Organisation d’un road trip dans les Balkans en Bosnie, en Serbie et au Kosovo : vos conseils?



Posté en BALKANS


    • Admin bbPress
      Sandrine Monllor (Fuchinran) Sur #105277

      Bonjour,
      Les déplacements étant longs en transports en commun pour ne pas dire très longs, il est évident que vous allez devoir quand même bien planifier les liaisons. Tout d’abord, parce qu’elles ne sont pas permanentes, ensuite parce qu’il y a souvent des retards, enfin, parce que le bus reste probablement votre seule solution, si vous ne louez pas une voiture pour votre trajet. Le train? Oubliez… Quand on voit certains trains, certaines lignes, sans compter que le train n’est pas si développé globalement dans les Balkans, ce n’est pas une bonne option en dehors de la Slovénie et du trajet Zagreb – Split ou Zagreb – Belgrade ; éventuellement Ploce- Mostar – Sarajevo. Le souci qui se pose pour les transports en commun, c’est que les liaisons ne sont pas si évidentes, et les régions pas désenclavées…
      Dans cet article, Jérôme qui connaît très bien le Kosovo vous donne l’essentiel des informations pour les formalités aux frontières et les astuces possibles pour éviter le problème des tampons… Normalement, cela ne pose plus trop de problème de rentrer, mais comme toujours, cela reste à la libre appréciation des douaniers et en ce sens, impossible de donner des vérités absolues.
      Concernant les villes qui “vaudraient le coup” même si je ne comprends pas toujours cette formule, je dirais qu’il y a surtout de nombreux sites, et pas uniquement des villes, mais c’est bien là la limite d’un déplacement en transports en commun, qui limite beaucoup les possibilités d’explorer bien un pays ou même une région. Au Kosovo, Prishtina est à découvrir pour comprendre un peu ce qu’est la vie quotidienne dans la capitale, mais pas de visites majeures. En revanche, il y a de superbes monastères comme Gracanica, pour n’en citer qu’un, sans oublier les villes de Péc/ Peja, Prizren et Mitrovica à découvrir aussi pour les enseignements sur ce que peuvent être les tensions entre les communautés serbes et albanaises du Kosovo avec le pont comme symbole!

      En Serbie, vous pouvez passer par Novi Sad, par exemple. Mais je crois que vous devez rester raisonnables sur vos ambitions de visites… Avez-vous une idée des temps de déplacement qui vous attendent par le bus ou le train d’ailleurs?

      Avant de vous donner plus de conseils de visites, pourriez-vous déjà nous dire comment vous avez envisagé de réaliser le circuit? Quelles villes et combien de temps dans chacune?

      Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI


    • Participant
      Voyageur Curieux (Auteur invité) Sur #105278

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec ce qu’a dit Sandrine. Je suis serbe et je vis a Belgrade, mais je prefere le bus. En Serbie, on utilise beaucoup le bus plus que le train. C’est plus sur je pense. Je vous conseille donc le bus. Les trajets sont tres longs mais c’est pareil a peu pres en train sauf que certaines lignes de train ne sont pas tres sures et ont des problemes reguliers. Il faut environ 11h pour aller a Skopje depuis Belgrade, pareil pour Prishtina, et entre 10 et 12h pour aller a Sarajevo depuis Belgrade. Le prix du bus peut etre un peu plus cher que le train.

      Répondre

    • Participant
      Voyageur Curieux (Auteur invité) Sur #105279

      Bonjour,
      Je ne sais pas si notre expérience peut vous aider, mais on a fait un voyage dans les Balkans et voilà ce qu’on a fait.

      Nous sommes partis de Budapest le 6 janvier pour repartir le 24 d’Athènes. Donc c’était assez rapide.

      Je rentre tout juste d’un voyage au coeur des Balkans.
      Accompagné d’un ami, nous avons réalisé un tour dans 8 pays des Balkans. Ce fût une superbe expérience dans une région qui souffre toujours d’une réputation négative pas toujours justifiée..

      Nous n’avons rencontré aucun soucis majeur durant notre séjour, cependant nous avons eu quelques difficultés dans la collecte d’informations et de conseils pour la préparation de ce voyage.

      Je vous propose donc un petit résumé de notre voyage afin de vous éclairer ou inspirer dans vos programmes futures !

      Nous avons commencé notre voyage à Budapest.
      Plusieurs trains partent chaque jour de la Capitale Hongroise pour rejoindre Belgrade.
      Arrivés à Belgrade nous avons visité la ville quelques jours avant de prendre un bus pour la Bosnie et Sarajevo.
      Ensuite nous nous sommes rendus en bus à Mostar( Une charmante petite ville qui vaut largement une escale)

      Par la suite nous avons rejoins Dubrovnik en bus.
      Deux jours plus tard nous avons entrepris de rejoindre le Monténégro en Stop.
      Ce fût une expérience très compliquée. Il y a très peu de voitures qui passent la frontière dans cette saison. Si vous voulez faire du stop attendez vous à marcher plusieurs kilomètres avant de retrouver des routes plus fréquentées de l’autre coté de la frontière.

      Après le Monténégro nous sommes partis pour le Kosovo.
      Après la visite du Kosovo nous sommes partis en Bus pour L’Albanie ( 8 heures de bus depuis Pristhina )

      Nous avons visité Tirana avant de partir en bus pour Skopje ( Attention les bus partent tous à 20h et il n’y a que cet horaire de disponible)

      De Skopje nous sommes partis à Thessalonique puis Athénes, toujours en Bus.

      En ce qui concerne le transport on a utiliser pas mal de moyen différents.

      Bus – Pratique mais très longs certaines fois ! (Petit conseil prendre le ticket dans le bus pour payer moins cher)
      Train – Budapest à Belgrade et puis en Greece. De nombreux pays ont peut ou pas de réseau ferrés et les connexions sont quasi inexistantes entre les différents pays.
      Stop – En Croatie pour rejoindre la frontière.
      A pied – Pour faire 15 kilomètres. Zone qui sépare la dernière ville Croate de la première ville au Montenegro. Il y a encore des rancœurs entre les deux pays et très peu de voiture font le trajet en hiver.

      En ce qui concerne les logements nous avons utiliser pas mal de moyens différents.

      Dormir dans les transports
      Hostel
      Couchsurfing
      Logement chez des amis
      Logement spontané : J’ai rencontré un étudiant dans un bus pour le Kosovo. A la fin de notre discussion il m’a naturellement proposé de nous loger pour la nuit.

      Pour le Budget… C’est plus compliqué.
      En fonction des moyens de transports que tu va utiliser.. Et des pays que tu souhaite visiter.
      La Greece c’est très cher ! Surtout quand tu y va après la Macedoine ou l’Albanie ! ( attention au choc ! )
      Ensuite j’étai souvent avec des amis.. Donc des fois je ne payé rien et d’autres fois j’invitai tout le groupe..
      Donc c’est assez difficile de te donner un budget précis..
      Compte 10 à 15 euros pour trajet…
      7,5 – 12 euros par nuit
      Pour la nourriture .. Tu peut manger pour 2 ou 3 Euros par jour dans certains pays.. Notamment en Albanie

      N’hésitez pas à posez vos questions !

      Répondre

    • Membre
      Jérôme Cid Sur #105280

      Bonjour à tous

      Concernant les transports et les villes à voir, je n’ai pas grand nombre de conseils à donner. Néanmoins, ces derniers mois, certains évènements sont intervenus modifiant la situation et les modes de voyage.

      Concernant les transports, en raison de la crise, OSE, les chemins de fer grecs, ont suspendu toutes leurs relations internationales. Résultat, pour rejoindre la Grèce depuis l’ex-Yougoslavie, le voyage en bus s’impose. (visiblement, vous ne souhaitez pas aller en Grèce, mais au cas où d’autres personnes voudraient faire le trajet, ça peut toujours servir.)

      Concernant le franchissement de la frontière “administrative” entre le Kosovo et la Serbie, deux autres paramètres sont à prendre en compte.

      -l’un, temporaire (du moins je l’espère) concerne le franchissement du nord du Kosovo, à majorité serbe. Depuis juin dernier, la situation dans cette zone s’est détériorée, et la population locale (serbe), qui refuse la souveraineté de Prishtina, a dressé des barricades sur les routes principales. Au jour d’aujourd’hui (février 2012) la plupart sont encore debout, rendant le franchissement de la zone assez hasardeux. Je l’ai fait en janvier pour relier en bus Sarajevo à Thessalonique (ou j’étudie désormais) via Prishtina et Skopje. Nous avons emprunté une piste alternative pour franchir la frontière, de qualité très médicore (nous avons dû attendre 2h au milieu des montagnes qu’un chasse neige vienne débloquer le bus, pour ceux que ça intéresse, voici les quelques photo que j’ai faites : http://www.flickr.com/photos/[email protected]/6741415269/in/photostream) et à la légalité moyenne, vu que la police du Kosovo n’effectue aucun contrôle dans ce cas là.
      Par conséquent, je conseille de trouver un moyen de rentrer par le Kosovo autre que le nord du Kosovo. C’est-à-dire ne pas prendre le bus direct Sarajevo-Prishtina, Novi Pazar Prishtina, Belgrade-Mitrovica ou Niš-Mitrovica. Les autres bus à destination du Kosovo, y compris depuis la Serbie, emprunte généralement d’autres routes ne passant pas par le nord.
      De plus, en raison de la situation, je déconseille fortement d’aller dans le Nord du Kosovo en ce moment : les récents évènements (barricades) on conduit à une dégradation de la situation politique et à une baisse du contrôle de Prishtina sur la zone qui se passe désormais quasiment de toute autorité étatique. De ce fait, il convient d’être extrêmement prudent, et de n’y aller qu’après s’être informé sur place (pas à l’ambassade, directement auprès de gens qui y vivent) de la situation immédiate (deux trois jours auparavant maximum), de préférence accompagné. La situation est normalement sans danger dans le nord du Kosovo pour les étrangers, mais en cas de pépin, ça peut très rapidement tourner au vinaigre. Il est à noter que et avertissement concerne uniquement le nord du Kosovo, la situation dans le reste du pays (y compris les autres enclaves serbes) continue à être aussi sûre qu’avant.

      Concernant le tamponnement des passeports, j’ai observé que la police aux frontière kosovare tamponne désormais systématiquement les passeports à l’entrée et à la sortie au franchissement de la frontière Kosovo Serbie à Merdare (le principal point de passage entre le Kosovo et la Serbie), ce qu’elle ne faisait pas auparavant. Par conséquent, même si vous avez un tampon serbe de moins de trois mois, pour franchir la frontière Kosovo-Serbie, il faut désormais absolument avoir sa carte d’identité avec soi, et ne pas montrer son passeport à la police serbe mais seulement sa CNI car les serbes, eux, n’ont toujours pas changé leur politique quant au tamponnement. j’ai pu l’observer en franchissant en décembre la frontière à Merdare: la police kosovare a tamponné le passeport d’un américain, celui-ci s’est fait refoulé par les serbes, il a donc dû retourner à pied du côté kosovar, de nuit, sous la neige. Pour avoir eu le même problème en 2010 de jour en été, c’est pas bien sympa, de nuit en hiver, je ne le souhaite à personne !

      Mais bon, à par ces quelques problèmes passagers, rien de bien méchant, et franchement, le jeu en vaut la chandelle, viendez dans les Balkans !

      Répondre

    • Admin bbPress
      Sandrine Monllor (Fuchinran) Sur #105281

      Les photos sont impressionnantes, surtout en ce moment où la situation climatique rend les choses encore plus improbables. Merci pour les informations actualisées… J’avais entendu dire via Arte me semble-t-il, que les tensions sur les frontières de Jarinje et Brjnak notamment, très fortes en Juillet et en Septembre, paraissaient se calmer?

      Répondre

    • Membre
      nanaka28 Sur #105282

      Bonjour,

      Après plusieurs semaines d’absence, je me remets à mon itinéraire.
      J’arrive le 25 Août à Pristina et repars le 07 Septembre de Budapest. Entre ces deux dates j’avais envisagé de passer à Mostar, Sarajevo et Belgrade (pas forcément dans l’ordre). Et rester en moyenne 2 jours et demi dans chaque ville.

      Mon principal problème réside dans “l’enclavement” géographique et géopolitique de Pristina. J’ai bien conscience des problèmes géopo du Nord du Kosovo même si j’espère vraiment que les tensions se seront un peu apaisées d’ici Août.
      Le problème est donc : Quelle est la meilleure façon de quitter Pristina?
      Passer par Novi Pazar, pour ensuite rejoindre Sarajevo?
      Prendre directement le bus qui conduit à Belgrade?

      Merci beaucoup à ceux qui pourraient m’éclairer sur la situation actuelle des transports et des actu géopolitiques.

      Répondre

    • Participant
      Voyageur Curieux (Auteur invité) Sur #105283

      Bonjour,
      Avec des potes on envisage un road trip dans les Balkans en aout. On voudrait savoir si c’est facile de faire du stop la bas? Y a t il des précautions a prendre? on veut faire le trajet entre les pays en transports en commun : c’est mieux le bus ou le train ? J’ai lu sur des forums que le train était déconseillé . Est ce vrai?

      Répondre

    • Participant
      Voyageur Curieux (Auteur invité) Sur #105284

      Salut Danii,

      Nous on a fait un road trip mais on a choisi le bus… Au départ on pensait que le train ce serait mieux mais en Serbie et en Bosnie, quand on voit la tête des trains et les ligns c’est mieux le bus. On a discuté avec des serbes en anglais qui voyageaient avec nous c’est super long plus de 10h et ils nous ont dit qu’ils ne prennaient jamais le train ! Problèmes sur les lignes, accidents fréquents, arrêts imprévus.

      Répondre
    • Sophie Sur #105285

      Bonjour, j’ai pour projet de partir cet ete dans les Balkans; les pays que j’aimerais visiter sont la Croatie, la Serbie, le Montenegro, le Kosovo, la Macedoine, la Bulgarie, la Bosnie-Herzegovine et la Grece. Je souhaiterais savoir dans lesquels de ces pays il est possible de voyager avec seulement une carte d’identite ?

      Répondre

    • Admin bbPress
      Sandrine Monllor (Fuchinran) Sur #105286

      Bonjour Sophie,

      Si vous êtes ressortissante de l’Union européenne, vous pouvez aller dans tous ces pays, sauf au Kosovo, où un passeport est exigé. Par ailleurs, j’attire votre attention sur le fait que les récentes élections en Serbie qui ont vu la victoire des nationalistes ne garantissent plus l’ouverture du pays entreprise sous le prédécesseur et qui permettait de transiter uniquement avec la carte d’identité. Aujourd’hui, rien n’indique la suppression de ces accords, mais les choses changent très vite dans les Balkans.

      Répondre

    • Membre
      nanaka28 Sur #105276



      Bonjour à tous,

      Nous avons besoin d’aide pour l’organisation d’un voyage itinérant et d’un road trip entre la Bosnie Herzégovine, le Kosovo et la Serbie pour découvrir Pristina Mostar Sarajevo Belgrade et Budapest…

      Cet été, du 25 Août au 7 Septembre je souhaite faire un “mini-tour” des Balkans. J’ai réservé un vol qui arrive à Pristina le 25/08 et un autre qui repart de Budapest le 07/09. Entre ces deux dates, je pensais passer par Mostar, Sarajevo, et Belgrade. Auriez vous des conseils à me donner notamment dans les liaisons entre ces villes? Privilégier le bus ou le train? Je ne sais pas encore dans quel ordre y aller ou les trucs et astuces des transports serbes et bosniaques. Y ‘a t’il d’autres villes qui vaillent le coup ? Quid des problèmes de tampons et de passeport entre la Serbie et le Kosovo? Peux t’on quitter le Kosovo vers la Bosnie en traversant un bout de Serbie, pour revenir à Belgrade une semaine plus tard? Je voyage avec mon ami, et nos budget sont assez serrés (étudiants fauchés nous voilà). C’est pourquoi je me renseigne assez tôt pour pouvoir “budgéter” ^^. Merci d’avance pour vos réponses. Elles ne pourront que m’aider. Bises !

      DESTINATIONS : Bosnie Herzégovine Régions, villes,sites envisagés : Pristina-Mostar-Sarajevo-Belgrade-Budapest Ville de départ (dans votre pays) : Lyon Moyen de transport pour arriver dans le pays : Avion: vol Genève-Pristina DATES du séjour: 25/08-07/09 DUREE du voyage (hors déplacement jusqu’au pays) : 14 Transports dans le pays : bus-train Comment voyagez-vous? : En couple Catégories d’âge : 12 – 25 ans Budget : Economique Budget maximal par personne : 400-500€ STYLE DE VOYAGE : Economade CENTRES D’INTERET : Histoire/Archéologie, Traditions/Ruralité, UNESCO RYTHME DE VOYAGE : Adapté selon circonstances Sortie des frontières : Oui Visites sur le trajet? : Type d’hébergement : le moins cher possible

      [En savoir plus: Organisation d’un road trip en Bosnie, en Serbie et au Kosovo : vos conseils?]

      Répondre


Répondre à : Organisation d’un road trip dans les Balkans en Bosnie, en Serbie et au Kosovo : vos conseils?
Vos informations: