Guide Voyage Serbie : préparer son séjour en Serbie en pratique

La Serbie, c’est une invitation à sortir des sentiers battus de l’Europe centrale … Oui ! La Serbie peut être magique avec sa nature encore sauvage, ses parcs naturels et nationaux qu'on ne soupçonne pas toujours, la richesse de son patrimoine religieux en particulier orthodoxe, les multiples vestiges hérités de plusieurs millénaires d'histoire, ses villes et ses villages qui révèlent tant de contrastes, ses traditions, son folklore et son peuple hospitalier qui a parfois un sens de la fête hors du commun... La République Serbe (qu'il ne faut pas confondre avec la republika srpska, région de Bosnie Herzégovine) offre plus qu'un voyage au coeur des Balkans, c'est une foule d'expériences à savourer! 

“Un étranger en Serbie ne mettra pas beaucoup de temps à s’assurer de l’hospitalité, amabilité, ouverture et chaleur de ses habitants..”

― Serbia Travel

 

Vivre la Serbie de l'intérieur et ne pas se contenter de la visiter...

La Serbie est un pays méconnu et méjugé, situé au coeur de l’Europe, ce qui paradoxalement ne l’empêche pas d’être en marge. Issue de l’explosion de la Yougoslavie, au début des années 1990, la Serbie reste souvent associée dans les esprits comme un pays belliqueux qui s’engagea dans les guerres contre la Croatie, la Bosnie Herzégovine et le Kosovo, qui voulaient leur indépendance.

La Serbie est un pays authentique et hospitalier, fort d’un patrimoine ancestral impressionnant à la fois religieux, historique, folklorique, artisanal, culturel et naturel, dont n’ont pas toujours idée les voyageurs, même s’ils ont pu en avoir un aperçu à travers la musique des Balkans, le cinéma de Kusturica ou la littérature serbe

bienvenue en serbie

Les Serbes : clichés et mentalités en Serbie

Qui sont les serbes? Comment sont-ils perçus par les touristes français? Comment vit-on en Serbie et que faut-il savoir sur la Serbie et les Serbes pour apprécier au mieux son voyage en Serbie?

La Serbie ; un pays de contrastes au carrefour de l'Occident et de l'Orient

booked.net
Pourquoi visiter la Serbie? Les motifs ne manquent pas pour aller en vacances en Serbie…

La Serbie, c’est la promesse d’un voyage dans un pays de contrastes, partagé entre modernité et traditions et encore marqué par les nombreuses fractures de son histoire passée ou récente avec ses voisins. Le Danube comme fil conducteur, l'orthodoxie comme traceur identitaire, les rencontres comme révélateurs. Tout un programme que propose d'ailleurs l'agence Nouvel Est spécialiste des Balkans!

Les trois principales villes serbes que sont  BelgradeNis et Novi Sad racontent déjà les contours d’une histoire aussi complexe qu’agitée et propose quelques uns des visages de la Serbie. L’histoire de la Serbie fut de tout temps tourmentée et parfois trouble. L'explosion de la Yougoslavie a entraîné un lent et complet délitement des pouvoirs.

 

Aller en Serbie depuis la France est facile et assez économique en avion, en bus avec Eurolines ou Flixbus ou en voiture. Les formalités d’entrée en Serbie sont simplifiées pour les voyageurs provenant de l’Union européenne ou de la Suisse. Une carte d’identité en cours de validité ou un passeport valide au moins 3 mois suffisent pour faire du tourisme!

[nwm_map height="620" width="500" id="2" line="0" zoom="8"]

"Bien que la Serbie se soit trouvée pendant des siècles sur le territoire de fréquentes guerres, ravages, incendies et migrations, sur des routes tumultueuses qui menaient de l’Europe à l’Est et de l’Est vers Europe, un riche héritage culturel et historique y a persisté. La diversité et la richesse des monuments du passé et sa beauté naturelle font de la Serbie un pays intéressant et font une partie intégrale de ses attractions touristiques."

Au cours des 20 dernières années, la Republika Srbija a accepter la réduction très importante de son territoire, après à l'indépendance unilatérale du Kosovo, à celle consensuelle du Montenegro.

La crise économique de 2008 n'a rien arrangé, d'autant qu'elle s'accompagne d'une profonde crise sociale et politique intérieure, en raison des aspirations souvent contradictoires du peuple serbe, encore très divisé entre le projet d’un destin résolument tourné vers l’Union Européenne ou le maintien d’une « indépendance ». Cependant, les bouleversements  ne doivent pas faire oublier que les atouts et richesses culturelles du pays.  La Serbie orthodoxe en est l’un des aspects les plus évidents, mais il serait simpliste de réduire la société serbe et la Serbie à cette religion dominante bien qu’elle demeure omniprésente au quotidien et rythme la vie des habitants de la campagne.

L'hospitalité serbe et l'amour des Serbes pour les globes trotteurs qui visitent leur pays n'a aucune égale en France. C'est un pays d'amour à mille lieues des clichés sur la Serbie, confie Gerard Saunier, amoureux de la Serbie où il se rend chaque année.

Srpsko gostoprimstvo i ljubaznost Srba za slamanje globusa koji posećuju svoju zemlju nema ravnopravnih u Francuskoj. To je zemlja ljubavi

Les fêtes et traditions serbes sont une manière de mieux cerner l’âme d’un peuple fier et attaché à sa terre de façon souvent viscérale. Vous pouvez ainsi explorer la Serbie à travers ses événements majeurs comme le Festival des fanfares de Guca qui célèbre les trompettes et leur longue histoire. Mais pour prendre vraiment la mesure de tout ce qu’a à offrir la Serbie en terme d’expériences, n’hésitez pas à parcourir les petites routes et à flâner au hasard pour vous laisser surprendre par l’hospitalité des Serbes.

Découvrir et Visiter Belgrade, la capitale qui ne dort jamais

Préparer son séjour à Belgrade, rien de plus simple! Que voir et que faire à Belgrade? Il est envisageable de visiter Belgrade en 2 jours pour en apprécier au moins ses sites incontournables de Stari Grad et peut-être un ou deux musées. Toutefois, un city trip de 3 ou 4 jours entre Zemun, le quartier populaire et le plus authentique, Dorcol, en reconstruction et Novo Beograd, la nouvelle Belgrade reflet de toute une philosophie de la vie industrielle, vous permettra de prendre la mesure des ambiances de la mégalopole dont les quartiers ressemblent pourtant à des petits villages.

Pour un retour vers le passé teinté de nostalgie de la ville blanche, rien ne vaut de flâner en se perdant dans les rues de la vieille cité historique, marqué par la rue Knez Mihailova, le parc et la Forteresse Kalemegdan, et le Théâtre ou le Musée national. Explorez aussi le patrimoine orthodoxe qui se révèle à travers le Temple Saint Sava, l’église Ruzica Sainte Vierge, l’Eglise Saint Marc, l’Eglise Alexandre Nevski, la Cathédrale orthodoxe Saborna.

Et pour savoir où dormir à Belgrade selon vos envies?



Le goût de la Serbie : cuisine et saveurs serbes...


Comment aller en Serbie?

Quel est le meilleur mode de transport pour aller en Serbie? Le plus rapide est d'aller à Belgrade en avion (2h30 à 3h30 en avion depuis Paris ou la province). Le coût moyen d'un vol vers Belgrade est autour de 200-250€, mais on peut trouver depuis Paris des offres autour de 130€ hors saison. 

Pour les moins pressés, il existe l'alternative du bus (plus de 25h). On peut aller en bus à Belgrade avec Flixbus et Eurolines pour environ 70 à 90€. Il est aussi possible d'opter pour le train grâce au Pass interrail mais cela s'avère presque aussi long et fastidieux que pour le bus. La voiture personnelle ou en covoiturage est plus pratique que la location de voiture depuis la France, car la Serbie ne fait pas partie de l'Union européenne et rares sont les agences qui couvriront ce voyage, alors que vous pourriez sans problème arriver en Croatie, en Hongrie, en Bulgarie, en Bosnie et louer une voiture puisque les pays sont frontaliers.