HEBERGEMENTS EN CROATIE

Où loger en Croatie? Il existe une large gamme d’hébergements en Croatie à tous les prix et pour tous types de voyageurs.

Quel logement en Croatie vous conviendra le mieux selon votre projet ?

boutique hotel marco polo

Hôtels et beaux hôtels

Une large variété d’hôtels 2 à 5 étoiles principalement concentrés dans les villes

boutique hotel marco polo

Hôtels de charme

Hôtels de charme et hôtels Boutique cosy pour un séjour romantique

boutique hotel marco polo

Maisons d’hôtes

Les guesthouses, une façon de rencontrer les habitants en préservant son indépendance

boutique hotel marco polo

Pensions Pansions

Des petits établissements à la gestion familiale avec des chambres simples et économiques et un petit restaurant

boutique hotel marco polo

Appartements

Une large offre d’appartements du studio au T5 en majorité, en majorité dans des petits immeubles ou dans des maisons sur le littoral et les îles.

boutique hotel marco polo

Agrotourismes

Des hébergements et tables d’hôtes à la ferme pour une immersion dans les terroirs et leurs traditions décoratives et culinaires

boutique hotel marco polo

Chez l’habitant « Sobe »

Depuis les années 50, la Croatie cultive un réseaux de chambres chez l’habitant pour favoriser les rencontres

boutique hotel marco polo

Campings

Autocamps, minicamps, gros complexes multiactivités, club vacances, mobilhomes et aires pour camping cars.

boutique hotel marco polo

Logements Insolites

Envie d’insolite? Les phares, les tentes d’indiens, les cabanes et les bulles font leur apparition. Encore timidement mais de plus en plus

Le plus pertinent si vous faîtes un road trip en Croatie


si vous cherchez une alternative à l’hôtel classique, qui peut s’avérer onéreux en été, vous pouvez opter pour :

Les maisons d’hôtes Ghesthouse acceptent souvent (mais pas toujours) les séjours à la nuitée même en juillet et août : l’avantage est de bénéficier de services plus personnalisés en gardant de l’autonomie par rapport aux propriétaires.

Les villas sont l’équivalent en bord de mer : un niveau de services comparable à l’hôtel (souvent avec piscine) et une équipe professionnelle très attentionnée, mais un souci de la personnalisation très fort.

Les pensions « Pansion » sont des sortes de petits hôtels avec une gestion familiale ; ils proposent aussi un petit restaurant en général économique où les plats croates simples sont préparés au moment.

La demi pension pour ne s’occuper de rien : un hôtel 3* (standard à prendre pour plus de sécurité) mais vous profiterez de l’ensemble des services, d’un petit déjeuner et même parfois d’un repas du soir pour 45 – 60€ en moyenne par jour et par personne! Au final l’hôtel peut être avantageux si on est moins de 3!

Recherche d’authenticité et de rencontres : logement chez l’habitant et agritourisme

Pour profiter du contact avec les locaux et de leur aide, les chambres « Sobe » et l’agriturizam sont les meilleures opportunités découvrir les saveurs régionales et les traditions de la ruralité.


La tradition depuis des décennies consiste à dormir chez l’habitant en Croatie entre 15 et 20€ / pers. dans l’une des nombreuses chambres d’hôtes repérables par les panneaux Sobe.

Comme les pensions de famille et les maisons d’hôtes (entre 20 et 25€), cette solution assez bon marché permet de découvrir la Croatie au contact des locaux. 

Rares sont les sobe qui bénéficient d’une catégorie. contrairement aux guesthouses. Une grande partie des hôtes proposent les chambres en complément de revenus, sans que ce soit toujours « officiel ». Certaines chambres sont indépendantes du logement des habitants, mais le plus souvent, les commodités sont partagées.

Loger à la ferme en Croatie est plus qu’un mode d’hébergement, c’est une manière de soutenir une activité économique locale et solidaire dans les milieux ruraux. L’agrotourisme en Croatie est labellisé et répond à des critères très précis, qui ne se limitent pas à la localisation à la campagne. Vous pourrez le repérer sous les termes agriturizam, agroturizam, etno selo (village ethnologique). On y mange de la cuisine typique de la région réalisée avec des produits cultivés, élevés et pêchés sur place.

Une expérience du vraie goût de la Croatie avec des petits déjeuners et repas fait maison, à des prix souvent très attractifs y compris pour une nuit en haute saison.

Le logement le plus pratique si vous faîtes un séjour en étoile

La location d’appartement pour réduire les frais de restauration ; louez à la journée, ou à la semaine. Même si vous voulez voyager dans tout le pays, vous trouverez des studios ou appartements à la journée un peu partout

Le plus pratique et économique en famille ou en groupe est de louer un appartement en Croatie pour 4 nuits au moins. Les prix des locations de vacances débutent à partir de 30-35€ pour un appartement pour 2 personnes et à partir de 140 €/j en location vacances ou villa selon la catégorie et la situation.

Découvrez nos meilleures adresses pour dormir en Croatie 

Attention : la chambre chez l’habitant ne doit pas être confondue avec les chambres d’hôtes françaises!

Le séjour vol + hôtel allinclusive ou pas est un grand classique proposé dans les agences de voyage. Ce n’est pas une solution que je préconise, car les all inclusive en Croatie sont globalement de mauvaise qualité. Vous ne pourrez pas découvrir la cuisine croate, qui fait partie du voyage au même titre que les visites et les activités. Ca ne sera pas toujours moins cher qu’un séjour itinérant.

Quel budget prévoir pour se loger en Croatie ?

Comptez à partir de 5€ par personne en camping; entre 12 et 20€ en hostels – auberges de jeunesse, les hébergements les plus économiques, entre 35 et 50€ en mobil-home, en hôtel 3* et à partir de 60€ pour les établissements supérieurs.

Les prix des hébergements en été augmentent de 20 à 40% selon la zone. La haute saison dure du 1er Juillet et du 31 Août. La très haute saison correspond aux prix les plus élevés : du 15 Juillet au 15 août.

Sur internet, il y a des offres périodiques d’hôtels en Croatie jusqu’à -40% de remise.

Réservez vos hébergements en très haute saison (entre le 15 Juillet et le 20 Août).

Tous les hébergements en Croatie ne sont pas classés en fonction de leur catégorie, de leurs services et de leur confort. Il faut en faire la demande auprès des services du tourisme reconnus.

La classification va de 2 à 5*.

stars2

: budget économique, confort basique, peu de services

stars3

: confort standard, commodités privées, services élémentaires

stars4

: confort satisfaisant à supérieur, services variés

stars5

: très bon confort, services nombreux

Comment dormir pas cher en Croatie ?

  •  Couchsurfing ou la solution pour loger Gratuitement même si en Croatie, c’est très difficile d’être accueilli en haute saison, car beaucoup de Croates vivent de la location de leurs chambres :

Il s’agit de loger chez l’habitant, mais à la différence de la tradition croate des « sobe », destinées à générer des revenus, les habitants ne demandent aucune compensation financière en ouvrant leur maison. A l’origine, on proposait de dormir sur un canapé pendant un séjour (sans que vous soyez obligé de rendre la pareille). Le concept collaboratif lancé dans les années 2000 a évolué, car aujourd’hui plusieurs communautés font payer une adhésion pour contacter les hôtes aussi bien que pour soumettre son adresse.

Cela suppose d’être ouvert et curieux pour aller chez un étranger sans payer. Vous pourrez faire des rencontres, mais en Croatie, en haute saison, à moins d’être prévoyant et chanceux, il reste très difficile de trouver un hébergeur dans la mesure où beaucoup de croates louent une chambre pour arrondir leurs fins de mois

  • Le plus économique ? (en apparence, car ça n’est vrai que dans le cas des minicamp et autocamp sans services) : vous pouvez dormir dans un camping simple (2*) à l’ancienne, autokamp pour les fourgons ou les campings car, auberges de jeunesse (assez limitant pour les localisations, oblige à prendre une carte annuelle de membre du réseau hostelworld)
  • Le plus malin : anticiper plusieurs mois à l’avance (entre novembre de l’année précédente et avril) : comme beaucoup de Croates connaissent des revenus marqués une très forte saisonnalité, il n’est pas évident de vivre pendant la basse saison et ils ouvrent les réservations à prix plus bas pour toucher les acomptes.

Vaut-il mieux réserver les logements en Croatie ?

A la question : peut-on voyager à l’aventure au bord de l’Adriatique en été et trouver facilement un hébergement en dernière minute?

A ceux qui veulent partir à l’aventure en juillet et en août en Croatie, je le répète même si je ne suis pas toujours persuadée que vous me croyiez :

C’est toujours possible mais ce n’est pas si facile que vous l’imaginez et ça peut vite devenir une prise de tête entre le 15 juillet et le 15 août en bord de mer…

Qu’ils proposent des appartements ou des chambres chez l’habitant, les hébergeurs en Croatie prennent de préférence pour une semaine ou plus en haute saison et au moins 3-4 jours en basse saison. Même pour quelques jours la plupart du temps ils préfèrent refuser en se disant que l’attractivité de la Croatie leur permettra de remplir leur agenda.

En dernière minute, il faut donc plus rechercher sur place donc perdre du temps qui pourrait être accordé aux visites et aux activités à cause des taux de refus

Cela signifie que vous risquez de payer aussi plus cher. Ceux qui vous prendront augmenteront leur prix de 20-30% pour justifier les coûts liés à un court séjour (lessive, ménage, formalités administratives etc).

Les hôtels pratiquent la réservation à la nuitée en toutes saisons, mais ils sont forcément beaucoup plus coûteux surtout en été. Les « pensions » également sont accessibles ; confort moindre mais largement suffisant et ambiance familiale avec une autonomie comme à l’hôtel. L’agrotourisme ne permet pas de voyager en dernière minute.

Si la réservation à la nuitée est possible en haute saison c’est pour deux ou trois raisons :

vous anticipez en passant par des sites de réservation sur internet sur lesquels les réservations sont ouvertes entre janvier et avril.

A partir du mois de mai, elles deviennent quasi impossibles car ces mêmes sites appliquent les réservations pour une semaine. Si elles sont maintenues le prix à la nuitée est augmenté et ce n’est pas valable que sur Booking, Airbnb que beaucoup de voyageurs admirent même si ça n’est pas bien différent en réalité, n’y fait pas exception

vous acceptez de payer plus cher et de perdre du temps : frapper à plusieurs portes pour trouver le bon rapport qualité / prix

vous trouvez un hébergeur qui a des trous dans ses réservations et accepte de remplir ; vous avez donc de la chance!

En moyenne saison donc mi mai, juin, septembre, c’est un peu différent. Mais les chambres chez l’habitant le sont souvent pour un minimum de 3-4 jours.

Tous les hébergeurs ne louent pas en dehors de l’été, mais ils ne retirent pas toujours le panneau donc on frappe pour rien, vu que personne ne répond.

Téléchargez les ebooks dédiés à la Croatie gratuitement

Vous pouvez aussi télécharger les ebooks sur les bonnes adresses d’hébergements :

A la recherche d’une autre expérience et de rencontres ?

Le couchsurfing est un mode d’hébergement qui se développe depuis des années grâce à internet et aux communautés comme couchsurfing, hospitality club.

Le couchsurfing, plus qu’un hébergement gratuit, une expérience unique

Voici ce qu’en dit Lararose, une convaincue depuis les débuts :

couchsurfing

Depuis que nous avons découvert le couchsurfing, nous avons accueilli des gens très différents. Nous avons commencé par nous inscrire sur le site couchsurging et chaque expérience a donc été unique. Nous avons aussi voyagé en Europe et utilisé le couchsurfing pour nous loger gratuitement en Europe. Les expériences ont été variées.

Bien sûr, pour mieux communiquer avec les hôtes ou les invités, il est préférable de parler un minimum anglais pour pratiquer le CouchSurfing, surtout si l’on souhaite accueillir des étrangers et voyager ailleurs que dans son propre pays.

Ça ne fait pas longtemps que je suis inscrite sur le site mais je ne peux déjà plus m’en passer, et nul doute que je continuerai à recevoir des gens régulièrement et à essayer de trouver des hôtes quand je partirai car le CouchSurfing est vraiment une expérience humaine sans pareille qui nous permet d’apprendre des tas de choses sur les autres cultures ainsi que de garder des souvenirs inoubliables.

Ca n’est pas la gratuité qui fait du CouchSurfing une expérience exceptionnelle mais bien tout le côté humain et interculturel.

» Découvrez les conseils de Lararose pour éviter les mauvaises surprises lorsqu’on pratique le couchsurfing!

19 commentaires sur “HEBERGEMENTS EN CROATIE”

  1. Nous sommes 4 (deux adultes et deux adolescents) et nous souhaitons partir en Croatie, plus particulièrement en Dalmatie fin août. Nous souhaiterions faire un voyage en itinérant entre Split et Dubrovnik, mais aussi sur quelques îles. A la lecture des forums je me demande s’il est possible de trouver des chambres chez l’habitant en restant seulement une nuit quelque part? merci pour vos infos.

