IDEOZ Voyages > CROATIE > SE DEPLACER EN CROATIE > Voyager en Bus en Croatie : prix, liaisons, gares routières

Voyager en Bus en Croatie : prix, liaisons, gares routières

Voyager en bus en Croatie est un moyen simple, pratique, efficace et économique d’explorer la Croatie en itinérant sans recourir à la location de voiture qui peut être coûteuse surtout en haute saison. Quels sont les horaires, les prix, les liaisons des compagnies de bus? Peut-on et faut-il réserver à l’avance votre billet de bus en Croatie et comment faire?


feedback

VOYAGE EN BUS EN CROATIE ET COVID 19

Les jauges de voyageurs dans les bus en Croatie sont à 40% de la capacité. L’épidémie de covid a entraîné une forte baisse du nombre de liaisons locales et nationales, y compris vers les destinations touristiques comme Plitvice d’où l’on irait facilement depuis Zadar ou Zagreb, ou Split.

Les contraintes sanitaires (distance et port du masque), et aussi, hélas, le manque d’affluence touristique ne devraient pas changer la donne, même pour cet été. Toutes les liaisons habituelles ne seront pas rétablies même en juillet et août comme elles l’étaient avant le covid. Les liaisons sont toujours prévisionnelles ; donc le fait qu’elles existent ne signifient pas que les bus partiront assurément. Ils peuvent être annulés faute de passagers.

Pourquoi le bus en Croatie est-il le meilleur moyen de transport en commun ?

Si la voiture est le meilleur moyen transport pour voyager en Croatie, selon moi, le bus est conteste le moyen de transport en commun qui propose le meilleur rapport qualité prix quand on se déplace seul ou à moins de trois personnes entre avril et octobre. Hors saison, les liaisons touristiques sont plus restreintes et limitent beaucoup les possibilités d’itinéraire.

bus en croatie

Aujourd’hui, depuis la crise de l’épidémie de covid, il n’est pas si évident d’aller en Croatie en bus à petit prix. La faillite d’Eurolines affecte un marché de bus internationaux qui était déjà limité. Flixbus dessert Zagreb depuis Paris, Strasbourg et quelques villes françaises, mais ce sera rarement en liaison directe et le train peut apparaître plus pertinent.

Il n’y a pas de connexion entre des bus croates et la France, mais on peut se rendre vers tous les pays frontaliers. Depuis la France ou depuis la Croatie vers la France, cela supposerait de prendre au moins trois bus et parfois autant de compagnies.

Le plus pratique, sûr et efficace

En revanche, il est facile de voyager en bus en Croatie compte tenu de la faiblesse du réseau ferré qui se limite à quelques destinations entre Zagreb, Rijeka, Zadar et Split.

Le train restant assez limité à trois lignes et quelques liaisons et régions du pays, le bus présente l’avantage de relier de nombreuses destinations de toutes tailles.

Le bus en Croatie est un moyen de transport bien développé et très populaire chez les Croates. C’est aussi le plus prisé des touristes qui n’ont pas le permis, ont un budget serré ou souhaitent visiter le pays sans avoir à s’embêter à conduire.

Cette popularité du bus Croatie tient à plusieurs aspects :

  • un réseau longue, moyenne et courte distance performant grâce à plusieurs compagnies privées qui disposent de licences pour assurer des liaisons spécifiques
  • l’état des véhicules, plutôt bon contrairement à beaucoup de bus des voisins serbes ou bosniaques et montenegrins,
  • les horaires de jour comme de nuit,
  • la possibilité d’acheter un billet sur internet, aux gares routières ou directement auprès du chauffeur
  • le nombre et le prix des liaisons qui est relativement attractif
  • le faible développement du train, qui est limité sur une ligne allant de Zagreb à Belgrade, en Serbie et de Zagreb à Split.

Les chauffeurs ne parlent pas toujours des langues étrangères, même si de plus en plus parlent ou se débrouillent en anglais ou un peu en allemand. Cela peut générer quelques incompréhensions, donc il est toujours plus prudent de demander les informations dont vous avez besoin à la fois à la gare routière et avant de monter dans le bus. Généralement, le chauffeurs sont plus disposés à aider ou répondre que les personnels en gare.

Un réseau développé à partir des principales villes des régions

La qualité du réseau de bus en terme de maillage du territoire est très satisfaisante. Les bus desservent tout le pays du nord au sud, d’est en ouest.

Les réseaux locaux, au départ des villes se rendent vers les zones les plus reculées et fonctionnent quasiment 24h sur 24.

Bus en Croatie

Les liaisons bus en Croatie sont organisées à partir des villes principales de chaque région ou des villes très touristiques.

Il y a une forte hiérarchisation : les gares routières des capitales régionales ou des comtés sont desservies par :

  • des bus nationaux (entre les plus grandes villes comme Split – Dubrovnik, Dubrovnik – Zagreb),
  • des bus régionaux entre les villes et sites majeurs de chaque région touristique
  • des bus locaux destinés à relier les petites villes et les villages à la ville principale dont ils dépendent dans un rayon d’environ 80-100 km.

Les liaisons sont aussi bien diurnes que nocturnes quand elles relient les grandes villes et la capitale croate. Les Croates empruntent facilement le bus pour leurs trajets personnels ou professionnels, surtout depuis l’augmentation très importante (depuis 2008) des prix des carburants, qui rendent les trajets en voiture aussi si ce n’est plus coûteux.

Moyen de transport le plus pratique et le plus efficace, le bus en Croatie est assez sûr, dans la mesure où le parc d’autobus est relativement récent, dans les zones touristiques et à Zagreb. Il est plus ancien et précaire dans l’Est de la Croatie et certaines zones de Croatie centrale, mais ne présente pas de danger en terme de fiabilité.

Les horaires des bus sont globalement respectés en moyenne saison. Ils peuvent accuser de possibles retards en haute saison à cause du trafic routier plus soutenu surtout sur la route magistrale. Soyez donc prévoyant si vous êtes tenu de respecter des horaires pour des excursions ou des entrées dans des sites comme Plitvice, soumis à réservation.

Les compagnies de bus croates proposent aussi des liaisons internationales avec les pays frontaliers, comme le Montenegro, la Bosnie Herzégovine, la Slovénie, l’Italie (Trieste ou Venise) et la Serbie.

On peut donc s’y rendre, s’y déplacer d’une ville à l’autre et envisager des excursions hors frontière entre avril – mai et septembre – octobre vers les destinations classiques des pays voisins comme Kotor, Mostar, Sarajevo, Ljubljana. Comptez environ 12 à 20€ le billet selon le point de départ.

Le bus est une solution alternative à la location de voiture en Croatie, qui pour une seule journée peut revenir beaucoup plus cher, entre les assurances transitoires de sortie de frontière, et certaines surtaxes.

Pour trouver votre liaisons de bus en Croatie et vers les pays voisins : consultez

  • Arriva (qui a une application pratique)
  • Omio (pour payer en euro)
  • Rome2rio
  • Getbybus
icons8-spam attention-48

Attention! L’épidémie de coronavirus a modifié les prévisions de transports publics. Les liaisons sont moins nombreuses qu’elles le seraient en haute saison, car il y a beaucoup moins de touristes que les années précédentes.

icons8-protection-mask-48

Le port du masque est obligatoire dans tous les bus et les autres transports en commun publics. L’absence de masque ne vous permettra pas de monter à bord du bus. Certains transports vendent des masques (mais jusqu’à 80 HRK autant dire qu’il vaut mieux emporter le sien si on ne veut pas renchérir le trajet)!

Masque obligatoire dans les bus en croatie
directions_bus

Compagnies de bus croates et gares routières

Il existe en Croatie plusieurs compagnies de bus nationales, locales ou internationales.

Les liaisons locales correspondent aux déplacements à l’intérieur des villes et leur périphérie, tandis que les liaisons régionales et nationales gèrent les déplacements de moyenne et longue distance.

Vous pouvez consulter ce site centralisant les gares routières avec un grand nombre de liaisons de bus Croatie. Vous pourrez y trouver les liaisons intérieures possibles via un moteur de recherche et les terminaux de bus Kolodvor.

N’oubliez pas de visiter le site de chacune des gares routières des villes principales, même si cela peut vite devenir fastidieux.

Quelle compagnie de bus privilégier en Croatie?

bus en croatie

La compagnie allemande Flixbus a développé ses liaisons et s’avère très performante en  terme de prix. Elle dessert l’essentiel des sites touristes comme Dubrovnik, le parc de Plitvice, Zadar, Pula,  Rovinj, Porec, Zadar, Split, Rijeka, et même de plus petites villes comme Samobor, Omis, Slavonski Brod, … Pensez toujours à réserver car les bus sont souvent complets!

Le principal avantage à acheter sur le site web est de payer le billet en euro sans conversion, ni frais bancaire, alors que les sites croates font payer en kunas, ce qui génèrera une commission sur l’achat et des frais de transaction.

» Consultez les liaisons Flixbus en Croatie

Retrouvez les principales compagnies de bus Croatie : Autotrans dessert plutôt le Kvarner et l’Istrie et entre Sibenik et Zagreb, c’est l’une des compagnies majeures dans le pays,

Les autres sont : AK Split et AKZ.

Brioni Pula est localisé en Istrie et va jusqu’à Trieste et même Venise ; Contus de Zadar vers Split et Zagreb ; Croatia Bus vers l’Istrie et en Dalmatie.

Vous pouvez également trouver les sites des liaisons dans les villes spécifiques :

La plupart des autres gares routières de bus en Croatie disposent de sites uniquement en Croate…

bus croatie


Prix des Bus en Croatie

Le moyen de transport en commun le plus économique

La moyenne des prix pour les liaisons locales est de 12-14 kunas le billet, soit environ 2€. La majorité des bus de villes en Croatie circulent toutes les 20 min et moins régulièrement le dimanche.

Comptez environ 0,10€ du kilomètre en moyenne sachant que cela peut baisser d’environ 20% en basse saison, ou à certaines heures.

Itinéraire Prix (indicatif) Durée Fréquence
Bus Zagreb-Dubrovnik

 

Bus Zagreb – Plitvice

30€ / aller

 

15€ / aller

11h

 

2h30

6 bus/jour

 

7 bus/jour

Bus Zagreb-Korcula 27€ / aller 11h 1 bus/jour
Bus Zagreb-Pula 15-20€ / aller 6h 13 bus/jour
Bus Zagreb-Split 23€ / aller 9h 24 bus/jour
Bus Dubrovnik-Rijeka

 

Bus Dubrovnik-Zadar

40€ / aller

 

24€ / aller

12h

 

8h

3 bus/jour

 

6 bus/ jour

Bus Dubrovnik-Split

 

Bus Split – Plitvice

Bus Zadar – Plitvice

Bus Split – Zadar

14€ / aller

 

24€ / aller

15€ / aller

Entre 12 et 16€/ aller

4h30

 

5h50

2h

2h à 3h30

14 bus/jour

 

6 bus / jour

7 bus/ jour

Bus réguliers

A noter que les prix ne sont donnés qu’à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer selon les périodes, la semaine ou le week-end, les compagnies. Comptez une marge de 10 à 15% de plus ou de moins.

Les compagnies de bus croates sont compétitives pour obliger à réserver le billet aller et retour. L’économie peut représenter entre 40 et 50% à certaines périodes.

Les prix des billets ne comprennent pas les bagages en soute, qui génèrent un supplément d’environ 1,50 à 3€ par bagage, selon les compagnies et la taille des bagages.

Réserver un billet de bus : quelles précautions prendre?

Le revers du succès des autobus pour les touristes est la difficulté qu’il peut y avoir à trouver des places assises disponibles dans les bus croates, en haute saison. Il n’existe pas toujours de système de réservation de billets de bus par correspondance, ou sur internet, selon les compagnies auxquelles vous recourez.

beenhere

Désormais, les sites de réservation internationaux multitransports s’imposent comme une évidence à l’instar de :

  • Omio,
  • Bookaway,
  • Rome2rio,
  • Getbybus.com très utile pour s’informer sur les généralités et us et coutumes sur les bus de chaque pays
  • Kiwi.com

Ils ont l’avantage d’être polyglottes alors que divers sites croates ne sont écrits qu’en croate. On peut mieux comparer les diverses liaisons et modes de transport possibles pour trouver les meilleurs prix, et ils proposent des conditions de remboursement sans surcoût dans certains cas.

Pour ce qui est des liaisons régionales et nationales assurées par des compagnies croates, vérifiez bien le type de billets que vous réservez : en effet, il y a une distinction entre les billets permettant de circuler tous les jours (« vozi svaki dan ») et les billets qui n’autorisent pas de prendre le bus le dimanche ou les jours fériés mentionnés « Ne vozi nedjeljom ni praznikom ».

Regardez le jour indiqué sur le billet avant de vous présenter à la gare routière.

Vous avez l’obligation de toujours avoir sur vous le billet en cas de contrôle.

Faut-il réserver le bus en été?

Réservez absolument en haute saison entre le 15 Juillet et le 20 août ! surtout pour les liaisons entre les grandes villes et les sites très touristiques. Si un site de gare routière ou une compagnie permettent la réservation de billets, cela vous évitera l’attente inutile en cas de queue, et le risque de bus complets et de surbooking.

attention

La réservation à l’avance est limitée à quelques gares routières comme Zagreb, Split et Dubrovnik, dont les sites sont en anglais. La plupart du temps, vous devez donc acheter votre billet auprès du guichet de vente de billet de la gare routière, et non auprès du conducteur même si vous arrivez en dernière minute.

Il est important d’arriver bien avant le départ théorique du bus à la gare routière (au moins 30 min, souvent, sur les liaisons entre villes touristiques, une heure avant) pour être assuré d’obtenir une place.

S’informer et réserver votre bus en Croatie : consultez le site Bus Croatia

Pour aller plus loin :

Bus en Croatie (brochure de l’office national de tourisme de Croatie).

4 commentaires sur “Voyager en Bus en Croatie : prix, liaisons, gares routières”

  1. Faut-il réserver les bus en Croatie ou peut-on avoir facilement des places?

    Bonjour 🙂 Est-il mieux de réserver d’avance pour les bus en Croatie ou peut-on facilement réserver sur place?
    Autre question: savez-vous quel est le prix d’un voyage en train Dubrovnik-Split? Pour pouvoir comparer! Et la différence de temps aussi?

  2. Bonjour, je désire aller à Plitvice puis Krka depuis Split en taxi, cela en 2-3 jours.
    Est-il possible?
    Merci d’avance de vos réponses

Répondre à goumaz Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *