Se déplacer au Montenegro : conduite, routes et transports en commun

Quel moyen de transport privilégier pour visiter le Montenegro? Comment sont les routes au Montenegro et comment conduisent les Montenegrins?


Conduire au Montenegro : État des routes et conduite locale

Il n’y a pas d’autoroutes pour voyager au Montenegro rapidement, donc vous emprunterez la route nationale ou des routes de montagne limitées à 80 km/h. Gare aux contrôles de police assez nombreux et très zélés à l’égard des touristes. Il y a aussi de nombreux contrôles de vitesse sur la côte aux entrées des villes en particulier. Les distances doivent être évaluées en temps plutôt qu’en kilométrage. Malgré des distances apparemment courtes, vous devez partir sur une base de 50-60 km par heure que ce soit sur le littoral ou en Montagne. Parfois moins de 40km en haute saison vu le ralentissement du aux embouteillages près des plages.

En savoir plus sur l’état des routes pour voyager au Montenegro?

Carburants

Le prix du carburant au Montenegro est aux alentours de 1,30€ pour le diesel, 1,34 € pour le super euro95. Évitez absolument le super simple destiné aux camions, qui pourrait causer des problèmes à votre voiture. Retrouvez le prix actualisé du carburant au Montenegro.

Location de voiture et autotour

La voiture de location ou personnelle reste le meilleur moyen d’explorer vraiment le Montenegro y compris des coins reculés qui sont mal ou pas desservis par les transports en commun. Comme dans tous les pays européens, il y a des conditions à remplir pour louer une voiture au Montenegro : il faut avoir au moins 21 ans et disposer d’un permis de plus de 2 ans.

Les loueurs au Montenegro couvrent rarement en casco car l’état des routes peut rendre la conduite délicate pour les véhicules. La majorité des voitures économiques des agences locales sont de marque Skoda (voitures simples et robustes), tandis que les agences internationales comme Sixt misent sur les chevrolet spark ou Kia. A noter qu’il faut prévoir de conduire en montagne donc les petites voitures devraient rester limitées pour de courts trajets sur le littoral.

Peut-on découvrir le Montenegro en transports en commun ?

Bus au Montenegro

picto tram

Si vous ne pouvez pas louer de voiture car cela ne rentre pas dans le budget ou vous ne remplissez pas les locations des loueurs, privilégiez le bus au train. Il est beaucoup plus facile et pratique circuler au Montenegro en bus, quitte à rejoindre ensuite les sites les plus isolés en taxi depuis une ville ou en autostop. C’est notamment la seule manière d’aller jusqu’au mont Lovcen depuis Cetinje ou jusqu’au Monastère d’Ostrog depuis Danilovgrad.

L’autostop au Montenegro est courant et relativement aisé sur le littoral comme dans le Montenegro central. Les Montenegrins sont assez ouverts à la pratique et aiment bien partager des informations sur leur pays dont ils sont fiers, donc ils ne manquent pas de donner des conseils sur le trajet.

En train : un réseau vieillot et peu développé

train

Les lignes de chemin de fer et les liaisons ferroviaires au Montenegro sont limitées et leur entretien assez irrégulier, ce qui ne garantit pas le meilleur confort et une bonne sécurité. Le train sert surtout dans les Balkans à relier les grandes capitales d’ancienne Yougoslavie, mais il dessert peu de villes montenegrines. Ce n’est donc pas le mode de transport le plus pratique.

Les liaisons sont toutes reliées à la capitale :

Belgrade – Podgorica – Bar est la ligne permettant d’aller jusqu’au littoral

Podgorica – Skadar permet de rejoindre le lac éponyme.

Podgorica – Niksic est la seule liaison pour aller dans le Montenegro intérieur. Si vous envisagez d’aller dans les parcs nationaux comme Durmitor, prévoyez donc le bus qui sera plus rapide et efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *