795 vues

Saljska uzanca festa ; fête traditionnelle de Sali et course d’ânes à Dugi Otok

5




La Saljska uzanca fešta est une fête traditionnelle qui se déroule depuis plus d’un demi siècle à Sali sur l’Ile dalmate de Dugi Otok. Entre compétitions, repas, danses et musiques folkloriques et course d’ânes, la Saljska uzanca est l’événement à ne pas manquer le premier week end d’août!

Saljska uzanca fešta ; sacrée ambiance lors de la fête de Sali

Dugi Otok entre traditions, folklores et jeux…

Dans le village de Sali, sur l’île de Dugi Otok au large de Zadar en Dalmatie du Nord, on vient en général profiter du cadre et de la tranquillité d’une île dalmate un peu moins connue que les îles de Hvar, Korcula ou Pag. Pourtant, depuis plus de 50 ans, pendant le premier week-end du mois d’août, le village se métamorphose lors de la fête locale, la Saljska uzanca fešta. Cette fête populaire donne par contraste une impression de grande animation voire d’agitation presque continue pendant deux jours dans un village habituellement si calme!

Tous les jeunes sont costumés en habits traditionnels pendant l’ensemble des nombreuses manifestations et changent de costumes selon les activités et représentations. Les jeunes filles revêtent en général un chemisier blanc, des robes noires typiques relevées de motifs brodés et colorés et un châle de couleur chatoyante, tandis que les jeunes garçons arborent tantôt un costume de marin, tantôt leur costume de cérémonie, c’est-à-dire chemise blanche, pantalon, casquette et gilet noirs. Si dans une ambiance un peu survoltée, les filles se promènent en petits groupes dans toutes les rues pour soutenir leurs participants et équipe préférée pour les compétitions, les garçons défilent plutôt en rangs serrés dans le village, se présentent au public et se préparent ainsi aux épreuves sportives ou culinaires de la Saljska uzanca.

Fête de Sali Saljska uzanca sur l'île Dugi Otok

Les danses et chansons folkloriques donnent aussi lieu à des petits jeux du chat et de la souris, puisqu’il n’est pas rare que ce genre de fêtes servent à draguer, osons le dire, et à rencontrer son amoureux ou son amoureuse. D’ailleurs, les spectacles sont souvent une mise en scène symbolisant les jeux de séduction entre des jeunes gens très attachés à l’identité de leur île même si l’appel des villes du littoral se fait grandissant.

Entre épreuves ludiques et sportives, danses et musiques pittoresques

Le samedi de la Saljska uzanca fešta est dédié à toutes les épreuves plus sportives et athlétiques comme les courses en sac, les courses de barques et bateaux, de scooters ou de nage. La nuit du samedi est très importante, car on y découvre l’un des rituels les plus caractéristiques de Sali.

Dans tout le village illuminé pour célébrer la Nuit de Saljska, la foule se réunit et s’agglutine sur le front de mer où se sont réunis tous les bateaux et petites embarcations du village … Une jolie procession, l’Iluminacija Porta, démarre aux lueurs des lampions qui éclairent le port. Les bateaux évoluent dans cet étrange défilé aux sons des musiques traditionnelles et des cornes de brume, mais aussi sous les acclamations des habitants et des touristes. Certains pêcheurs n’hésitent pas à se mettre les pieds dans l’eau pour célébrer l’arrivée des poissons et ils présentent la pêche qui va permettre de préparer le grand repas des festivités.

Repas de fête de Sali, un hommage à la mer

Car chaque fête croate a son repas traditionnel… La Saljska uzanca fešta n’y fait pas exception et c’est même un repas royal qui s’annonce. Tout repas qui se respecte est arrosé avec du vin et du rakija, une eau de vie que l’on sert en apéritif pour ouvrir l’appétit et qui incarne un rituel de convivialité autant qu’une boisson. Lors de la Saljska uzanca, on déguste des mets simples et savoureux, qui sont autant de traceurs de la cuisine dalmate du littoral. Un hommage à la mer d’autant plus évident que l’essentiel des habitants vivent de la pêche ou de la vente de produits de la mer et que toutes les activités locales sont tournées vers la mer dans cette île presque perdue au milieu d’un chapelet de cailloux et d’îlots mais où les gens ne semblent manquer de rien ou se contenter parfaitement de ce que leur offre la terre et l’Adriatique en terme de ressources nourricières.

Brodet croate

 

La cuisine à Dugi otok représente l’art de vivre des pêcheurs et leur goût pour les choses modestes mais généreuses, ce qui est aisément compréhensible quand on connaît la dureté du métier. En témoignent les sardines grillées que l’on trouve à foison dans cette région, la soupe de poissons avec ses généreux morceaux, le brodet ou brudet, sorte de bouillabaisse de l’Adriatique à base de morceaux de poissons variés cuits dans un chaudron et macérant dans du vin blanc et de la tomate, sans oublier le thon, autre poisson très apprécié en Dalmatie et cuisiné avec de la tomate ou de l’huile d’olive vierge élaborée avec des olives encore cueillies à la main!

Si vous accordez quelques jours à la découverte de Dugi Otok, ne manquez pas le Saljsko Polje, le Champ de Sali, où a été constituée une réserve botanique d’oliviers centenaires (certains étant âgés de 700 ans), qui rappellent l’importance de l’olivier dans l’artisanat, l’agriculture et la tradition culinaire croate.

Pêcheur dans les Iles Kornati

Technique de pêche dans les îles Kornati

La Tovareća mužika, symbole de la fête de Sali

La Nuit de Saljska uzanca permet de préparer aussi l’événement principal du dimanche, la course des ânes et de découvrir ce qui est devenu le symbole de la fête et de l’île : la Tovareća mužika.

Tovareca muzica lors de la fête de Sali sur l'île de Dugi Otok

Au son de la tovareca muzika, littéralement la musique de l’âne, jouée avec des cornes de brume  et des tambourins, les participants des épreuves et de la course d’ânes du dimanche, vêtus en habits de marins, sont censés reproduire le braiment des ânes et l’excitation de la course à venir. C’est ce son étonnant qui rythme la soirée et une partie de la nuit. A l’origine, cette corne de vache était destinée à annoncer le début officiel de la pêche du poisson gras. Les jeunes générations en ont détourné l’utilisation pour en faire aussi un instrument de musique qui résonne lors des concerts, danses et musiques folkloriques de la fête de Sali.

Tovareca muzika lors de la fête de Sali ©ezadar.hr

Tovareca muzika lors de la fête de Sali ©ezadar.hr

 

La course des ânes, l’attraction phare de la fête de Sali

Le dimanche, dans l’après-midi, le clou du spectacle de la Saljska uzanca fešta est donc une course d’ânes traditionnelle, un peu comme la course d’ânes de Tribunj. C’est un moment divertissant et insolite que tout le monde attend avec une impatience mêlée d’une certaine ferveur, car cette course est préparée comme une compétition sportive majeure, pendant des mois par des jeunes et des moins jeunes. Chaque habitant a son favori. Et il faut reconnaître que la course est plus sportive qu’on l’imaginerait, surtout quand l’âne s’avère plus têtu encore que sa réputation le prétend.

Course des ânes saljanske uzance sur l'île de Dugi otokL’ambiance du dimanche après-midi lors de la Saljska uzanca est fort conviviale entre fous rires, situations cocasses, sourires attendris quand on voit un participant s’efforcer par tous les moyens de convaincre son âne d’avancer et n’arriver à rien, même s’il essaie de le tirer, de le pousser, de crier ou chanter pour le motiver… Tout au long du trajet que les participants doivent parcourir à dos d’âne, on assiste à des scènes amusantes et même hilarantes…

Mais au fait, pourquoi une course d’ânes sur l’Ile Dugi Otok? En fait, pour les gros travaux et l’agriculture, les habitants avaient du faire appel à des animaux robustes et travailleurs et l’âne s’est imposé. Aussi, des ânes ont-ils été transportés par bateaux au cours du XIXème siècle. Depuis le milieu du XXème siècle, le travail avec les ânes a été abandonné, mais plutôt que de ramener les ânes sur le continent, les habitants ont préféré les confier au parc naturel de Telascica où ils constituent une grande famille et coulent des jours tranquilles en attendant leur sortie à la fête de Sali et à la fête de l’Assomption …

La fin de la course d’ânes annonce peu à peu la clôture de la Saljska uzanca fešta. La fête de Sali est plus qu’une fête, c’est une expérience à vivre, qui mêle folklore, traditions, musiques, chants et sports variés. Et chacun des participants, lorsque les derniers sons résonnent pour sonner la fin des festivités, n’a qu’une seule idée à l’esprit  : être là l’année prochaine!

J’espère vous avoir donné l’envie de découvrir Dugi Otok et de participer à la Saljska uzanca fešta lors de votre séjour à Sali au mois d’août…

Pensez à bien réserver à l’avance si vous devez venir à Sali pendant la fête de Sali car presque tous les hébergements de l’Ile Dugi Otok affichent complet…

Où loger sur l’Ile Dugi Otok?

Comment aller jusqu’à l’île de Dugi Otok?

Pour vous rendre jusqu’à Dugi Otok, rien de plus simple : depuis le port de Zadar

la compagnie Jadrolinja assure la liaison en car ferry si vous souhaitez voyager avec une voiture sur l’île ; elle propose également un catamaran, tout comme le catamaran de la compagnie G & V Line qui assure la liaison Zadar – Bozava – Zverinac. Comptez 70 min pour rejoindre Bozava depuis Zadar.

Chez Jadrolinja, la ligne reliant Zadar à Brbinj est assurée en car ferry. Attention, il n’y a pas de transport de voiture le dimanche. La durée de la traversée est d’environ 80 min et le coût par personne est d’environ 30-35 kn par adulte.

La liaison en catamaran relie Zadar, Sali et Zaglav et exige environ 50 à 60 min selon le point d’arrivée. Sur l’île, vous vous déplacerez en taxi, le plus pratique et rapide, en bus ou en louant scooter ou vélo.

Distances indicatives

Sali se trouve à 4 km de Zaglav, à 7 km de Zman, à 9 km de Luka, à 26 km de Brbinje (Brbinje se trouve à 14 km de Bozava), à 18 km de Veli Rat

Retrouvez les conseils pour rejoindre Dugi Otok ici

Pour aller plus loin :

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.




Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

5 commentaires

  1. Pingback: Jure, la passion des Kornati : une découverte unique de l'archipel

  2. Pingback: David Maksan, skipper et guide passionné vous fait aimer les îles Kornati

  3. Pingback: Iles en Croatie : Quelle île croate faut-il absolument visiter?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.