IDEOZ Voyages > CROATIE > VIE PRATIQUE EN CROATIE

VIE PRATIQUE EN CROATIE

Les questions à propos de la vie pratique en Croatie ne manquent pas. Comment paie-t-on ? L’euro est-il accepté? Quel est le coût de la vie? Où effectuer le change?  Quelles sont les langues étrangères les plus parlées? Le français est-il courant ?  Quels souvenirs ramener? Autant d’interrogations auxquelles nous allons tenter de répondre dans ce guide voyage sur la Croatie réalisé à partir des expériences de voyageurs.


Argent, paiements et change en Croatie

Si vous préparer votre séjour, vous vous demandez peut-être comment payer en Croatie?

icons8 icone change

La monnaie Croatie est la kuna. Kuna 1 Euro = 7,55 Kunas.

1 kuna = 100 lipas (environ 0,15€). Si cela peut vous aider, la valeur de la kuna est à peu près celle de notre ancien franc. 7 kunas = 7 francs.

Depuis l’annonce de l’intégration dans l’Union européenne le 1er Juillet 2013, l’euro est accepté  (à condition que ce soit des billets ou des pièces d’euros et non des centimes), mais sous conditions. Il est préférable de payer en kuna, la devise officielle.

Prévoyez de l’argent liquide pour faire le change en Croatie, plutôt que de faire un retrait par carte bancaire, de manière à réduire les frais si vous ne disposez pas de cartes zéro frais. Mais sachez que vous pouvez sans problème retirer de l’argent partout dans les distributeurs automatique – bankomats qui acceptent les Visa contrairement à certains autres pays des Balkans. Vous pouvez payer en carte visa ou autre carte de paiement.

La Croatie n’est toujours pas dans la zone euro et pourrait l’intégrer en 2023. Cela explique pourquoi tous vos achats et retraits par carte bancaire engendreront probablement des frais qui peuvent être notables à la fin des vacances, même si cela semble être des petites sommes. Dans certains lieux touristiques, les visites ne peuvent se payer qu’en monnaie et non en carte.


Budget voyage en Croatie

Les Croates sont attachés à leur pays et ont tendance à le promouvoir. Pour beaucoup de touristes français, l’illusion d’une destination vraiment “bon marché” persiste… C’est aujourd’hui à relativiser surtout si vous voyagez en juillet et en août. Tout d’abord, parce que l’attractivité auprès des voyageurs de toute l’Europe et désormais d’Asie et d’Amérique du nord, a fait bondir les prix de certains hébergements, activités ou visites de sites très touristique, depuis quelques années et ensuite parce que nous ressentons en effet les problèmes du pouvoir d’achat et que du coup, il faut prévoir de plus en plus pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Beaucoup de touristes s’étonnent que les prix ne soient pas aussi bas que ceux souvent annoncés par non actualisés sur les guides de voyage ou quelques sites de référence, qui ont pour objectif de « vendre la Croatie » aux futurs voyageurs.

Sachez que le coût de vos vacances peut varier significativement, en fonction de la période de votre séjour. Sans surprise, en très haute saison entre le 15 juillet et le 31 août, les prix sont entre 20 et 30% plus chers pour l’hébergement ou les voitures de location. Sachez aussi que la haute saison s’est allongée du 1er juin au 30 septembre pour les prix des visites de parcs.

ICONE budget by icons8.com

Pour calculer au mieux vos dépenses ⇒ consultez le budget pour une semaine en Croatie (selon la saison et vos habitudes)

En moyenne et surtout basse saison, on peut louer un appartement pour environ 30€ par jour en bord de mer, et louer une voiture de location économique pour 80 à 150€ la semaine.

De même,  les activités, les entrées des parcs et les pass touristiques ou les parkings sont moins chers (entre 20 et 30%) ce qui devrait vous convaincre d’éviter juillet et août (à moins de ne pas avoir d’autre choix), pour privilégier le milieu et la fin du printemps ou la fin de l’été.

Oubliez l’illusion d’un pays pauvre où tout est donné ou bon marché ; certes, les difficultés économiques existent en Croatie, les salaires restent bas, le boom du tourisme est malgré tout une magnifique chance pour un pays qui s’est reconstruit rapidement après la pénible épreuve de l’indépendance en 91-92 à l’issue de plusieurs années de guerre.

A moins de partir en Croatie en séjour all inclusive pour moins de 400 € avec des prestations souvent formatées, vous devrez prévoir un budget compris entre 500 et 750€ surtout si vous partez en autotour en haute saison pendant 1 semaine à 10 jours.