Se loger en Croatie : comment trouver l’hébergement qui vous convient?

hotels en croatie

La Croatie dispose d’un nombre conséquent d’hébergements de tous types et tous niveaux de confort, pour tous budgets et tous publics. L’attractivité de la Croatie touristique depuis quelques années a généré une amélioration de l’offre et de la qualité des hébergements, mais elle ne va pas sans une augmentation nette des prix en haute saison. On trouve facilement à se loger, même si dans les zones très touristiques, nous vous recommandons de réserver vos hébergements en haute saison pour éviter de perdre du temps dans vos recherches au détriment des visites.

Quel logement choisir en Croatie? 

Les hôtels y sont classés de 2 à 5* (et palace pour les plus luxueux). La plupart concentrés sur le littoral, à proximité des grandes sites touristiques comme Plitvice ou dans la capitale Zagreb. La présence de ces hôtels sur de nombreuses centrales de réservations ou sites internet n’est pas étrangère à la hausse des prix, mais il y a des offres périodiques d’hôtels en Croatie jusqu’à -40% de remise.

Le couchsurfing est possible mais exige d’être prévoyant (bien avant le départ) et reste rarissime en été, d’autant que beaucoup de croates louent leurs chambres pour arrondir leurs fins de mois ou gagner leur vie.

Le logement le meilleur marché est le camping ou les quelques aires de camping cars.  L’hébergement de plein air peut s’avérer parfois presque aussi cher que les chambres chez l’habitant.

L’option de la chambre chez l’habitant et le logement à la ferme sont la meilleure option pour découvrir le pays au contact des locaux et apprécier leurs modes de vie. Pour un séjour dans un seul point de chute, le plus pratique et économique en famille ou en groupe est de louer un appartement en Croatie ; en général pour 4 nuits au moins.

Tous les hébergements légaux ne sont pas forcément classés par des étoiles, mais la Croatie propose une réglementation allant de 2 à 5* en fonction des services et du niveau de confort. Proscrivez les hébergements loués au « noir » et le démarchage près des gares qui exposent à de mauvaises surprises.

  • stars2: budget économique, confort basique, peu de services : dès 10-12€/p
  • Se loger en Croatie : comment trouver l'hébergement qui vous convient? 1 : confort standard, commodités privées, services élémentaires: dès15-20€/p
  • stars4 : confort satisfaisant à supérieur, services variés : dès 25-30€ / p.
  • stars5 : très bon confort, services nombreux : dès 45-60€/ p.

Quel budget envisager pour dormir en Croatie?

Le succès de la Croatie comme destination touristique montante depuis quelques années a entraîné une hausse conséquente du prix des hébergements. Comptez par personne et par jour à partir de 5-8€ en camping; entre 12 et 20€ en auberges de jeunesse ou en mobil-home, entre 35 et 50€ en hôtel 3*, à partir de 60-70€ pour les établissements supérieurs. 

Les chambres chez l’habitant se situent entre 15 et 30€ par personne et par jour et entre 20 et 35€ pour les pensions, petits établissements de 2-3* à gestion familiale proposant un restaurant ou un espace de restauration. Les prix des locations de vacances varient entre 35-40€-150€ pour un appartement et dès 140€/j en maison ou villa selon la catégorie et la situation. Les fourchettes peuvent subir jusqu’à 30% d’augmentation en haute saison et dans les villes les plus touristiques comme Dubrovnik où les prix deviennent même prohibitifs dans la vieille ville entre juillet et septembre.

Quel hébergement privilégier pour découvrir la Croatie?

Indépendance garantie

Les locations de vacances sont pratiques pour un séjour dans un seul point de chute pour 3 ou 4 nuits hors saison ou une semaine en été. Elles vont de l’appartement « Apartmani », (studio – T5) dans un immeuble jusqu’à la maison avec accès total à l’ensemble de l’appartement.

Les villas d’une capacité au-delà de 8-10 personnes (à distinguer des maisons d’hôtes de qualité supérieure en bord de mer appelées Villa) sont assez rares et réservées très longtemps à l’avance, donc soyez prévoyant à moins d’avoir un budget confortable.

Large choix sur Adriagate, agence croate très fiable, Rezerviraj.hr, Wimdu, Interhome ou Abritel

Esprit de famille

Pension :  hôtel de basse catégorie 1-3* à la gestion familiale disposant souvent d’un restaurant

Gratuit

Couchsurfing : cet hébergement gratuit « sur le canapé » n’est trouvable qu’à travers des communautés web. Il reste limité à quelques villes touristiques et hors saison à moins d’être chanceux.

Hébergement de plein air

Camping :  en tente ou mobilhome surtout sur le littoral, rares dans les terres et entre avril et octobre. Réservez en été !  Où réserver ou trouver votre camping? : CampingsMobil-homesAuchanVacances CampingsCamping Croatie 

Autocamp : assez rares, aires ou parkings spécifiques pour véhicule aménagé ou camping-car avec services de base (eau, électricité), presque inexistants à l’intérieur des terres

Logements  insolites (et très prisés)

Les cabanes dans les arbres et autres bulles, yourtes ou caravanes sont rares. En revanche,  il existe quelques cabanes de pêcheurs perdues sur des îles confidentielles comme Lastovo et surtout sur l’archipel d’îles désertes des Kornati louées aux aventuriers à la recherche d’une expérience en Robinson, en se déconnectant de la société moderne.

Les phares croates sont une occasion unique de vivre une nuit au coeur de l’Adriatique à condition de réserver au moins un an à l’avance même hors saison… 

Enfin, pour ceux qui souhaitent se retirer dans un monastère, le monastère franciscain sur l’îlot Galevac près de l’île d’Ugljan (archipel de Zadar) est un havre de paix.

L’option classique pour la nuit

Hôtel ; privilégiez les hôtels de 3 minimum et les hôtels Boutique correspondant à l’hôtel de charme et de caractère. Pour les complexes hôteliers : privilégiez les sites d’agences de voyage proposant le vol et des prix plus avantageux qu’en direct :

Hotels en Croatie jusqu’à –40 % – BookingAgences locales souvent moins chères qu’en direct en haute saison! En dernière minute, surcôtes fréquentes

Confort et autonomie

Villa : petit établissement de bon standing 3-5* à la gestion familiale avec quelques chambres à la déco personnalisée dans une belle maison souvent en bord de mer et avec piscine et services+. Idéal en couple ! Correspond aussi à une maison louée entièrement.

Se mettre au vert à l’écart des foules

Maison rurale : ce sont des maisons typiques au décor et aux meubles rustiques situées à la campagne et louées en général à la semaine. C’est un hébergement très apprécié en Istrie.

Vous préférez le contact total avec la campagne? En Istrie, on peut louer un kazun (ou casita), une maisonnette de pierres servant d’abri aux bergers dans les champs d’Istrie centrale ; très rudimentaire, mais totalement dépaysant.

 

La chambre chez l’habitant : économique et  pratique

Le logement chez l’habitant en Croatie comprend à la fois les chambres « Soba ou sobe », louées chez les propriétaires, dans la même maison avec commodités privées ou pas, et les maisons d’hôtes souvent dénommées en anglais Guesthouses ou B&B. Celles-ci proposent des chambres indépendantes de la maison du propriétaire ; on ne vit pas avec la famille contrairement à la plupart des chambres chez l’habitant. Elles sont trouvables principalement entre avril et octobre sur le bord de mer, mais avec surtaxe pour une nuit ! Plus rares dans les terres mais on trouve en revanche à se loger toute l’année en raison d’un fort sens de l’hospitalité.

Trouvables sur Airbnb,  Bedycasa, Adriagate, Rezerviraj, Booking (pour une nuit) …

La tradition des “sobe” est ancienne et c’est vers cette expérience conviviale et typique qu’il convient de se diriger si vous recherchez un contact plus proche de la population locale. Ces chambres peuvent être dans la maison même des habitants, avec ou sans salle de bain privée ou indépendantes. Hors saison, un grand nombre d’hébergements chez l’habitant ou d’appartements ne sont pas disponibles malgré les panneaux toujours évidents sur les portes.

 

Loger à la ferme, le choix de l’authenticité

L’ Agro ou agritourisme en Croatie  « agriturizam » correspond à un hébergement à la ferme strictement labellisé, avec possibilité de repas et petit déjeuner typiques. C’est le choix parfait pour faire du slow travel ou pour loger à la nuitée en haute saison alors que les habitants n’acceptent plus forcément pour une nuit. Il existe aussi des gîtes et maisons rurales pour plus d’indépendance. L’agrotourisme  permet d’explorer une Croatie rurale qui a conservé son authenticité et cultive fièrement ses traditions culinaires.

Pour les amateurs de vins, c’est aussi souvent l’occasion de faire de l’oenotourisme en dégustant les productions locales des propriétaires (vino) voire en participant avec eux aux vendanges (woofing envisageable en particulier en Croatie orientale).

Voici une sélection de nos meilleures adresses pour dormir en Croatie dans un cadre authentique et nos conseils pour choisir le meilleur logement selon vos besoins

Coups de coeur:

Studios de Podaca chez Sanela  (à partir de 35€) dont la maison située à mi chemin entre Split et Dubrovnik à 100 mètres de la plage, est composée de 4 parties autonomes. Cerise sur le gâteau, Sanela est francophone, ce qui est rare et vous donnera de nombreux conseils pour découvrir son pays!