surf lors de vacances à seignosse dans les landes

Vacances à Seignosse au coeur des forêts landaises

J’avais souvent entendu parler des Landes avant de choisir des vacances à Seignosse. Seignosse est une station balnéaire classée, ouverte sur la façade Atlantique, située sur la Côte Sud des Landes (40) entre Vieux-Boucau et Hossegor. Très tranquille commune de 4000 résidents en hiver, elle voit sa population décupler en été, puisqu’elle accueille chaque année plus de 50000 touristes. Son atout principal ? C’est précisément son charme naturel exceptionnel, habilement complété et concilié avec de multiples aménagements touristiques et un entretien remarquable de la ville, notamment des espaces verts, réalisés par la municipalité.


Vous parler de Seignosse, c’est pour moi vous parler de la ville dont ma grand-mère me parlait souvent quand j’étais enfant en me racontant qu’elle y avait passé les plus belles vacances de sa vie. Elle évoquait le lac de Souston, les belles plages des Landes, leurs forêts de pinèdes à perte de vue. Et dès que les Landes lui revenaient en mémoire, je l’écoutais en rêvant de pouvoir un jour découvrir cette destination qui lui avait laissé de tels souvenirs. C’était une destination de l’enfance et du début de mon adolescence. Impossible de ne pas découvrir Seignosse lors de ces vacances.


Des vacances à Seignosse comme une interprétation du paradis dans les Landes

Seignosse se revendique elle-même comme « la plus nature des destinations » et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il ne s’agit pas seulement d’un argument marketing pour attirer les touristes à coup de surnoms et de slogans. La nature est reine à Seignosse et même les communes avoisinantes pourraient lui envier ses magnifiques forêts de pins, ses étangs, ses réserves naturelles et ses plages … Tout renvoie à la magie de l’océan avec ses immenses plages de sable, le goût de la liberté, couplée à l’appel de la forêt et à l’immersion dans des vacances tantôt reposantes, tantôt très actives et dynamisantes. Respire le bon air de l’océan comme me disait ma grand-mère!

Évacuons d’emblée ce qui pourrait apparaître comme un petit inconvénient de vacances à Seignosse même, car toute commune touristique et saisonnière en a. Je n’ai pas forcément apprécié cette sorte de division de la commune en deux avec d’un côté, « Seignosse Le Penon », autrement dit le Seignosse-Plage, de l’autre, « Seignosse Bourg », plus à l’intérieur des terres. Si en été Seignosse le Penon regorge de vie et d’animation, il en est tout autrement hors saison. Seignosse le Penon en hiver, c’est limite « ville-fantôme ». Appartements fermés, panneaux à vendre ou à louer, magasins barricadés, VVF déserts… la zone devient presque sinistre, sans vie mis à part aux alentours de la plage centrale du Penon les week-ends ensoleillés.

A l’inverse, le Bourg, lui, reste « vivant ». C’est bien là que demeurent les résidents à l’année et on y trouve tous les services comme l’école, la mairie, l’église et les commerces, alors que tous ceux de Seignosse-Plage ferment assez rapidement après l’été et ne réouvrent que quand le printemps est bien engagé… Heureusement, à Seignosse le Bourg, tout reste ouvert à l’année et cela permet d’envisager un séjour hors saison, si l’on préfère être plutôt au contact des habitants et ne pas trop subir les foules d’estivants qui s’avèrent parfois très envahissantes. Aussi, si vous envisagez un jour de vivre à l’année à Seignosse, et à moins que vous ne recherchiez un isolement presque total, préférez un logement au Bourg!

La forêt, le premier spectacle dans les Landes

Une fois ce préalable posé, tout n’est qu’avantages et petits bonheurs au quotidien au point que les Landes donnent toujours un goût de reviens-y. Les forêts de pins bien sûr façonnent les paysages typiques de cette zone de l’Aquitaine et en particulier le bord du littoral landais. Quelle que soit la saison où l’on s’y rend, on peut s’adonner à de belles promenades tranquilles ou à une marche ou un jogging plus rythmés, d’autant qu’il existe des parcours de santé pour entretenir la forme.

Les randonneurs à VTT ou à pied, dont nous faisons partie à un modeste niveau, pourront partir à la découverte des végétations, des couleurs et des éclairages qui au fil des mois définissent les évolutions de la forêt. Une habitante avec laquelle nous avons sympathisé et beaucoup échangé nous racontait comment le spectacle change selon la période à laquelle on parcourt ces forêts. On y croise des bruyères roses, des genêts jaunes, de nombreuses fougères vertes au printemps et à l’été tendant vers le marron à l’automne, et en fonction de la saison à laquelle vous foulerez ces forêts, vous devriez pouvoir y cueillir des mûres, des champignons. La forêt à elle seule est un spectacle qui se renouvelle, change et émerveille, sans jamais proposer les mêmes émotions.

Entre la réserve naturelle et les étangs de Seignosse

Venant d’un département, l’Aude, où l’on trouve de jolis étangs du côté de Narbonne où j’aime me balader de temps à autre, je ne pouvais qu’apprécier l’environnement des étangs autour de Seignosse. Dans la réserve naturelle protégée, entre le mystérieux étang noir aux eaux tourbes et le rassurant étang blanc dans lequel la baignade est autorisée pourvu que l’on supporte la vase, mon coeur balançait. Mais ici, on vient aussi pour pêcher, faire du pédalo, marcher. On ne peut qu’être attiré par l’étonnante flore qui se révèle et dans une moindre mesure la faune, qui reste plutôt cachée mais que l’on aperçoit si l’on prend le temps d’observer les étangs.

L’aspect noir de l’eau a suscité nombre de légendes transmises par les habitants de génération en génération, L’abondante végétation aquatique sombre en est la cause. Mais il semblerait que les grands-parents qui veulent s’assurer de profiter de leurs petits-enfants bien sages racontaient à une époque que les étangs grouillaient de plants carnivores qui engloutissaient les plus audacieux se promenant très près de la bordure. Une passerelle de bois à quelques centimètres au-dessus de l’étang permet de se pencher pour admirer en prenant la hauteur suffisante pour profiter d’une vie en relief. L’été, des visites guidées sont envisageables si vous souhaitez en savoir plus sur cette flore et faune endogène.

Les plages de Seignosse ; des ambiances pour tous les goûts

Qui dit littoral landais songe immédiatement aux plages pour profiter de l’océan. Les plages de Seignosse jouissent d’une bonne réputation et de classements pour leur entretien, leur propreté, leur sécurité, puisque plusieurs sont surveillées en été, ce qui est toujours rassurant quand on craint l’océan ou qu’on n’est pas un très bon nageur et connaisseur des caprices des flots agités par les vagues.

Seignosse déploie sur 6 kilomètres, 4 plages aménagées en fonction des publics qui les fréquentent : la plage du Penon, la plage des Casernes, des Bourdaines et enfin celle des Estagnots. Chacune de ces plages a ses partisans et son style : l’une attirant plutôt les jeunes en raison de son ambiance et de d’un public actif, l’autre visant plutôt les familles. Il y a même des plages comme les Casernes avec des aires réservées aux naturistes et d’autres à la communauté homosexuelle…

Si vous faîtes partie des amateurs de surf ou de ceux qui aiment admirer les pros, vous ne manquerez pas le paradis des surfeurs, à Seignosse et chez la voisine Hossegor, où est le organisé championnat du Rip Curl Surf Pro. Je suis toujours admirative de voir comment les surfeurs défient l’océan et s’élancent avec une telle agilité et une glisse permettant de dompter les vagues comme si de rien était. On ne rappellera jamais assez que la beauté des vagues de l’océan ne doit pas faire oublier le danger qu’elles constituent, surtout si on n’est guère habitué à se baigner … Trop de touristes inconscients sont emportés par des baïnes, alors qu’ils se baignaient dans des zones à risques. Restez prudent!

C’est ça l’esprit Seignosse, « la plus nature des stations »… A découvrir absolument !


Notre location en mobil home au coeur des forêts landaises et près de la mer

Bien que Seignosse et le lac de Souston soient les objectifs principaux de ces vacances, c’est à Messanges, au camping resort Le Vieux Port que nous avons posé nos bagages pour conjuguer la détente et les activités nature au coeur des forêts des Landes, apprécier la proximité de la mer et la possibilité de faire du tourisme sans avoir à beaucoup se déplacer, puisque Seignosse est à 27 km à peine de Messanges, Soustons à 15 km.

La location de mobil home dans les Landes nous est apparue comme une évidence. Nous ne sommes pas amateurs du camping où l’on plante sa tente, car nous recherchons un certain confort pour se reposer, tout en garantissant le contact au plus près de la nature. Le Camping Le Vieux Port 5* de Messanges présentait toutes les qualités pour nous convaincre. Un mobil-home boisé plutôt spacieux, bien aménagé et fonctionnel, avec les équipements suffisants pour passer une semaine agréable. Malgré la relative proximité des autres mobil-homes, l’insonorisation était bien assurée, ce qui nous a permis de garantir l’assurance du repos et la convivialité du camping, où l’on peut côtoyer des voisins et sympathiser avec eux, alors que jamais on n’aurait de tels échanges en appartements.

Le camping Le Vieux Port est aussi doté du plus grand parc aquatique landais, avec des piscines à vagues, des toboggans aquatiques, et même une piscine chauffée pour le printemps et l’automne et une piscine couverte au cas où le temps ne serait pas au beau fixe (ce qui heureusement est rare dans la région). La cerise sur le gâteau, c’est le spa pour faire le plein de soleil et de vitamines en se relaxant. Je n’avais jamais pu m’adonner à ce genre de plaisir et franchement, les spas et jacuzzi m’ont donné l’impression de revenir des vacances dans les Landes avec quelques années de moins et un corps allégé de ses douleurs chroniques grâce à cet environnement.

Pour achever de vous convaincre de passer des vacances dans les Landes à Seignosse et ses environs, découvrez le site officiel de Seignosse

 537 Visites au total,  1 aujourd'hui

1 réflexion sur “Vacances à Seignosse au coeur des forêts landaises”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *