Livres conseillés pour découvrir les Balkans et l'ex Yougoslavie?

Vous lisez 6 fils de discussion


  • Auteur
    Messages
    • #114968 Répondre

      Bonjour,

      je me présente: je suis un étudiant de 21 ans. Avec des amis, nous préparons un voyage de quelques jours en Bosnie avec deux amis. Premier voyage dans les Balkans, région que je rêve de voir depuis quelques années! Et en faisant des recherches sur la Bosnie sur internet, je suis tombé sur un de vos articles https://voyages.ideoz.fr/kravice-chutes-parc-naturel-bosnie/.

      J’aime beaucoup apprendre les langues (au moins les rudiments) et m’imprégner de la culture et de l’histoire des pays que je visite.
      Alors je me suis dit que j’allais vous écrire à tout hasard, au cas où vous auriez quelques livres de références sur l’histoire de la bosnie (et/ou de la yougoslavie) à me conseiller. Et si vous avez deux ou trois idées de lieux absolument inévitables (parce qu’il y a manifestement beaucoup beaucoup de choses à voir en Bosnie, si j’en juge des quelques recherches que j’ai faite pour l’instant), qui vous ont marqués, je serais très intéressé .

      Bonne soirée!

      Raphael

      Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI

    • #114999 Répondre

      Bonjour Raphael

      ton postulat est trés intéressant .
      tu trouveras sur le site pas mal d’infos pour la partie ” géographique ” .
      par contre ; je n’ai ; à mon grand regret ; encore trouvé aucun livre en Français qui fasse référence sur l’aspect historique post 1991 .
      une des contributrice de ce site a crée un site et un blog où tu trouveras une mine d’infos historiques mais il est trés difficile d’avoir une approche non partisane .
      http://www.dzana.net
      j’ai connu et vécu dans ce pays en 1994 et il suffit d’y rester un peu pour s’apercevoir que rien n’a changé .
      La situation est tellement complexe que même wikipedia s’y perd .
      la présidence “tournante ” est une véritable catastrophe pour ce pays .
      j’arrêterai donc là le cours d’histoire 🙂
      contrairement aux apparences la langue est assez facile à apprendre . ( beaucoup plus que le français ).
      de combien de temps disposeras tu ?
      tu peux déjà consulter le guide du pays sur ce site sinon le blog de Dzana .
      ensuite si tu veux des précisons pas de pb .
      n’hésite pas

    • #115040 Répondre

      Bonjour Raphael,

      Je suis désolée pour le délai de réponse. J’espère qu’il ne sera pas trop tard pour apporter ma modeste contribution. J’ai une petite bibliothèque d’essais dont certains sont intéressants sur les Balkans, l’ex Yougoslavie et un pays ou peuple en particulier. Mais avant toute chose, je dirais qu’il y a un roman essentiel, un roman qui permet de comprendre l’essentiel des problèmes et tensions dans la région dont on sait qu’ils ont abouti à l’explosion de la Yougoslavie. Il s’agit d’après moi d’Un pont sur la Drina d’Ivo Andric. Non seulement l’écriture est magnifique, mais l’auteur se montre lucide et sage, respectueux des différences de chacun tout en rappelant qu’à travers l’histoire, les peuples n’ont jamais cessé de mêler violence et contradictions.

      Si tu aimes la littérature, je pense que la littérature des Balkans peut être une bonne approche de ces pays, autant que des essais qui sont souvent très (trop!) orientés voire à charge à l’égard de certains pays comme la Serbie.

    • #115745 Répondre
      Raphael
      Invité

      Merci pour vos réponses! Et pardonnez moi du retard, les notifications m’annonçant qu’on avait répondu à mon premier message ont fini dans ma boite de courrier indésirable, bizarrement.

      J’ai commencé à regarder dzana et ses pages historiques, très intéressants pour une première approche. Et j’ai pas mal avancé l’apprentissage de la langue (avec ce site http://basic-croatian.blogspot.com.es/2011/03/85.html, en anglais, mais qui a une approche manifestement non orthodoxe de la grammaire yougoslave, et bien construit), maintenant l’idéal serait que je puisse trouver des personnes avec qui faire des tandems linguistiques à Lyon en juillet, car je ne resterai qu’une semaine en Bosnie en août, alors il faut absolument que j’ai déjà un peu de pratique derrière moi. Par contre, effectivement si la langue parait compliqué avec tous les cas et toutes les déclinaisons possibles, au final pas de subjonctif, la concordance des temps, le présent, futur, passé, conditionnel très simple, c’est un vrai soulagement après l’italien. Reste à apprendre le vocabulaire…

      Connaitriez vous des maisons d’édition de livres bilingues yougoslave/serbo-croate-français? Ce serait le top pour apprendre efficacement, mais après quelques recherches sur internet, force est de constater que ca n’a pas l’air de courir les rues. Je vais me procurer de toute façon Un Pont sur la Drina, et explorer un peu la littérature des Balkans, la région m’intéresse foncièrement, au-delà de la langue même. Je serai donc fort intéressé par les essais dont vous parliez, Sandrine.

      Et qui sait? Avec un peu de chances, je trouverai un poste dans une faculté d’économie là-bas dans quelques années :).

      Hvala ljepo!

      • #115751 Répondre

        Bonjour Raphael

        Content de ton retour et de ton enthousiasme .
        je serai entre la Croatie et Mostar en août et je ne connais pas encore mon ” planning ” il dépend principalement de la météo ….
        en 1993 j’ai commencé avec la méthode ASSIMIL ( en livre ) que tu trouvera en librairie ou sur internet .
        mais j’étais déjà en immersion et j’ai eu quelques cours d’apprentissage trés utiles pour démarrer .
        Comme je te le disais ; la langue d’apparence compliquée ; est en fait trés facile car aucune lettre inutile n’est utilisée .
        chaque lettre a son son propre qui ne varie jamais ; c’est pour ça que certains mots ne contiennent que des consonnes ; le son est déjà intégré .
        la grammaire est assimilable assez facilement avec la pratique et un peu de travail .
        mais je peux t’assurer par expérience que rien ne vaut un immersion locale ; comme dans tous les pays d’ailleurs …
        J’ai eu énormément de mal à enseigner le Français à mon épouse ; qui ne parlait pas un mot et il m’est trés souvent arrivé d’être incapable de lui répondre quand elle me demandait pourquoi on écrit ou prononce certains mots d’une certaine manière … bien souvent la réponse était : c’est comme ça … 🙂
        elle est maintenant traductrice / interprète assermentée prés la cour d’appel de Montpellier mais notre fils ( 13 ans ) n’est pas bilingue ; il connait un peu la langue mais étant en plus trés réservé c’est compliqué …
        il préfère parler anglais avec ses cousins et cousines …. 🙂
        ce cas n’est pas isolé ; nous avons pleins d’amis expatrié en Europe et aux USA dont les enfants sont dans le même cas ; à partir du moment ou ils vont à l’école il est pratiquement impossible de leur apprendre une autre langue à la maison et non enseignée .
        Concernant des livres traduits , je pense que tu en trouveras quelques uns sur place mais c’est vrai qu’en français ça ne cours pas les rues .
        par contre tu constateras des différences entre le bosniaque et le serbo-croate ; pour certaines trés anciennes mais pour d’autres trés récentes et pour des raisons obscures ; que je pourrai t’expliquer mais je ne préfère pas entrer dans certaines considérations qui n’ont rien à faire sur un forum de voyage .
        par contre , si tu es vraiment motivé et intéressé je pourrai peut être t’aider pour ton projet d’installation …..
        par contre , tu te douteras que cette démarche ne peut pas se faire dans un but financier ; les salaires sont loin d’être à la hauteur de ceux pratiqués ici et en général c’est malheureusement plutôt le chemin inverse qui est fait ou du moins tenté …
        pour un peu de pratique à Lyon , regarde sur le site de la cour d’appel dans la rubrique interprètes et téléphone à ceux que tu trouveras ; tu ne risques qu’un NON …
        il y a eu beaucoup de réfugiés dans la région de Grenoble qui sont ensuite retourné à Sarajevo et je sais qu’ils ont gardé des contacts ; il existe peut être encore une association quelconque qui pourra te renseigner .
        je te recommande l’excellent et émouvant film de Romain Goupil à ce sujet .
        concernant la littérature ; il est trés difficile de trouver des récits historiques non partisans car par nature un livre est écrit par quelqu’un qui a des idées et donc les relate à sa façons .
        c’est la même chose pour le cinéma ou les reportages TV .
        le blessure est malheureusement encore béante dans beaucoup d’endroits ; le feu bien alimenté par les politiques de tous bords et ce n’est pas demain la veille qu’on verra une image du style Mitterrand / Helmut Kohl main dans la main …
        si tu veux mon mail privé n’hésite pas
        bien cdlt

        • #115753 Répondre
          Raphael
          Invité

          J’ai aussi la méthode Assimil, je pensais la commencer en juin/juillet, j’ai pas mal de ressources en fait, finalement on trouve beaucoup de choses sur le web (sauf des livres bilingues…). A ce propos, en parcourant un peu les différents sites, j’ai cru comprendre que les différences entre serbo-croate et bosniaque étaient surtout au niveau de la prononciation (le ‘h’ qui est toujours prononcé) et du vocabulaire (je crois que ‘kruh’ se dit autrement…). Il y en a d’autres plus fondamentales, disons au niveau de la grammaire elle-même? J’ai aussi bien compris qu’il y avait un effort considérable de la part de certains linguistes des trois pays pour constituer des langues autonomes, plus distinctes qu’elles ne le sont maintenant.

          Pour ce qui est de s’installer là-bas, je dois dire que même si c’est un projet qui me trotte dans la tête depuis un certain temps (j’aimerai quitter la France, en tout cas au début, et j’aimerai éviter les pays plus “traditionnels”), ce n’est qu’à l’état d’ébauche pour l’instant. Si je devais partir là-bas, ce serait pendant ou après ma période de doctorat, c’est à dire dans au moins deux ans encore. Mon idée en fait était que comme l’économie était bien anglicisé (pour le meilleur ou pour le pire…), trouver des postes à l’étranger comme tuteur ou assistant professeur serait plus aisé que dans d’autres matières. Et peu importe que je ne maitrise pas parfaitement la langue en partant, je l’apprendrai sur place. C’est ce que j’ai fait pendant mon Erasmus cette année, suivre des cours en anglais à l’université, parler italien et espagnol en dehors. On progresse très vite, effectivement!
          Pour ce qui est du versant monétaire, l’argent n’est pas ma priorité. Sinon je me serai spécialisé depuis belle lurette dans le trading et la finance :). Non, c’est vraiment les Balkans (et l’image plus ou moins fantasme que je m’en fais) qui m’attirent, après l’intendance suivra d’une manière ou d’une autre (sans compagne/compagnon ni enfants, évidemment c’est plus simple).

          Je n’avais pas du tout pensé à chercher du côté du milieu des interprètes à Lyon, je me cantonnais aux différents sites qui proposaient des tandems linguistiques “classiques”, et qui faisaient du matching entre les membres du site, c’est une excellente idée, je contacterai quelques personnes une fois rentré!

          Bien sûr, les récits sont toujours un peu partisans, mais à vrai dire, ca ne me gêne pas, tant que c’est assumé clairement. Le pire étant ce que j’observe dans le champ de l’économie, à savoir les partisans d’une certaine manière orthodoxe de faire de l’économie qui dissimulent le versant partisan de leur démarche sous les oripeaux d’une pseudo scientificité calquée sur le modèle XIXe des sciences de la nature (toujours un peu gênant de traiter du monde naturel et du monde social selon les mêmes schèmes de pensée…), et qui, logiquement, condamnent sans recours toutes les autres écoles de pensée, sous prétexte qu’elles seraient idéologiques. Je pense qu’un côté partisan pleinement assumé peut être bénéfique, ne serait-ce que pour le lecteur, c’est toujours plus facile de lire ou visionner une oeuvre lorsqu’on a accès facilement à la vision de l’auteur. Donc, si tu as en mémoire quelques documentaires/films qui t’ont particulièrement marqués, je suis preneur.

    • #150774 Répondre

      Bonjour
      je vous conseille fortement la lecture de Le dernier penalty ; pas simplement pour les amoureux du foot mais aussi principalement pour mieux comprendre les jours précédent la guerre en ex – Yougoslavie et ce qui se serait éventuellement passé si Faruk hadžibegić n’avait pas manqué ce penalty lors de la coupe du monde 1990 . On y retrouve le rôle joué par des Arkan ou Radovan karadzic …..

    • #150783 Répondre

      Merci Thierry. Je vais rechercher Le dernier penalty, j’imagine que c’est passionnant… On ne pense pas toujours aux enjeux associés au foot. J’avais lu avec grand intérêt la géopolitique du football de Pascal Boniface et la manière dont le football est utilisé par les nationalistes!

    • #150824 Répondre

      Faruk qui a également la nationalité française a longtemps été traumatisé par cet événement ; peut être l’est il encore … il culpabilisait énormément ; bien sur à tors . Il voyait son geste manqué comme le déclencheur de la guerre ou du moins s’il l’avait réussi cela aurait peut être retardé un peu les événements .



Vous lisez 6 fils de discussion
Répondre à : Livres conseillés pour découvrir les Balkans et l'ex Yougoslavie?
Vos informations:




Pin It