Michel Thomas-Penette

Plus d’une centaine de milliers de kilomètres par an à travers l’Europe. Plus d’une vingtaine d’années à ce rythme. Et le temps venu d’en proposer le parcours. Mémoire individuelle. Mémoire partagée avec des habitants inconnus, rapidement connus, et parfois des amis. Lieux de mémoire dont on nous impose la lecture. Lieux intimes dont la mémoire est simplement recouverte d’une gaze. Plus d’une vingtaine d’années de mémoire. _____________________________________________________ Découvrir le blog : Mémoire d'Europe

Parmesanschnitzel, où est mon identité ?

J’ouvre ma boîte à lettres. En général il n’y a pas beaucoup de courrier. Une lettre de la banque ou une facture de la poste…et les journaux gratuits qui parlent des activités sociales de mon village ou de ceux des environs. Je recueille les nouvelles en allemand ou en luxembourgeois de cette lointaine province que les …

Parmesanschnitzel, où est mon identité ? Lire la suite »

 269 Visites au total

Bucarest je t’aime : où sont passés les fruits d’antan ?

Octobre 2008. Même dans la chaleur accablante, à peine entrecoupée de pluies orageuses, même la plupart du temps à l’abri du soleil, j’ai vécu quinze jours, j’allais dire… de vacances à la maison. Ces journées m’ont procuré le temps du recul politique. Je j’ai déjà évoqué. Mais elles m’ont aussi donné l’occasion de prendre un …

Bucarest je t’aime : où sont passés les fruits d’antan ? Lire la suite »

 335 Visites au total

Michel Le Bris : Rêveur de confins

Lorsque l’on évoque les écrivains voyageurs, il est bien évident que l’on mobilise immédiatement le nom de Michel le Bris. Son dernier ouvrage « Rêveur de confins » possède un titre poétiquement évocateur et la couverture du livre permet d’apercevoir les yeux plissés et malicieux de l’auteur, le regard de celui qui scrute l’horizon. De …

Michel Le Bris : Rêveur de confins Lire la suite »

 282 Visites au total

parthenon à Athènes

Contemplations – Contemplare – Templum

Par moment, les cadeaux viennent très naturellement nous joindre. Nous n’en connaissons pas toujours l’origine, mais  nous savons qu’ils nous sont destinés. Ils inaugurent des moments intenses. Ils nous encerclent. Ils ne nous lâchent pas. Par deux fois en quelques jours, je suis resté figé à l’écoute du concerto pour piano en sol majeur de …

Contemplations – Contemplare – Templum Lire la suite »

 72 Visites au total