Dictionnaire des Khazars milorad pavic

Milorad Pavić ; l’auteur du “Dictionnaire des Khazars” (Litterature serbe)

Milorad Pavić ; l'auteur du "Dictionnaire des Khazars" (Litterature serbe) 1Milorad Pavić (Милорад Павић), académicien et écrivain (Litterature serbe), est décédé le 30 novembre 2009 à la suite d’un infarctus à l’âge de 81 ans.


Pavic a été l’un des écrivains serbes modernes les plus traduits grâce au roman „Le Dictionnaire des Khazars“ publié il y a 25 ans. Connaisseur hautement apprécié de la littérature serbe, il était jusqu’à la pension-retraite le professeur à la Faculté de philosophie à Novi Sad.

Milorad Pavić ; un écrivain serbe dont les oeuvres ont été traduites dans le monde entier

Ses œuvres ont plus de 80 traductions en de différentes langues dans le monde entier. Les experts de l’Europe, des Etats-Unis et du Brésil ont nommé Pavic pour le Prix Nobel pour la littérature. Pavic restera gravé dans la mémoire comme l’un des meilleurs traducteurs des écrivains classiques russes et comme auteur des histoires exceptionnellement belles, d’une dizaine de romans, de drames, d’essais.

Historien de la littérature serbe classique et spécialiste de la poésie baroque, Milorad Pavić a écrit des essais et de la poésie. Mais il est surtout connu à l’étranger pour ses œuvres de fiction. Ses romans et nouvelles, empreints de détails mystérieux et de connotations ésotériques, plongent le lecteur dans un univers où rêve et réalité se croisent sans cesse.

La construction de chacun de ses romans est singulière :

  • Le dictionnaire Khazar prend la forme de trois dictionnaires, reflétant chacun un point de vue. Peu importe l’ordre dans lequel on en lit les articles. Il existe deux versions de ce livre: les exemplaires masculin et féminin ne diffèrent que par un paragraphe.
  • Paysage peint avec du thé s’appuie sur une grille de mots croisés et les chapitres de Dernier amour à Constantinople sont aussi les vingt-deux arcanes majeurs d’un jeu de tarot.
  • L’envers du vent, qui relate la légende de Héro et Léandre, est réversible : chaque côté raconte l’histoire du point de vue d’un des deux personnages.

Ses romans ont été traduits à ce jour dans une trentaine de langues (dont le chinois, le japonais, le koréen, l’hébreux, l’arménien…) et comptent plus de soixante-dix éditions[2].

Bibliographie

  • Le Dictionnaire Khazar (1988, “roman-lexique”) – Belgrade, 1984
  • Paysage peint avec du thé (1990, roman) – Belgrade, 1988
  • Le Lévrier russe (1991, nouvelles) – Belgrade, 1979
  • L’Envers du vent (1992, roman) – Belgrade, 1991
  • Le Rideau de fer (1994, nouvelles) – Belgrade, 1973
  • Les Chevaux de Saint-Marc (1995, nouvelles) – Belgrade, 1976
  • Le Chapeau en peau de poisson (1997, nouvelle) – Belgrade, 1996
  • Dernier amour à Constantinople (2000, roman) – Belgrade, 1994

Pour aller plus loin :Le site Khazars

Dictionnaire des Khazars de milorad pavic

 427 Visites au total,  2 aujourd'hui

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Serbie?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur la Serbie ou les brochures officielles de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la Serbie vous répondent!

1 réflexion sur “Milorad Pavić ; l’auteur du “Dictionnaire des Khazars” (Litterature serbe)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *