1 322 vues

Monastère Studenica ; centre majeur de la spiritualité serbe

1

Le Monastère de Studenica (Манастир Студеница) près de Kraljevo est l’un des plus beaux monastères serbes orthodoxes classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1986. Studenica est à la fois précurseur du caractère d’Etat et de la spiritualité serbe. Une visite incontournable, lorsqu’on fait du Tourisme en Serbie pour mieux appréhender l’âme de la Serbie orthodoxe.Monastere serbe orthodoxe Studenica

Monastère Studenica, centre de la spiritualité serbe

Sept merveilles serbes de la nature et du génie civil ont été élues par des votes des lecteurs d’un quotidien de Belgrade. Parmi des chefs d’oeuvre de bâtiment figurent la Forteresse de Belgrade à Kalemegdan, la grande église de Saint-Sava à Belgrade, le site archéologique de l’époque romaine Gamzigrad et les monastères Studenica et Visoki Decani. Studenica est le précurseur du caractère d’Etat et de la spiritualité serbe, le lieu qui fut, il y a huit siècles, la première école et le premier hôpital dans le territoire de la Serbie. Un aperçu de la plume de Jelena Gligoric.

monastère studenica serbie

L’histoire note que le grand joupan Stefan Nemanja, fondateur de l’Etat serbe et de la dynastie des Némanides, cherchait longtemps la localité pour sa fondation. Il a découvert un tel lieu idéal, caché des hordes d’ennemis, dans la verdure resplendissante de la nature, sous les montagnes Rodocelo et Cemernik, au coeur de la Serbie. C’est d’après la petite rivière Studenica, dont le nom fait allusion à l’eau pure et claire que le monastère a obtenu ce nom. C’était autour de 1190, trois siècles avant la découverte de l’Amérique par Magellan. Dans les remparts presque circulaires qui entourent l’espace du monastère se trouve l’un des joyaux de la plus grande valeur parmi les bâtiments médiévaux, l’église de la Sainte Vierge.

Studenica Serbie orthodoxe

Sa façade en marbre blanc connu de la carrière au pied de la montagne Rodocelo, la coupole proéminente et la décoration impressionnante sur le portail principal occidental sont des oeuvres suprêmes de la fin du 12ème siècle dans le monde orthodoxe de l’Europe de l’Est. Le monastère est l’oeuvre de l’esprit inspiré des constructeurs serbes qui étaient, dans l’architecture et la sculpture, sous influence du style roman, et dont les noms sont inscrits et lettres cyrilliques médiévales.

Lorsque Stefan Nemanja a renoncé au trône serbe et il est devenu moine, il vivait un certain temps à Studenica. Avec son fils Rastko, qui est devenu moine au Mont Athos en Grèce, pour devenir ensuite le Saint Sava, il a érigé le monastère Hilandar, le plus grand ouvrage saint serbe, le berceau de la spiritualité et de la culture en dehors du territoire national. Stefan Nemanja est mort au Hilandar, et ses reliques ont été transférées à Studenica. Dans le même temps, son fils, le moine Sava a amené des meilleurs artisans de l’époque pour orner l’église et la salle à manger du monastère avec des fresques.

 

Studenica Fresque de Stefan Milutin Chapelle royaleLes experts disent que les fresques de Studenica présentent, avec leurs dessins et couleurs riches, le sommet des peintures murales de la première moitié du 13ème siècle. Malheureusement, seulement une partie en a été conservée. En dépit de cela, Studenica est inscrite, en raison de ses valeurs historiques, dans la liste du patrimoine d’UNESCO.

Monastere Studenica chapelle royale

A partir du 13ème siècle, Studenica a attiré de nombreux seigneurs serbes à joindre leurs contributions en construction au complexe du monastère. Ainsi le roi Milutin a érigé l’église de Saint Joachim et Anne, connue dans le peuple comme l’Eglise du Roi. Ses murs sont ornés de fresques qui témoignent de l’influence byzantine sur la peinture serbe, ce qui est la conséquence directe des conquêtes du roi Milutin.

Monastere Studenica SerbieParmi les bâtiments les plus anciens, datant de l’époque de Stefan Nemanja, se trouve la salle à manger ornée des broderies faites entre les 16ème et 19ème siècles, tandis que les trésors du monastère abritent des icônes, des croix et le patrimoine riche de recueils de livres de liturgie manuscrits.

Site officiel du monastère Studenica en SerbieMonastere Studenica vue aerienne

Découvrez Studenica en vidéos (notamment la première vidéo qui rappelle l’historique du monastère en français) :

Studenica monastere serbie

 

Consultez aussi le site du Centre culturel de Serbie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Serbie?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur la Serbie ou les brochures officielles de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la Serbie vous répondent!



Partager

A propos de l'auteur

Dobar dan (bonjour en serbe) et merci pour votre visite sur le site du Centre culturel de Serbie ; un lieu de rencontres, d'informations et de découvertes pour promotionner la Serbie en France, favoriser le dialogue interculturel, le développement des échanges artistiques et mieux faire connaître la Serbie hier, d'aujourd'hui et de demain...Créé en 1973, le Centre Culturel de Serbie est un lieu de rencontre, d’information et de découverte consacré à la promotion de la culture serbe en France. Notre mission consiste à mieux faire connaître la Serbie d’hier, d’aujourd’hui et de demain… mais aussi à favoriser le dialogue interculturel et développer les échanges artistiques avec la France, fort de l’amitié historique entre nos deux peuples. Idéalement situé dans le quartier de Beaubourg, en plein cœur de Paris, le Centre Culturel de Serbie est l’épicentre artistique de la zone piétonne de la rue Saint Martin. Expositions, soirées littéraires, concerts, projections de films, conférences, cours de langue…À travers ses activités très diversifiées, le Centre offre à chacun l’occasion de découvrir, de comprendre, d’apprécier les multiples facettes de la culture serbe, ses richesses et ses subtilités. Le Centre Culturel de Serbie accueille et soutient les jeunes talents en leur offrant un lieu d’exposition et d’expression ouvert à leurs projets créatifs. Sans oublier les plus grands peintres, écrivains et cinéastes serbes qui, vivant en France, ont contribué à la renommée de leur pays d’origine.N’hésitez pas à nous rendre visite sur place pour découvrir nos espaces d’expositions, vous informer sur nos événements culturels, ou encore vous documenter et réaliser vos recherches à la bibliothèque. ________________________________________________________________________________________ Centre culturel de Serbie 123 rue Saint Martin 75004 Paris +33 1 42 72 50 50 tél +33 1 42 72 52 80 fax ____________________________________________________________________________ Consultez le site : Centre Culturel de Serbie et CCSerbie My space

Un commentaire

  1. Pingback: Visiter la Serbie : que voir et que visiter en Serbie (tourisme)?

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.