Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Stolac ; synthèse de l’histoire de la Bosnie Herzégovine et mémoire des Bogomiles

2

carrefour voyages dernieres minutes

 Stolac n’est probablement pas la ville la plus connue de Bosnie Herzégovine, mais son histoire riche, depuis l’antiquité, témoigne de son importance en Bosnie et révèle une grande partie de l’histoire agitée de l’Herzégovine. Au-delà des vestiges de la période illyrienne, Stolac abrite deux nécropoles bogomiles majeures. 

stolac mosqueeStolac (en cyrillique : Столац), la petite ville en Herzégovine située au bord de la rivière Bregava, résume en lui-même toute l’histoire de la Bosnie-Herzégovine.

A 35 km de Mostar, la cité de Stolac, la Provence bosnienne, est habitée depuis des millénaires. En témoignent les traces des civilisations humaines depuis l’ère paléolithique. Sur le site de Badanj, les dessins d’hommes préhistoriques datant de 15.000 ans avant Jésus-Christ ont été en effet retrouvés dans une grotte.

De très nombreux royaumes et empires se sont succédés à Stolac, des Slaves, des Illyriens, des Romains, des Bogomiles… et chacune d’entre elles a laissé des traces de leurs passages ici. Toutefois, si les vestiges antiques et médiévaux restent encore en bon état, le riche patrimoine culturel et architectural ottoman de Stolac a été largement détruit durant la guerre 92-95 tandis que le paysage urbain autrefois profondément multiconfessionnels a été complètement changé. Le vieux Stolac, Čaršija, a particulièrement souffert.

 

Stolac riviere BregavaDe très nombreux bâtiments ottomans ont été dynamités, en particulier le Musafirhan, un hôtel du 16e siècle, les hammams, les bains publics datant du 17e siècle, les moulins aux bords de la rivière Bregava ou encore les maisons traditionnelles à Behmenluk, datant du 17e et du 19e siècle. Stolac, la douce, l’endormie, la Méditerranéenne, malgré ses cicatrices, continue pourtant de séduire. 

De plus en plus nombreux sont les Sarajéviens et même les étrangers qui s’y rendent en été pour profiter des flâneries et des baignades dans la Bregava cristalline, des dégustations de vins, de la nature luxuriante et des meilleures figues et grenades du pays qui poussent ici dans presque tous les jardins. Un climat et une douceur de vivre propice à la création artistique… On dit ainsi qu’aucune autre ville en Bosnie-Herzégovine n’a donné autant d’intellectuels, artistes, poètes.

Visiter Stolac ; une ville de tolérance

La Tombe de Moshe Danon

stolac Tombe Moshe Danon

Située à Krajisina, à l’entrée à Stolac, la tombe du rabbin de Sarajevo est un monument national. Il occupe une place importante pour le peuple juif. Le rabbin Mosha Danon est allé en 1830 en marchant en Terre Sainte, afin de remplir sa promesse, mais il est mort près de Stolac. Il a été enterré à l’endroit où il est mort. Le voyage en Palestine du rabbin a été précédé par les événements de 1819 lorsque le marchand juif de Travnik s’est converti à l’Islam et a commencé à lever les musulmans contre les Juifs. Il a été retrouvé mort et tous les membres éminents de la communauté juive de Sarajevo furent jetés en prison. Lorsque la rumeur de ces emprisonnement se répandit dans la ville, les citoyens musulmans de Sarajevo, les armes à la main, vinrent assiéger le palais de Ruždi-pacha et libérèrent les Juifs.

 Fort de Stolac Dominant la ville de Stolac, le fort comptait au 17e siècle 12 tours. Ce fut la ville la mieux fortifiée d’Herzégovine.

Stolac Chateau en ruines

 

Vidoška. Les ruines de cette forteresse datant du 14e siècle dominent Stolac. A proximité, on aperçoit les pins typiques pour la région, qui tendent vers le ciel.

Ošanići A 2 km de Stolac, ce site renferme les vestiges d’une agglomération illyrienne de la tribu des Daorses, datant de 300 à 118 av.J.-C.

Radmilja et Boljuni Les nécropoles bogomiles les plus belles et les plus célèbres du pays sont situées aux abords de Stolac.

 

 

Radmilja et Boljuni ; les nécropoles bogomiles

Plus de 1.500 stecak sont répertoriés à Stolac. C’est ici qu’on trouve également la nécropole médiévale la plus célèbre du pays, Radmilja, qui compte parmi les plus beaux stecak bogomiles, ces pierres tombales monumentales aux ornements remarquables.

Radmilja, une symbole

 stolac tombes bogomilesAu pied du mont Hrgud, la vallée de Radmilja située aux abords de Stolac, est en effet l’un des symboles les plus forts de la Bosnie-Herzégovine, car ici, c’est la nécropole qui regroupe les stecak, de toutes les tailles et formes, les mieux préservés et aux motifs décoratifs les plus beaux datant du 13e au 15e siècle. 

Sur le site de Radmilja, il y a 133 pierres tombales qu’il est possible de visiter tous les jours.
Chevaliers en armure, chasseurs, agriculteurs dans les champs, guerriers en compétition dans les tournois, élevage des chevaux, danseurs, dames en robes, fleurs, loups, ours, sangliers, chiens… Les motifs décoratifs sont en effet très diversifiés et retracent en général la vie du défunt. Parmi les ornements, on favorise particulièrement le croissant de lune, les étoiles, la croix, le soleil.

Si les images, taillées en pierre, célèbrent la vie, la joie, la force physique, la gaieté, on utilise uniquement les inscriptions pour exprimer les interrogations sur la mort.stolac Radmilja

Boljuni, riche en inscriptions

 Dans le village de Bjelojevići, à 15 km de Stolac, sur la route pour Hutovo Blato, la nécropole de Boljuni contient 269 stecak au total. C’est aussi l’une des nécropoles les plus importantes de Bosnie Herzégovine. Invariablement alignés en rangées et face est/ouest, ils ont adopté des formes très variées, comme à Radmilja (dalles, coffres, croix…), toutefois, ici mais peu de motifs décoratifs ornent des tombes. En revanche, ils sont très riches en inscriptions en bosančica, l’écriture ancienne rappelant le cyrillique. Il s’agit des épitaphes courtes, biographiques, avec le plus souvent pour ornement une croix ou une feuille de vigne. Plusieurs de ces stecak sont signés par le maître artisan Grubac, qui est reconnaissable par son style artistique et ses motifs, et ses disciples. stolac Boljuni tombes bogomiles

Bien qu’il n’y ait pas de données précises à cet effet, le nombre de pierres tombales indiquent que les inhumations ont eu lieu ici de la seconde moitié du XIVe au début du XVIe siècle.

A voir dans les environs de Stolac

Sur le territoire de la municipalité de Stolac, on a trouvé des stecak à différentes autres localités : Rotimlja, Trijebanj, Dabrica, Hodovo, Ljubljenica, Crnići, Aladinići, Prenj, Poprati, Gorica, Ošanići, Pješivac, Stjepan Krst, Masline, Kruševo, Poplat, Bitunja, Udora, Kučinari, Grdijevići, Gornja Duboka, Barane, Bjelojevići, Zaušje.

 
Vidoška. Les ruines de cette forteresse datant du 14e siècle dominent Stolac. A proximité, on aperçoit les pins typiques pour la région, qui tendent vers le ciel.
Ošanići A 2 km de Stolac, ce site renferme les vestiges d’une agglomération illyrienne de la tribu des Daorses, datant de 300 à 118 av.J.-C.

La Route des Vins de Bosnie Herzégovine vous permet de découvrir les meilleurs vins du pays viennent de la région d’Herzégovine.

Vous pourriez être aussi intéressé(e) par cet article : Appréhender les frontières fantômes en Republika Srpska (République serbe de Bosnie)


Découvrez toute l’actualité de la Bosnie Herzégovine…



Partager
A propos de l'auteur

Toute l’actualité sur la Bosnie-Herzégovine.

2 commentaires
  1. Pingback: Neretva ; magnifique rivière dans la région de Bosna Neretva (Herzégovine) - IDEOZ Voyages

  2. Pingback: Appréhender les frontières fantômes en Republika Srpska

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!