4 334 vues

Metelkova ; Un quartier très original et underground pour faire la fête à Ljubljana

6

Où sortir à Ljubljana pour faire la fête ou changer d’atmosphère? Le quartier de Metelkova est un quartier très original, à l’esprit underground, capable de rivaliser avec Berlin…

Si Ljubljana est célèbre pour sa Place Prešeren et son Triple Pont, nombreux sont les touristes qui oublient d’aller faire un tour à Metelkova, son quartier underground situé à deux pas de la gare ferroviaire et à 10 minutes à pied seulement du centre-ville. Pourtant, Metelkova est clairement un lieu à ne pas manquer quand on visite la capitale slovène tant il est unique au monde…

Metelkova à Ljubljana, un quartier underground

   Le quartier underground de Metelkova se situe à l’emplacement d’une ancienne caserne militaire qui était autrefois utilisée par l’armée yougoslave. Lorsque la Slovénie est devenue indépendante en 1991, la ville a voulu transformer les lieux en un grand parking mais de nombreuses personnes ont occupé l’endroit pour le sauver de la destruction.

    Cette initiative a réussi et Metelkova est désormais un gigantesque complexe underground qui s’étend sur 12.500 m² et se compose de sept bâtiments. Il est dépeint comme un lieu politique et culturel autonome et nombreux sont les artistes qui profitent de cette adresse pas comme les autres pour faire connaître leurs travaux.

metelkova ljubljana
me02

Metelkova ; des fiestas aux expositions…

     Plusieurs bars et plusieurs boîtes de nuit se trouvent à Metelkova qui devient un lieu extrêmement vivant le vendredi et le samedi soir. Vous pouvez facilement passer d’un endroit à un autre en vous fiant à vos préférences musicales car de nombreux concerts ont lieu le week-end et il y en a pour tous les goûts. On trouve même une discothèque pour les homosexuels à Metelkova, le Tiffany, et nul doute que si vous souhaitez rencontrer des gens ouverts d’esprit ce quartier est fait pour vous. S’il fait chaud lors de votre passage, vous vous retrouverez peut-être à faire la fête en plein air au milieu des nombreux immeubles colorés et des graffitis qui font toute l’originalité de ce grand quartier.

    Comme Metelkova est un lieu essentiellement consacré à la culture alternative, de nombreuses expositions ont également lieu entre ses murs, et une petite visite sur le site officiel du quartier devrait vous permettre de trouver ce qui vous intéresse le plus.

 

Des bâtiments surprenants à Metelkova…

     Que vous souhaitiez faire la fête ou non, il serait vraiment bête de faire une croix sur ce quartier tant les bâtiments qui s’y trouvent sont tous plus originaux et surprenants les uns que les autres. Pas un seul centimètre carré n’a été laissé de côté et tout à Metelkova est passé entre les mains des artistes, ce qui donne un résultat exceptionnel pour un lieu qui est devenu unique au monde.

    Le mieux est de prendre son temps quand on se promène dans ce quartier afin de pouvoir admirer les innombrables détails qui font de chaque bâtiment et de chaque objet des œuvres d’art comme on en voit rarement. La taille du complexe surprend énormément, car on a subitement l’impression d’avoir atterri dans un autre monde dès lors qu’on a franchi les murs qui mènent à ce gigantesque squat.

 

Hostel Celica, une auberge de jeunesse tout aussi originale…

auberge de jeunesse Celica Si vous souhaitez passer plus de temps à Metelkova, le mieux est de loger à l’hôtel Celica qui se trouve au beau milieu du quartier underground. L’auberge de jeunesse Celica a la particularité de se trouver dans une ancienne prison militaire qui appartenait autrefois à l’armée yougoslave. Le mot « celica», d’ailleurs, signifie « cellule » en slovène. En 1993, plus de 200 personnes ont occupé l’édifice afin de le sauver de la démolition et la prison s’est finalement transformée en une auberge très originale qui a ouvert ses portes en 2003.

    Plus de 80 artistes ont participé à l’aménagement de l’hôtel et si vous avez de la chance, vous aurez donc peut-être droit à une cellule transformée en œuvre d’art qui possède encore ses barreaux aux portes et aux fenêtres. Mieux vaut s’y prendre bien à l’avance pour réserver toutefois car l’auberge de jeunesse de Metelkova est une adresse très prisée sur laquelle se ruent de nombreux touristes venus du monde entier.

Les prix à l’Hostel Celica Art sont un peu plus élevés que dans les auberges de jeunesse en général, mais l’expérience peut valoir le coup. Si vous voulez être sûrs d’avoir une véritable cellule, sachez que vous pouvez choisir celle-ci sur ce site lorsque vous effectuez votre réservation.

 hostel celica ljubljana

Liens Internet :

» Donnez votre avis sur Metelkova sur le forum Slovénie…



Partager

A propos de l'auteur

Passionnée de voyages mais aussi de cuisine et de littérature, je profite souvent de mes petites escapades et de mes lectures pour découvrir de nouvelles saveurs et les partager sur mon blog de cuisine : http://iciandailleurs.wordpress.com/

6 commentaires

  1. Bonjour, j’ai eu l’occasion de vivre un an en Slovénie, j’étais volontaire à Metelkova (service volontaire européen)plus particulièrement à la petite bibliothèque/infoshop. C’est vrai que Metelkova est, avec tous ces défauts, un lieu exceptionnel et rare que beaucoup de ville aimeraient avoir: en un même lieu, un tel brassage d’associations, d’ONG, d’arts, de moyens d’expression, de volontaires, d’artistes, de touristes

    A voir, à vivre et à défendre!
    Metelkova ne damo!

    Marion

  2. Est-ce que ça ressemble à Berlin de Friedrichshain surtout les hauts de Kreuzberg? A voir les photos on dirait un peu le même type de squats ambiance underground.

    • Historiquement, en tout cas, il y a quelques similitudes. La zone “underground” de Berlin est née autour de ce qui fut le mur; à l’époque où certains habitants de la RDA essayaient de fuir de manière clandestine au moins l’espace d’une soirée le joug communiste dans les sous-sols de bâtiments divers ; d’où l’esprit alternatif qui n’a cessé de se développer depuis la chute du mur avec une volonté de conserver l’originalité des lieux souvent dans des squats ou dans des sous-sols bien sûr insoupçonnables vus de l’extérieur. A Ljubljana, Metelkova s’est développé dans ce qui représentait l’autorité yougoslave avec l’ancienne caserne. Symboliquement le choix d’un quartier d’autorité (autrefois pour l’armée austro-hongoise, puis pour l’armée yougoslave), devenu un site d’expression artistique fort pour les artistes mais pas seulement, ne doit pas être étranger à la volonté de détournement. Il y a aussi sur le cadre une ressemblance avec Christiania à Copenhague.

  3. C’est un quartier sympa où il faut aller de jour ou de nuit ou encore mieux les deux. Après je n’ai pas testé Celica car c’était complet quand j’y suis allée mais j’ai rencontrer des gens qui ont dormi là-bas. Ils m’ont dit que c’était sympa comme expérience de dormir dans une ancienne prison et l’auberge est propre mais le lieu est très bruyant à cause des bars autour et les gens qui font la fête le week end surtout. Après la fête à Ljubljana c’est pas non plus toute la nuit. Mais on dirait aussi que les prix sont plus élevés que dans les autres auberges de jeunesses de Ljubljana.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!