Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Visiter Kotor au coeur des bouches de Kotor: que voir et que faire à Kotor?

10

Comment faire du tourisme au Montenegro sans visiter Kotor? Plus qu’une ville très touristique du littoral monténégrin, Kotor est le centre névralgique des bouches de Kotor. La baie de Kotor aux airs de fjord attire chaque année toujours plus de touristes et de croisiéristes, en raison de ses paysages de carte postale et de ses panoramas remarquables sur l’Adriatique depuis les hauteurs des montagnes arides aux couleurs grisâtres ou depuis la petite route pittoresque menant de Herceg Novi à Risan.

Visiter Kotor, c’est ouvrir une page importante de l’histoire du Montenegro maritime exposé aux conquérants des mers pendant plus d’un millénaire. Désormais, le Montenegro est indépendant depuis 2006 et la région est pacifique, mais Kotor conserve les empreintes et les symboles de tous ceux qui ont essayé de la soumettre. La visite de Kotor, principale ville du littoral Montenegrin, s’adresse à un large éventail de profils de touristes ; a fortiori si vous êtes amateur d’Histoire, d’architecture. La citadelle médiévale qui domine la vielle ville depuis les pentes de la montagne à laquelle Kotor est adossée réserve une vue splendide sur les bouches de Kotor.bouches de kotor Montenegro

 

Kotor, du port à la vieille ville et à sa citadelle

La ville de Kotor figure comme l’une des plus attractives du Montenegro et a fortiori des bouches de Kotor dont elle est la capitale. C’est surtout sa vieille ville, Stari Grad, qui en fait une cité attractive, traversée par de multiples influences antiques, italiennes, slaves. Les villes du Montenegro sont à l’échelle de son territoire. Petites et condensées autour d’un centre principalement piétonnier. La ville de Kotor ne compte en effet que 19 000 habitants avec sa municipalité.

Visiter Kotor, c’est partir à la rencontre d’un passé riche constitué d’occupations diverses et de rivalités, dont les pierres témoignent à chaque pas. En arrivant à Kotor, on est impressionné par les importantes murailles et la forteresse Saint Jean qui protègent la ville et rappellent combien Kotor fut longtemps au coeur des convoitises de nombreux envahisseurs. Dès que l’on franchit les fortifications dans lesquelles elle est enserrée, on ressent la longue domination vénitienne, qui transparaît dans l’architecture de ses bâtisses.

Kotor fortifications

Murailles de Kotor

Oubliez l’esprit des croisiéristes qui débarquent pour visiter Kotor en demi heure ou une heure … Tous quittent en troupeau leur énorme navire amarré dans le port et s’agglutinent sans trop réfléchir sous la porte fortifiée principale pour prendre leurs photos de la Tour Horloge et de la place principale avec ses palais vénitiens, au mépris des autres touristes. Hélas, de plus en plus de croisières font étape à Kotor et cela peut gâcher votre découverte si vous choisissez de visiter Kotor au même moment. Heureusement, dès que vous flânerez dans les ruelles, vous apprécierez la vie assez nonchalante de Kotor, souvent baignée par le soleil en été, au printemps et durant l’arrière saison et par une clémente douceur en hiver.

baie de Kotor au Montenegro

Visiter Kotor depuis les hauteurs de la citadelle

Adossée à une colline, ce qui fait de son cadre au bord de l’Adriatique un environnement privilégié, Kotor vaut bien sûr le détour pour sa citadelle, dominant la vieille ville, dont l’ascension est assez longue (environ une heure à moins d’être sportif). Compte tenu de la vue imprenable sur les bouches de Kotor, la citadelle reste une étape importante de votre découverte de la ville d’autant que le chemin escarpé renforce l’impression d’aventure sans avoir même quitté Kotor!

visiter kotor depuis la citadelle

citadelle Kotor

Visiter Kotor et sa vielle ville historique

Toutefois, Kotor ne se limite pas à ses fortifications et sa forteresse Saint Jean. Ses petites rues pavées, ses maisons de pierre anciennes, son palais vénitien, lui confèrent un charme très particulier. Trois portes garantissent l’accès à la vieille ville de Kotor. L’entrée principale s’effectue en général par la Porte de la mer, ou Porte ouest, réalisée en 1540. Son ouverture sur le port, la proximité des parkings pour les voyageurs expliquent pourquoi les touristes privilégient cette entrée, qui permet d’emblée d’avoir de beaux clichés sur la place d’armes, le clocher et le palais ducal.

La Porte nord datant de 1555 est aussi appelée porte de la rivière. La grille de la porte Nord est reliée par un pont sur le canal au dessus de la rivière Skurda. En empruntant la porte Nord, vous débarquerez rapidement sur la place Od Drva et l’église de Sainte Marie, datant de 1221, dont les façades de style roman contrastent avec le clocher plus récent probablement remanié au XVIème siècle. Moins connue, la porte au Sud de la ville ou porte Gurdic favorise une découverte moins immédiate et peut-être plus originale de Kotor.

Tour horloge Kotor place principale

vieille ville Kotor depuis les hauteurs

La cathédrale Saint Tryphon de Kotor ; un héritage religieux fragile

Vous apprécierez évidemment de visiter Kotor à travers les églises que vous croiserez sur votre chemin et qui sont fortes de sens et de symboles dans un pays où les religions, malgré une domination de l’orthodoxie montenegrine et serbe, cohabitent de façon plutôt harmonieuse. La visite de la cathédrale Saint Tryphon de Kotor, dont l’entrée est payante (3€) reste l’une des principales découvertes à effectuer dans Kotor. Si en Croatie l’entrée dans les cathédrales ou églises majeures est presque devenue systématiquement payante mis à part à Zagreb, le paiement est plus rare au Montenegro mais reste ici assez justifié et raisonnable dans le cas de figure de la cathédrale Saint Tryphon. Ses origines remonteraient au IXème siècle, ce qui en fait l’une des plus anciennes cathédrales d’ancienne Yougoslavie, mais ses fondations romanes datent de 1166. Son aspect plus moderne tient au fait qu’un tremblement de terre l’a détruite en 1667, ce qui explique l’architecture baroque de ses tours et de sa façade. Dans la cathédrale, on peut admirer les reliques de Saint Tryphon, un saint du IIIème siècle, devenu patron de la ville de Kotor et dont un marchand rapporta à la ville la relique de la tête de Tryphon en 890.

Kotor – Cathédrale St Tryphon

Plus encore, je vous recommande deux églises probablement moins impressionnantes que la cathédrale en terme de bâtisse mais à mon sens plus intéressantes. Près de l’église serbe orthodoxe Saint Nicolas (Sveti Nikola) du XVIème siècle, détruite par un incendie en 1896 et reconstruite quelques années plus tard, dans un style byzantin, que vous identifierez avec le drapeau serbe déployé sur sa façade, se trouve la toute petite église orthodoxe Saint Luc. Située sur la place éponyme, la bâtisse passerait inaperçue et abrite pourtant un trésor et de superbes icônes. Les deux visites sont gratuites, bien que dans l’église Saint Luc, en général très surveillée en raison de ses richesses, on vous encourage à faire quelque offrande (y compris pour pouvoir prendre des photos par exemple).

Kotor eglise serbe orthodoxe Saint Nicolas

Kotor Eglise saint Luc

De même, il faut quitter les murs de Kotor pour apprécier l’Eglise de Notre Dame du Remède, perchée à 180 mètres d’altitude sur les flancs de la montagne Saint Jean : vous atteindrez en une quinzaine de minutes après une ascension sur un chemin escarpé, cette église orthodoxe.

Kotor eglise notre dame du remede

Visiter Kotor en pratique


Comment aller à Kotor?

Visiter Kotor depuis Dubrovnik ne pose aucun problème au cours d’une excursion d’une journée ou idéalement de deux jours pour vraiment apprécier les bouches de Kotor. La ville de Kotor se situe quasiment au centre de la région de Kotor située dans les bouches de Kotor sur le littoral du Montenegro à environ 25 à 35 km de Herceg Novi  selon la route empruntée.

Malgré la faible distance, comptez entre une heure et une heure trente de route, dans la mesure où la route est étroite, interdit tout dépassement et est très fréquentée surtout en haute saison. La distance entre Dubrovnik et Kotor est d’environ 95 km.  Mais dans les Balkans le temps de déplacement s’évalue plutôt en terme de temps à raison de 50 km/ h en moyenne. Aller à Kotor depuis Dubrovnik prend donc entre 2h et 2h30 selon les saisons sans compter le temps d’attente aux frontières qui peut être très long en été à certaines heures.

Si vous atterrissez à Podgorica, la capitale administrative du Montenegro, la distance est équivalente (environ 85 km) et la durée du trajet est aussi similaire.

Quand aller à Kotor?

La ville de Kotor bénéficie d’un climat très agréable toute l’année. Si l’été est à éviter pour ses fortes chaleurs et l’affluence trop importante de touristes, les mois de juin et septembre sont les plus recommandés, tant ils offrent la perspective de visites plus calmes et d’une météo clémente assez chaude avec une température de l’eau satisfaisante autour de 22° si vous souhaitez profiter de la plage lors de votre séjour à Kotor.

De plus, les prix sont déjà ceux de la basse saison, donc l’économie pour le logement sera fort appréciable. Le mois d’Octobre est également une bonne idée, de même que les mois d’avril et mai, même s’il peut y avoir une petite incertitude sur la pluviosité plus forte à ces périodes. En Octobre, la température à Kotor est encore très bonne et permet de profiter de balades, des terrasses et de la mer si vous ne craignez pas une eau autour de 19-20°.

Combien de temps faut-il pour visiter Kotor?

La ville de Kotor est toute petite et se parcourt facilement à pied exclusivement. Si vous manquez de temps pour visiter Kotor, vous pourrez bien sûr survoler la ville en 2 heures sans effectuer de visites, mais prévoyez plutôt 3-4 heures ce qui vous permettra au moins de visiter une ou deux églises, de prendre quelques photos et de vous balader tout en vous attablant comme le font beaucoup les montenegrins à une terrasse de l’un des nombreux cafés sur les places ou dans les rues.

Si vous disposez d’une journée, réservez environ 3 heures à l’ascension de la citadelle et au retour certes moins fatigant mais un peu périlleux vu l’aspect vertigineux. Consacrez environ 4 heures à la vieille ville et pourquoi pas une ou deux heures sur l’une des plages à proximité de Kotor. Face au port, en longeant les murailles à l’est de l’entrée de la mer, retrouvez le marché le matin qui permet de découvrir quelques produits locaux comme des charcuteries, des fromages, des rakija

Dormir à Kotor

Par rapport au coût de la vie du Montenegro en général, la ville de Kotor est chère en terme de logement si vous optez pour un hôtel de standing international et surtout s’il est situé dans la vieille ville. Les prix des hébergements à Kotor et sur la riviera sont parmi les plus chers du pays avec Budva surtout si vous privilégiez les établissements de standing supérieur ou international. Si en basse saison, les prix des appartements varient de 30 à 40€ pour deux personnes, ils atteignent facilement le double en été surtout dans le centre historique.

De même, les hôtels débutent autour de 60€ pour 2 pour les 3* mais les 4 et 5* sont plutôt à 140 – 180€ par chambre car il s’agit d’hôtels luxueux et non d’hôtels au standard national.

 

Booking.com
Où loger à Kotor?

Si vous acceptez de vous éloigner un peu de Kotor, l’appartement dans la villa de Christian réserve une vue imprenable sur la baie de Kotor pour profiter de la mer, en étant à environ 20 min à pied du centre de la vieille ville…

visiter kotor appartement djukic

Place de Kotor

Ville de Kotor terrasses

Cliquez sur les photos pour les agrandir:

Pour en savoir plus sur Kotor :

Où se situe Kotor au Montenegro?
carte montenegro position kotor

Voyagez curieux à votre mesure dans les Balkans avec IDEOZ:
Abonnez vous et recevez nos meilleurs conseils et idées de voyage:
Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

10 commentaires

  1. Kotor est en effet une jolie petite cité fortifiée médiévale, très touristique mais raisonnablement sauf peut-être en plein été. Maintenant le charme des bouches de Kotor est d’emprunter la route et de pénétrer sur tous les chemins vers des monastères totalement méconnus par exemple, des hameaux, des villages dont on entend rarement parler puisque les touristes vont presque tous à Perast pour voir l’église de Gospa od Skrpjla…

  2. Kotor, est sur la liste des destinations à découvrir au cours des prochaines années. Elles a vraiment piqué ma curiosité et me semble être une très jolies ville.

  3. Pingback: Tourisme Montenegro: Que voir absolument au Montenegro ?

  4. Pingback: Appréhender les frontières fantômes en Republika Srpska

  5. Pingback: Découvrir les Balkans en une semaine : Bosnie–Herzégovine, Montenegro et Croatie - IDEOZ Guide voyage en Europe

  6. Pingback: 7 jours en Croatie depuis Dubrovnik : impressions de voyage

  7. Pingback: Itinéraires de 15 jours en Croatie : vacances croates

  8. Pingback: Bien voyager au Montenegro: Guide Voyage Montenegro

  9. Pingback: Visite de Dubrovnik, une ville qui fait rêver: à ne pas manquer!

  10. Pingback: Passage de Frontière Croatie Montenegro et temps d'attente aux douanes ? - IDEOZ Guide voyage en Europe

Leave A Reply

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!


Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!


Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!