Aller au contenu

Corse

Il suffit d’une heure à 1h30 en avion pour atteindre l’Ile de beauté. Le ciel bleu de la Corse invite à profiter des terrasses pour y déguster fruits de mer, charcuteries, fromages, tout en buvant du vin rosé local.

L’Île de Beauté : c’est ainsi qu’on appelle la Corse. Durant l’Antiquité, les Grecs l’appelaient « Kallisté » – c’est-à-dire « la plus belle ». Et comment pourrait-on l’appeler autrement, surtout lorsqu’on sait toute la beauté que cette petite île propose à tout et à chacun parmi nous ? En effet, que ce soit à travers ses montagnes pittoresques, ses randonnées magnifiques, ses panoramas imprenables, ou encore ses plages paradisiaques, la Corse n’a pas fini de vous émerveiller ! Cela étant dit, il ne faut pas non plus oublier son histoire et sa culture richissimes, qui s’accumulent depuis des siècles. En effet, la plupart des cités corses ont été bâties par les Génois, plus concrètement au XIV et au XVe siècle. Depuis, Bastia et Ajaccio se livrent une bataille acharnée pour représenter le vrai caractère et la vraie beauté authentiques de l’Île de Beauté.

Ajaccio et la Corse du Sud

Quand on évoque la Corse, on pense souvent aux beautés de la Corse du Sud, à Ajaccio, sa capitale, à ses destinations phares, Porto vecchio, Propriano, Porticcio, Bonifacio. Ajaccio tout est un délice, les petites rues, le bruit de la mer, le musée Fesch, la vue sur les îles Sanguinaires. Lors de balades, on apprécie également les rues de la vielle ville, la rue Bonaparte et à 30 mètres la plage Saint François. Trouver un hôtel à Ajaccio, pas de problème. L’offre hôtelière à Ajaccio est variée et débute à prix raisonnable (aux alentours de 25 ou 30€ par personne hors saison).

Pour vous enfoncer dans le maquis corse, vous pouvez réserver une location de voiture à Ajaccio et partir à la découverte des senteurs de la faune locale : arbousiers, cistes, genévriers et bruyères arborescentes parfument les collines et montagnes environnantes.

Découvrez aussi des villages authentiques et des plages paradisiaques au détour de massifs vigoureux, c’est l’âme de la Corse, comme le village d’Eccica Suarella situé à 20km d’Ajaccio et à 10km des plages de Porticcio. Dans cette région de Corse du sud, en fonction des saisons, on skie sur les hauteurs, on pratique la randonnée, on est à 10km maximum des plages et des trésors culturels d’Ajaccio. Que demander de plus?

Bastia et la Corse du Nord dans l’ombre de la Corse du sud

Non la Corse ne se limite pas aux plus beaux coins de Corse du sud, si touristiques soient-ils. La Corse du nord ne manque pas d’attrait et l’environnement de Bastia, sa capitale, le rappelle en toutes saisons. Depuis Bastia, on aperçoit en face l’île d’Elbe, on devine l’Italie. Bastia est elle-même ressemblante à toutes ces petites villes italiennes avec leurs façades dominées par la couleur ocre. Elle est conviviale avec des tas de petits cafés et restaurants, son port autour duquel s’organise une partie de l’activité de la ville.

1 commentaire pour “Corse”

  1. Je pars prochainement en Corse avec la SNCM, ce qui est une bonne chose car je pars ainsi avec ma voiture pour seulement 1€.

    Je suis vraiment heureuse. Il y a tant de choses à voir et à visiter en Corse.
    Les plages de Porticcio me manque tellement :).
    J’aimerais partir et ne plus revenir!!!

Les commentaires sont fermés.

  1. Home
  2. /
  3. FRANCE
  4. /
  5. Où aller en France...
  6. /
  7. Corse