IDEOZ Voyages > CROATIE > VIE PRATIQUE EN CROATIE > Payer en Croatie : conseils pratiques > Monnaie Croatie : comment payer en liquide ou par carte bancaire ?

Monnaie Croatie : comment payer en liquide ou par carte bancaire ?

kuna monnaie de coratie

Avec quelle monnaie payer en Croatie ? Vaut-il mieux payer en liquide ou par carte bancaire? Est-il préférable de payer en kunas ou en Euro? Où et comment faut-il faire le change? Ce sont les principales questions que se posent la plupart des touristes lors de leurs préparatifs ou à la veille du départ.


A retenir en bref :

Parmi les moyens de paiement possibles en Croatie, le liquide est roi. Il vaut mieux payer en kuna, la monnaie croate et privilégier les espèces à la carte bancaire à cause des frais bancaires et du change dynamique. L’euro est parfois accepté dans les zones très touristiques et ports de croisières, mais pas dans tout le pays et pas pour tous les achats.

Je vous dis tout en détails.


beenhere

Comment payer en Croatie ?

Ce qu’il faut retenir absolument si vous êtes un lecteur pressé

Quelle est la monnaie en Croatie?

La Kuna (HRK selon la norme ISO 4217, TTB) est la monnaie croate officielle depuis 1994. La valeur est en moyenne : 1 € = environ 7,55 HRK (avec des variations entre 7,45 et 7,58 HRK).  Le symbole est kn.


La devise se décline en lipa (ce qui signifie “tilleul”) ; l’équivalent de nos centimes. 1 HKR = 100 lipas (environ 0,14€- 0,15€). Si cela peut vous aider, la valeur de la kuna est à peu près celle de notre ancien franc français. 7 HRK = environ 7,5 francs.

lipas kunas croates

Les Croates sont attachés à leur « Patrie » et fiers de leur jeune république indépendante et ils ont tendance à promouvoir tous ses symboles, au point d’avoir oublié le dinar très vite après la fin de la guerre entre Croatie et Serbie. Ils se sont volontiers à travers leur drapeau, leur hymne et la kuna, leur nouvelle monnaie adoptée le 30 mai 1994, alors qu’elle avait déjà été la monnaie entre 1941 et 1945 lors de l’Etat indépendant de Croatie des Oustachi, et au Moyen-Âge dès 1018 et au cours du XIIIème siècle.

Entre le début de la guerre d’indépendance et l’émission de la nouvelle devise, le dinar croate (HRD) était venu remplacer le dinar Yougoslave (YUM), qui était l’unité monétaire de toute les républiques fédérales de Yougoslavie. Aussi, l’annonce du passage à l’euro prévu durant l’année 2023 ne fait pas forcément l’unanimité dans la population, d’autant qu’il laisse craindre une augmentation des prix déjà élevés par rapport au salaire moyen croate…

Les kunas, émises par la Banque Nationale de Croatie Hrvatska narodna banka, sont disponibles en billet et en pièce de et 1, 2 et 5 kunas et les lipas se présentent sous forme de pièces de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 lipas…

Un aperçu des Lipa, pièces de centimes de monnaie croate :

Billets de kunas :

assignment_returned

Avec quelle monnaie peut-on payer en Croatie? Nos conseils pratiques

euro_symbol

Est-ce que l’euro est accepté en Croatie ?

L’entrée de la Croatie dans l’Union européenne depuis le 1er Juillet 2013 ne signifie pas qu’elle ait rejoint la zone euro, ni l’espace Schengen.

La Croatie devrait adopter l’Euro en 2023, sous réserve de remplir les conditions. La situation économique aggravée par l’épidémie de covid pourrait repousser cette échéance, d’autant que les Croates ne semblent pas convaincus par cette perspective.

En attendant, outre les zones frontières avec la Slovénie, l’euro est accepté de mieux en mieux dans quelques rares zones très touristiques accueillant des croisières (Dubrovnik, Split, Zadar) ou à Zagreb (sur le marché). Ce n’est plus limité à certaines grosses transactions, mais ce n’est pas systématique et cela reste limité à certains achats ou services. Selon la réglementation, le paiement des visites de sites ne se fait qu’en monnaie croate.


Pourquoi vaut-il mieux toujours payer en kuna qu’en euro?

