Aller au contenu

Fin du « travel ban » à partir de début Novembre

new york central park

Depuis peu, les réservations de vol de la France vers les États-Unis se font de plus en plus croissantes, au grand plaisir des compagnies aériennes et des agences de voyages. Cet intérêt décuplé chez les voyageurs français et européens pour le pays de l’Oncle Sam s’explique par la fin du travel ban annoncée en novembre dernier.


En quoi consistait le travel ban mis en place par les États-Unis ?

La déclaration de l’urgence de santé publique lancée le 30 janvier 2020 par l’OMS avait contraint les USA à prendre des mesures drastiques pour mettre leurs citoyens à l’abri de la pandémie. Les États-Unis avaient tout d’abord interdit aux ressortissants étrangers d’entrer sur le territoire dans les 14 jours qui suivaient un séjour en Chine. Tous les voyageurs concernés se voyaient refuser l’accès aux USA ou étaient placés sous quarantaine pendant une période déterminée.

Les citoyens américains, quant à eux, étaient libres d’entrer dans le pays après leur séjour en Chine. Cependant, ils ne devaient présenter aucun symptôme et devaient quand même être surveillés pendant une certaine durée par les services de santé locaux. En mars 2020, la restriction de voyage avait ensuite été élargie, pour s’appliquer également aux pays membres de l’espace Schengen, à la Grande-Bretagne ainsi qu’à l’Irlande.

Cette fermeture des frontières aux USA initiée par le président américain Donald Trump puis perpétrée par son successeur Joe Biden fut à la source de nombreux bouleversements. La restriction avait perturbé les affaires de beaucoup d’étrangers qui devaient effectuer des navettes entre les USA et des pays européens. D’autres étrangers vivant aux États-Unis s’étaient retrouvés séparés de leur famille, car ils n’avaient plus la certitude d’être acceptés à leur retour s’ils partaient visiter leurs proches résidants dans les pays blacklistés.

La levée de l’interdiction en novembre dernier a poussé les voyageurs à se ruer vers les programmes comme l’ESTA pour partir plus vite et plus facilement. Vous pouvez en savoir plus sur l’ESTA ici en découvrant les démarches à suivre pour les touristes et voyageurs désirant se rendre aux États-Unis depuis la fin du travel ban.

voyager aux etats unis esta

Levée du travel ban : une ruée vers le programme ESTA USA

Le 8 novembre 2021, après avoir maintenu le travel ban pendant 20 mois (soit plus d’un an et demi), les USA ont finalement rouvert leurs frontières aux touristes internationaux vaccinés.

Qu’est-ce que l’ESTA USA ?

Le programme ESTA USA est une base de données utilisée par la Sécurité intérieure des USA afin de se renseigner sur les étrangers qui sont exemptés de visa pour entrer aux États-Unis. Les ressortissants qui ont droit à cette autorisation de voyage sont des citoyens naturalisés auprès de l’un des 37 pays ayant signé le programme. La grande majorité des nations incluses dans le système ESTA USA se retrouve dans l’Union européenne. Pour la plupart, il s’agit de pays amis ou représentant une forte valeur ajoutée pour les États-Unis.

Le programme de l’ESTA USA a notamment été instauré pour optimiser la sécurité des États-Unis après les attentats du 11 septembre. Il s’agit d’une mesure préventive mise en place par les autorités américaines pour contrôler et surveiller la vague de voyageurs présents dans les aéroports, ainsi qu’à l’intérieur du pays. Cela facilite aussi la tâche aux officiers d’immigration et les met à l’abri des dangers auxquels ils peuvent être exposés en vérifiant des voyageurs à risque.

Pour bénéficier de l’exemption de visa offert par l’ESTA USA, il vous suffit de remplir sur internet le formulaire de demande et de suivre toutes les indications mentionnées. La procédure est simplifiée et ne nécessite généralement que certaines informations, ainsi que des pièces justificatives.

L’exemption de visa ESTA USA permet de nombreux aller-retour, mais il vous faudra redéposer une demande si vous vous retrouvez dans l’obligation de renouveler votre passeport. Cette autorisation qui couvre encore les voyages avec un animal de compagnie a une durée de validité de deux ans. Ce délai peut toutefois être écourté si les informations fournies s’avèrent erronées ou invalides lors de la dernière autorisation. Malgré les deux années de validité, votre séjour sur le territoire américain ne devra pas dépasser 90 jours, au risque d’être expulsé et de voir vos futures demandes rejetées.

passeport pour les usa

Quels sont les critères d’éligibilité à l’ESTA USA ?

Bien que la procédure pour la demande d’ESTA USA en ligne soit facile à mener, il vous faudra tout de même avoir un profil éligible avant de pouvoir profiter du programme. Le premier point pris en compte est bien entendu la nationalité du bénéficiaire. Celui-ci doit nécessairement détenir la citoyenneté de l’un des pays signataires qui constituent le système. Le programme est également accessible aux ressortissants ayant une double nationalité, à condition qu’aucune d’entre elles ne figure sur liste noire des États-Unis.

Les prétendants à l’ESTA USA ne doivent pas non plus avoir séjourné depuis le 10 mars 2011 dans des pays comme :

  • la Corée du Nord,
  • la Somalie,
  • l’Iran,
  • l’Irak,
  • le Yémen,
  • la Syrie,
  • le Soudan.

Ceux qui se sont rendus dans lesdits pays sont automatiquement exclus de la demande d’autorisation ESTA USA ainsi que du VWP (Visa Waiver Programme), même si leur profil convient aux critères d’éligibilité. Pour obtenir l’exemption de visa, vous devez aussi pouvoir prouver aux autorités américaines que vous comptez réellement quitter le territoire américain à la fin du délai fixé par votre ESTA. Il est également important de noter que toutes tentatives visant à profiter du programme sans y être éligible peuvent constituer un frein pour l’obtention d’un futur visa pour les États-Unis.

Si le prétendant répond à toutes les conditions, il peut faire sa demande ESTA USA et régler le prix de 14 dollars sur le site officiel du programme. Il est aussi possible d’effectuer la demande en passant par le biais de plateformes affiliées au site officiel du gouvernement américain. Si vous choisissez cette dernière option, vous devrez payer des frais supplémentaires. Toutefois, cette dépense additionnelle vous donnera droit en contrepartie à un service d’aide et à un accompagnement personnalisé. Cela peut être particulièrement utile si vous avez des questions ou des doutes concernant votre éligibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

  1. Home
  2. /
  3. ETATS-UNIS : vivez l’aventure...
  4. /
  5. Aller aux Etats-Unis Formulaire...
  6. /
  7. Fin du « travel...