groupe en visite à zadar avec Valentina topic visite guidée de zadar (1)

Guide officiel ou accompagnateur de voyage : lequel choisir?

Quelles sont les différences entre un guide et un accompagnateur de voyage? Quel choix en fonction de vos besoins?


Nous attirons votre attention sur les différences de compétences et d’expériences qu’il y a entre les divers statuts de guides : officiels/certifiés, accompagnateurs, interprètes… Ces différences justifient des écarts de tarifs souvent très importants.


Etre guide est un métier. Un métier exigeant, qui est généralement sévèrement réglementé dans chaque pays. La mission d’un guide dépasse la simple transmission d’informations dans une langue commune…

Visite guidée avec un guide officiel ou un accompagnateur : quelle différence?

Le statut officiel correspondant à un guide professionnel est celui de guide certifié. Cela signifie qu’il a suivi une formation, souvent sanctionnée par un diplôme professionnel, et habilité à exercer comme guide dans une ville, ce qui lui confère le droit d’entrer et de guider dans tous les bâtiments, monuments et musées officiels.

Les guides certifiés disposent d’une carte officielle attribuée par la ville ou le pays sur laquelle figure leur numéro d’immatriculation. Dans beaucoup de villes européennes, les prix de leurs visites guidées sont souvent définis par les ministères du tourisme ou des organes internes aux villes, ce qui explique qu’il y ait des tarifs non négociables ou minimaux, même si certains peuvent augmenter ce prix de base en fonction de l’expérience ou de la valeur ajoutée qu’ils apportent à leur prestation.  Un guide francophone officiel se fait en général payer pour une durée de visite ou à l’heure ; plus rarement à la personne, mais leur prix varie selon la taille du groupe.

Parmi les guides, on trouve divers niveaux : les guides classiques, les guides conférenciers, souvent spécialisés dans un domaine et susceptibles de faire des conférences sur ce thème, comme leur nom l’indique, les guides chauffeurs, autorisés à conduire un véhicule pour guider leurs clients et enfin, les guides de montagne et randonnées, compétents pour vous accompagner dans des activités et loisirs en montagne et dotés d’une connaissance approfondie de ce type de territoire et des dangers potentiels.

On donne le nom d’accompagnateur aux personnes faisant visiter des villes, sans disposer d’une autorisation pour rentrer et guider dans des musées ou des monuments officiels. Si elles n’ont pas fait d’études ce qui leur interdit de prétendre à un statut professionnel reconnu, leurs expériences (de voyageur ou d’expatrié) et leurs connaissances d’une ville lui permettent de vous accompagner dans vos balades. On parle de guide accompagnateur quand on fait des visites privées ou en groupe dans une ville ou accompagnateur de voyage, quand on suit une personne ou un groupe tout au long d’un séjour et assure toute la gestion pratique.

Dans certaines villes, on autorise (plus ou moins ouvertement mais officieusement) des guides accompagnateurs. S’ils n’ont pas le diplôme ou la formation nécessaire à leur officialisation, les guides accompagnateurs ne sont pas moins compétents ni pertinents pour vous suivre dans vos balades et vous proposer des repères nécessaires à la découverte d’une ville. Non seulement ils peuvent proposer des services proches des guides officiels, mais ils sont souvent une approche plus personnalisée, moins conventionnelle et donc mieux adaptée aux envies des touristes.

Le prix de leurs prestations est généralement plus bas (souvent de façon très nette) que les guides officiels dont les prix peuvent être fixés arbitrairement par des instances officielles. Mais la contrepartie est qu’ils ne peuvent pas vous guider à l’intérieur des monuments, site et musées officiels. Les tarifs sont souvent par personne, mais pour des petits groupes, le prix sera en général un forfait à la demi journée ou à la journée.


Comment choisir le guide qui vous convient?

Ce qu’il faut savoir en synthèse :

un guide officiel est un guide professionnel qui peut être interprète, chauffeur guide ou conférencier, travailler localement ou dans tout son pays. Il organise des visites guidées ou des excursions uniquement dans les villes ou régions où sa licence l’y autorise. Sa formation est sanctionnée par une carte de guide et une licence certifiée par un organisme officiel comme le Ministère du tourisme le plus souvent.

Le prix est fixé à la prestation en fonction du temps (en général, 2h, 4h, ou 8h) ou à l’heure (entre 20 et 60€/ heure selon la ville, la compétence…). Le prix peut ainsi être le même pour des individuels que pour un groupe plus important. Dans certaines villes, les tarifs sont imposés par des organismes officiels.

un accompagnateur n’est pas nécessairement professionnel mais est habilité à faire des visites (via une agence ou en son nom propre). L’absence de licence de guide professionnel ne lui permet pas d’entrer dans certains lieux touristiques pour y effectuer le travail de guide. Mais ses expériences (de voyageur ou d’expatrié) et ses connaissances d’une ville lui permettent de vous accompagner dans vos balades et en général il préfère personnaliser ses visites pour répondre à vos attentes. Il peut se définir comme guide accompagnateur (dans une ville) ou accompagnateur de voyage, quand il suit une personne ou un groupe tout au long d’un séjour et assure toute la gestion pratique.

Ses tarifs varient en moyenne de 10 à 40€/ personne pour des visites en petit groupe et de 50 à 100€ par demi journée pour une visite privée.

Attention : dans certaines villes ou pays, le concept d’accompagnateur est tout à fait illégal et seuls les guides officiels accrédités sont autorisés à réaliser des visites guidées auprès des touristes.


Guide certifié : diplômé et autorisé à visiter tous les monuments officiels

→ C’est un professionnel disposant d’une licence (certificat) de guide.

→ Ses conditions d’exercice sont strictement règlementées par la législation

→ Ses prix sont légalement établis par la ville ou la région où il travaille selon la législation de son pays, ce qui exclut de proposer un service en dessous de ce tarif. Libre ensuite à chaque guide d’évaluer son tarif à partir du tarif légal de la prestation, en fonction de ses compétences, de son expérience et de ses prestations.

→ Sur présentation de sa licence, il peut entrer dans tous les sites et musées pour y guider des individuels ou des groupes

Pourquoi choisir un guide officiel en 3 raisons ?

  1. Sa licence présente des garanties (en cas de recours), puisqu’il est enregistré auprès des services touristiques de sa ville/ de son pays
  2. Une formation professionnelle (d’au moins un an, généralement deux) sanctionnée par un diplôme qui atteste une bonne connaissance (au moins théorique) de son métier
  3. Rentrer dans les sites touristiques pour mieux les découvrir

Guide interprète local ou national

Il s’agit d’un guide officiel, qui vous transmet des connaissances sur une ville, ou une région, un pays, dans une langue étrangère à la sienne.

Qu’il soit initialement diplômé en langues en histoire, archéologie ou autre, la mission du guide interprète est de vous communiquer une base d’informations touristiques, pratiques ou plus thématiques dans votre langue ou dans une langue que vous pourrez comprendre. Il vous permet grâce à sa pédagogie et sa connaissance en culture générale ou plus pointue d’accéder donc rapidement à une compréhension d’une ville ou d’un pays, en étant interprète donc médiateur entre vous et la population et les patrimoines (naturels, culturels, etc) du pays. Il se doit de vérifier régulièrement ses informations et de les actualiser.

Son objectif et de transmettre des connaissances claires et simples, si possible avec intérêt et de partager éventuellement ses passions ou de s’adapter à son auditoire pour l’impliquer et lui faire découvrir ce qui peut l’intéresser. Il est habitué à répondre aux questions parfois ardues qui peuvent lui être posées. Il peut aussi vous aider à traduire des informations que vous ne comprendriez pas dans sa langue.

Avantage : diplômé pour sa compétence dans ce métier, il est légalement reconnu et il y a des recours possibles en cas de problème

Bémols : la formation professionnelle peut induire un certain formatage dans la pratique ; les prix peuvent être dissuasifs pour les petits budgets

→ Il dispose d’une carte ou licence, généralement remise par le Ministère du tourisme du pays

→ Il parle une langue étrangère au moins s’il est local ou régional et au moins deux, s’il est guide national

Si le guide interprète propose en général un circuit de visites général ou thématique, il ne manquera pas de vous donner les informations pratiques, dont vous aurez besoin pour rendre votre séjour encore plus agréable.

Prix : à partir de 30 – 40€ de l’heure en Europe de l’Est (selon les pays) ; généralement dans les 55-60 € en Europe de l’Ouest pour les visites à pied.

Le plus souvent, les guides proposent un prix à la prestation en fonction d’un circuit, de la durée, du nombre de personnes.

Guide conférencier

Le conférencier répond aux mêmes définitions que le guide interprète, à ceci près qu’il est en général féru d’un domaine : art, histoire, histoire de l’art pour lequel il se spécialise dans ses conférences, qui ne laissent pas place à l’improvisation, puisqu’elles sont le plus souvent longuement préparées. Le conférencier se rencontre principalement dans les villes d’art, ou au patrimoine culturel très important. Ses visites sont axées sur la découverte artistique, culturelle ou historique.

Guide chauffeur

En général, il s’agit d’un guide interprète, habilité à conduire un petit groupe dans des voitures ou des mini vans. La prestation comprend donc la visite guidée et l’usage des véhicules.

Pourquoi choisir un guide accompagnateur de voyage?

L’accompagnateur vous suivra dans vos balades selon un itinéraire prédéfini ou improvisé. Mais il/elle n’aura pas l’autorisation de rentrer dans les musées, les sites et monuments officiels pour vous y guider.

Souvent expatrié ou en vacation, l’accompagnateur est curieux, bon voire très bon connaisseur d’une ville ou d’une région, de ses sites, de ses us et coutumes, de son art de vivre. Il est en mesure de concevoir un itinéraire de visites y compris à la carte. Si l’accompagnateur n’est pas un professionnel, il partage le même souci pour le partage de ses savoirs et est en général animé par une vraie passion pour les lieux qu’il vous présente, ce qui permet aussi de sortir des sentiers battus ou des informations trop attendues des professionnels.

Avantage : une plus grande souplesse dans l’approche de la visite et une familiarité plus naturelle : la visite peut se penser comme une ballade qui laisse place à l’improvisation malgré une trame initiale

Bémol : comme il y a un très grand flou sur le statut de l’accompagnateur dans les divers pays d’Europe, il n’y a pas de garanties sur les compétences et de recours auprès d’une instance officielle

→ L’accompagnateur n’a pas de carte ni de licence de guide et n’est donc pas soumis aux droits et obligations liées à ce statut de guide officiel

→ Il peut être indépendant ou travailler pour une agence de voyages auquel cas vous paierez sa prestation auprès de cette agence

→ Il n’a pas de formation spécifiquement liée au tourisme ; une personne passionnée par une ville peut donc accompagner des touristes pour la faire découvrir, par exemple.

→ Il parle en général la langue locale même si ce n’est pas une obligation et une langue commune à la vôtre

→ Ses prix sont libres ; ils sont le plus souvent beaucoup plus faibles que ceux d’un guide officiel, puisqu’il ne peut prétendre aux mêmes compétences ni aux droits et obligations associées au guide certifié.

Prix conseillés : En général entre 7 et 15€/h ou 50€ (la journée/personne) pour les débutants jusqu’à 20-25€ par heure ; 150€ la journée pour les accompagnateurs les plus confirmés. Les prix sont très variables selon les pays.

En général, l’accompagnateur propose un prix par circuit (2, 4 ou 8h) et par personne, avec un tarif dégressif pour plusieurs personnes.


Trouver un guide dans divers pays et villes d’Europe

Vous cherchez un guide francophone en Europe? Pour vous aider dans vos recherches, IDEOZ a référencé des guides francophones, officiels ou accompagnateurs, qui vous proposeront des visites guidées, classiques ou sur mesure.


Guides en Hongrie – à Budapest


  • Peter Molnar guide certifié spécialisé en histoire (notamment du Moyen âge) et littérature
  • Jean Christophe, accompagnateur touristique
  • Ditta Kausay, guide francophone et assistante personnelle de voyage à Budapest et en Hongrie
  • Mercedes Meszaros, guide certifiée spécialisée en histoire de l’art (mention Art Nouveau)
  • Viktoria Vargas, guide professionnelle à Budapest

En Espagne


A Barcelone

  • Eric : guide accompagnateur vous fait découvrir le quartier gothique en 2h et vous propose des visites guidées avec des guides professionnels
  • Jose : accompagnateur touristique ; vous fait découvrir la Barcelone des Barcelonais et des coins plus insolites

Guides francophones en Croatie 


Découvrir les îles Kornati avec un guide skipper

Visiter Dubrovnik avec un guide francophone

  • Femica, franco-croate établie à Sipan, l’une des îles Elaphites au large de Dubrovnik ; elle vous propose des visites privées sur mesure à la découverte des incontournables et secrets de Dubrovnik, sans oublier les remparts et le tour des lieux de tournage de Game of Thrones
  • Ana Mrsic, guide professionnelle francophone et agent de voyage à Dubrovnik ; réalise des visites guidées thématiques personnalisées à Dubrovnik pour des privés ou des groupes

A Split, Zadar et Nin

Faire du cheval en Croatie

  • Bruce Bozidar Yerkovitch, passionné de chevaux, à la tête du ranch de ses rêves et d’une maison et table d’hôtes avec hébergements insolites et séjours multiactivités

En Bosnie Herzégovine


  • Adina ; guide certifiée francophone à Mostar et dans toute l’Herzégovine qu’elle vous fera découvrir grâce à sa longue expérience de plus de 10 ans!

Visiter le Montenegro avec un guide en français

  • Ana Mrsic : vous proposera des activités, excursions et visites guidées dans tout le Montenegro
  • Femica : établie près de Dubrovnik, elle vous propose aussi de passer la frontière monténégrine en sa compagnie pour explorer les Bouches de Kotor, Budva et d’autres sites majeurs

Guide francophone en Estonie

  • Anna Turoka est une guide professionnelle francophone proposant des visites guidées à Riga, pour découvrir la capitale de la Lettonie, à travers ses sites incontournables ou ses sites plus méconnus et originaux.

Visites guidées en français en Ukraine 


  • Natacha ; spécialiste des visites à Pripyat Tchernobyl
  • Alexander ; guide professionnel pouvant proposer des visites dans toute l’Ukraine y compris à Tchernobyl

Visites guidées à Prague – En République Tchèque


A Prague


Visites guidées en Allemagne


A Berlin

 23,246 Visites au total,  6 aujourd'hui

6 réflexions sur “Guide officiel ou accompagnateur de voyage : lequel choisir?”

  1. Visite organisée Pékin

    Article intéressant, c’est vrai que lorsque qu’on choisi un “guide” il est nécessaire de demander si la personne qui vous guidera est un guide touristique ou un accompagnateur. Les qualifications son différentes et les tarifs aussi.

  2. Bonjour à tous,

    Je viens de recevoir un mail de Krisztian,
    Gilles peut le contacter sans problème, il
    attend de ses nouvelles (s’il le désire).

    “Adorjan Krisztian”

    Sandrine, j’ai bien envie de repartir à
    Budapest. Ton site : je me régale… mis
    à part que je “nage” de pus en plus pour le
    voyage en Croatie.

    Cordialement

    Odile

  3. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car j’ai été à Budapest en 2008.
    Nous avons logé cher Krisztian Adorjan qui est également guide,
    un plaisir, il est charmant parle français et il est de très bon
    conseil. Il pourra éventuellement vous conseiller un collègue, ce
    qu’il a fait pour nous car il est très pris, nous avons été très
    contents.

    Je vous indique son site, vous pouvez le contacter également par
    téléphone.

    Bon voyage et profitez bien de cette belle ville.

    Cordialement

    Odile

  4. De 6 à 10 Canadiens à la retraite serons à Budapest le 10 sept . Aimerions un tour guidé de Budapest insolite et les thermes Széchenyi de 14h à 18h à partir du bateau de croisière M/S Arosa. Nous accepterions de nous déplacer via transport publique ou ce que nous nous offrez. SVP parlez nous des possibilités et à quel prix…

    1. Désolée mais je me rend compte que je ne peux pas laisser
      de lien ou de mail (publicité ?).

      Pour les coordonnées de Krisztian passer donc directement
      par mon mail.

      Je suis encore désolée Sandrine, je n’y ai pas pensé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *