du Sinaï

Il y a d’abord le désert, un monde minéral, surprenant, qui déploie à l’infini ses entablements rocheux, ses monts sculptés, ses pistes caillouteuses ou ses bombements de sable qui prennent au soleil la couleur de l’or et du feu. Etrange, fabuleux labyrinthe en plein vent, où, il y a de cela très longtemps, Dieu parlait à l’oreille de Moïse. Oui, terre originelle que les siècles n’ont point changée et qui semble nous offrir, dans le silence et la solitude, un cliché véridique de ce que fût, au commencement des temps, l’aurore du monde. Est-ce donc ici que tout commence ou que tout finit ? Est-ce ici que nous est présenté la géologie primitive de notre planète, sa face immémoriale que le passage des siècles n’est pas parvenu à changer ?

Venise et le 7e Art

A Venise le cinéma est une seconde nature. Je n’en veux pour preuve que sa Mostra, doyenne des rencontres du genre, qui réunit chaque fin d’été un prestigieux jury et voit affluer des quatre coins de la planète les cinéphiles.