Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Voyage Montenegro : Etat des routes au Montenegro


Quel est l’état des routes au Montenegro? Rouler sur les routes du Montenegro suppose vigilance et prudence, que vous rouliez sur la côte, en montagne ou dans l’intérieur du pays, très largement montagneux et rural. Si les routes principales sont relativement correctes, force est de constater que les routes en montagne, les itinéraires intérieurs sont plus délicats à pratiquer.

 

  • Etat général des routes au Montenegro


    Le Montenegro ne compte que des routes nationales et secondaires, ainsi que des chemins (peu recommandés en dehors des véhicules de type 4×4) dans les zones rurales et de montagne en particulier. Il n’y a pas d’autoroute. L’état des routes au Montenegro est correct à mauvais selon les zones. Les routes intérieures sont très proches des routes voisins bosniaques et serbes : il y a pas mal de routes mal entretenues, avec des trous, des bosses, des roches ou cailloux en bordure, peu de protections, et des routes qui sont même à flanc de falaise en montagne, sans compter des tunnels peu ou pas éclairés. En revanche, à la faveur de fonds de reconstruction de l’Union européenne, la route côtière a été fortement améliorée et prolonge aujourd’hui presque naturellement la route croate qui est de très bonne qualité. La route des bouches du Kotor est assez praticable, mais très étroite.

    Cliquez sur les photos pour les agrandir :

    De façon générale, il est possible de rouler au Montenegro en voiture, en camping car, vélo ou motos, mais les routes intérieures du Montenegro exigent un surcroit de vigilance et un respect total du code de la route en vigueur, car elles sont étroites et sinueuses, ce qui n’empêche en rien les Monténégrins de rouler de manière à la fois folklorique et souvent insensée et très dangereuse.

    Ce qu’il faut savoir sur le code de la route au Montenegro :

    Vitesses limites au Montenegro :

    50km/h en ville

    80km hors agglomération

    Feux de croisement obligatoires par tout temps, ceinture exigée pour tout passager.

    Mobile interdit au volant.

    Taux alcoolémie : 0,5 gr/l

    Pour une assistance routière, appelez le 987

    Permis national admis pour un ressortissant de l’UE , mais permis international (PCI) préférable.

    Les contrôles de police sont fréquents et ciblent en particulier les étrangers. Les amendes sont payables immédiatement.

  • Précautions et rappels du code de la route au Montenegro

    La vitesse maximale autorisée est de 80km /h. La moyenne de km réalisée est d’environ 40-50km/h. Un maximum de 60km en respectant vitesse et code de la route peut être envisagé avec une circulation modérée. En été, vous ne dépasserez que rarement les 40 km/h, en raison de la forte circulation sur la route de la côte et sur les routes en direction des principaux points touristiques proches comme Ostrog, le Lovcen, le lac de Skadar ou tout le long des bouches du Kotor.

    Les contrôles policiers de vitesses s’effectuent en priorité sur les itinéraires touristiques en période de haute saison et se font sous forme de radars perfectionnés. Le policier (toujours en uniforme bleu foncé clairement distinguable, avec ou sans kepi, situé près d’un véhicule blanc ciglé policija) vous interpelle ostensiblement, vous indique normalement votre infraction dans sa langue ou dans une langue étrangère compréhensible. Vous devez alors obtempérer, montrer votre permis, votre carte verte (assurance du véhicule) et les papiers attestant que vous avez acquitté la taxe forfaitaire pour la protection de l’environnement (plus rarement les papiers d’identité des passagers). Les policiers n’admettent que rarement les infractions des touristes étrangers, censés connaître et respecter la loi. Toute négociation est à éviter, à moins que vous estimiez être dans votre bon droit. A ce moment là, vous pourrez demander à contacter le service de l’ambassade de votre pays pour obtenir une aide. Dans tous les cas, les policiers sont en droit de vous demander de payer l’amende associée à votre infraction et ont l’autorisation de percevoir ces dus. Vous êtes dans l’obligation de vous plier à la demande, sous peine de privation de vos papiers d’identité jusqu’à résolution du litige.

    police de la route au Montenegro

    S’il n’existe pas de routes à déconseiller absolument, les touristes doivent éviter toute conduite nocturne! La route de la côte est peu ou pas éclairée si ce n’est aux entrées et sorties des villes, alors que les routes dans l’intérieur du pays ne sont pas du tout éclairées, sans compter les trous, les nids de poule, les charrettes et les piétons qui circulent sans signalisation sur les bords des routes en général dans le sens en tournant le dos aux conducteurs!

    Les feux de route sont obligatoires de jour comme de nuit, quel que soit le temps, sous peine d’une amende de 30€ environ. Vous êtes censé connaître la loi. Même si les panneaux indicateurs ne le rappellent pas souvent une fois la frontière franchie, ne les oubliez pas !

    Rouler au Montenegro avec une voiture de location

    En cas de location de voiture Montenegro, privilégiez un contrat de location avec assurance couvrant tous les risques. Ne lésinez pas sur ce type de contrat, même s’il est (bien) plus cher qu’une location de base avec franchise. Les routes sont vraiment assez difficiles dans les zones de montagne ou dans certaines zones touristiques dignes d’intérêt et vous n’êtes pas à l’abri d’une pierre sur la route ou d’un débordement sur un bas côté en mauvais état. Les frais seraient significativement plus élevés en cas de problème que vous auriez causé ou que votre loueur vous aurez attribué.

    Où louer une voiture au Montenegro?


  • Les routes du Montenegro sur la côte adriatique

    route montenegro transportLes routes principales en bord de côte sont très tortueuses, en général à deux voies voire trois voies, de largeur correcte, avec beaucoup de lignes continues qui rendent les dépassements difficiles et rarement possibles. Cependant, les Montenegrins ne se soucient pas spécialement du code de la route et peuvent donc dépasser sur les lignes continues et à vitesse rapide. Il n’y a pas de tronçon en mauvais état entre l’entrée par la frontière Croate de Dubrovnik jusqu’aux environs de Petrovac et Bar. Au-delà de Ulcinj, en direction de l’Albanie et à une distance d’environ 50 km aux abords de l’Albanie, les choses se compliquent nettement pour rouler, car la route est plus étroite et surtout beaucoup plus dégradée, ce qui donne un air de bout du monde! A noter également qu’il est délicat de rouler dans les bouches du Kotor, car les routes sont extrêmement étroites, embouteillées en été et sont ponctuées de tournants avec peu de balisage en bord de route.

    Les routes du Montenegro en montagne et campagne

    Les routes de montagne sont pénibles et sont surtout dangereuses, dans la mesure où ne sont pas forcément (et même rarement) balisées, y compris à des hauteurs de 1000 à 1900 mètres et dans des tournants très serrés.

    route canyon moraca

    Route du canyon de la Moraca

    Si les routes principales sont dans un état acceptable sur tout le territoire à l’exception de quelques tronçons en montagne, le réseau secondaire est beaucoup plus dégradé (avec des routes qui vibrent, qui ont plusieurs « niveaux) et présente les problèmes divers précités dans le paragraphe sur l’état général des routes… Par ailleurs, les marquages au sol (en jaune ou blanc) sont parfois totalement effacés et supposent que chacun puisse anticiper sur la conduite des autres, qui en profitent pour rouler souvent en plein milieu de la route, quand celle-ci n’est pas très fréquentée…

    Les routes les plus difficiles se situent surtout dans le canyon de la Moraca, où la chaussée est en mauvais état, où les tunnels se succèdent sans être toujours indiqués et surtout rarement éclairés même s’ils sont un peu longs. A signaler également des travaux au niveau des barrages qui encombrent les routes et peuvent même susciter des blocages à cause de mouvements sociaux des employés. Il existe quelques routes très impressionnantes comme la route jusqu’au mont Lovcen qui est pleine de lacets étroits ou la route menant jusqu’au Monastère Ostrog qui est en très mauvais état et empêche par endroits de se croiser bien qu’elle soit très fréquentée par des voitures ou des bus.

    Voitures se croisant sur la route menant à Ostrog

    L’un des problèmes que rencontre aussi le touriste, c’est l’absence de traduction latine des panneaux! Mieux vaut par précaution se munir d’une traduction de l’alphabet cyrillique de manière à éviter les erreurs de compréhension. Évitez de quitter les réseaux principaux en dehors des heures de jour, à moins de déjà connaître les destinations vers lesquelles vous vous rendez.  En effet, il n’est pas toujours évident de se repérer et les langues étrangères sont rarement parlées dans les zones intérieures et frontalières de la Bosnie, du Kosovo, de la Serbie.

    Les zones marquées par des mines sont rares pour ne pas dire inexistantes, mais vous pourriez croiser sur les zones frontières des panneaux indiquant une zone minée.

    Dès le mois de Novembre et souvent jusqu’au milieu du printemps, en cas de temps froid et neigeux, les routes sont impraticables et fermées en montagne, car elles ne sont pas dégagées. Renseignez-vous bien sur le temps qu’il fait dans les zones où vous vous déplacez hors saison estivale.

    Comme dans les autres pays, il y a beaucoup d’animaux (chiens errants, renards…) sur le bord des routes, vous serez étonné par le nombre d’animaux morts, d’ailleurs (mais pas plus qu’en Serbie où ça en est effrayant).

  • Aperçu des routes du Montenegro ; maritimes et de montagne en vidéos :

Préparez votre voyage au Montenegro : Posez vos questions aux voyageurs

sandrine Monllor ideoz VoyagePour poser vos questions, trouver des réponses sur votre séjour au Monténégro et partager vos conseils de voyage, consultez le forum Montenegro. Pour recevoir une réponse rapide et personnalisée : Inscrivez vous gratuitement.

Retrouvez de nombreux conseils, informations, idées de visites dans le guide voyage Montenegro réalisé par les voyageurs d’Ideoz à partir de leurs expériences.

» Réagir ou Poser une question sur le Forum voyage?

Posez vos questions aux voyageurs experts du Montenegro :

sandrine et alain forum montenegroSandrine Monllor, responsable du magazine IDEOZ, passionnée par les Balkans, et Alain Dery (Linous) animateur du forum et excellent connaisseur du Montenegro partagent leurs expériences et conseils.

 

Restez informé(e) des nouvelles discussions : abonnez vous via le lien "M'Abonner" ci-dessous pour recevoir des alertes en vous connectant sur votre compte membre.

 

20 sujets de 1 à 15 (sur un total de 83)
Créer un nouveau sujet dans “MONTENEGRO”
Vos informations:





route montenegro transpots

Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

6 commentaires

  1. demolay on

    Bonjour a vous

    Ayant parcouru de la Grece vers l’Italie en passant par le Montenegros (superbe voyage et paysage en camping car nous etions 3 CC )J’ai perdu l’adresse d’une personne chez qui nous avons achetè du vin et de la liqueur pourriez vous la retrouver je vous donne les coordonnés N 42°12′ 47.47 » E 19°08’03.60 » pour lui envoyer des photos quand nous étions ensemble et des remerciements pour sa gentillesse Sa maison et celle qui fait le coin au croisement D’avance merçi

    PS impossible de mettre des photos sur votre site

  2. Thib on

    Hahaha je me rapelle cet hiver, sur la route pour aller en bosnie par le montenegro, on a du emprunter des kilomètres de tunnels dans le noir total, remplis de stalactites (et parfois stalagmites!) gigantesques (souvent plus d’un mètre de long sur 40cm de diamètre), qui menaçaient de nous tomber sur la tête à tout moment …. L’un des plus terrifiant moment de ma vie !!!

Leave A Reply