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      En règle générale, même si des contre-exemples existent, les habitants ne louent pas leur chambre ni leurs appartements pour une nuit en août ; à moins qu’il s’agisse de dernière minute quand ils n’ont plus le choix et ils compensent souvent par une surtaxe de 30 à 50% sur le prix pour une location d’une nuit.

      Si vous souhaitez un minimum de convivialité et la possibilité de changer régulièrement d’hébergement, le mieux est de privilégier des agrotourismes, si vous aimez le calme, l’authenticité et le contact avec les habitants et les modes de vie traditionnels, ou bien des petites pensions faisant généralement auberge, qui seront un peu plus chères que la « sobe » classique, mais qui fonctionnent comme les hôtels donc ils louent leurs chambres pour une nuit. Il faut quand même savoir qu’il peut être plus avantageux de rester trois jours ou plus sur place pour bénéficier de meilleurs prix…

  2. Bonjour, nous sommes intéressés à visiter la Croatie sur une période de trois semaines. Nous recherchons l’hébergement en hôtel pour quelques jours et en location d’appartements ainsi que l’hébergement en milieu rural. Merci de nous conseiller de bonnes adresses.

  3. Bonjour.

    Effectivement tous les loueurs et tous les sites internet louent à la semaine à cette période de l’année. J’avais moi aussi la même inquiétude l’été dernier avant de partir . Mais la Croatie ne possède pas une infrastructure hotelière fort développée.

    L’hébergement touristique s’organise donc autour de B&B, appartements, chambres multiples louées par les habitants . Il faut compter dans les 30€ par personne et par jour en haute saison et choisir des chambres avec des étoiles (au moins 3, pour un confort standard). Vous n’aurez aucun soucis pour trouver un logement, même plein Août (j’y suis allé du 1er au 20). Sachez juste que les locations de moins de trois jours sont plus chères, de 30 à 50 %. Vérifiez avant que tout est compris, les suppléments peuvent arriver vite…
    Une bonne combine si vous voulez éviter de visiter 3 appartements par ville, les agences de réservations . Ils parlent tous l’anglais ou l’italien ( peu le français) et gèrent les réservations de multitudes de logements. Très sympas, en deux trois coups de fils, ils vous trouveront quelque chose ( Atlas par exple a des agences dans toutes les villes).
    Voilà, à votre dispo.
    Dernière chose : La croatie est un pays magnifique !
    Bruno

  4. j’ai contacté Davor à Neum et j’ai déja une réponse il ne me reste plus qu’a réserver
    rapide Sympathique tout y est.
    Merci a vous pour votre aide
    Marie

    1. Je vous en prie, si vous avez des difficultés ou absence de réponse n’hésitez pas à me le signaler. Certaines de ces personnes sont devenues des amis et je ne manquerais pas de les relancer, car ils ont souvent beaucoup de travail et ne répondent pas aussi vite que les voyageurs le souhaiteraient!

      1. Bonjour Sandrine et les autres voyageurs,
        Nous revenons de Croatie et nous tenions à vous remercier pour vos aimables et très bons conseils. Nous avons eu le plaisir de dormir chez Branko ; c’était magnifique, beaucoup de charme, un calme bien plaisant après la foule à Plitvice même en avril!!!! La cuisine de la femme de Branko c’était que du bonheur, elle nous a concocté des spécialités de la région dont une à base de gibier. Une soupe succulente et que dire de leurs eaux de vie maison?!
        Nous avons été chez Davor. Un garçon bien sympathique qui nous a même fait visiter Mostar pour nous remercier de notre venue. Nous sommes restés 5 nuits chez lui, car comme vous l’indiquait c’est une bonne situation, très au calme, mais où on peut aller à Split, à Dubrovnik et sur les îles dans la journée! Nous avons bien fait de prendre la demi pension, c’était royal tout ce que l’on a eu. Par rapport à la carte, nous n’avons pas regretté, car nous avons eu 4 plats, les boissons, le vin de ses vignes et la grappa qu’il fait lui-même pour le prix d’un pichet de vin! Il faut dire que c’est très paisible mais aussi un peu à l’écart de tout, donc il faut manger sur place.
        Enfin, nous avons été en Istrie et deux nuits à Zagreb. L’Istrie a été un bon souvenir, nous avons mangé un très bon jambon sec. Nous avons beaucoup aimé la ferme de Janko tout près de Zagreb, on a tranquillement fini notre séjour par cette halte. Avec les chevaux, les animaux, les champs, des chambres soignées. Nous recommandons chaleureusement surtout vu le prix!

    2. Bonjour, e suis française et j’organise pour juillet un périple en Croatie
      nous sommes cinq motards 2 couples et un célibataire
      nous comptons descendre toute la côte jusqu’a Dubrovnik puis remonter par Mostar et les lacs de Plitvice
      tous cela en itinérant ou semi itinérant
      Agritourisme Davor me parait un bel endroit pour faire une pause de trois nuits qui nous permettrai des excursions a Zadar,Split, Trogir…..
      + une halte en partant de Mostar sur la route de plitvice et deux nuits a Plitvice , pour les endroits ou nous restons qu’un nuit j’ai pense aux auberges de jeunesse
      je me permets de vous solliciter pour des propositions, des adresses des contacts et des conseils
      et je ne vous cache pas que dialoguer en français me facilite la tache…
      si cela vous intêresse je peux vous envoyer mon ébauche de roadbook
      merci a vous
      au plaisir

      1. Voici ce que je peux vous conseiller comme adresses :
        PLITVICE – Chez Ivan, chambre classique (mail ici) –
        Chez Branko (agrotourisme, c’est toujours bondé, donc je doute que vous trouviez mais vous pouvez essayer) (mail ici – à partir de 55€ ou 65€ en haute saison par chambre double avec petit déjeuner
        Mrzlin Grad (agrotourisme – cliquez ici) avec beaucoup de charme!
        Chez Mislav, petite pension familiale chez l’habitant agréable : à partir de 25€ par personne avec petit déjeuner – ou appartement à 75€

        KRKA (parc national vers Sibenik avec possibilité de séjour à la nuit) – Chez Nikica (mail ici) – c’est très agréable, tout neuf et Nikica est adorable!
        Vous pourrez découvrir Split, Trogir, Zadar, Sibenik, Krka – A partir de 25€ par personne

        Vers OMIS à 30 km de Split – Ljetni San, une petite pension familiale – (mail ici)

        PODACA – Milenko n’accepte que pour une semaine en été, 4j, hors saison mais énormément de visites possibles, parfaitement situé entre Split et Dubrovnik. Probablement l’option la moins chère… ce sont des studios très sympas et pas chers et donc pris d’assaut – (mail ici)

        PLOCE – chez Mirko une petite pension de famille avec de très bons prix en demi pension 25€ par nuit pour la chambre et le petit déjeuner – 32€ avec repas (mail ici)

        NEUM – chez Hercegovina – (mail ici), une ferme agrotourisme =, du charme et de l’authenticité, des repas faits maisons très bons et des prix intéressants!
        Prix à partir de 20€ par nuit! Prendre la demi pension à 35€ où il y a boissons, repas complet … ce qui serait plus cher à la carte!

        Vous pourrez découvrir toute l’HERZEGOVINE tranquillement, Mostar, la riviera de Makarska, le Biokovo, Korcula, Mljet, Hvar, Dubrovnik, Peljesac… En gros, tout ce que vous pourrez aussi découvrir depuis chez Mirko ou Milenko.

        DUBROVNIK et environs (mail ici)

    3. Bonjour,
      Très honnêtement, je crois être au point niveau itinéraire.
      Ma seule préoccupation concerne l’hébergement, en fonction de l’itinéraire :
      en effet, nous aimerions (ben oui, pourquoi faire simple ?!?) découvrir l' »essentiel » de la Croatie (soit la Dalmatie, Plitvice + un détour à Sarajevo … condition sine qua none, dixit mon homme, pour que nous partions en Croatie plutôt que … chez mes beaux-parents !!!) en un temps finalement assez court (12 jours), donc voyagerons beaucoup ;
      or, il n’est pas évident de trouver des locations, même en auberge de jeunesse et encore moins chez l’habitant d’une à deux nuits seulement ;
      de plus, les réservations sont vivement recommandées à cette période (août) ,
      du coup, je peine quelque peu à trouver …
      Mais je garde espoir !

      Encore mille merci et très belle soirée,
      Nathalie.

      1. Bonjour Nathalie,

        As-tu des précisions sur l’itinéraire pour trouver au mieux les hébergements? En Dalmatie du sud, ce logement pourrait répondre à tes attentes, car il n’est pas cher et très bien positionné. Tu peux aller à Mostar, Dubrovnik, Makarska, sur les îles…

        1. Nathalie Roseren Cosson

          Bonjour/soir !

          Tout d’abord, merci de votre réponse ainsi que de la proposition faite, qui paraît effectivement très intéressante !

          voilà l’itinéraire finalement choisi pour douze jours en Croatie, en août :

          1. Arrivée à Split, départ pour Vis
          2. Vis
          3. Trogir
          4. Sibenik
          5. Zadar
          6. Plitvice
          7.Split (Korcula)
          8. Mostar
          9. Sarajevo
          10. Kotor (Monténégro)
          11. Dubrovnik
          12. Split
          13. Départ à Split

          Qu’en pensez-vous, en dehors du fait que c’est plutôt chargé …
          Cela vous paraît-il réalisable ou pas du tout ?

          Y a-t-il des lieux sur lesquels vous feriez l’impasse ?

          Par avance merci et très belle soirée/nuit !

          Nathalie.

          1. Bonjour Nathalie,

            Effectivement, c’est chargé, mais en soi, il n’y a rien d’incohérent ou dont on puisse dire « tu peux l’éliminer ». Maintenant, est-ce que les numéros correspondent aux jours? Si oui, je ne comprends pas l’organisation : pourquoi aller à Vis depuis Split en premier? Vis d’ailleurs dans le programme est peut-être l’une des propositions qui peut être « remplacée »… s’il faut vraiment alléger. S’il s’agit d’aller plonger dans la fameuse grotte sous-marine, je comprends mieux. Sinon, pourquoi Vis? Non pas que l’île ne soit pas jolie, mais y a-t-il une raison spécifique à ce choix?

            Je ne comprends pas trop à quoi correspond la journée 7? Split n’est pas Korcula, n’est d’ailleurs pas à côté de Korcula du tout. C’est Brac, l’île la plus proche. Le projet est-il de revenir de Plitvice, puis d’aller sur Korcula depuis Split pour visiter la ville? Si oui, ce projet n’est pas réaliste dans la journée, à moins de ne rien vouloir visiter!

            Tu as parfaitement raison d’intégrer Kotor, Sarajevo et Mostar, c’est très important et cela va vous donner une vision plus pertinente de l’ancienne Yougoslavie.

            Vu que tu n’as que douze jours, il me semble qu’il y a possibilité d’optimiser le séjour : par exemple visiter Krka le même jour que Sibenik…? Sibenik est jolie, mais une journée entière, ça me semble beaucoup.

          2. A quelle heure arrivez-vous à Split ?

            Est-ce que vous voulez un logement différent pour chaque destination ou comptez-vous faire l’aller-retour dans certains cas?

        2. J’ai une question à propos de l’hébergement ? Quel est votre avis sur le sujet ? Hotels ? Auberges ? Chez l’habitant ? Location d’appartement ?

          Nous prévoyons un voyage en 3 étapes :

          1/ Arrivée en avion à Dubrovnik pour 2/3 jours
          2/ Transfert en bus juqu’à Zadar pour 2/3 jours (+îles)
          3/ Fin du séjour à Zagreb pour reprendre l’avion

          Tout cela en 10 jours, avec un budjet d’étudiantes…

          1. Bonjour Caro,

            Ton découpage est classique, intéressant, bien que très ambitieux en dix jours avec des visites.
            Concernant la question du budget, il me semble que le mieux est la chambre chez l’habitant pour plus de souplesse, l’auberge de jeunesse, si vous acceptez la contrainte des localisations et qu’à l’époque de votre voyage, il y ait de la place, car elles sont souvent remplies à la saison touristique. Enfin, la location peut être la plus intéressante avec un studio à la journée ou mieux encore pour 3 jours (prix parfois moins chers) qui peut revenir aux alentours de 30€, ce qui sera moins que chez l’habitant (plus ou moins 20€) ou en auberge (de 13 à 25€ par personne) avec la carte d’adhérent en supplément.

            Vous pouvez par exemple découvrir ce studio à Podaca qui est très bien situé entre Split et Dubrovnik et vous permettra de faire beaucoup de découvertes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *