Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Visiter Riga en 3 jours, l’étrangeté d’une fille de la Baltique en Lettonie


Visiter Riga en 3 jours est impossible. Mais si vous disposez d’un long week end, Riga sur les bords de la Baltique peut être une destination très intéressante en couple, entre amis, en famille, quel que soit votre âge… De par ses influences, Riga est qualifiée de « fille du Nord ».


La capitale de la Lettonie dont la vieille ville a été classé au patrimoine de l’UNESCO est une ville trop souvent éclipsée par ses voisines baltes, Tallinn ou Vilnius. Pourtant, Riga est de toute beauté…

Je vous propose de visiter Riga pour découvrir l’une des perles de la Baltique, cité majeure du Jugenstil, l’art nouveau à Riga et de la Vecriga…

» Une question? Forum sur la Lettonie

Pourquoi aller à Riga en Lettonie?

Peut-être un titre du style « la perle de la Baltique » eut été plus approprié et plus attendu … Et certainement, Riga (Lettonie), entre ses dauphines Vilnius (Lituanie) et Tallinn (Estonie) évoque une sorte de reine de beauté à la couronne emperlée, mais après tout, je ne connais qu’elle parmi les trois pour l’instant, et je ne saurais donc porter un jugement définitif !

Que vous choisissiez de visiter Riga en 3 jours en profitant d’un séjour dans un palace ou encore dans une petite auberge, vous ne pourrez qu’aimer la capitale lettone!

Et le régal, ce n’est pas un simple jeu de mot, mais l’aveu de l’appétit que j’ai eu à la découvrir dans son étrangeté, cette fille du Nord, ou bien de l’Est, sa vitalité aussi, et ses parures multiples et multicolores, son ciel changeant, sa langue absconse, sa nature profonde qui compose si bien avec sa nouvelle modernité, formant ce cocktail explosif qui me l’a faite aussitôt découverte, aussitôt adorer.

Riga se situe à l’embouchure du fleuve Daugava, qui traverse la ville, pour aller se jeter 25 kilomètres plus loin dans la Baltique. Quand on arrive en avion, on ne voit que de la forêt, pendant tout le temps de la descente, puis au loin la ligne bleue de la Baltique. Mer et conifères composent donc l’écrin de Riga, ville portuaire, légendaire, encore envahie par les mouettes, qui vous réveillent le matin en plein centre ville !

Arriver à Riga, la capitale de la Lettonie

L’aéroport de Riga s’appelle « Lidosta ». Ce nom qui évoque chez nous un cabaret célèbre ou une plage italienne est également donné la bas à une bonne chaîne de restaurant (Lido) et on s’aperçoit aussitôt que la langue sera hermétique et que l’alphabet latin en sera le seul et trompeur repère ! Heureusement, la signalétique et l’image prendront le relais, et dans cet aéroport à taille humaine on retrouvera les mêmes tapis roulants, guichets et tableaux d’affichage que partout ailleurs.
C’est simple, c’est en haut qu’on part et en bas qu’on arrive (ou le contraire) !

panorama ville de riga

Rallier le centre ville, rien de plus facile avec le bus 22, qui dessert les quartiers ordinaires et le 22 A, direct vers la Vieille Ville, mais moins fréquent. Le trajet n’est pas cher, mais chacun de vos bagages comptera 20 ct de lat supplémentaire : la contrôleuse en uniforme sera impitoyable ! Elle regagnera ensuite son siège réservé au nom absurde de « konductora » car elle n’est d’évidence pas la pour conduire. Sinon, les transferts aéroports-centre ville restent aussi accessibles avec un guide francophone (visite à partir de 8€) pour prendre vos repères.

Devant la vitre du bus, défile la banlieue de Riga : petits immeubles colorés à côté de vieilles maisons en bois délavé, le tout écrasé par l’énormité des centres commerciaux flambants neufs aux lettres géantes, et puis très vite on double le pont métallique du chemin de fer pour traverser le fleuve et s’arrêter vers la gare et le marché central , curieusement abrité par d’antiques et immenses garages à zeppelin.
L’ensemble tour de la gare, pont aux arches métalliques, Académie des Sciences stalinienne et garages géants forme un contraste frappant avec la vision plus romantique du vieux Riga, clochers à bulbes et château suédois se reflétant sur la Daugava.

Riga depuis la Baltique

Visiter Riga en 3 jours : Que voir à Riga?

Comment visiter Riga en 3 jours? Le mieux est de prendre quelques repères géographiques et historiques. Bien sûr, Vecriga (ou Vieille Ville) qui fut presque épargnée par les bombardements de la 2e guerre mondiale, et présente donc un mélange de style étonnant qui en fait tout son charme : à coté de vieilles maisons gothiques, on admirera de grands palais Renaissance (la Bourse par exemple, peinte en pistache) et des immeubles Art Nouveau aux allégories éblouissantes.

Riga lettonie LatviaEn se baladant sur les pavés des rues tortueuses, vous serez vite saisi d’un sentiment d’étrangeté et de désorientation, car ici on traverse l’Histoire, point d’unité de temps ni de lieu, on est partout à la fois et de toutes les époques.
Sur la place de l’Hôtel de Ville, le musée de l’occupation, parallélépipède implacable de béton gris, rappellera toujours les obus du 29 juin 1941 qui volatilisèrent ici même pierres et gens, et cette verrue soviétique voisine allègrement avec la maison des Têtes Noires flambant neuve (1999) pieusement remontée à l’identique du superbe bâtiment de 1334 aux couleurs éclatantes lui aussi pulvérisé en 1941.

Riga Place de l'Hotel de ville
Riga Place Hotel de ville

Riga Maison des tetes noires

Riga Place de l'Hotel de ville de nuit

Detail maison des tetes noires Riga

Des choix fort différents sont possibles et juxtaposables si vous préférez visiter Riga en 3 jours au moins… Visiter Riga en un jour n’est pas raisonnable mais deux jours sont légèrement insuffisants pour cerner les possibilités qu’offre la capitale de la Lettonie La jolie fontaine de Roland, miraculeusement épargnée, donne au milieu de la place la seule eau potable de la ville.

Les églises à Riga sont presque toutes de brique rouge, et la plus grande est aussi la plus ancienne, la fondatrice de Riga, la cathédrale (Dom) qui date de 1211.

L’ église Saint Pierre, proche de Ratslaukum, refaite en gothique puis dotée d’une façade baroque, culmine à 120 mètres de hauteur, plusieurs clochers en bois, déjà les plus hauts d’Europe, ayant brûlés auparavant. Dans cet imposant clocher on peut monter pour admirer la vue sur Riga. L’authentique statue de Roland (13e siècle) est entreposée dans une chapelle, pour la mettre à l’abri sinon des bombes, du moins des intempéries !
Le pignon en escalier de l’église St Jean domine le quartier le plus ancien de Vecriga, où l’on pénètre par Klostera Varti (la porte du couvent), pour se retrouver dans Klostera Seta, la cour saint Jean, celle des anciens bâtiments conventuels, de nos jours hôtels de charme et restaurant de luxe .. Mais le tout est discret, romantique, et fort bien restauré.

Les trois frères, maisons dans le vieux centre de Riga

Riga Maisons Trois Freres

A deux pas, insoupçonnable, un énorme centre commercial urbain est greffé dans ce tissus médiéval, Centrs. Ouvert 7 jours sur 7 jusqu’à 23 heures, c’est le paradis de la consommation demi luxe, avec ses boutiques variées, ses restaurants et son supermarché Rimi, plus populaire. On peut s’y abriter de la pluie sous la verrière qui surmonte ses quatre niveaux.

Un autre quartier offre des charmes plus militaires, avec ses Casernes de Jacob du 17e, sa porte Suédoise, et l’énorme Tour Poudrière, vestiges des anciennes fortifications, et aussi la rigolote Maison des Chats de style Art Nouveau.Riga monument de la libertéRiga (Monument de la Liberté) sous le soleil : photo Gilles Dutertre


 

Riga, ceinture de verdure

Visiter Riga, c’est forcément découvrir à quel point la capitale de la Lettonie est une ville verte. Les jardins de l’Esplanade, et Vermanès ont remplacé l’enceinte de la ville, démolie en 1857 par les Autrichiens Ils marquent le passage entre Vecriga et la ville moderne, très agréables avec ses allées ombragées et fleuries, ses bancs publics, ses kiosques, et le canal serpentin où rament les amoureux.
Ils sont encadrés par des artères rectilignes, dont le boulevard Brivabas, au milieu duquel s’impose l’altier monument de la Liberté. Trams et bus sillonnent ces avenues passantes, et c’est là qu’on trouvera la superbe Cathédrale Orthodoxe de la Nativité, dont l’entrée est totalement libre et les chants bouleversants.
De belles filles en talons aiguille arpentent ce parc avec brio, cheveux au vent. Célèbres de partout désormais, ces nouvelles stars de l’Est (ou du Nord ?) .. mais on y croise aussi des mamans et des étudiants, des solitaires et des joueurs d’échecs ..
Nombreux bâtiments officiels dans cette verdure, ambassades, Opéra national, et Musée d’Art d’Etat, assez étonnant à visiter, tous dans le style pompeux de la fin 19e …

Jugenstil, l’Art Nouveau à Riga

Comment visiter Riga sans découvrir le Jugenstil…? Nous y voilà. Ce style architectural ornementé, allégorique et sinueux fit fureur en Europe au début du 20e siècle, et on en trouve des souvenirs dans toutes les grandes villes ; mais nulle part ailleurs ce patrimoine est aussi foisonnant qu’à Riga, où plusieurs interprétations de l’Art Nouveau voisinent sans complexe, dans les mêmes rues de cet étrange quartier où il faut marcher les yeux au ciel : romantisme national, symbolisme, inspiration égyptienne, maniérisme, se retrouvent dans les rues Alberta et Elisabetes, en particulier. Pas la foule pourtant, quelle aubaine, les touristes préférant sans doute flâner dans la vieille ville, moins lointaine et plus connue.

Riga immeuble art nouveau
Certains immeubles sont fraîchement restaurés, d’autres délabrés, encore un contraste, partout des chats errants, des pigeons, des cours en friche, et quelques photographes amateurs sur les trottoirs défoncés. Toute une ambiance sous le ciel bleu de juillet ..
L’ensemble est classé au patrimoine de l’UNESCO, ainsi que toute la vieille ville, cela va sans dire.Riga Art Nouveau femme criant

A peine plus loin ..

Riga, la Baltique, le bout du monde

A 25 kilomètres, impossible de la manquer : depuis la gare centrale, un gentil train de banlieue emmènera curieux et citadins, s’arrêtant à toutes les petites gares dans un paysage de plus en plus forestier, jusqu’à l’arrêt « Majori » recommandé, car c’est la station la plus populaire de ce chapelet de plages, et la plus romantique aussi.
Tout le charme et le bon maintien des plages nordiques, l’espace aussi, de sable blanc et de pinèdes où se nichent d’adorables maisons en bois, une rue piétonne avec ses cafés et ses vendeurs d’ambre et de jouets en bois, l’impression d’être ailleurs, en dépit de cet aspect lisse de station balnéaire, vraiment ailleurs et loin.

Tall Ships Races 2013 Riga

Riga en pratique


Hotels ou chambre chez l’habitant : où dormir  à Riga?

Booking.com
L’offre en hôtels à Riga est très variée. Il y a les grands hôtels de Riga comme le FG Royal Hotel, le Grand Palace Hotel Riga ou le palace chic  l’hôtel Bergs, dans le quartier des Trois Frères, juste en face d’une pension pour routard comme Elisabeth’s young Hostel (dès 7€) ou encore le Riga Old Town Hostel & Backpackers Pub (dès 5€) et le Cinnamon Sally Backpackers Hostel. Entre les deux toute une gamme d’hébergement entre 50 et 80 euros par nuit, dans des cadres parfois surprenants, suite aux rénovations un peu grandiloquentes qui la maison des Têtes Noires et la statue de Roland de Roncevaux ont voulu gommer l’austérité soviétique autrefois de rigueur !

Charme très « mitteleuropa », un peu nouveau riche, mais encore très abordable pour le touriste occidental. Citons Viktoria, Hanza Hotel (dès 35€), Europa Royale, Grand Palace Hotel Riga et le gratte ciel du Reval Latvija, qui fait concurrence en haut de Brivibas, au monument de la Liberté.

»Trouver votre hôtel à Riga au meilleur prix en un clic!

 

Où Manger à Riga?

Bons Restaurants typiques à Riga

Pour les restaurants, j’ai uniquement testé ceux de la chaîne restaurant Lido Riga, tellement lettone et tellement « trop » dans le style rustique et folklorique, avec une cuisine toute fraîche et vraiment délicieuse pour des prix inouïs et tant de saveurs nouvelles !
Mais Riga ne manque pas d’endroits impossibles comme Rozengrals par exemple, où l’on mange à l’heure médiévale à la lueur des bougies et sur des tables en bois brut. Ou encore Fabrikas, restaurant chic et branché niché au fond de l’ile de Kipsala , dans un décor industriel décoiffant.

Riga restaurant Lido repas lettonBars et pubs se multiplient à Riga, profitant d’un certain tourisme sexuel dont on parle à mots couverts et qui booste la vie nocturne .. Je n’ai pas testé, mais me suis quand même envoyée en l’air .. au 26ème étage du Skyline, éblouissant panorama et cocktails inventifs, mérités par une quinzaine de minutes d’attente à l’ascenseur de l’hôtel Reval.
La bière à Riga coule à flot de partout, souvent brassée maison, et n’ayez pas peur d’essayer le kvass, sorte de coca cola local à base d’herbes et de caramel ..

Shopping à Riga : quels souvenirs ramener de Lettonie?

Le shopping est facilité à Riga par une ouverture très large des centres commerciaux, tard le soir, et aussi .. le dimanche. Et le marché central est ouvert tous les jours jusqu’à 17h30. Il faut avouer que cette animation est agréable, rassurante et n’enlève rien au charme des vieilles pierres, car c’est le contraste qui justement, est attirant, enfin pour moi.
Les prix sont semblables aux nôtres en moyenne, bien moins chers pour l’alimentation courante, un peu plus pour les vêtements et la technologie.
L’ambre, la vraie, est hors de prix, on se rabattra sur les objets en bois, les tricots de grosse laine, et plus inattendu, sur la savonnerie (très naturelle et inventive) de la ligne Stenders, et les chocolats fabriqués sur place (Emilha Gustava, Laïma) vraiment excellents et bon marché.

Riga marchande de vetements traditionnels
Riga marche made in Riga 2014

Laïma est une marque très populaire ici, du nom d’une déesse nordique, et une grande horloge publicitaire datant de 1924 trône encore au début de Brivibas, c’est un lieu de rendez vous courant pour les habitants de Riga. Beige et marron, on la croirait faite en chocolat et pourtant elle ne fond pas au soleil estival ..

 

Quand aller à Riga ?

Si vous envisagez de visiter Riga en 3 jours, optez pour un week-end prolongé, en mai ou en juin par exemple quand le temps est déjà au beau fixe!

Climat à Riga

Pour visiter Riga en 3 jours mieux vaut opter pour le printemps ou l’été quand les jours sont longs et que le temps est assez bon. Le climat justement : un compromis entre l’océanique et le nordique. La présence de la Baltique adoucit les frimas hivernaux, et les étés sont ensoleillés et frais.

Bien sûr, les nuits sont très longues l’été – énorme succès de «Jani » la nuit mythique de la St Jean et ses réminiscences païennes – et les jours très courts en hiver, la nuit tombe vers 15 h en décembre.

Déjà le séjour à Riga s’achève, retour à l’aéroport, avec l’envie furieuse de revenir, déjà. Riga a tellement de personnalité, et se pare de tant de contrastes, qu’on y prend très vite ses repères, bien obligés ! en perdant tous les autres – et que rapidement on s’y sent à l’aise, on s’adapte, avec un état d’esprit à la fois curieux et rêveur.

séjour Riga comptoir voyage

Vivez un voyage à Riga, unique, à votre mesure. Avec Comptoir Voyage, créez votre voyage 100% personnalisé. Découvrez aussi la Lettonie en voyage sur mesure et tout l’univers de Riga avec une agence locale réceptive francophone à partir de 600€ la semaine.

Riga Airport, Latvia, Riga LV 1053,

LATVIJA
Tel: +371 6 766 8300
Fax: +371 6 766 8301

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

attentionAvant toute réservation : comparez et vérifiez les prix, assurances et options compris simultanément et sur plusieurs types de sites (agences de voyage, compagnie en direct et comparateurs).

Découvrez nos bons plans pour trouver un vol moins cher ; des astuces applicables pour toutes réservations. Pour louer une voiture, acheter votre billet de bus ou billet d’avion au meilleur prix ou obtenir les meilleures offres sans attendre les promotions de dernière minute: réservez aux heures creuses entre minuit et 6h hors week-end et fériés ou 6-8 semaines avant le départ avec des dates souples.


Partager

A propos de l'auteur

8 commentaires

  1. pepe on

    Bonjour, je vais passer quelques heures à Riga. Je sais que ça ne suffit pas pour découvrir cette ville qui a sûrement plein de choses à montrer mais que me conseilleriez-vous de voir pendant 4 ou 5h environ? Faut-il visiter à pied, en transport en commun ou en vélo? Que ne dois-je pas manger? Avez-vous un resto à me conseiller pour manger de la cuisine lettone?

  2. Gapion on

    Merci pour l’article sur Riga qui est effectivement une ville superbe et où l’on peut se promener dans la partie classée avec plaisir car interdite à la circulation routière. Les nombreuses bâtisses classées, parfois du 12ème siècle, méritent qu’on s’y attarde. Le château qui abrite deux musées vaut également le détour. Dommage que la grande partie des ramparts aient été détruit pendant la période d’occupation russe.
    Je tiens à préciser que pour le touriste ou le visiteur, le comportement de la population Russe soit près de 42% n’est pas toujours cordiale avec les visiteurs. Cette population est rarement intégrée à la nouvelle situation du pays et vit trop souvent avec la nostalgie des anciens occupants. Il est donc possible, si le visiteur sort des sentiers touristiques habituels et se retrouve dans les quartiers ouvriers, d’être victime des colibets et des remarques désobligeantes de cette population.
    Par courtoisie et par respect pour les touristes visiteurs, il me semble important de préciser cet état de fait qui peut étonner et se révéler désagréable.
    Ceci n’enlève rien à la beauté du pays et de la ville mais il me semble nécessaire de le préciser.

  3. Florence Vuillet on

    J y ai loué un aqart magnifique en 2009,j ai aimé la ville et son architecture mais les Lettons sont réfrigérants,pas communicatifs,ss doute traumatisés par tous leurs envahisseurs et massacrés de tous côtés,les filles sont splendides mais très bécasses,dommage…

  4. dawar on

    Bonjour,

    Bel article et donc bel aperçu de Riga. Néanmoins je voudrais rajouter qqs détails (personels ou pas) :

    -Tallinn et pas Tallin 🙂
    -Lido = trop gras et malgré ce que vous affirmez, bien trop cher pour le pays. Je conseille « Fabrika » (à chercher un peu).
    -« La présence de le baltique adoucit les frimas hivernaux » : pas d’accord, j’ai passé tout l’hiver ici et pour dire bcp en peu de mots; CA CAILLE (vraiment).
    -La prostitution: on en parle bcp mais finalement quand on vit ici et qu’on ne fréquente pas les coins à touristes, il n’y a pas du tout de prostitution. La morale : Ce n’est pas la demande qui s’adapte à l’offre, mais l’inverse… Et je ne trouve pas très correct de foutre le bordel chez les autres :/
    -Un dernier point et puis j’arrête car le but n’est pas de dénigrer ce bel article 🙂 ; Le centre commercial ne s’appelle pas « Centrs » mais « Galeria Centrs » 🙂

    Sur ce, très bonne journée!

    T.C.

  5. Sandrine Monllor on

    Et une ville injustement méconnue… On a tellement tendance à associer les trois capitales baltes et à considérer Tallinn comme « la » ville à découvrir… Dommage qu’elle se laisse aller depuis quelques années, à un certain tourisme sexuel reconnu, pour attirer certains touristes… qui veulent enterrer leur vie de garçon à moindre coût ou passer leurs week-ends à s’enivrer dans les pubs…

  6. Alfred Teckel on

    Très intéressant, merci. Une des grandes villes de l’art nouveau en Europe, avec Bruxelles, Vienne et Nancy.

Leave A Reply

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!


Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!