Aller au contenu

Quel budget prévoir pour les transports jusqu’en Croatie ?

Quel budget prévoir pour se rendre en Croatie en voiture personnelle ou en transports en commun? Vaut-il mieux privilégier l’avion, le bus, le train ?

Préparer un séjour en Croatie ne se borne pas à la conception d’un itinéraire, à la recherche des points de chute et des sites touristiques à découvrir absolument. Qu’on ait un budget limité ou adaptable, il est utile de calculer le coût des transports jusque dans le pays, et quand on y circule. C’est un élément qui peut s’avérer central quand on commence à planifier un itinéraire, car les contraintes vont apparaître concrètement (possibilités de vols, de transports en commun, durée des trajets, prix…). Voici quelques clés de réflexion pour vous y aider et des conseils pour trouver les meilleures offres.


Estimer une prévision la plus juste possible du budget transports en Croatie ne revient pas seulement à rapporter un prix global à un nombre de voyageurs et à une durée de trajet qui induira éventuellement des frais comme un hébergement.


Se rendre en Croatie : évaluation du budget et comparaison des coûts

Pensez à organiser vos vacances en amont et donc bien avant votre départ, si vous choisissez d’aller en Croatie en avion et en itinérant. Les billets d’avion sont souvent supérieurs à 300 voire 500€ à partir de juin – juillet surtout vers Dubrovnik en liaison directe (ou pas d’ailleurs) pendant la haute saison.

Comment trouver un vol pas cher vers la Croatie?

Pour les départs depuis d’autres aéroports français, les prix des vols vers la Croatie sont beaucoup plus variables ; tantôt à prix imbattable souvent directement sur les sites des compagnies low cost, soit au contraire,  supérieurs à 350-600€ selon les périodes!

 On trouve des vols vers la Croatie au départ de Paris entre 180 et 220€ aller-retour en moyenne en toutes saisons, en réservant  10 semaines avant le départ, ce qui est en général la moyenne de temps recommandée pour réserver au meilleur prix. Il y a de nombreuses offres à partir de 9, 19 et 29€ chez Volotea pour voyager entre mi avril et début juin ou entre fin août et début octobre.

La courbe des prix commence à augmenter à partir du mois de mai et ne va cesser de grimper jusqu’au 30 Juillet. La fin août peut s’avérer un excellent choix pour le vol, vu que Volotea propose des vols à 9€ pour la dernière semaine d’août.

Compte tenu de l’attractivité de la Croatie en été, le mieux est donc d’effectuer des suivis de prix réguliers trois à quatre mois à l’avance.

Réserver très longtemps à l’avance, (plus de 6 à 9 mois) n’est pas recommandé, car les prix restent paradoxalement élevés, à destination de ceux qui veulent avoir le maximum de garanties en anticipant énormément. Réserver en hiver entre mi février et mi mars pour le printemps et l’été s’avère très pertinent, pour trouver des prix cassés. Surtout entre le 13 et le 15 février et après les soldes, qui sont une période très creuse où les agences essaient coûte que coûte de trouver de la trésorerie.

Quel est le meilleur mois pour trouver les offres les plus performantes?

Le mois de Mars est traditionnellement creux après les soldes et connaît des offres compétitives pour les vols vers la Croatie pour le printemps autour de 100-150€ aller-retour, comme pour les séjours vol + hôtels en Croatie allant jusqu’à -45-50%.

Ne ratez pas les offres de la Saint Valentin : on trouve des prix cassés vers Split, Venise ou Dubrovnik autour de 5 et 9€ chez Volotea!!!

Quand est-il préférable de visiter la Croatie pour bénéficier des meilleurs prix pour les transports?

Privilégiez les mois d’avril à début juin et mi septembre à octobre pour vos vacances en Croatie, car les prix des vols et des voitures de location sont les plus avantageux.

Trouver un billet d’avion pour la Croatie au meilleur prix

Si vous voyagez sans faire le choix de la voiture personnelle, la réflexion autour du transport  est cruciale, car toute l’organisation de votre séjour en Croatie va en découler. Il est plus facile de construire un itinéraire que de gérer les contraintes de l’aéroport, puisque même depuis tous les aéroports de Paris, on ne trouve pas forcément des départs permanents vers la Croatie (hors Zagreb), surtout en basse saison.

Effectuez une recherche pour vérifier tous les paramètres les plus pertinents pour rejoindre la Croatie depuis les aéroports français ou étrangers (pays frontaliers) envisageables pour vous, avant de vous lancer dans la recherche des hébergements ou du choix de vos destinations.

Pensez à tester tous les aéroports accessibles depuis votre résidence, quitte en envisager un relais par bus ou par le train ce qui pour certaines destinations s’avère très économique.

Il est parfois plus pertinent de prendre deux aéroports différents en Croatie pour éviter de devoir revenir au même point de départ ; voire d’atterrir dans une ville comme Venise où les vols low cost autour de 9€ sont très fréquents. Il est facile ensuite de rejoindre l’Istrie en catamaran ou car ferry en quelques heures si votre objectif est de parcourir le nord de la Croatie, ou encore de prendre un avion autour de 9-19€ pour relier rapidement Venise et Dubrovnik.

En moyenne saison (juin et septembre), les prix sont 30 à 40% moins chers en moyenne et comme septembre, mai et juin sont très agréables, je ne peux que vous conseiller de privilégier cette période pour conjuguer beau temps, transports à prix raisonnables et baisse des prix pour les visites et les hébergements.

Quelle compagnie privilégier pour aller en Croatie? Si vous recherchez des petits prix,  la compagnie low cost espagnole Vols low cost avec Volotea vers la Croatie dessert Split, Dubrovnik, Pula, Venise à partir de 19-29€ et même parfois 9€ ; elle propose des départs depuis Nantes, Marseille, Nice, Bordeaux, Toulouse…  Zadar est reliée par Ryan Air qui propose aussi en direct sur son site certaines offres plus rares que celles de Volotea à partir de 9€ ou plutôt autour de 39€ aller retour.

Pour ceux qui recherchent des vols en compagnies classiques, la compagnie nationale Croatie Airlines est LA référence, sérieuse et efficace, assez ponctuelle et à tarif compétitif.

A retenir : entre janvier et mars et en particulier entre le 13 et le 14 février et aux dates d’anniversaires des compagnies, on trouve des vols pour juillet et août à partir de 9€  et 19€ voire entre 5 et 6€ chez Volotea. Ces prix sont aussi fréquents hors saison ou pour les recherches effectuées environ 3 mois avant le départ.

Retrouvez les principales liaisons et aéroports pour aller en Croatie en avion

Quelle est la marche à suivre pour obtenir les meilleures offres?

Ne réservez pas forcément lors de votre première recherche, mais analysez les évolutions sur plusieurs jours ou si vous aimez anticiper, testez sur plusieurs semaines.

Comparez sur plusieurs comparateurs sur Skycanner et Momondo ; les deux proposent d’excellents prix et vérifient un nombre important de compagnies avec une mention spéciale pour Momondo, clair et pratique pour ses orientations de tendances de prix pour les jours suivants ou précédents. Complétez avec Google Flights qui peut s’avérer utile.

Pensez aussi à comparer les options car on peut aller en Croatie en bus, en train, en avion, donc un comparateur comme Omio sera parfait pour vous donner un aperçu des coûts pour ces divers modes de transport en quelques secondes, sans système de ip tracking.

Rendez vous sur les sites d’agences de voyage comme Edreams, Look Voyage, Fram, Lastminute, GoVoyage ou autres pour vérifier que ces tendances de prix sont confirmées

Vérifiez directement auprès du site de la compagnie que vous avez ciblée ; par exemple Volotea, Croatia Airlines, Ryan Air, Air France, Luftansa

Toutes les offres seront différentes d’un outil à l’autre, d’un jour à l’autre et d’une heure à l’autre et il est donc important de les analyser en changeant les heures et jours de recherche, variant les aéroports de départ et d’arrivée et les assurances comprises ou autres contraintes liées à la compagnie!  Consultez également nos conseils pour trouver les meilleures offres et choisir les sites de confiance qui ne pratiquent pas l’IP Tracking et le Field Management. Les vols en direct ne sont pas plus chers que ceux avec escale qui atteignent jusqu’à 19h de durée de voyage!

Aperçu des prix moyens des vols vers et depuis la Croatie selon la saison

Vol vers la Croatie depuis la France (entre janvier et mai, octobre-décembre)
Hors Saison Depuis Paris Autres aéroports Low Cost
Vers Zagreb 120-180€ 250-300€ non applicable
Vers Split 250-350€ 300-450€ 19-49€
Vers Dubrovnik 220-270€ 300-450€ 9-39€
Vers Zadar 180-250€ 250-350€ 39-99€
Vers Pula 210-250€ 220-270€ 9-49€

Aller en Croatie avec sa voiture personnelle : est-ce le meilleur choix?


Tout d’abord, il faut prendre en compte le nombre de personnes, le point de départ et le point maximum où vous prévoyez d’aller en Croatie. Quel que soit le point de départ d’où vous partez, à moins d’être situé dans la région de Nice d’où on rejoint l’Istrie en 9-10h par l’autoroute, il faut compter entre 12 et 20 heures de trajet. Soit entre un jour et demi et deux jours à moins de rouler jour et nuit en changeant de conducteur régulièrement. Vous êtes les seuls à connaître votre organisation.

Prévoyez entre 1 jour et 1 jour demi au mieux, jusqu’à 3 à 4 jours pour le déplacement aller / retour, selon votre rythme de conduite et vos contraintes, ce qui suppose que vous disposiez d’au moins 10 jours ou 15 pour profiter un minimum du pays.

Dans l’hypothèse de 10 jours disponibles, bornez vous à l’Istrie, au Kvarner, au Gorki Kotar et à la Croatie centrale, éventuellement à la Dalmatie du nord (Zadar, Sibenik).

En partant du Sud de la France, le coût est entre 160€ (depuis Nice) – 230€ (depuis Montpellier ou Orange), 260€ (depuis Toulouse) et 295/350€ (depuis Bordeaux d’où deux options de route sont possibles). Le prix du carburant est à peu près équivalent en Italie et en Suisse; voire plus cher qu’en France. Les autoroutes en France et en Italie sont à péages et l’autoroute en Slovénie se paie par une vignette hebdomadaire de 15€.

En venant du Centre, de la région lyonnaise ou des Alpes et en passant par la Suisse ou/et par l’Italie :

Comptez entre 220 et 280€ que vous optiez pour l’autoroute italienne uniquement ou que vous rempruntiez l’autoroute suisse en partie ce qui économisera environ 45 € pour le retour, puisque la vignette suisse (40 francs suisses, grosso modo 38 euros) est valable pendant un an. Pour économiser, même si le trajet est un peu plus long (environ 2h), privilégiez l’itinéraire Lyon – Genève – Bern – Luzern – Milan – Venise – Trieste si vous souhaitez rejoindre l’Istrie ou encore l’itinéraire encore plus économique Lyon – Bern – Innsbruck – Salzbourg – Klagenfurt – Ljubljana

En venant de l’Est, l’Ouest ou du nord

  • l’autoroute en Allemagne est encore gratuite au moins jusqu’au 1er octobre 2020 au mieux vu que la solution de paiement proposée par l’Allemagne a été retoquée par l’Europe et jugée illégale et en contradiction avec le droit européen de circulation … A partir de la validation, dont on ignore la date, un système d’enregistrement sera obligatoire (entre 2,5 et 20€ selon la voiture pour un séjour de 10 jours).
  • L’autoroute en Autriche payable par une vignette de 9€ pour 10 jours 
  • Les voies express et l’autoroute en Slovénie se paient aussi grâce à une vignette Vinjeta de 15€ pour une semaine.

Comptez selon la route empruntée puisqu’il y a toujours plusieurs options sur ces itinéraires:

  • entre 120 et 180€ pour un départ depuis Strasbourg
  • entre 190 et 240€ depuis Paris
  • entre 260 et 360€ depuis Nantes,
  • entre 150 et 160€ depuis Lille .

Compte tenu de la gratuité des autoroutes en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne (jusqu’en 2020), l’essentiel du coût tient au carburant qui est globalement moins cher qu’en France.

Cela reste l’itinéraire le plus économique tout en bénéficiant de l’autoroute sur tout le trajet à partir de la frontière allemande. Attention, certains coûts ne sont pas inclus, comme certains tunnels (Karavanken par exemple qui se paient au péage ; environ 15€).

Les prix restent un peu faussés vu qu’ils ne prennent pas en compte l’usure de votre voiture, les assurances et les risques de panne ou d’accidents liés (ce que je ne vous souhaite pas mais qu’on ne peut ignorer).

Pour évaluer si cela vaut la peine de perdre 3 à 4 jours de vacances où il faut éventuellement ajouter deux ou trois nuitées et donc un hébergement, vérifiez aussi les options en bus, en train -peu probable que ce soit très économique – et en avion low cost, surtout si vous êtes moins de 4 personnes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

  1. Accueil
  2. /
  3. CROATIE
  4. /
  5. ALLER EN CROATIE : quand et comment?
  6. /
  7. Comment aller en Croatie : quel moyen de transport choisir?
  8. /
  9. Quel budget prévoir pour les transports jusqu’en Croatie ?