2 065 vues

Nouvel An en Irlande ; ambiance festive et esprit cottage

0

irlandeirlande1

On n’y pense pas forcément, mais l’Irlande peut être une très bonne idée de destination pour conjuguer ambiance festive mais aussi très cottage et découverte de la nature … Envie de vacances en Irlande? Allez en Irlande pour le Nouvel An, vous ne serez pas déçu!

Pour passer le Nouvel An en Irlande en 2009 et fêter nos 9 ans ensemble nous avions décidé de prendre notre envol pour l’Irlande.

Comment çà il faut être fou pour aller en Irlande à cette époque là de l’année??? Depuis notre voyage en 2004, nous nous étions promis d’y retourner un jour et notamment pour les fêtes de fin d’année.

J’avais repéré des billets d’avion très abordables grâce à la compagnie Ryanair.

J’en parle à Damien, qui ne se fait pas prier.

Ne nous reste plus qu’à

Ce sera chose faite… grâce à Cédric qui a la gentillesse de bien vouloir garder notre chienne pour le nouvel an, et je tiens vraiment à le remercier…

Les vacances de Noël seront donc en Irlande, du 27/12/2008 au 03/01/2009.

Les billets d’avion sont pris.

Ne nous reste plus qu’à trouver où nous allons dormir sachant que nous voulons passer quelques unes de nos soirées à Galway, ville que nous avons adoré lors de notre premier séjour.

Après quelques recherches, ce sera un cottage à Kinvara, à 30 minutes de voiture de Galway. Voici quelques images de la maison louée… avec tout le confort, et une cheminée Coeur rouge

 

Nous avons aussi décider de passer deux jours dans le Sud Ouest, à la rencontre des côtes sauvages.

Pour une nuit nous allons donc abandonner notre cottage pour un B&B typique, avec petit déjeuner, au plus grand plaisir de mon chéri!

La recherche nous emmène à Ventry, à proximité de Dingle, où j’ai réservé une chambre avec vu sur mer! Bah oui, hein quitte à faire, autant profiter de la basse saison touristique!

 

Le programme… rien n’est programmé en fait.

Juste que les falaises de Moher, Galway et Connemara seront au programme…

Et une visite chez Fallers’, la bijouterie qui nous a expédié nos alliances…

Budget du séjour en Irlande au Nouvel An

  • une nuit à Troyes vendredi 26/12: 46.80 €
  • Avion: 201.80 €
  • Voiture: 221.98 €
  • Cottage: 306 €
  • B&B: 70 €

environ 850€

Envol vers l’Irlande pour vivre un Nouvel An inoubliable

Samedi 27/12/2008

Après une escale à Troyes pour couper la route, nous nous mettons en route pour l’aéroport de Beauvais.

4 heures plus tard, et après un petit arrêt à Rethondes pour voir la clairière où a été signé l’armistice de 1918, nous voici arrivés à Beauvais.

On pose Titine au parking, et direction l’Immense Aéroport… Rire

Enfin non là je suis ironique hein… il est minuscule, mais propose des prix imbattables pour l’Irlande.

Nous nous posons avec nos sacs dans un coin… pas de bol c’est à côté de la porte des départs, donc un va et vient incessant qui fait que l’on est gelé en moins de 10 minutes.

Damien décide de se réchauffer dans une des boutiques du hall et revient avec un ti cadeau: une ti lapin en peluche qui sent la violette.

Il est adorable mon homme.

L’heure d’enregistrement est arrivée, et nous faisons la queue… Pff, çà n’avance vraiment pas et il faudra bien 3/4 d’heures pour enfin déposer nos sacs et récupérer nos cartes d’embarquement.

Direction les contrôles et la salle d’embarquement.

L’avion en provenance de Shannon à 30 minutes de retard ce qui nous occasionne le même retard puisque l’avion fait la navette Shanon-Paris-Shannon.

Petit détour dans la boutique de Duty Free, et achat de savon qui sentent trop trop bon.

16 heures nous embarquons enfin, et 2 heures plus tard nous amorçons notre descente sur le sol Irlandais.

Récupération de bagages et de la voiture et nous nous mettons en route pour les environs de Galway.

Notre voiture est une Opel Corsa, Damien se refait rapidement à la conduite du mauvais côté, même si de nuit ce n’est pas évident!

Une heure plus tard nous arrivons au cottage, sans nous perdre 🙂 heureusement que j’avais pris toutes les dispositions pour le trouver car sinon nous passions devant!

Il est situé à 5 minutes en voiture de Kinvara, et 30 minutes de Galway. Bref un endroit idéal pour visiter le Burren et le Connemara.

Les propriétaires nous ont préparé un feu de tourbe… nous le sentons dès que nous descendons de la voiture… odeur caractéristique…

Nous déposons nos affaires et reprenons la voiture pour aller ravitailler le frigo et acheter un adaptateur de prise.

Direction le TESCO… et notre fameux rond point à feu… il est toujours là, 4 ans plus tardSourire

Retour à la maison, et dodo… mais là… bah il fait super froid dans la maison. Les radiateurs sont à fond et pourtant ils ne chauffent quasiment pas.

M’enfin c’est pas grave, on est heureux d’être enfin là!

Dimanche 28/12/2008: le Connemara

Pour cette première vraie journée irlandaise nous décidons d’aller faire un tour dans le Connemara. Et comme le soleil semble être de la partie nous pousserons jusqu’à Leanane et son fjord que nous n’avions jusqu’alors vu que sous la pluie et le brouillard.

Mais avant, direction le Dunguaire Castle, à Kinvara, à une encablure de voiture…

Il n’y a personne sur le site, mais il est fermé pour la période hivernal. Nous décidons néanmoins d’en faire le tour afin de profiter de la vue sur la baie de Kinvara, dommage que ce soit marée basse, mais bon c’est comme çà!

Sur le chemin nous rencontrons un oiseau peu craintif dans le gel de la matinée et je prend une photo artistique du château à travers les meurtrières du mur d’enceinte.

C’est pas le tout, mais le Connemara nous attend! Nous prenons donc la route de Galway puis Clifden.

Et là, l’émerveillement commence. Le paysage a des teintes de dorées, de roux, de bruns… C’est magnifique. Lacs, montagnes, tourbières, moutons, tout est tellement sauvage.

Nous nous arrêtons souvent, et lorsque nous nous arrêtons pas je prend les photos à la volée depuis la vitre de la voiture

Maison typique irlandaise aux couleurs vives

les moutons prennent la pause devant notre voiture

Nous profitons d’un de nos arrêts pour partir faire une promenade d’une heure dans les tourbières. L’air est frisquet, nous pénétrons dans les champs des moutons en prenant soin de refermer les portails derrière nous.

Cela fait du bien de marcher dans la nature, la tête dans les nuages à révasser, loin des soucis du quotidien

Nous reprenons la voiture, direction Clifden, la capitale du Connemara. C’est une petite ville très jolie, nous décidons de nous y arrêter au retour.

Nous empruntons la Sky Road supérieur ce qui nous donne une vue imprenable sur les environs.

Mais bientôt notre excursion et notre vue va être gênée par un épais nuage de fumée. A l’odeur caractéristique il s’agit de la tourbe qui est en train de brûler. Nous avançons lentement et prudemment car la visibilité est réduite, mais au final nous apercevons une partie des terres, sublimes avec ces dégradés de vert et de marrons.

 

On continue notre route dans le Connemara et nous arrêtons à Kylemore Abbaye. Cette abbaye est désormais une école très sélect pour jeunes filles, tenue par des religieuses.

Mais le cadre est certes très austère mais absolument magnifique

Nous continuons à traverser des paysages magnifiques, différents et en même temps tellement ressemblant. Et pour une fois la route ressemble à une route Rire

Maintenant direction Leenane et son fjord.

Le soleil irlandais est toujours avec nous, nous allons enfin le découvrir sans brouillard ni pluie. C’est marée basse, et du coup le paysage est totalement changé, mais on ne peut pas changer la nature!

Les montagnes en Irlande ont une belle couleur dorée…

Pour terminer notre excursion dans le Connemara nous décidons de nous rendre à Roundstone connu pour son atelier de musique. Je voudrais en effet acheter un Bodhran… pas pour en jouer mais pour en faire un élément de déco.

La route est étroite, et les gens n’avancent pas… 

Finalement nous arrivons dans la petite bourgade aux maisons colorées en bordure du port.

Ce village est très typique, il n’y a personne, sauf les locaux…

Nous entrons dans une boutique à la recherche de notre adaptateur que nous n’avons pas trouvé la veille à Galway, et nous trouvons notre bonheur.

Nous profitons de la quiétude des lieux pour déambuler et admirer le coucher de soleil sur le port.

En remontant la rue jusqu’à la fabrique de Bodhran, on croise…. je vous le donne en mille…

Pierre Perret… Si si j’vous assure. Avec Damien on se regarde et on se dit: c’est bizarre cette voix on l’a connait… On regarde et la on le voit!

Bon pas de photos pour illustrer mes dires, chéri ne voulait pas qu’on l’embête avec des photos… mais çà fait tout bizzarre:-)

Sinon pas de chance pour moi, la fabrique est fermée en ce dimanche, tant pisTriste.

Nous admirons une dernière fois le paysage…

Puis nous retournons vers Galway pour y passer la soirée.

Galway est une ville que nous avions adoré lors de notre visite en 2004, et encore une fois nous ne sommes pas déçus. La ville est très belle avec ses décorations de Noël dans les tons bleus… et en Gaélique…

La ville de Galway est toujours aussi animée, les pubs toujours aussi pleins… mais avec de belles images… Guiness…

Nous nous promenons au Bord de la Corrib pour la voir se jeter dans la mer et on observe les maisons se reflétant dans les eaux.

 

Nous débouchons enfin sur l’arche espagnole  qui n’est absolument pas éclairée de nuit

.

Dernière promenade dans les ruelles pour enfin retrouver notre cottage pour une nuit méritée

Lundi 29 Décembre

Pour les deux prochains jours nous quittons l’Ouest Irlandais pour une excursion dans le Sud Ouest.

En ce lundi nous prenons donc la route pour la Péninsule de Dingle, sous un ciel bien nuageux, mais pas de pluie.

Première interrogation: on prend le bac ou pas? Etant parti de bonne heure, nous décidons de passer par Limerick.

Les paysages changent totalement par rapport à ceux de la veille.

Les paysages bruns laissent place aux paysages verdoyant, les murets de pierre font leur apparition.

 

Nous dépassons Killarney pour effectuer la boucle de la péninsule de Dingle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Notre premier vrai arrêt sera pour la plage de Inch.

 

Très belle plage, mais un peu froide pour se baigner 🙂

La marée est descendante et nous avons à nos pieds un panel de ce que la mer peut rejeter: coquillages, crabes, algues…

Des chevaux sont présents

 

et nous assistons à une démonstration de char à voile.

Un rayon de soleil éclaire les environs…

 

Il est midi passé, nous profitons de ce paysage pour manger.

La péninsule de Dingle est tout simplement à couper le souffle: falaises, prairies, plages, mer… tout cela est réunit pour en faire un paysage somptueux.

 

 

Notre route croise celle de Dingle, et ne fera que la croiser… pour le moment!

Nous profitons du jour pour repérer où se situe notre B&B, qui finalement est très facile à trouver sur la route de Slea Head.

Nous déposons notre sac, admirons le point de vue sur la mer depuis notre chambre et reprenons notre Corsa…

Slea Head nous attend.

La route que nous suivons est une route escarpée, pas très large…

 

 

En été cela doit être invivable de croiser sans cesse voitures et camping car, mais nous avons de la chance en hiver nous sommes seuls au monde ou presque.

Sur le bord de la route le vent souffle en rafale, pas évident de prendre des photos dans de bonnes conditions.

 

La route sinueuse arrive à Slea Head, et là, on a le souffle coupé face à ce que nos yeux rencontrent. Il n’y a pas de mots pour décrire ce que l’on voit, ce que l’on ressent. C’est tout simplement magnifique.

 

Nous descendons marcher sur la plage, en contrebas du parking et avons ainsi une vue imprenable sur les Iles Blaskets.

Nous poursuivons notre route

Notre dernière escale  sur la péninsule de Dingle sera pour le Gallarus Oratory, édifice ayant la forme d’un bateau renversé datant de 12 siècles et pourtant encore totalement étanche.

 

Nous comprenons qu’il soit installé dans ce lieu reculé avec la vue sur la mer qu’il y a.

Nous bouclons la péninsule de Dingle par… Dingle justement.

Ca c’est un prix d’essence qui fait plaisir! A quand les mêmes tarifs en France???

Nous nous promenons dans les rues,

 

 

et faisons quelques boutiques de touristes, regardons les différents menus des différents pubs et restaurants pour finalement nous rabattre sur le Murphy”s Pub conseillée par la propriétaire du B&b.

Nous mangeons alors notre premier vrai repas irlandais: un irish stew… et moins irlandais, une soupe à l’oignon…

 

Très très bon d’ailleurs.

Les premières gouttes de pluie que nous sentons en rentrant dormir ne nous présagent rien de bon pour le lendemain…

Ring of Kerry

 

Mardi 30 Décembre 2008

Debout 7h30, il fait encore nuit dehors et nous ne voyons pas le temps qu’il fait, nous entendons juste le bruit de l’Océan.

Nous nous rendons dans la salle à manger pour le petit déjeuner: Irish Breakfast pour Damien, et fromages Irlandais pour moi.

Nous payons la patronne, chargeons nos sacs dans la voiture… et là, notre pressentiment de la veille se révèle fondé. Le ciel est bouché et il commence à pleuvoir. Enfin, on fera avec, un séjour en Irlande sans pluie ce n’est plus un séjour en Irlande

Direction Dingle pour retirer un peu d’Euros… et prise de photos des si belles façades de maison sous la pluie… et là la galère commence…

Bah oui c’est pâs facile de prendre des photos lorsqu’il pleut. Il y a toujours une goutte d’eau qui vient sur l’objectif.

Première étape de la journée: La Connor Pass, qui culmine à 456m. La route qui y monte est sinueuse mais semble avoir été refaite il y a peu. Mais où donc est passé la route que l’on voit sur les photos? celles où même les bus sont interdits et où l’on ne peut pas croiser à deux voitures?

Pas grave, une fois au somment nous nous arrêtons sur le parking pour admirer tant bien que mal la vue… bouchée… mais bon nous distinguons quand même la mer et la Brandon Bay.

 

Après cet arrêt nous entamons notre descente… et nous trouvons ENFIN la fameuse route. Je vous laisse juger par la photo.

Le reste de la journée sera consacrée à la découverte, ou plutôt à la non découverte du Ring of Kerry…

Nous avons été un peu déçu de tout ce que l’on dit autour de ce Ring. Sans doute est-ce lié aux mauvaises conditions météo (pluie, brouillard, vent) et au fait que l’on n’ait pas pu avoir une vision de ce que le paysage avait à nous offrir.

On ne peut tout de même pas nier que les paysages sont beaux, la route est coincée entre mer et montagne.

 

Après Cahersiveen nous décidons de quitter le Ring of Kerry pour un petit moment et de prendre la direction de Valencia Island, accessible par un pont depuis Portmagee.

Nous avons l’impression d’être seuls au monde, face à une tempête.

Un arrêt s’impose pour admirer le paysage qui, par contre là en impose. On arrive même à apercevoir les Skellig Islands.

C’est le point le plus à l’ouest de l’Europe si mes sources sont bonnes.

 

Nous errons en voiture sur les petites routes pour finalement atteindre le plus haut point de l’ile… avec un parking… 4€… qu’on aurait très bien pu ne pas payer vu qu’il n’y avait personne.

Là plusieurs ballades s’offrent à nous.

La première consiste à aller admirer les falaises qui tombent à pic dans la mer, et le spectacle est vraiment beau.

La deuxième consiste à monter à pied au point culminant de l’île. On aurait très bien reprendre la voiture, mais bon étant un minimum écolo nous décidons d’y aller à pied… en bravant les éléments: vent violent de face, pluie, et froid.

Nous croisons des moutons qui ne sont nullement dérangés par notre présence, ils continuent paisiblement à paître.

Mais l’effort en valait la peine, car la montée permet d’avoir une vue panoramique exceptionnelle… en théorie sur la péninsule d’Iveragh et de Dingle… Enfin bon, nous on ne sait pas ce que l’on voit, mais en tout cas c’est superbe!

Nous quittons Valencia Island, et nous prenons les petites routes de montagne, sans but précis, juste pour errer et admirer ce qui nous entoure.

Nous atterrissons à Ballinskellings. Il y a une grande plage de sable et sur un affleurement rocheux un château. rien de bien exceptionnel, mais le lieu semble magique avec ce vent et cette pluie.

Nous décidons de reprendre notre Ring of Kerry, il n’est pourtant pas tard mais la luminosité baisse rapidement du fait des nuages.

Notre avant dernière étape sera pour Staigue Fort… et là nous prenons une route très étroite, et on se demande où l’on attérit… en fait dans un cul de sac.

C’est un fort préhistorique circulaire qui est réputé dans le Ring of Kerry et qui a comme d’habitude vue sur mer.

La dernière étape avant notre retour dans le Comté de Galway sera pour les Lady’s View: Superbe point de vue sur les lacs de Killarney à la tombée de la nuit, mais la vue est limitée par le temps… encore et toujours

La route de retour sera longue… et la nuit bien méritée.

 

Pour ce dernier jour de l’année 2008, direction le Burren et les falaises de Moher, avant de terminer l’année dans les rues de Galway



Partager

A propos de l'auteur

http://tethys35.spaces.live.com

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!