Payer en Euro en Croatie n’est pas toujours avantageux pour les touristes, si vous maîtrisez bien vos frais pour vos retraits. Les prix seront systématiquement arrondis (ce qui à la fin d’un voyage fait une somme non négligeable) et les locaux effectuent le change à leur idée, donc il arrive que le prix payé soit supérieur à celui réellement dû. Si pour un achat, cela reste insignifiant, à l’échelle d’un voyage entier, le surcoût peut s’avérer pénalisant. Payer en kuna permet de payer le juste prix.

Les Croates rendront aussi la monnaie locale, donc vous ne saurez pas si la conversion est correcte. Concrètement pour un paiement de 14€, ils ne prendront que des billets de 5 ou 10€ et pas de pièces qu’ils ne pourraient changer. Ils ne vous rendront pas toujours les petites monnaies (7,5HRK sur cet exemple) à moins que vous insistiez beaucoup et ils pourraient ne pas le prendre bien.

Compte tenu de la faible valeur des pièces, les lipas ne sont pas toujours rendues lors de petites transactions, car elles sont considérées comme la part du service. Ce n’est donc pas du vol ou une arnaque comme on l’entend souvent sur des forums, mais une pratique courante des locaux, surtout dans les marchés, les cafés, les petits restaurants, où la coutume est de donner environ 10% en pourboire pour le service.


Anticipez l’aspect budgétaire et des frais bancaires

1er réflexe : consultez votre banque et informez vous sur les conditions de votre carte bancaire

Contactez votre conseiller ou tout interlocuteur compétent sur cette thématique, au moins une semaine AVANT votre départ pour prendre connaissance des limitations liées aux retraits et achats avec votre carte.

Chaque contrat est soumis à des conditions spécifiques et vous avez tout à gagner à bien vous informer sur les diverses assurances qui sont de plus en plus associées aux services en lien avec le voyage en cas de retard ou d’annulation de vol ou de recours à la franchise lors d’un accident avec une voiture de location. Trop de voyageurs ignorent ce que comportent réellement ces garanties et cela induit de mauvais choix lors des réservations.

icone voiture

Location voiture en Croatie : vérifiez bien aussi que vous disposez d’une carte de crédit ou à débit différé et non d’une carte de débit immédiat, car vous risquez simplement de ne pas pouvoir la louer! Les cartes de crédit sont plus chères (à partir de 15-20€ / mois) et ont des conditions d’accès plus contraignantes.


Vaut-il mieux changer les kunas en France ou en arrivant en Croatie?

La problématique de la qualité du change et des frais bancaires hors zone € est réelle, dans la mesure où les taux ne sont pas toujours avantageux et certaines solutions s’avèrent onéreuses.

N’achetez jamais les kunas en France et n’en ramenez pas, car elles seront invendables. Cette monnaie, uniquement valable en Croatie, est rare à trouver, sauf peut-être à Paris et est donc vendue à un taux de change très défavorable et avec des frais d’acquisition qui peuvent être élevés et facturés par l’établissement, le bureau de change sans que vous vous en rendiez compte.

beenhere

Mes conseils pour faire le change en Croatie : il est toujours préférable d’attendre d’arriver sur place plutôt que d’acheter des kunas en France et de ne pas se précipiter au premier bureau de change croisé dans un aéroport ou aux abords de la douane croate

Payer par carte bancaire en Croatie : pas si judicieux!

Le paiement par carte bancaire en Croatie peut apparaître en théorie pratique. Mais il n’est pas recommandé pour autant, si vous ne disposez pas d’une carte bancaire internationale sans frais d’achat ou une option qui vous permet de les réduire.

report_problem

1ère recommandation : contactez toujours votre banque avant votre départ pour vérifier que votre carte peut être utilisée sans limite hors de la zone euro.

Certaines banques en France mettent en place des systèmes de blocage pour éviter les fraudes et les risques de vol et piratage. Une carte Visa peut donc être refusée dans les distributeurs et les terminaux, si la banque n’a pas autorisé son utilisation. Faîtes aussi lever le plafond pour éviter qu’elle se bloque automatiquement en cas d’un nombre d’achats ou un montant maximum dépassés pendant la période d’utilisation.

Evitez de payer en euro avec le change dynamique pour ne pas augmenter le prix final de 5 à 10% à cause des taux de change défavorables : choisissez l’option paiement en kunas sur le terminal.

Les Visa et Mastercard sont acceptées quasiment dans tous les hôtels et commerces, tandis que les Dinners Club et American Express sont moins courantes. Le fait qu’elles soient affichées dans les petits commerces ne signifie pas que les commerçants les accepteront facilement au moment de payer. Il n’est pas rare qu’ils prétendent rencontrer des problèmes de connexion avec la banque pour la décliner et obliger à aller retirer de l’argent.

Prévoyez des liquidités et évitez les petits retraits, car les cartes dépendant de la législation française sont soumises en général à un montant maximal de retrait sur le mois ou sur 7 à 10 jours coulants. Selon votre projet, pensez à augmenter le montant des dépenses autorisées provisoirement ou à effectuer un changement de carte bancaire pour avoir plus de confort lors de vos achats.

assignment_returned

Les retraits d’argent par carte bancaire peuvent coûter cher!

Sauf à disposer d’une carte bancaire sans frais de retrait et d’achat, chaque retrait d’argent à un distributeur automatique peut s’avérer onéreux. D’où le conseil de les limiter.

Les frais de retrait par carte bancaire hors de la zone euro sont forfaitaires (entre 6-8€ / retrait, parfois autour de 3,5€) et pour chaque transaction, quelle que soit la somme.

S’y ajoute une commission de 2,5% à 4% sur le montant total : comptez au minimum 30 à 50 cts pour le moindre achat de 5 ou 6€. Il y a également appliqués lors de chaque achat (environ 2-3% du montant).

L’évaluation d’un budget pour vos dépenses courantes en Croatie devrait vous permettre de retirer l’argent nécessaire en une fois. Quitte à changer des euros au besoin en appoint si vous n’avez pas prévu assez.


Acheter des kunas avant d’arriver en Croatie?

Certains voyageurs aiment se rassurer et ne pas avoir à s’embêter dès leur arrivée, en cherchant une banque ou un distributeur. Il est donc possible d’acheter des kunas croates en France. Mais je ne vous le recommande pas du tout, car cela est très onéreux pour un avantage mineur.

Vous devrez demander à votre banque si elle peut vous fournir des kunas : cela coûtera jusqu’à 20-30€ la transaction, en plus du taux de change défavorable. La Banque de France pourrait sembler l’alternative bancaire, mais ne pratique pas l’échange de devises.

Si vous habitez dans une grande ville, vous trouverez dans un bureau de change des conditions plus avantageuses que les banques françaises. Mais ce n’est pas une raison pour choisir cette solution.

Vous pourrez acheter des kunas en ligne et les recevoir entre 24 et 72 h en général sur Travelex, le leader mondial ou Paytop, son principal concurrent.


Arnaque à la revente d’argent croate

Attention aux faux billets de banque. Il y a aussi une ARNAQUE à la REVENTE D’ARGENT à laquelle on ne pense pas toujours mais qui existe et sur laquelle vous devez rester vigilant sur internet et sur place : n’acceptez pas les propositions d’échanges de monnaie croate quel que soit le motif.

N’ACCEPTEZ PAS D’ACHETER DE L’ARGENT AUPRES D’INCONNUS croates ou voyageurs

N’achetez jamais des devises croates à des inconnus si sympathiques et bienveillants soient-ils (encore moins sur internet où c’est répandu car les fraudeurs savent que des gens veulent avoir un peu de monnaie locale dès leur arrivée)! N’achetez qu’auprès des banques, de la poste, des bureaux de change officiels.

Ces propositions sont nombreuses sur les forums, les groupes FB et autres sites utilisés par les futurs voyageurs. Elles sont effectuées par des voyageurs qui auraient ramené des kunas et veulent s’en débarrasser ou des locaux qui voudraient vous aider pour que vous n’alliez pas à la banque pour vous faire avoir avec les frais bancaires et qui vous promettent un très bon taux de change. Même s’il n’y a pas que des arnaqueurs et certains sont de bonne foi, il existe trop de cas de fraudes pour ne pas être attentif et se méfier de ces solutions. Cela fonctionne bien car déjà les personnes n’étant jamais allé dans un pays ne connaissent pas les billets, donc il est facile même de donner un billet de pays voisins mélangés à des vraies ou fausses coupures!

Il est déjà difficile d’être sûr lors d’un séjour de ne pas tomber sur de faux billets car ils sont nombreux et on ne peut pas toujours s’en rendre compte à l’oeil nu. Mais c’est une des arnaques courantes dans les pays balkaniques et d’Europe centrale et orientale qui n’ont pas intégré la zone €.

L’argent aux douanes en Croatie

icons8 Idée futée

Combien d’argent peut-on passer à la douane croate sans déclaration?

Les règles et déclarations à la douane croate sont similaires aux standards de l’Union européenne, même si le pays n’a pas encore rejoint l’Espace Schengen.

La devise est libre a l’importation et l’exportation, et le montant de la monnaie nationale est limité a 2000 kn sans justificatif. Il faut déclarer a la douane tous les accessoires professionnels et techniques d’une valeur importante.


16 commentaires sur “Monnaie Croatie : comment payer en liquide ou par carte bancaire ?”

  1. Bonjour, Il y a une erreur dans l’article, assez courante d’ailleurs : la Banque de France n’est PAS un bureau de change. Vous ne pourrez jamais échanger de devises étrangères ( kuna croates, dollar US, peu importe) au guichet d’une succursale de la Banque de France, que ce soit à Paris ou en région. Ni obtenir des euros en échange de devises étrangères si vous visitez la France. Bref, la Banque de France ne pratique pas l’échange de devises.

  2. Bonjour,
    Nous partons en Croatie fin Aout.
    Votre article est très utile et cela nous aide à mieux comprendre le système monétaire dans ce pays.
    Devons nous partir avec une somme (euros) en liquide et faire l’échange arrivé à notre destination (DUBROVNIK) ?
    Ou pouvons nous avoir des kns avec notre carte bleue dans les bureaux de change ?
    J’ai pu apercevoir des bureaux de change à éviter suite à leur frais exorbitant, quel type de bureau devons nous privilégier ?

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour Cadorel,
      Oui, il faut attendre d’arriver en Croatie pour faire le change.
      Non les bureaux de change des aéroports sont à éviter. Les bureaux de change ont des pratiques qui sont variables, donc il faut aller vers les fiables, mais comme souvent, quand on ne connaît pas, il est difficile de savoir lesquels ont de bonnes
      pratiques sur la durée. C’est pourquoi j’ai essayé de faire un article sur le change pour que vous trouviez les meilleurs bureaux. Il y a des bureaux sérieux et professionnels où le taux de change est très bon et les frais limités. Je vous renvoie à la liste qui est limitée à Dubrovnik.

      https://voyages.ideoz.fr/croatie/pratique/payer/change-euro-kuna/

      Je vous conseille de privilégier toujours le liquide en euro à changer dans un bureau de change parmi ceux que je recommande, aux guichets des banques conseillées dans l’article ou à la poste où le taux n’est pas toujours le meilleur mais les frais réglementaires, donc il n’y a pas d’abus à ce niveau là.

  3. Les espèces en euros se changent facilement partout. La poste n’est plus intéressante car frais et faible cour en notre défaveur. Idem les kiosk de presse TISAK, n’ont pas un super taux de change. Dans les ports, partout des petits bureaux de change souvent couplés avec une agence de voyage, la le change est bon.
    Jamais à l’aéroport c’est de l’arnaqUne et on perd du temps….

  4. Bonjour Madame,
    Nous sommes deux français à partir en Croatie (Split) pour une semaine. C’est la première fois que nous y allons et nous ne connaissons pas le système de change. Tout doit-il être payé en kunas ou peut-on payer en euro ? Si non doit-on emporter du liquide ou peut-on faire le change avec une carte sur place ? Qu’est ce qui est le plus avantageux ?

    Merci d’avance,
    Pierre

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour Pierre,
      Oui il faut tout payer en kunas en Croatie. L’euro est accepté mais à certaines périodes seulement et pour des transactions limitées. De plus, ce n’est pas avantageux car cela vous coûtera plus cher vu que les locaux feront leur change à leur idée et vous rendront la monnaie en kunas. De plus le liquide est la règle en Croatie même si les cartes bancaires sont affichées partout en théorie, elles ne sont pas bien acceptées, au prétexte de problème de connexion bancaire ou de difficulté à communiquer avec la banque. Sauf qu’une fois capté vous n’avez pas le choix si ce n’est celui d’aller effectuer un change pour payer! Les paiements par carte bancaire subissent des frais triples : par la banque croate, par votre banque et pour les frais de commissions prélevés sur votre achat. Rares sont les cartes sans frais hors de la zone euro, mais si c’est le cas de la vôtre, alors n’hésitez pas! Si votre banque pratique des frais, je vous déconseille en revanche de payer par carte bancaire, si tant est qu’elle soit acceptée (si ce n’est pour effectuer votre change par un bankomat distributeur automatique).

  5. Bonjour
    J’ai fait un changement une certaine somme en Belgique. Pour ne pas arriver sans liquide en croatie.
    Pouvons-nous payer en visa en croatie ?

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonsoir Laura,
      Si la Belgique ne pratique pas de frais pourquoi pas. J’ai parlé en tant que française, sachant que toutes les banques françaises font payer avec frais forfaitaires ou variables selon la somme, les achats de monnaies étrangères peu communes, ce qu’est la kuna. L’achat de 100€ de kunas peut être facturé 20 à 25€ par la banque en plus du change défavorable. Mais ils ne le précisent pas et on le découvre sur la facture des frais ce qui n’est pas une bonne surprise! Du coup je déconseille toujours de changer dans son pays, ça n’a aucun intérêt mis à part se faire arnaquer sur le taux de change encore plus qu’en Croatie! Et ensuite quand on voit les frais que facture la banque on peut s’en mordre les doigts. Je ne connais pas les pratiques en Belgique. Votre banquier a du vous en informer!

      Vous verrez que si la carte visa est affichée elle n’est pas toujours acceptée pour les achats courants et petits achats. Je l’explique dans l’article. A moins d’avoir des cartes 0 frais, ça peut augmenter la facture des vacances donc à utiliser avec précaution.

    2. C’est assez facile de faire changement de monnaie en croatie ? C’est dur de savoir quel budget prendre pour deux semaines… c’est pour ça qu’on pensait prendre une certaine somme liquide pour ne pas être sans rien et pouvoir réserver des visites.

      1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

        Oui mais le mieux est de vérifier les taux et de demander à votre banque quelles sont les banques du pays qui font partie du même groupe. Ca peut diminuer les frais! En France il existe dans certaines banques des options ou des cartes pour ne pas payer les frais en cas de retraits ou d’achats à l’étranger. Votre banque est la mieux placée pour vous orienter.

    3. Bonjour,

      Je conseillerais aussi de retirer de l’argent sur place, sans passer par les bureaux de change, mais de garder des euros “au cas où” (quand je suis allée en Croatie, ma carte bancaire m’a lâchée dès le 1er jour, donc si je n’avais pas eu quelques euros sur moi je n’aurais pas eu un seul kuna!).

      Par contre, il me semble beaucoup plus respectueux de payer en kunas, puisque c’est un pays qui n’a pas l’euro. Dans les endroits où l’on peut payer en euros, le taux de change est d’ailleurs souvent traficoté de façon à ce que ça revienne plus cher qu’en kunas, ce qui peut se comprendre : j’ai discuté avec un Croate qui m’a dit qu’ils faisaient souvent ça, pour “punir” les clients irrespectueux d’une certaine façon, et pour les pousser à payer en kunas la fois suivante.

    4. Cette année nous avons voulu suivre le conseil d’aller faire nos opérations de change à la Banque de Zagreb. Une commission de 25 kunas allait être effectuée et le taux de change n’était pas le meilleur …….. À éviter donc !!

    5. depuis 53 en COATIE ( ex YU) j ai un compte en France, avec une VISA PREMIER option INTENSE vers pays européens = 2 retraits DAB et 6 paiements WEB gratuits chaque mois
      ne faites pas de retraits aux DAB croates = arnaque de 6% de frais ATM ou autre
      j ai aussi deux comptes croates = 1 en euros pour recevoir mes virements SEPA depuis la France, et un en kunas ( lié au prelier) avec une CB croate pour tirer des kunas aux DAB ;
      mais seulement une CB positive = jamais de paiement possible si negatif
      la BANQUE POSTALE en kunas croates = c est juste, presque partout . Le meilleur choix croate.

    6. Pour vous donner un exemple je suis allée dans une banque en Croatie retirer 3000 kunas. Sur mon compte j’ai eu un retrait de 400 euros plus u e commission de 13€. Donc c’est sûr il vaut mieux partir avec des euros et les échanger à la poste ou dans une banque

      1. Bonjour nous revenons de Split et sauf erreur de ma part les retraits que j’ai effectué dans les distributeurs sur split prennent plus de 10 pourcents de marge.Je suis chez ING et je viens de m’apercevoir que les paiement par carte bleue à mon avis sont beaucoup plus intéressant 0,13 % en moyenne de frais.
        Ps: si vous devez prendre un taxi mettez-vous d’accord sur le prix avant, car au retour j’ai payé deux fois le prix de l’allée.
        Sinon la Croatie est un super pays

        1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

          Je ne connais pas les conditions de ING qui sont propres à chaque carte, mais c’est fort peu probable que ce soit plus avantageux, ne serait-ce qu’avec le change dynamique, et la moyenne de la commission sur les frais est plus importante : entre 2 – 3%. Ou alors nous ne parlons pas de la même chose. Hors zone euro ING indique comme base un forfait de 0,5€ + 2% pour tout achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *