Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Peut-on payer en euros en Croatie?

0

eurosPeut-on payer en euros en Croatie? Voilà l’une des premières questions que se posent les touristes partant en vacances en Croatie. S’il y a quelques années, la réponse était non. Aujourd’hui, la réponse est plus nuancée. La monnaie locale reste la kuna, mais l’euro est de plus en plus largement accepté. Est-il pour autant intéressant de payer ses achats en euros en Croatie? Réponses.

 


Payer en euros en Croatie : est-ce possible?


Oui. En dépit d’un grand attachement des croates à leur monnaie locale, la kuna, la crise depuis 2008 a rendu l’euro toujours plus attractif, compte tenu de sa forte valeur. Les réglementations croates ayant également assoupli l’usage de l’euro, les paiements en Euro en Croatie sont autorisés sous conditions, expliquent que l’euro soit accepté pour de nombreux achats. Attention, toutefois, le paiement de l’euro n’est pas du tout généralisé, et dépend de la volonté de chacun de vos interlocuteurs. Par ailleurs, vous ne pourrez pas tout payer en euro.

Que peut-on payer en Euros en Croatie?

La majorité des petits achats et des hébergements. Vous pourrez payer quasiment toutes les locations d’appartements, de chambres chez l’habitant, de chambres dans des petites pensions ou des petits hôtels. Certains grands hôtels acceptent également l’euro sans difficulté, mais pour plus de prudence, vérifiez le auprès de l’hôtel en question.

De même, vous devriez pouvoir payer la majorité de vos petits achats, qu’il s’agisse de souvenirs, de produits alimentaires artisanaux. Certes, il faut vérifier auprès du commerçant concerné, mais l’euro est très recherché et en particulier les billets qui sont les seuls acceptés dans les banques pour les changes. Par conséquent, pour certaines transactions, l’euro renchérira le prix de votre achat.

Globalement, en particulier sur le littoral et dans les zones touristiques, on peut payer les consommations dans les cafés et les repas dans les restaurants en euros. Là encore, réfléchissez bien pour vérifier si c’est ou non avantageux.

Vous pourrez payer sans trop de difficulté les péages des autoroutes en euros. Le prix est de plus en plus traduit en kunas et en euros, mais sachez que les opérateurs des échangeurs vous rendront la monnaie en kunas, donc le change ne sera pas forcément en votre faveur.

Que ne pourrez-vous pas payer en euros en Croatie?

Vous ne pourrez pas payer la majorité des entrées pour les visites de sites, de musées, de parcs naturels ou nationaux. Les paiements se font en kunas même dans les sites très connus comme Plitvice.

Les parkings sont majoritairement payants (entre 5 et 12 kn / heure selon les sites, la surveillance) dans les villes et dans tous les sites touristiques. Il convient de les payer en monnaie locale.

Est-il avantageux de payer en euros en Croatie?


Pas toujours. Dans certains cas, il est préférable de payer une fois des frais de change (variables selon les banques) pour un retrait d’argent assez important que vous pourriez calculer sur la base des évaluations du coût de la vie moyen en Croatie. Prévoyez donc un budget approximatif pour les frais de la vie courante et payez en kunas vos consommations courantes, les entrées des sites à visiter, les souvenirs, les petits plaisirs.

Pourquoi payer en kunas? Prenons une exemple concret. Imaginez qu’un produit coûte 15 kunas soit 2,50 € environ.

Si le vendeur accepte vos euros, il convertira à l’arrondi supérieur car les centimes (même en euros) sont quasiment inutilisables en Croatie et ils ne l’intéressent pas. Il vous demandera donc 3€ et on vous rendra rarement la monnaie en euros considérant qu’il s’agit du pourboire pour le service et la faveur acceptée pour ce paiement. Il s’agit d’une pratique locale courante ; elle n’est par conséquent en rien assimilée à du vol ou une arnaque, comme on peut l’entendre sur certains forums.

A titre indicatif : le taux de change euros – kunas croates est de 1 € – 7,50 Kunas HRK (avril 2013).


Quelles précautions prendre pour payer en Croatie?


  •  Toujours vérifier si le paiement en euros est possible auprès de votre interlocuteur avant d’effectuer vos achats. Le paiement en euros ne va pas toujours de soi
  • Evitez les paiements en carte visa, mastercard, american express et consors pour vos petits achats : des frais sont pratiqués pour chaque paiement. Ils varient selon les banques mais représentent des sommes significatives : cela va de plusieurs dizaines de centimes, à plusieurs euros selon le montant de l’achat. Certaines commissions dépassent les 4% de l’achat. La carte bancaire n’est donc à utiliser qu’avec précaution, en cas d’urgence car vous n’avez plus d’argent ou pour payer un achat d’un montant important (plusieurs dizaines ou centaines d’euros)
  • Vérifiez les taux de change auprès de plusieurs banques et faîtes jouer la concurrence pour choisir le taux le plus avantageux (autour de 7,53 – 58 plutôt que 7,40 kn pour 1€ ce que l’on trouve souvent dans les zones touristiques) : évitez les changes dans les villes trop touristiques comme Dubrovnik, évitez absolument les bureaux de change qui sont désavantageux. Contrôlez le change à la frontière : il est souvent assez réglementaire.
  • N’achetez pas vos kunas en France et n’en ramenez pas, elles seront invendables.

Accéder au Convertisseur de devises Euro – Kunas?


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Croatie?

Des questions? Les voyageurs spécialistes de la Croatie vous donnent des conseils personnalisés!

Postez vos questions sur le forum et consultez le guide voyage pratique ou contactez nous par email et sur le chat.

» Accédez au forum Croatie…

conseillers voyage forum croatie IDEOZ
Consultez les dernières discussions sur la Croatie - Posez vos questions voyage ici?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les experts du forum voyage Croatie répondent à vos questions :

sandrine Monllor Forum voyage CroatieSandrine Monllor, animatrice et modératrice du forum. Passionnée par les Balkans, dont la Croatie que j'ai visitée pour la première fois en 1995. Depuis 20 ans, j'aime explorer les multiples facettes de ce pays entre influences slaves et méditerranéennes. Je peux vous aider à créer votre itinéraire, trouver des idées de visites et des bonnes adresses pour vos hébergements et vos repas, sans oublier les conseils pratiques pour réussir votre séjour...


Thierry soulasThierry Soulas, voyage régulièrement en Croatie et en Bosnie, vous donnera des conseils pratiques, des idées de visites pour votre itinéraire

 

JGJG a eu un coup de coeur pour la Croatie qu'il a visitée à plusieurs reprises au cours des dernières années. Expert sur les formalités douanières

 

Sanela TopicSanela, croate francophone et francophile, guide accompagnateur, elle loue aussi des studios dans le village de Podaca en Dalmatie centrale près de Makarska

 

graindebleGrain de blé ; elle a découvert la Croatie à deux reprises et a adoré donc ne pense qu'à y retourner. Elle partage avec vous ses expériences et conseils.

 

maryla en croatieMaryla française mariée à un croate, elle vit à la campagne en Croatie orientale près de Slavonski Brod, où elle  loue une ferme à petit prix...

 

anca ana marijaAnca croate vivant à Zagreb, elle dirige son agence de voyage francophone spécialiste de la Croatie et du voyage sur mesure et thématique pour itinérants et groupes...

 

natasaNatasa originaire d'ex Yougoslavie, elle vit à Belgrade et aime passer ses vacances en Croatie dont elle apprécie le littoral, tout comme la Croatie continentale riche en traditions...

 

 

delphine pavlak croatieDelphine par amour pour son mari croate, elle a quitté son emploi d'agent de voyage pour s'expatrier en Dalmatie. Elle partage son intérêt pour ce pays à travers son blog dédié à la Croatie.

 

 

 

20 sujets de 1 à 15 (sur un total de 1,238)
Créer un nouveau sujet dans “CROATIE”
Vos informations:






Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Leave A Reply