Formidable étape à la maison d’hôtes Šuša à Vrana

Si vous recherchez un point de chute pour faire étape en Dalmatie du nord entre Zadar et Sibenik pour visiter cette région richement dotée en parcs naturels et nationaux et vieilles pierres, la maison d’hôtes de la famille Šuša à Vrana près du parc et du lac Vransko jezero, saura vous révéler tout ce qui fait la force de l’hospitalité, de l’authenticité et des saveurs dalmates. A l’occasion d’une ou deux nuits en mode road trip, en étape demi pension avec apéritif typique ou repas “comme à la maison” ou lors d’un séjour plus long, vous comprendrez d’emblée pourquoi on aime tant cette famille suisso-croate francophone, revenue vivre sur les terres des ancêtres et qui a mis 6 ans à bâtir de ses mains la maison d’hôtes.


Je les aime beaucoup (et c’est un euphémisme) et je vous mets au défi de découvrir et de ne pas partager le même enthousiasme?! Ceux qui ont eu le plaisir de les rencontrer vous confirmeront vite pourquoi. On aime leur générosité, leur sens de l’accueil, leur amour de la terre de leurs ancêtres où ils sont revenus pour réaliser un rêve qu’ils ont incarné avec leur maison d’hôtes et appartements qui ont nécessité 6 ans de labeur …

Table et maison d’hôtes Šuša à Vrana ; un excellent choix pour découvrir le meilleur des saveurs et de l’art de vivre dalmate

maison d'hôtes chez la famille susa à vrana

Luka et ses parents Tomislav et Ghislaine “Gigi” vous accueillent avec une hospitalité sans faille dans leur maison familiale dans le village de Vrana à quelques km seulement de la mer près du lac Vransko jezero. Les Šuša vous feront découvrir “leur” Dalmatie et les petits coins qu’on ne trouvera pas dans les guides voyage!Cette année, ils ont envie de vous faire découvrir l’art de vivre dalmate et proposeront donc une soirée étape (ou plus si le coeur vous en dit) avec chambre d’hôtes et possibilité d’apéritif local pour découvrir les saveurs dalmates comme le prsut, les fromages comme le paski sir, les olives croquantes, les sardines, poivrons à l’huile et autre ajvar dans une ambiance conviviale… Si vous préférez vous pourrez partager un repas à leurs côtés afin de déguster la “vraie” cuisine familiale dalmate qui n’a rien à voir avec celles qu’on mange dans les restaurants.. Punjene paprike, peka, pasticada, rien de mieux de prendre son temps pour savourer des plats traditionnels que les croates aiment partager en famille et entre amis.

luka susa et ses parents

Les belles rencontres et les repas selon moi sont toujours des moments dont on se souvient le mieux, car ils sont tournés vers le partage et l’échange avec les habitants et prolongent le voyage à travers des moments simples, bien au-delà du séjour. Si cela vous fait envie n’hésitez pas à faire une halte dans leur maison bleue. Vous ne verrez plus la Dalmatie comme un touriste et n’aurez qu’une envie : y revenir ou y rester pour explorer la Dalmatie du nord, d’autant que c’est l’une des plus belles régions en terme de paysages, de rivières, de possibilités d’activités, de balades dans les parcs, sur le littoral, les îles de l’archipel de Zadar et des Kornati, des villes et des villages typiques !

En tout sur Ideoz, c’est ce que j’aime faire découvrir et je serais ravie de la confiance que vous témoignerez à ma recommandation. Merci pour vos retours!

En été, on apprécie beaucoup l’idée de préparer la peka (sur les braises pour une cuisson lente) et de la partager avec les voyageurs qui font étape:

peka dalmate

Sur la côte dalmate, le poulpe à la peka est l’une des spécialités à ne pas manquer!

Formidable étape à la maison d'hôtes Šuša à Vrana 1
poulpe roti à la peka à la table d'hôtes susa à vrana

Et les chambres d’hôtes?

Les deux chambres d’hôtes proposées par les Susa ont été aménagées pour les voyageurs qui souhaitent faire une courte étape d’une à trois nuits. La famille propose des appartements pour les séjours plus longs.

Dans chacune, on a tout le confort nécessaire pour apprécier cette halte dans la région de Pakostane Vrana et n’avoir même qu’une envie : y rester! La literie est de qualité. L’accueil et les services sont les mêmes que pour les touristes occupant les appartements.

La piscine est la cerise sur le gâteau, d’autant qu’elle a été en grande partie réalisée par Luka et elle apporte à la maison une valeur ajoutée évidente, car il fait très chaud dans la région en été et cela évite de devoir se rendre au bord de la mer pour se rafraîchir.

chambre de l'un des appartements Luka à Vrana
Piscine dans les appartements Luka à Vrana
Piscine dans les appartements de Luka Susa à Vrana
maison bleue de la famille susa à vrana

Si vous vous demandez ce que vous pouvez découvrir lors de votre étape chez la famille Šuša à Vrana?

Pakostane dalmatie nord

Pakostane, bon point de départ pour aller jusque dans les îles Kornati avec Jure, skipper francophone ou découvrir les dauphins de Dalmatie du nord avec David

dauphins en dalmatie au large de pakostane

Découvrez le parc naturel de Vrana, et sa réserve ornithologique : on peut également parcourir ce parc à pied et en vtt

lac de Vrana Vransko jezero
parc naturel de vrana randonnée en vtt

Depuis Vrana, vous êtes à proximité du parc national de Krka pour admirer les chutes circulaires facilement accessibles depuis Skradin

Chutes circulaires du parc national Krka
Primosten
Primosten

 896 Visites au total,  20 aujourd'hui

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés aux conseils de voyage en Croatie et à nos meilleures adresses d’hébergements. Consultez le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.




Sandrine Monllor (Fuchinran)

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Laisser un commentaire