Milos obrenovic

Sretenje (15 février) : La Fête de l’État de la République de Serbie

Le 15 Février, la Serbie fête  le Jour de l’Etat, célébré le jour de la Chandeleur en signe de mémoire du 15 février 1804, lorsque dans la petite localité Orasac, en Serbie, avait commencé la lutte pour la libération définitive de l’occupation turque, qui a duré cinq siècles. La même date, le jour de la Chandeleur, mais en 1835, le prince Milos Obrenovic a proclamé la première Constitution serbe, considérée comme l’une des plus libérales et les plus modernes en Europe de cette époque. Cette date est établie comme le début de la création de l’Etat moderne serbe et elle est fêtée comme fête nationale depuis 2001.


sretenje

 

Sretenje (15 février) : La Fête de l'État de la République de Serbie 1Dans sa base, la première insurrection serbe était une révolte contre la tyrannie, mais elle s’est transformée en une révolution, avec des revendications nationales, religieuses et sociales, à savoir, la libération du peuple du pouvoir d’occupation turc et des obligations féodales, la libération de l’église des pressions d’islamisation et la constitution d’un Etat indépendant, orienté vers le retour dans le cercle des Etats européens. A l’insurrection a précédé un conflit entre le pouvoir et la cour turque, la Porte et les janissaires, qui était en veille le 18ème siècle entier. Dans le souhait d’attirer les habitants rebelles de la province frontalière, connue sous le nom de pachalik de Belgrade, la Porte, conduite par le sultan Selim III a garanti certaines facilités, par toute une série d’actes adoptés entre 1793 et 1797. Déjà en 1798, l’armée populaire serbe et des troupes peu nombreuses de la Porte ont arrêté l’incursion des janissaires en Serbie. Le pacha de Belgrade, hadji Mustafa a garanti le respect des droits serbes depuis 1801, lorsqu’il a été renversé par les janissaires, qui ont repris le pouvoir.

La période qui a suivi a été remplie des crimes cruels inédits des autorités janissaires commis sur la population locales, et parallèlement ont commencé les préparatifs pour l’insurrection contre les janissaires dans deux centres, à savoir, dans la région de Valjevo, avec le prince Aleksa Nenadovic et en Choumadie, avec Djordje Petrovic dit Karadjordje. Apprenant sur les préparatifs, les janissaires ont brutalement tué de nombreux Serbes réputés, parmi lesquels Aleksa Nenadovic, Ilija Bircanin et Hadji Ruvim, dans l’événement plus connu sous le nom d’exécution des princes. Karadjordje a réussi à esquiver la recherche turque et il a rassemblé ses partisans, pour commencer symboliquement l’insurrection, le jour de la Chandeleur en 1804, par l’incendie des maisons turques près d’Orasac, et l’année suivante, il a réussi à empêcher les troupes impériales d’entrer en Serbie et il a officiellement coupé le lien avec la Porte et proclamé l’indépendance. La Serbie insurgée a essayé d’entrer en Europe, et dans cet objectif a été constitué l’appareil de l’Etat et établie l’armée régulière, le commerce libre a été permis et la population a été libérée des obligations féodales, des écoles et des hôpitaux intérimaires ont été érigés.

La première Constitution serbe

Milos obrenovic

La première Constitution serbe, plus connue sous le nom de Constitution de la Chandeleur, a été adoptée lors de la Grande assemblée populaire à Kragujevac, le 15 février 1835, et elle a marqué le début de l’Etat moderne serbe. La Constitution était composée de 11 chapitres et 142 articles. Cet acte juridique suprême de l’Etat, le premier dans l’histoire serbe, définissait la Serbie comme une principauté indépendante, répartie en districts, régions et communes. Outre la régulation de la position du prince, du Conseil de l’Etat et de l’Assemblée, un chapitre entier de la Constitution était consacré aux droits civiques.

La Serbie a été internationalement reconnue lors du Congrès de Berlin en 1878, mais il est estimé que les fondements de son Etat étaient jeté le jour de la Chandeleur, en 1804, lorsqu’a eu lieu la première insurrection. C’est en raison de l’importance historique pour l’Etat et le peuple serbe que le 15 février a été choisi, le 10 juillet 2001, comme le Jour de l’Etat de Serbie. Le même jour est marqué le Jour de l’Armée de Serbie, parce que les exploits militaires dans la première insurrection serbe menaient vers la création de l’Armée et de l’Etat serbe au 19ème siècle, et parce qu’alors avaient apparu des premières formes organisées de forces armées du futur Etat serbe. La Chandeleur est également une grande fête religieuse en Serbie, marquée dans les églises orthodoxes dans le pays et dans la diaspora.

 593 Visites au total,  1 aujourd'hui

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Serbie?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur la Serbie ou les brochures officielles de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la Serbie vous répondent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *