parking pour voitures à l'aéroport de paris roissy

Comment trouver un parking à l’aéroport Roissy CDG au meilleur prix?

Qui n’a jamais eu l’impression que le parking d’un aéroport dans une capitale comme Paris pouvait coûter plus cher que le prix même de certains vols? Trouver la meilleure solution de parking à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle en fonction de ses contraintes ou de ses limites budgétaires est un casse-tête. Eclairages.


Quand on n’est pas parisien ou habitué à voyager souvent en avion, il n’est pas évident de s’y retrouver parmi les nombreuses offres de parkings du site officiel de l’aéroport Roissy. C’est pourquoi les comparateurs de parkings à Paris se sont imposés pour beaucoup d’utilisateurs comme le bon réflexe à prendre pour faciliter ses préparatifs et ces aspects plus que rébarbatifs. Ils sont à la fois très pratiques pour avoir rapidement un aperçu complet des possibilités sur les parkings officiels et utiles pour mettre en évidence les diverses solutions et alternatives, en évaluant leur coût en quelques secondes.

Comment trouver un parking à l’aéroport Roissy CDG facilement et rapidement?

Le premier réflexe du voyage est probablement de se tourner vers l’un des parkings officiels de l’aéroport de Paris Roissy Charles de Gaule. Au nombre de 10, ils sont ouverts 7 jours sur 7, 24h/24. Là où l’affaire se complique, c’est quand on essaie de comprendre les différences entre les divers emplacements, au-delà de la distance entre le parking et le terminal, car cela suppose d’ajouter des frais de navette. Notez qu’il y a parfois une différence prix importante quand on se présente sans réservation. Or si on pense bien à réserver ses billets d’avion et gérer tous les autres préparatifs pour un séjour, on oublie les évidences comme la recherche du parking.

Si vous êtes déjà perdu en allant sur le site officiel, préférez l’un des nombreux comparateurs de prix de parkings comme Parkos, Parkivé, Parkcare, Parking AI, Parkvia, Onepark, Airpark, Parkingsparis. La liste n’est pas exhaustive. Ma préférence irait vers Parkos CDG, qui est l’un des plus gros comparateurs spécialisés disposant donc d’une gamme large de parkings ciblés pour les voyageurs de l’aéroport (également disponible pour les aéroports de Marseille et Bordeaux). D’autres sites ont tendance à proposer des parkings à Paris sans cibler les besoins de cette clientèle spécifique et peuvent induire vers de mauvais choix. Parkos est assez souple, avec une annulation gratuite jusqu’à la veille du départ.

On peut effectuer une recherche à partir de ses besoins ; soit par le biais d’un parking relié par la navette ce qui signifie qu’on gare soi-même son véhicule à l’emplacement et qu’on est transporté jusqu’au terminal, soit avec un service de voiturier ou de dépose minute. Vous allez donc directement jusqu’au terminal sans vous embêter et vous confiez les clés de votre voiture pour qu’elle soit garée pour vous et que vous la récupériez facilement au retour.

Pour affiner, les filtres “le plus proche de l’aéroport”, “le mieux noté”, “par prix croissant”, facilitent encore la recherche. Le moteur permet aussi de combiner plusieurs besoins comme le type de transport (navette ou voiturier), le type de parking (couvert ou pas), et d’éventuels services spécifiques pour les modes de paiement, le gardiennage ou les bornes de chargement pour véhicule électrique. Autant dire que c’est très pratique pour calculer le prix global du stationnement, en incluant bien le voiturier ou les navettes. Il existe quelques navettes gratuites à Roissy Charles de Gaulle, comme vous l’imaginez bien, mais certaines sont payantes. Les 14 partenaires de Parkos CDG proposent un éventail de navettes, dont certaines fonctionnent 7 jours sur 7 24h / 24.

Se garer dans les parkings officiels de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle

Réserver à l’avance pour réduire le coût du stationnement à Roissy

Le tarif du parking varie selon la durée et l’emplacement par rapport à votre terminal et sa nature, couvert ou non, mais aussi en fonction du fait que vous ayez ou non réservé à l’avance. 

Il est très important d’anticiper et de réserver son parking à l’aéroport de Roissy en ligne : vous pourrez réduire la facture de 40 à 50%. N’attendez donc pas la veille, ni la dernière minute pour chercher. Il est peu probable que vous ne trouviez pas une place au final si vous n’avez pas été prévoyant, mais vous paierez le prix fort pour le même service et comme souvent les meilleures solutions sont privilégiées par les habitués.

Les stationnements de courte durée ; les plus onéreux

Il existe des stationnements de courte ou de longue durée (plus de 30 jours). Les parkings de courte durée sont couverts pour le terminal 1 et de plein air pour le terminal 3, tandis que le terminal 2 est desservi par des stationnements mixtes couverts ou de plein air, grâce aux  parkings PAB, parkings CD et parkings PEF, PEG, d’où l’on accède aux terminaux 2A à 2G. A 2 ou 5 min à pied des terminaux, ces parkings ont pour vocation de permettre de récupérer simplement des passagers, en moins d’une heure.

Les parkings P1, P AB, P CD, P EF, PEG, P3 sont sans surprise les plus chers, puisqu’ils atteignent les 4€ de l’heure ou 32€ pour une journée, à partir du délai des 10 premières minutes de stationnement offertes. Il suffit d’accepter de prolonger de quelques minutes sa marche pour faire baisser le prix. Ces stationnements sont destinés à des périodes de moins de 30 jours, même si rien n’empêche de les utiliser au-delà de cette période, en profitant d’un tarif de 60€ la semaine pour toute semaine supplémentaires. Comptez un montant de 25€ par jour pour les stationnements entre 6 et 14 jours et de de 370€ pour un stationnement de 15 à 30 jours.

Il est possible de réduire le coût de la facture du parking d’au moins 30% en choisissant les parkings extérieurs les plus éloignés tels que les parkings PR, PX et PW. Difficile d’envisager de rejoindre les terminaux à pied, si vous êtes vraiment chargé en bagages, mais vous pouvez prendre la navette  CDGVAL.

Depuis les parcs PR, vous n’êtes qu’à 5 min en navette, mais comptez jusqu’à 25 min depuis les parcs PX et 15 min depuis les parcs PW. Autant dire que le coût plus faible est vite contrebalancé par d’autres frais comme la navette et surtout les contraintes dans l’organisation, puisqu’il n’est jamais facile de dépendre de liaisons, dont on ne sait jamais si elles seront fiables. Parfois, mieux vaut payer plus cher, mais se faciliter la vie. C’est une question d’habitudes de voyageurs.

Navettes gratuites et payantes à Roissy CDG

Il n’est pas facile de se repérer par rapport aux navettes, d’autant qu’elles sont différentes en fonction des zones desservies et des emplacements où l’on stationne et vers lesquels on se rend dans l’aéroport de Roissy. Vous pourrez trouver des navettes gratuites  en zone publique de Paris-CDG à l’instar des navettes N1 qui passent toutes les 7, 8 ou 15 minutes selon l’heure de la journée et qui desservent terminaux 2A /2C (liaison AC porte C10), 2E (porte 16), 2F (porte 2), 2D (porte 6). Elle relie aussi les stationnements PW et la gare SNCF ou l’hôtel Sheraton. Les navettes N2 sont également gratuites et desservent les terminaux 2F (porte 2), 2E uniquement entre 21h30 et 23h00 et le 2G.

Toutes les 4 minutes, mis à part entre 1h30 et 4, vous trouverez le métro automatique CDGVAL qui dessert l’ensemble des terminaux de Paris-Charles de Gaulle comme le terminal 1, 3, 2 (2A, 2C, 2D, 2E, 2F, 2G), les parkings PR et PX assurant les liaisons internationales, tandis que la navette orange relie les terminaux 2F et 2G et la navette grise assure la jonction entre 2G et 2E.

Les comparateurs vous aideront identifier les navettes correspondant aux autres liaisons et terminaux.

Pass d’abonnements de parkings mensuels ou annuels

Les gros voyageurs pourront opter pour un abonnement sous forme de Pass qui permet un accès simple et illimité aux parkings de son choix. Il s’agit d’une carte nominative que l’on souscrit pour un mois (31 jours consécutifs) ou pour un an (45 jours dans l’année).

Il existe plusieurs types de services allant du “grand public”, le plus basique, en passant par les packs privilège, affaire, avantage ou moto, qui ajoutent des accès ou des services complémentaires. Comptez à partir de 93€ TTC pour l’abonnement mensuel un parking moto, entre 231 et 271€ pour les pass Avantage ou Privilège auxquels vous devrez éventuellement rajouter un pass mensuel de 142€ pour la navette  CDGVAL.

 200 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *