IDEOZ Voyages > CROATIE > VIE PRATIQUE EN CROATIE > Santé en Croatie : risques, urgences, soins et remboursement > Quels sont les problèmes sanitaires en Croatie?

Quels sont les problèmes sanitaires en Croatie?

Quels sont les principaux problèmes de santé en Croatie susceptibles de toucher les voyageurs ? Y a-t-il des précautions à prendre lors d’un séjour touristique même s’il n’est pas orienté vers la randonnée ?


Globalement, un séjour en Croatie ne suppose pas de précautions sanitaires particulières. Cette destination – toutes régions confondues – convient à tout public, y compris les femmes enceintes, les jeunes enfants et les seniors. Concernant les recommandations de santé en Croatie, il n’y a aucune obligation vaccinale.

En revanche, si vous êtes randonneur, si vous faîtes des treks en itinérant dans des bois ou près de rivières, restez très attentif aux risques d’encéphalite à tique. Un danger méconnu mais bien réel aux conséquences pénibles.


L’encéphalite à tiques : un problème de santé en Croatie trop souvent sous-estimé des touristes

Le danger sanitaire principal en Croatie est celui de l’encéphalite à tiques dite « tique du Danube ».

Tiques

Les risques d’encéphalite à tiques (méningoencéphalite, MET) d’origine virale sont particulièrement présents en Slavonie et en Croatie centrale, deux régions marquées par la présence de plusieurs affluents du Danube et de rivières comme la Sava, la Drave, la Mura. Les zones rurales et / ou boisées sont les plus exposées. On peut y ajouter la Lika dans la région du Velebit.

L’encéphalite à tiques (ou TBE – Tick-borne encephalitis) est une arbovirose causée par le virus TBE (TBEV), appartenant à la famille des Flaviviridae.

encéphalite à tiques

Les risques sont plus importants entre Avril et Novembre et l’incidence en Croatie n’a cessé d’augmenter depuis les dernières années.

réserve ornithologique de la rivière sava à Lonjsko polje

Si vous vous faîtes piquer par une tique, rendez vous immédiatement chez un médecin ou à l’hôpital pour recevoir le traitement antibiotique approprié sous peine de courir de mettre votre vie en danger.

Quels symptômes pour l’encéphalite à tiques?

Dans les quatre jours suivant la piqûre, des symptômes grippaux classiques sont observés dans 80% (frissons, fièvre modérée à forte, douleurs).

L’infection se traduit par de la fièvre, un tableau pseudo-grippal voire des signes neurologiques. Le HCSP rappelle que « les infections à TBEV peuvent être graves avec des risques de séquelles et une létalité non nulle (quoique faible) »

Dans les 10 jours, aggravation avec risques de développement de méningite (50% des cas), d’une méningo-encéphalite (40%) ou d’une méningo-encéphalomyélite pouvant entraîner des séquelles graves et permanentes et la mort dans 1% des cas.

Avant votre départ informez vous auprès de votre médecin pour évaluer la nécessité d’une vaccination contre l’encéphalite à tiques, même si celle-ci est plutôt préconisée pour les habitants ou des voyageurs qui envisagent un séjour prolongé en camping sous tente ou en trekking.

D’autres pays voisins sont concernés : Albanie, Bosnie, Bulgarie, Hongrie, Macédoine, Monténégro, Roumanie, Serbie. 

Les moustiques en Croatie

Les zones de marécages et les bords de rivières comme la Sava, ou le delta de la Neretva enregistrent une forte présence de  moustiques.

Il n’y a pas de précaution particulière à prendre, mais si vous craignez les piqûres et les bruits horripilants de ces bestioles, évitez de séjourner dans les régions les plus exposées. Hélas, en été, il est de plus en plus difficile de trouver un coin tranquille.

Emportez dans vos bagages du produit antimoustique ou au moins un flacon d’huile d’essentielle à la citronnelle à appliquer sur un kleenex ou en mélange avec une huile neutre pour chasser ces indésirables!

La rage en Croatie

Des cas de rage sont recensés dans les Balkans, dont quelques rares cas de rage en Croatie en raison de la présence de renards dans les forêts, en particulier dans les zones frontalières avec la Bosnie, dans les montagnes et les zones rurales. Prenez garde à bien choisir les lieux où vous dormez, sachant que le camping sauvage est strictement interdit et sévèrement sanctionné! N’hésitez pas à demander conseils auprès des populations locales.

Vous serez surpris dans certaines régions de constater le grand nombre de chiens errants qu’on rencontre en Croatie. Il est déconseillé de trop les approcher si vous n’êtes pas vacciné contre la rage. Il y a eu un cas de contamination dans la Serbie voisine.

1 commentaire pour “Quels sont les problèmes sanitaires en Croatie?”

  1. Anne-Sophie Herman

    Mes 2 enfants « mordus » l an passé par des tiques dans la forêt près de Medac. Après avoir enlevé les tiques avec une pince spéciale on était allés aux urgences avec les « bêtes  » et mes enfants pour voir si
    1: on pouvait voir si les tiques étaient porteuses
    2: un éventuel antidote pour mes enfants
    Résultat : aucune analyse et pas d antidote. Trop tard quand on est mordu pour ce qui est de l encéphalite. Pour ce qui est Borrelia, antobio seulement si cercle autour de l emplacement. Selon les médecins, peu de cas sous Gospic…. On était moyennement rassurés mais ouf…. sans séquelles….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *