Aller au contenu

Faire la fête à Zagreb

On ne penserait pas aisément à Zagreb pour des week-ends ou vacances festives et pourtant, Zagreb, capitale de la Croatie, est la destination continentale qui monte, qui monte en Croatie au point de concurrence la « très hippe » Novalja et Hvar, le Saint Tropez de l’Adriatique. Zagreb est déjà une ville branchée, mais elle pourrait dans les prochaines années devenir une concurrente à sa voisine Belgrade, alors que son autre voisine slovène, Ljubljana, apparaît comme triste et bien tranquille puisque la majorité des établissements ferment avant minuit, surtout à l’automne et en hiver.


Où faire la fête à Zagreb? Commencez votre soirée dans la rue Tkalciceva, dans Gornji Grad ; une artère qui regorge de bars, cafés et restaurants, avec de belles terrasses dès les beaux jours. Il faut savoir qu’en ex Yougoslavie et en particulier en Croatie, le café fait partie intégrante de l’art de vivre croate.

Continuez par une étape au Funk Club (Tkalčićeva 52). Si le lieu, vu de l’extérieur ne paie pas de mine, il est comme beaucoup des clubs de Belgrade à deux visages, puisqu’il suffit de descendre un petit escalier étroit en colimaçon, pour débarquer dans une ancienne cave transformée en danceflour où l’on mixe jusque très tard dans la nuit pour le plaisir des danseurs qui se trémoussent sur la piste.

Si l’on n’est pas encore fatigué par des heures de fête, on se rendra à environ 4 km du centre de Zagreb, au Lac Jarun. C’est l’endroit « in » où l’on se montre et où l’on se croit le temps d’une nuit au bord de la mer, à Novalja ou à Hvar, puisqu’on y a retrouvé une ambiance de plage, avec des filles en bikini et des cocktails qui coulent à flot!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

  1. Home
  2. /
  3. CROATIE
  4. /
  5. OU ALLER EN CROATIE...
  6. /
  7. Où faire la fête...
  8. /
  9. Faire la fête à...