IDEOZ Voyages, l'Europe à portée de clic
Voyagez curieux à votre mesure et organisez un voyage parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide voyage et le forum IDEOZ...

Visiter Sarajevo ; ville multiple au carrefour des cultures et religions en Bosnie

5



Tourisme Bosnie Herzegovine. Visiter Sarajevo, c’est explorer une ville multiple au carrefour des cultures et des religions au-delà de son statut

Longtemps considérée comme le symbole de la guerre de Bosnie du fait du terrible siège qu’elle a subi pendant plusieurs années, SARAJEVO est aujourd’hui une ville qui s’efforce de se reconstruire en conservant son multiculturalisme malgré les divisions encore profondes des communautés qui la peuplent. Découverte d’une ville symbole…

sarajevo-sebilj
Sarajevo, une capitale longtemps meurtrie et siège de l’une des grandes tragédies européennes de la fin du XXème siècle… mais surtout une capitale qui retrouve ses couleurs, ses sons, sa magie, sa culture plurielle…

Découvrez Sarajevo autrement, à travers des chansons qui lui rendent hommage et qui vous permettront aussi de visiter un peu Sarajevo… Par son histoire, tous les enjeux qu’elle incarne, Sarajevo, la ville aux cents mosquées, est une ville unique et qui laisse un souvenir inoubliable à toute personne qui a l’occasion de la parcourir, de se balader au gré de l’humeur dans les ruelles du vieux quartier turc …

Cette chanson est celle que vous découvrirez à la fin du film Grbavica, traduit en français sous le titre Sarajevo mon amour… Ce film est un petit bijou d’émotion que je vous recommande … Quant à Kemal Monteno, c’était l’un des plus grands chanteurs bosniens (disparu en 2015) et j’espère que ce « tube » vous donnera envie de faire mieux connaissance avec ses chansons…

Désolée pour la qualité mauvaise de la vidéo, mais cette chanson de Halid Bešlić est très appréciée :

Enes Begović | Da mi nude Sarajevo
Dino Merlin – Jel Sarajevo gdje je nekad bilo

Même si les premières photos ne sont pas très réussies, laissez vous porter par Neda Ukraden…

Les derniers chants sont des chants religieux soufi…

Termes de recherche ayant mené à cet article:

Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

5 commentaires

  1. Pingback: La Bosnie Herzégovine : mémoires d'un pays multiculturel

  2. Pingback: Découvrir les Balkans en une semaine : Bosnie–Herzégovine, Montenegro et Croatie - IDEOZ Guide voyage en Europe

  3. C’est magnifique se promener par Sarajevo et se croire transporté dans le monde musulman avec tout son art en plein coeur d’Europa.

  4. Pourquoi souligner « couleurs d’islam »?Chère Madame Sarajevo est ville de toutes les religions. Vous faites le tourisme de partage?Ul y a des traces des Ottomans mais des Autrichens aussi comme des Romains etc
    Sarajevo possède « Hagadda » le plus vieux livre sur les migrations juives en Europe. Bien soigné et gardé par la famille bosniaque musulmane Kresevljakovic durant la Deuxième guerre mondiale. Dans la ville il y a un bon nombre d’orthodoxes et de catholiques qui ne sont pas Serbes ni Croates mais bien Bosniens.
    Regardez un peu les livres sur les Bogomiles de Bosnie-Herzégovine, vous apprendrez beaucoup. Cesez de disperser votre mauvaise foi et des intox de tout genre.
    Si vous avez le problème avec la religion musulmane, ne vous soignez pas aux dos de Bosniaques qui ne vous ont rien faits. Ce sont des Slaves convertis, dont les ancetres voulaient garder leurs biens. Les citadins et très bien elévés en différence de vous. Vous continuez, je porte plainte pour les desinformations.
    DM, journaliste

  5. j’ai connu cette region en 1994 je fesais de l’humanitaire depuis Split Mostar et la region ,je me souviendrais toujours de ces temps forts avec la population a cette triste epoque je suis heuruex qu’ils connaissent la paix et dans le bonheur , j(aimerais trop y retourner

Laisser un commentaire

*