80 436 vues

Où faire de la plongée en Croatie? Top 5 des meilleurs sites de plongée

12




Où faire de la plongée en Croatie? La mer Adriatique en Croatie est réputée pour ses eaux cristallines, ce qui justifie une activité nautique et sous-marine très développée dès le printemps jusqu’à l’automne. Compte tenu de la qualité et de la limpidité de ses eaux, la Croatie attire bien des amateurs et des professionnels de la plongée. Quelles sont les meilleures destinations pour faire de la plongée en Croatie ou de l’exploration sous-marine en amateur?

Pourquoi aller faire de la plongée en Croatie?

Que faire en Croatie? De nombreux guides de voyage évoquent la Croatie comme une destination idéale pour faire de la plongée. Si la pureté de l’eau garantit une exploration facile et très agréable des fonds marins depuis la plage, les plus exigeants considèreront sûrement que la richesse et la variété des fonds marins en Croatie sont décevants. Certains experts de la plongée, d’ailleurs, n’hésitent pas à comparer les fonds marins à des cités fantômes dont la plupart des habitants auraient disparu en raison de la surpêche qui depuis plus d’une dizaine d’années tend à nuire à la flore et à la faune sous-marine de Croatie.

  Toutefois, si votre aspiration est de faire de la plongée en Croatie pour découvrir modestement les surprises que vous réservent la mer avec un masque et un tuba, vous devriez trouver dans de nombreuses destinations de quoi satisfaire votre curiosité sans la moindre difficulté. En effet, la Croatie offrant des reliefs sous-marins échancrés entre 25 mètres et 1300 mètres de profondeur, les plongeurs expérimentés comme les amateurs pourront découvrir les espèces de faune et de flore endémiques de l’Adriatique, mais aussi quelques unes des épaves échouées, des galères, bateaux et autres avions échoués qui constituent autant d’attractions pour une exploration dans le temps.

picto info
La plongée en Croatie est envisageable de diverses manières selon votre niveau : plongées profondes, plongées sur épaves, plongées dérivantes, plongées dans des grottes comme la grotte bleue de Vis, plongées de nuit et plongées photographiques sont possibles dans toute la Croatie, bien que la Dalmatie soit la région la plus attractive pour expérimenter les fonds marins. La réglementation de la plongée en Croatie ne vaut pas pour la simple découverte avec masque et tuba des fonds marins en bord de plage.

La plongée en Croatie, une activité réglementée

plongée en croatie

La plongée en Croatie est strictement réglementée et c’est d’autant plus vrai dans un parc national où tout est protégé, mais si vous avez quelques notions de plongée et disposez des permis ou autorisations, vous devriez admirer la végétation colorée et la faune que révèlent les fonds des îles Kornati, ceux de l’île Bisevo à Vis, ceux de Murter ou encore Korcula. Voici donc le top 5 des destinations qui pourront répondre à vos envies de plongée.

S’il est exigé de plonger avec un club et avec un permis ou un droit de plonger, dès que vous plongez avec des bouteilles, vous pourrez gratuitement et sans autorisation plonger avec masque et tuba et vous laisser happer par la beauté des fonds aux eaux cristallines.

La plongée en Croatie exige donc d’obtenir une licence de plongée croate, valable un an et personnelle. Elle n’est délivrée que présentation du passeport, du brevet de plongée et de 100 kunas (environ 15 €). Tous les brevets reconnus par le Recreational Scuba Training Council sont acceptés. Certains sites comme des parcs nationaux et naturels peuvent imposer des autorisations spécifiques dont le prix tourne autour de 80 kunas (12€).

La plongée amateur avec bouteille est interdite en Croatie dans les parcs nationaux (Kornati, Mljet, Krka, Brijuni) et naturels (Telascica, Limski, Malostonski), près des zones militaires et dans les eaux territoriales. Vous devez toujours signaler le site précis où vous plongée, sachant qu’il est aussi interdit de plonger à moins de 100 mètres d’une embarcation et de son ancre. Il est aussi possible de faire de la plongée sous-marine dans les villes très touristiques comme Dubrovnik où ce genre d’activités est très recherché :

Ces réglementations ne sont qu’un aperçu de l’ensemble des obligations qui incombent aux plongeurs qui pratiquent la plongée en Croatie. Veuillez vous renseigner auprès de l’office du tourisme de Croatie en France qui pourra vous orienter vers le ministère des affaires maritimes de Croatie en gestion de cette activité et de sa surveillance. Sinon, vous pouvez vous renseigner auprès des clubs de plongée en Croatie et dans les bureaux d’information et de surveillance des parcs où vous souhaiteriez plonger. Toute infraction en matière de plongée en Croatie est sanctionnée par des amendes allant de 500 (85€) à 15000 kunas (2200€) selon la gravité.

Coût d’une plongée en Croatie

Inutile de vous embêter à emporter votre matériel, car tous les clubs et certaines agences de voyage spécialisées louent le matériel de base et les équipements complets (entre 3€ et 10€ par équipement selon vos besoins, ou ce qui est préférable un forfait de 25€ par jour pour un équipement de base comprenant combinaison, palmes, bottines, masque, tuba et détendeur).

Le prix d’une plongée en Croatie pour une sortie débute à partir de 20€ par personne ; plus généralement entre 25 et 30€. Il dépend en fait du type de plongée, du niveau de difficulté et de l’éloignement de la base du club.

Le coût d’un baptême de plongée en Croatie est aux alentours de 60-80€. Il comprend la leçon d’initiation avec un instructeur et la sortie.

Pour ceux qui souhaiteraient faire du snorkeling et admirer les fonds marins facilement sans bouteille, il existe des tours guidés dédiés aux sports aquatiques dans les villes touristiques, où vous pouvez coupler snorkeling et kayak à Dubrovnik ou à Split (à partir de 34€ / personne).




Précautions pour faire de la plongée en Croatie

Bien sûr, n’hésitez pas à mentionner quel est votre niveau d’expérience pour éviter tout problème d’encadrement. Mieux vaut donc privilégier un club pratiquant une langue dans laquelle vous vous sentez à l’aise ou recourez à un traducteur pour qu’il puisse exprimer vraiment votre niveau et que vous envisagiez une sortie à votre portée.

Si l’eau est en surface aux environs de 25° en moyenne en été (souvent jusqu’à 27-28°), vous constaterez rapidement que la chute de température en profondeur est rapide et brutale. A 10 mètres de profondeur,  la température est à moins de 20° et à moins de 17° à 30 mètres de profondeur. Par conséquent, prévoyez un bon équipement avec cagoule, surveste, gants et chaussons surtout si vous n’avez pas un bon niveau de plongeur.

temperature eau croatie

Températures de l’eau en Croatie


Chasse sous marine en Croatie


Outre la plongée en Croatie, il est possible de pratiquer la chasse sous-marine sous des conditions très strictes. La chasse sous-marine en Croatie n’est autorisée qu’en apnée et elle fait l’objet d’une réglementation très précise qui englobe les lieux accessibles, les modes d’accession à l’activité, les services autorisés pour son suivi. La chasse sous marine en Croatie ne peut aussi s’effectuer que sous réserve de l’obtention d’un permis de chasse sous-marine individuel. Le permis de chasse sous-marine ne peut être délivré que par les services et agences officielles agrées en Croatie auprès de la Direction de la Pêche du Ministère de l’Agriculture [Tél: +385(0)1- 6346-236], ou par ses antennes régionales (voir en fin de chapitre). Ce permis de pêche sous-marine en Croatie peut aussi être délivré par certains clubs de plongée et les capitaineries (“Kapetanije”) – voir liste et coordonnées sur le site du Ministère des Transports et de la Mer).

Il existe plusieurs catégories de permis de chasse sous-marine pour les ressortissants étrangers ; leur différence se situe surtout au niveau de leur durée de validité et donc du prix. Ils peuvent être valables pour un jour, trois jours, sept jours ou 30 jours : le tarif respectif est de 60 (11€ environ), 150 (22€), 250  (36€)  et 500 kunas (85€) (A noter: le taux de change kuna euro est d’environ 7,53 kunas pour un euro).

Avant toute chasse sous-marine, il est préférable que vous vous renseigniez auprès des capitaineries du lieu où vous êtes, car la législation est susceptible d’évoluer sans que les sites officiels aient toujours actualité les informations et surtout, il peut y avoir des modalités précises à respecter dans chaque région. N’oubliez pas aussi que tous les sites comme les ports, les parcs nationaux croates (parc national des îles Kornati, parc national de Mljet, parc national des Brijuni) et les parcs naturels comme Lastovo sont protégés et il est interdit de quelque manière que ce soit d’y pratiquer la chasse sous-marine.

Vous ne pourrez pratiquer la chasse sous-marine en Croatie que pendant des périodes et heures très définies  du lever au coucher du soleil (de 7h à 19h au printemps, de 6h à 20h en été, de 8h à 16 en automne et de 9h à 15h en hiver), uniquement en apnée, en bordure du littoral, avec au maximum deux fusils harpons sous-marins et de 5 kg de poissons autorisés pour ce type de pêche. Vous devez toujours être identifié grâce à une bouée réglementaire signalant clairement aux éventuels plaisanciers la présence de plongeurs. Il est interdit de recourir au mode de propulsion motorisé, en surface comme en plongée, tout comme aux lampes-torche ou d’éclairage.

Certaines espèces sont protégées et donc interdites de pêche en Croatie : les principales sont les pêches du thon rouge (Thunnus thynnus), de l’espadon (Xiphis gladius) et de l’orphie (Tetrapturus belone, encore appelée aiguille ou bécassine de mer). Elle n’est autorisée que pour une catégorie spécifique de pêcheurs sportifs, sous réserve de l’obtention d’un permis spécial valable 15 jours (de couleur blanche et d’un tarif de 1000 kunas).

Tout contrevenant à la législation Croatie destinée à préserver la faune sous-marine encourt des amendes d’un montant s’échelonnant de 400 à 2000 kunas selon la gravité de l’infraction.

Antennes régionales de la Direction de la Pêche du Ministère de l’Agriculture :

  • Pula, trg Sv. Teodora 2
  • Rijeka, Demetrova 3
  • Senj, Trg Cilnica 1
  • Zadar, Spire Brusine 16
  • Sibenik, Trg P.Subica 2
  • Split, Prilaz brace Kaliterna 10
  • Ploce, Trg kralja Tomislava 16
  • Dubrovnik, trg M.Marojice 4

Où faire du snorkeling en Croatie?


Le snorkeling est une activité très appréciée en Croatie compte tenu de la pureté des eaux de l’Adriatique sur le littoral comme au bord des îles croates. La randonnée aquatique avec palmes, masque et tuba peut se pratiquer sans permis de plongée, en itinérant ou en petit groupe avec guide et introduction théorique à la pratique du snorkeling au cas où vous seriez débutants. 

Les agences de voyage, les agences touristiques proposant des excursions et les clubs de plongée affichent le snorkeling dans leurs catalogue si vous recherchez une activité encadrée dans les plus beaux sites de Croatie. Même si le snorkeling n’est pas réglementé comme la plongée avec bouteille, envisagez chaussons, gants, combinaisons en néoprène avec ou sans manche et cagoule pour apprécier l’expérience, car l’Adriatique en dehors de la haute saison n’est pas toujours très chaude, et les fonds marins peuvent être délicats à approcher surtout qu’il y a beaucoup d’oursins et de moules et qu’on n’est pas à l’abri d’une écorchure ou pire!

snorkeling dans les îles Kornati

Le snorkeling en Croatie peut s’effectuer partout, mais nous vous recommandons en particulier l’archipel de Zadar, l’île de Dugi Otok et les îles Kornati où l’on trouve probablement les plus riches et beaux fonds marins. On côtoie la myriade d’étoiles de mer, et autres poissons, coraux et crustacés sans effort. Si cela vous tente de vous offrir une demi journée ou une journée de snorkeling en Dalmatie du nord, en profitant d’un bateau et d’un skipper francophone qui vous accompagnera dans les plus belles criques, n’hésitez pas à contacter David.

snorkeling dans les iles Kornati découverte des étoiles de mer
criques cachées de l'archipel de zadar

De même,  le petit village typique de Sveta Nedjelja sur l’île de Hvar où l’on peut avoir un point de vue sur le village. Entre Hvar et l’archipel des Pakleni, le snorkeling offre de belles expériences grâce à des fonds marins assez colorés et plus variés que dans d’autres zones de l’Adriatique. De même, l’île de Vis,  dont la crique de Stiniva illustre certaines cartes postales vantant les charmes de la Dalmatie, est par sa nature préservée et ses criques magnifiques, une île privilégiée, se prêtant très bien à cette activité aquatique.

plage Stiniva Vis

Au sud-est de l’île de Drvenik Veli niché entre les deux îles de Krknjaši, se révèle un lagon aux eaux cristallines. C’est l’un des sites les plus connus des amateurs de snorkeling en Croatie, en raison de la couleur du lagon, où le bleu turquoise se mêle au bleu royal des eaux. Comme une impression d’être au bout du monde sur une île tropicale. D’où son nom de lagon bleu ou pour les touristes internationaux “blue lagoon”, forcément plus facile à prononcer que le nom croate! Comment ne pas avoir envie de plonger dans ces eaux à la transparence rare? Pour ceux qui rechercheraient la facilité, il existe l’option de l’excursion depuis Split avec activité aquatique jusqu’au blue lagoon en kayak et snorkeling. Mais rien ne vaut le mode économique et itinérant pour découvrir le lagon bleu. Il vous suffit de prendre le catamaran jusqu’à Solta depuis Split ou Trogir, puis de recourir à un bateau taxi (environ 15€) pour vous offrir quelques heures de liberté entre baignade et snorkeling. Si le blue lagoon de Drevnik veliki n’est pas riche en faune et flore, il éblouit par ses bleu qui se mélangent et façonnent une sorte de tableau impressionniste.

KRKNJAŠI - Otok Drvenik Veliki

De même, l’eau cristalline de Lapad aux abords de Dubrovnik devrait être très appréciée. Faire du snorkeling à Dubrovnik est l’une des activités préférées des touristes qui recherchent la beauté des fonds marins alliée à la vue panoramique sur les murailles qui se jettent dans la mer. Il est aussi possible de conjuguer pour quelques heures Snorkeling et kayak entre Dubrovnik et Cavtat.


Les meilleurs sites pour faire de la plongée en Croatie

La meilleure période pour plonger en Croatie est la fin du printemps (juin) et la fin de l’été et début de l’automne (septembre). L’Adriatique fraîchit nettement en octobre. Sur l’avis de connaisseurs : Goran Safarek, Topic Dav, David Maksan, voici les zones à ne pas manquer si vous rêvez de fonds marins assez intéressants dans l’Adriatique…

plongée en Croatie

Le parc national des Kornati

Le parc national des Kornati est probablement la destination la plus intéressante pour découvrir un peu la variété des fonds marins en Croatie. Situé en Dalmatie du Nord, entre Zadar et Sibenik, le parc national des Kornati offre des zones réservées à la plongée en tant que professionnel ou amateur accompagné de professionnels.

archipel des iles kornati
fonds marins des kornati

C’est dans les îles Kornati que vous pourrez être d’emblée touchés par les couleurs variées de la faune et de la flore locale et par des expériences riches en émotions.

Attention toutefois, la plongée n’est pas libre : vous avez l’obligation d’être dans un club de plongée ou de rejoindre un club habilité pour faire de la plongée avec bouteille dans les îles Kornati. Vous pouvez trouver ici la liste de ces clubs de plongée autorisant la plongée dans les Kornati, ou contactez le bureau d’informations du parc national des Kornati. Vous devrez vous acquitter du prix de l’entrée au parc des Kornati pour pratiquer la plongée à savoir autour de 150 kn (env. 20 €) par jour. Vous devrez également payer le prix de l’excursion qui dépend de chaque club de plongée et le prix pour le droit de plongée.

Pour s’en convaincre il suffit de visionner cette vidéo sur la plongée dans les Kornati :

Si vous préférez faire du snorkeling dans l’archipel des Kornati

Il est envisageable d’aller sur les îles Kornati depuis Zadar en petit bateau en petit groupe ou en privé ou en louant votre bateau. Le mieux est d’y aller en compagnie d’un skipper guide francophone, qui connaît bien les îles comme Topic, un super skipper qui connaît les Kornati comme sa poche contact ici … Non seulement il est très sympathique, super attentionné, mais il est surtout passionné par la mer et partage sa passion sur son petit bateau qui réserve une expérience bien plus authentique que celle des gros bateaux touristiques prévus pour visiter les Kornati.

C’est un excellent connaisseur de cet archipel, fan de snorkeling et de plongée. Que vous optiez pour une excursion d’une journée durant laquelle vous pourriez même croiser quelques dauphins de l’Adriatique ou pour une plongée ou un baptême pour admirer les fonds marins des Kornati, Topic saura vous faire découvrir ces îles autrement qu’à travers les excursions formatées des agences locales. Il n’y a que 9 zones où le snorkeling dans les Kornati est autorisé : Kornat (Opat – Tanka Prisliga), Samograd, Oključ, Mala Panitula, Vela Panitula, Rašip, Kasela, Mana et Borovnik. Toutes les autres sont strictement interdites et vous exposent à de lourdes amendes si on vous interpelle en flagrant délit.

Si vous ne souhaitez pas partir de Zadar mais éventuellement de ses environs, vous pouvez aussi faire confiance à Jure et à David Maksan(contact ici) qui ne propose que des excursions  petit groupe sur son bateau embarquant au maximum 8 personnes ou opter pour une excursion privée dans l’archipel de Zadar ou les îles Kornati.

Découvrir les îles Kornati et le parc national des Kornati

Snorkeling dans les Kornati près de l'île de Zut
archipel des iles kornati

Dugi Otok, des falaises et des coraux

L’île de Dugi Otok défie la mer avec ses falaises hautes de plus de 70 de mètres. Les roches calcaires plongent dans les profondeurs d’un bleu roi étourdissant. Les plus téméraires osent le grand saut et plongent depuis les 86 mètres de la plus haute falaise. Autant dire que ces émotions de l’extrême ne sont pas pour tout le monde, mais le seul fait d’admirer les sauts permet de prendre la mesure des sensations que cela procure!

saut depuis les falaises de Dugi Otok
parc de telascica crique au bord des falaises de dugi otok

Ici, les vagues de l’Adriatique viennent se briser et c’est aussi dans ces surfaces déchirées par les éléments (et notamment la redoutable Bora, vent du nord très puissant), que se concentrent quelques uns des plus beaux coraux de Dalmatie du nord. Les phoques moines, les dauphins et les hippocampes en ont fait leur habitat de prédilection. Les connaisseurs ne manqueront pas de reconnaître l’hippocampe exotique dont la particularité est d’utiliser sa queue pour saisir les végétaux qui lui servent de nourriture.

C’est principalement sous le parc naturel de Telascica que se réunissent les espèces de la faune marine, les algues et diverses espèces végétales qui combleront les plongeurs, tandis que les surfaces plus plates de l’île de Dugi Otok sont en général peuplées par la Posidonia, appelée “herbe de mer”. Les falaises de Dugi Otok restent donc l’attraction principale des plongeurs exigeants, car les rochers s’enfoncent à la verticale dans les profondeurs sur des dizaines de mètres et quand l’ombre se fait de plus en plus prégnante, se dévoilent des algues calcaires rouges et des bryozoaires, des coraux à dominante jaunes et orangers et des gorgones, autour desquels fourmillent des bancs de petits poissons.

Telašćica devrait être votre point d’ancrage et le meilleur point de départ pour explorer les beautés aquatiques de Dugi Otok. La baie de Telašćica est la seule où les coraux rocheux forment des récifs coralliens avec des grappes fournies et des spécimens dépassant les 50 à 60 centimètres. En tant qu’espace protégée de la chasse sous-marine et de la pêche, elle jouit surtout d’une grande diversité de moyens et gros poissons, comme la dorade, la bonite et le thon. Si vous aimez nager au milieu des poissons, vous allez adorer!


Ile Lastovo en Dalmatie du Sud ; l’une des plus belles en terme de fonds marins

L’île de Lastovo est l’une des moins connues des îles dalmates et on s’en réjouit, car cela explique la beauté de ses fonds marins. Pourtant, Lastovo a tout pour plaire, mais elle reste étonnamment confidentielle et encore très rurale, un peu à l’instar de Vis. Ses petits villages sont calmes et très préservés des touristes. La nature y est assez généreuse ce qui a permis de classer une zone de l’île comme parc naturel. La géologie à Lastovo contribue à la variété de l’archipel et de ses 44 ilôts et îles répartis sur 196 km2.

Les fonds marins de Lastovo y sont aussi de grande qualité à l’échelle de ce qu’offre l’Adriatique en Croatie. Il existe dans l’archipel une sorte de lagon aux abords de Zaklopatica qui est particulièrement riche en végétations et faunes marines (cliquez sur la carte pour l’agrandir et visualiser la zone). De même, les îles de l’ouest de l’archipel sont les plus attractives comme Sušac, Donji škoji (Lastovnjaci) et Gornji škoji (Vrhovnjaci).

Les photos de Goran Šafarek, biologiste, auteur de plusieurs livres et films sur la nature croate, confirment la beauté des fonds marins de Lastovo. Selon lui, les plus beaux qu’il ait pu admirer en Croatie.


Ile d’Iz, une faune et flore marine très colorée et méconnue

Peut-être n’aviez-vous pas encore entendu le nom de cette île avant de lire cet article? Pourtant, l’île d’Iz, dans l’archipel de Zadar en Dalmatie du nord, est l’un de ces petits précieux trésors, qui recèle une faune et une flore inattendue.

C’est probablement l’île concentrant les plus beaux fonds de la région de Zadar. Une variété de formes, d’espèces et de couleurs rare dans l’Adriatique, dont les fonds s’avèrent globalement décevants surtout dans les zones trop exposées aux trajets de bateaux et soumises à la pollution. Iz s’avère aussi accessible pour les amateurs de snorkeling que pour ceux qui recherchent une expérience de plongée en bouteille.

Si vous êtes à la recherche d’un connaisseur pour explorer les fonds maris d’Iz, on frappe à la porte de Topic (mail ici), dont c’est l’un des coups de coeur. Il adore cette île et en connaît les moindres recoins. Il saura vous montrer les fonds les plus riches pour que votre activité snorkeling soit encore plus enthousiasmante.

Balade en mer dans l'archipel de Zadar avec David skipper francophone

Ile de Vis en Dalmatie centrale ; une préservation qu’on retrouve dans les fonds marins

L’île de Vis à 2h30 de ferry de Split est la destination la plus célèbre auprès des plongeurs qui viennent en Croatie, du fait de la réputation de la grotte bleue de Bisevo. S’il est possible de visiter la grotte bleue de Bisevo en barque (à l’instar de la grotte d’Ulysse sur l’île de Mljet), il est aussi envisageable d’y effectuer de la plongée pour découvrir l’eau d’un bleu turquoise incomparable, qui par des jeux d’ombres et lumières révèle des couleurs d’une rare intensité. D’ailleurs à certaines heures, les contrastes entre l’eau et les rochers produisent des couleurs plus rares allant du rosé au gris. La zone la plus profonde de la grotte bleue de Bisevo atteint les 16 mètres et la limpidité de l’eau permet même d’en apercevoir le fond sans avoir à plonger!

Grotte bleue de Bisevo
grotte bleue en Croatie à Bisevo

Outre la grotte bleue, Vis est connue pour les plongées d’épaves, puisque 20 avions alliés se seraient écrasés pendant la Seconde guerre mondiale, et attireraient les explorateurs d’épaves.

Pour aller dans la grotte bleue : contactez Toni ici (anglophone) au départ de Vis (ou de Split ou Hvar) et Valeri (francophone) qui propose des excursions depuis Split.


Ile de Murter

fonds marins croatie murter

Considérée comme la porte d’entrée des îles Kornati, l’île de Murter au large de Sibenik est souvent le choix le plus évident pour ceux qui ne souhaitent pas se plier aux réglementations associées au parc national des Kornati.

Vous pourrez y plonger plus librement avec un simple masque et un tuba et vous aurez déjà un joli aperçu de ce que sont les fonds marins des Kornati.

murter slanica
Plage de Slanica à Murter

Vela Luka à Korcula en Dalmatie méridionale

Korcula vela luka

Si la Croatie compte de nombreux clubs de plongée sur tout le littoral, le club de plongée de Vela Luka à Korcula est très apprécié des amateurs et professionnels de la plongée. Outre le charme du village pittoresque, typique de la Dalmatie du Sud, vous pourrez y pratiquer de la plongée diurne et nocturne qui vous donnera l’occasion d’admirer poulpes, barracudas, murènes, mérous, thons, tortues caouanne géantes (Caretta Caretta), écrevisses, langoustes, sargues, dorades coryphène, sérioles, ainsi qu’une multitude d’autres poissons de récif colorés.

Seuls les environs de Vela Luka sont pertinents pour la plongée, évitez la zone Nord de l’île et la zone entre Korcula et la presqu’île de Peljesac qui ne présente aucun intérêt.


Épaves et grottes d’Istrie entre Rovinj et Pula

epaves istrie plongee croatie

L’Istrie doit sa réputation auprès des plongeurs au grand nombre d’épaves qu’elle abrite. Que ce soit le navire austro-hongrois Baron Gautsch (ci-contre) qui s’échoua à l’entrée de Rovinj, en 1914 alors qu’il réalisait une traversée entre Trieste et la Dalmatie, l’épave du navire de guerre Coriolanus, le sous-marin de guerre allemand U-81, le torpilleur Flamingo ou les épaves du Istra, du Hans Schmidt et du Varese, toutes offrent des expériences passionnantes pour tout explorateur.

archipel iles brijuni

Plusieurs sites se distinguent en Istrie : le parc national des Brijuni est le premier pour la pureté de ses eaux protégées, le site de Fraškeri près de Pula qui propose un ensemble de tunnels sous-marins très ludiques pour les plongeurs de tous niveaux et le Reff Stoja au Sud de Pula, apprécié pour ses canyons, fissures et grottes. En terme de grottes, ces dernières sont concurrencées par le site Valovine, situé à l’ouest de Pula où les grottes s’enchevêtrent jusqu’à former un canyon de 20 mètres de profondeur.

Réaliser un voyage pour faire de la plongée en Croatie ou de la chasse sous-marine:
  • Recourez aux services d’un professionnel local qui parle une langue que vous comprenez. Idéalement le français comme c’est le cas d’Ante Mamic qui réalise des voyages sur mesure spécialisés autour de la plongée et d’autres activités d’aventure.
icone courrier 2

Contactez l’agence locale d’Ante

Pour poser des questions techniques sur la plongée en Croatie, consultez les forums Plongée.

Vous pouvez poser vos questions aux voyageurs d’IDEOZ qui partagent leurs expériences sur le forum.

telecharger brochure croatie

Tout ce qu’il faut savoir sur la plongée en Croatie

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.




Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

12 commentaires

  1. Pingback: 10 bonnes raisons de visiter et découvrir Dubrovnik (ou de la fuir) !

  2. Pingback: Offrez vous une journée sensationnelle en bateau dans l'archipel de Zadar et les îles Kornati

  3. Pingback: La Croatie hors des sentiers battus en slow travel: l'expérience du typique

  4. Pingback: Carte de Croatie : régions, reliefs, sites à ne pas manquer, routes, autoroutes et voies ferrées

  5. Pingback: Slow travel en Croatie : comment découvrir la Croatie avec lenteur

  6. Pingback: Murter, la porte d'entrée des îles Kornati près de Sibenik en Dalmatie

  7. Pingback: Curiosités en Croatie: transformer votre visite en expérience!

  8. Pingback: L'automne, saison idéale pour visiter la Croatie : la dolce vita sur l'Adriatique - IDEOZ Guide voyage en Europe

  9. Pingback: Faire la fête à Split en Croatie : des ambiances variées et sympathiques pour la night life - IDEOZ Guide voyage en Europe

  10. Pingback: Grotte bleue de Bisevo en Croatie: une grotte sous-marine aux couleurs uniques - IDEOZ Guide voyage en Europe

  11. Pingback: Vis, petite île croate charmante et encore authentique (Dalmatie centrale) - IDEOZ Guide voyage en Europe

  12. Pingback: Iles en Croatie : Quelle île croate faut-il absolument visiter?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.