IDEOZ Voyages > CROATIE > ITINERAIRES > Retours d’expériences en CROATIE : impressions des voyageurs

Retours d’expériences en CROATIE : impressions des voyageurs

Retrouvez les retours d’expériences des voyageurs de la communauté d’IDEOZ pour mieux vous inspirer et confirmer vos choix …


1 commentaire pour “Retours d’expériences en CROATIE : impressions des voyageurs”

  1. Nous rentrons de 15 jours en Croatie. Je vous laisse nos impressions et un bref récit de notre voyage. En espérant que cela puisse vous aider à préparer le votre. Nous sommes partis à 2 adultes et 2 enfants de 8 et 11 ans. Nous avions notre voiture personnelle.

    Nous avons cherché des endroits un peu plus préservés de la foule de touristes tout en visitant certains « immanquables » : Plitvice, Dubrovnik…

    Notre premier point de chute a été Split où nous sommes restés 1 jour 1/2. La vieille ville est absolument magnifique et déambuler dans ses rues étroites préserve de la chaleur. Pour la baignade, vous trouverez des plages le long du Mont Marjan. La plage officielle est bondée mais il y a possibilité de s’isoler un peu sur des zones de rochers. Derrière le coeur historique, vous trouverez un marché : bibelots pour touristes mais aussi fruits et légumes.(pour le ravitaillement : zone commerciale à la sortie de la ville en direction de Dubrovnik). Nous avons également fait un saut rapide sur Trogir. Ca vaut aussi le coup d’oeil.

    Nous sommes ensuite partis sur l’île de Vis. Nous y sommes restés 5 jours passés à découvrir les magnifiques criques que nous offre cette île. Vis a été très longtemps militaire : elle est encore protégée du tourisme de masse. Nous avons logé sur Rukavac, un petit village sur le sud de l’île. De Komiza, vous pouvez aussi tenter l’excursion sur Bisevo à la découverte de la grotte bleue. Excursion chère (15 euros par personne) et courte (2h dont 10 mn pour la grotte). Néanmoins, le spectacle proposé par cette grotte est assez bluffant. Certains prestataires proposent de prolonger l’excursion par une après midi sur la plage de Porat. Nous avons choisi cette option : la plage était bondée et n’a rien de particulier à proposer si ce n’est qu’elle est de sable (rare en Croatie).

    Nous avions ensuite réservé 5 jours sur l’île de Korcula. Retour sur Split par ferry puis voiture.

    Pour vous rendre sur l’ile, plusieurs possibilités : – voiture jusqu’à Orebic puis ferry jusqu’à Domince. Cette option nécessite de passer une fois le frontière avec la Bosnie (Neum) – voiture jusqu’à Polce, puis ferry jusqu’à Tranpj, puis à nouveau voiture pour rejoindre Orébic et à nouveau ferry Ces trajets se font avec la compagnie Jadrolina. – une autre compagnie propose un trajet en ferry de Drevnik à Domince. Les rotations sont cependant peu nombreuses et le confort des passagers assez limite : il semble que les passagers n’aient pas la possibilité de s’abriter (c’est ce qu’il nous a semblé voir en regardant partir un de ces bateaux). Bon courage alors pour supporter les 2h de traversée en plein cagnard.

    Korcula est plus touristique que Vis. Il y a donc plus de monde, surtout dans la ville de Korcula (magnifique au demeurant. L’île offre néanmoins des espaces protégés et des criques isolées (surtout après Vela Luka). Nous avons aussi passé une journée sur Dubrovnik (2h de trajet ferry inclus depuis Korcula). Nous avons logé sur Tri Zala, situé à environ 10 km de Korcula.

    Nous avons terminé notre voyage par la région de Plitvice. Nous avons découvert là une autre Croatie, plus rurale. Les stigmates de la guerre sont encore bien présents. Nous avons bien sur passé une journée à la découverte des lacs : tout simplement somptueux. Nous y sommes allés assez tôt (8h) pour éviter au maximum foule et chaleur). Compter environ 4 à 5 h pour la visite. La ballade alterne sentiers en sous bois et cheminement sur des passages en rondins de bois. L’eau est omniprésente : devant vous, derrière vous, sous vos pieds…

    De Plitvice, vous pouvez aussi rejoindre le parc National de Paklenika qui propose plusieurs circuits de randonnée. Nous avons aussi visité un orphelinat pour ourson (à Kuturevo en direction de Senj). Cet orphelinat est géré par des bénévoles de toutes nationalités. Nous avons eu la chance que l’un d’entre eux soit français: la visite n’en a été que plus facile.

    Pour l’ensemble du séjour, nous avons logé chez l’habitant. L’offre est importante et nous avons fait de belles rencontres. Vous trouverez sur Ideoz, un lien vers Adriagate qui propose une multitude de logements sur tout le pays.

    Le coût de la vie nous a paru environ 10 à 15 % moins cher qu’en France. Mais cela dépend notamment du cours du Kuna (lors de notre séjour, 1€ = 7.5 kunas). Beaucoup de particuliers vendent aussi leur production : miel, fromage, huile d’olive, pommes de terre…

    Le réseau routier et autoroutier est très correct. Si vous devez utiliser un ferry, éviter le samedi : beaucoup de monde. Dans ce cas, prévoyez de venir bien à l’avance (2h avant le départ souhaité pour être sur d’embarquer).

    Nous avons passé un séjour fantastique et découvert un pays merveilleux. Nous n’avons qu’une envie : y retourner et découvrir ce que nous n’avons pas eu le temps de visiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *