87 vues

Lady Susan de Jane Austen

0

ladeysusanLady Susan, jeune veuve de trente-cinq ans, s’invite chez son beau-frère, M. Vernon, dans sa propriété de Churchill, fuyant, selon ses propos, l’ambiance trop gaie chez les Manwaring où elle a passé quelques mois. En chemin, elle dépose sa fille de seize ans à Londres, en pension, car elle peine à soumettre celle-ci à sa volonté, en raison du caractère difficile et obstiné de la jeune fille.

Lady Susan – Jane Austen
Traduit de l’anglais par Pierre Goubert.
Lu dans l’édition Folio 2€ (Gallimard 2000).

Si Charles Vernon ne peut refuser l’hospitalité à sa belle-soeur en raison de la situation financière précaire de celle-ci, lui et son épouse ne sont pas ravis de sa venue. En effet, la réputation sulfureuse de Lady Susan l’a précédée à Churchill, où Mme Vernon l’attend, fortement prévenue à son égard et bien décidée à ne pas céder à ses manipulations.

Dans ce court roman, qui se présente sous une forme épistolaire, les échanges entre les protagonistes nous laissent très rapidement sans illusions sur le caractère réel de Lady Susan et sur ses manigances. Si elle se montre sous son meilleur jour lorsqu’elle écrit à son beau-frère, elle ne cache aucunement ses sentiments et ses projets dans ses courriers à son amie Alicia Johnson.
Et si les préventions que Mme Vernon exprime envers elle dans les lettres à sa mère nous paraissent au début bien excessives, il faut reconnaitre assez vite qu’elle a clairement vu dans le jeu de Lady Susan et bien évalué son pouvoir de nuisance.
J’ai beaucoup aimé ce petit livre. Dommage qu’il soit si court, justement ! Je suis restée ébahie parfois par l’impudence de Lady Susan, par ses mensonges et ses manigances pour arriver à ses fins, par son manque d’amour maternel et par sa confiance assurée envers son propre pouvoir de séduction.
J’ai été séduite par le style de Jane Austen, par sa précision et sa fluidité. Jamais d’ennui à la lecture de ces lettres, mais plutôt l’envie de découvrir comment cette histoire va se terminer et si la méchante sera punie !
N’hésitez pas plonger dans ce roman pour le découvrir !

J’ai reçu ce livre de Typhania, dans le cadre de l’opération Passe ton livre à ton voisin, initiée par Loula.
A ce propos, les livres que j’ai proposés à cette occasion sont toujours disponibles !

Cliquez sur la bannière pour consulter son blog

Cliquez sur la bannière pour consulter son blog



Partager

A propos de l'auteur

La rue de Siam est une des artères principales de ma ville natale, connue grâce au poème de Jacques Prévert, "Barbara". Anciennement Rue de Saint-Pierre, elle a été rebaptisée suite à la visite en France des ambassadeurs du roi de Siam en 1686, en réponse à l'invitation du roi Louis XIV. ____________________________________________________________________________________________________________________ Le blog de la Rue du Siam___________________________________________________________________________________________________________________Contactez Nanou sur sa messagerie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!