apprendre le croate

Parler croate en voyage : apprendre le croate, méthodes ou dictionnaires

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Consultez le guide voyage et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses

Vous allez en Croatie? N’oubliez pas d’apprendre les rudiments pour parler croate avec une méthode comme assimil et de prendre aussi un dictionnaire afin de ne pas risquer de passer à côté d’informations importantes et de ne pas être démuni… Certes, apprendre le croate suppose un apprentissage et n’est pas forcément évident, surtout sans professeur, mais les méthodes de langue basiques présentent l’avantage de permettre aux touristes d’échanger quelques mots ou phrases, de comprendre et de se faire comprendre…



Le(s) Croate (s) : je ne connais pas assez pour distinguer les différentes langues voisines utilisées dans les différentes régions. Ayant commencé à apprendre un peu la langue avec un vieux manuel de Serbo-Croate, qui commençait par l’étude du serbe, j’ai pu par contre constater que de nombreux mots sont différents entre le serbe et le croate et qu’on ne me comprenait pas bien, mais je n’ai jamais été lynché !
Beaucoup de personnes âgées vous parleront en allemand , et les jeunes en anglais. Dans l’Istrie (au Nord) l’italien est très largement parlé !
En nous entendant parler français, plusieurs fois, des croates sont venus vers nous bavarder : ils avaient travaillé en France. Il est arrivé que dans certains magasins, ils parlent français (à Sibenik par exemple) mais cela reste très marginal…

Parler le coate en voyage

Pour vous familiariser avec la langue croate et pour parler croate en voyage, n’hésitez pas à emporter aussi avec vous ou à apprendre quelques mots usuels et formules utiles en voyage en Croatie. Il n’est pas inutile d’investir quelques euros dans un guide de conversation croate comme Parler le croate en voyage qui est bien fait avec en prime des informations culturelles utiles.

Parler croate facilement pour bien voyager en Croatie

LE CROATE DE POCHE / ASSIMIL :
le croate de poche
Indispensable pour parler croate en voyage, à conserver sur la planche de bord, ou dans la poche lorsqu’on se promène en ville.
Guide de conversation, pour avoir sous le main les phrases et le vocabulaire de base, au restau, sur le marché, au poste de police, chez le médecin, etc… ou encore pour retrouver facilement comment on conjugue un verbe au futur ou au passé…Facile, pratique et très utile, ce type de petit manuel n’est pas cher et surtout, il permet de parler quelques mots ou de comprendre les mots essentiels…
 
Quel guide de conversation croate choisir?
  • Le Croate de poche, Editions Assimil, collection Assimil’évasion, 180 p., 9,80 €, 2011.

Ce n’est pas vraiment une méthode de langue, mais une base pour apprendre l’essentiel du croate. Encore plus utile avec le DVD pour entendre les sonorités d’une langue dont la prononciation n’est pas évidente


Conversation en Croate pour les échanges basiques lors de vacances?

KIT conversation parler croate

Kit de conversation – croate, Editions Assimil,
Comprend un livre (Le Croate de poche) + un CD audio
Assimil’évasion, 180 pp., 20 €, 2005. Auteur(s) : De Catherine Monteclain , Dora Glembay

C’est un guide très pratique pour parler croate et apprendre l’essentiel de ce qu’il faut connaître de la grammaire, de la conjugaison, de la prononciation.C’est un peu plus poussé que le croate de poche…Avec ce kit de conversation croate, vous pourrez aussi apprendre des mots clés, des formules utiles, les bases de la grammaire pour former des phrases de manière autonome… Le CD est très utile pour parler croate car la prononciation suppose quelques exercices afin d’être mieux compris.

Cette version pour apprendre à parler croate n’est plus trouvable sauf en occasion. A déconseiller, puisque les langues ont évolué avec l’éclatement de la Yougoslavie.


Parler croate en voyage : apprendre le croate, méthodes ou dictionnaires 1

Méthode ASSIMIL : le CROATE sans peine (Avec  livre et cd rom)
Edition de 2012. Le serbo croate n’existe plus dans les faits, mais l’édition du serbo croate sans peine de 2002 peut rester utile. Il existe cependant une version du croate sans peine chez Assimil.

On apprend très rapidement les bases de la langue, et on acquiert vite un vocabulaire de base et des phrases simples…
Si vous pouvez préparer votre voyage en consacrant 30 minutes quotidiennes (ou plus) à l’apprentissage de la langue croate ou pour parler croate le temps de vos vacances, vous aurez tendance à vous sentir un peu plus qu’un touriste sur place … presque chez vous !
(Pour ma part, j’ai utilisé la vieille version disponible à la bibliothèque municipale : Le “Serbo-Croate” sans peine…)
Les déclinaisons, ça complique… mais la méthode vous permet de vous familiariser progressivement avec. Restons cools, on arrive quand même à se faire comprendre en parlant “petit nègre” !


Apprendre le croate en ligne gratuitement ou en payant

Le croate avec Goethe Verlag

C’est possible désormais. Le site Goethe Verlag permet d’apprendre le croate gratuitement et en ligne grâce à un ensemble de ressources dont les 50 formules utiles, les 50 mots clés pour le vocabulaire classé par domaine et sujet et les 50 thématiques pour maîtriser le vocabulaire de base. Il existe une appli sous Android et Iphone et également un livre d’apprentissage qui est en revanche payant. Des fichiers audios téléchargeables permettent de se familiariser avec la prononciation.

Book2 a pour ambition d’apprendre le croate pour débutant et y réussit, si l’on recherche la communication basique pour se débrouiller en croate sur les sujets nécessaires lors d’un séjour ou d’une expatriation, quand on souhaite parler dès les premières semaines. Avec environ 5-10 min par jour, vous devriez pouvoir mémoriser les principaux mots croates et expressions faisant partie de l’initiation.

S’initier avec le guide de conversation audio sur Loecsen

Le site Loecsen fait aussi partie des solutions pensées pour apprendre le croate seul sur internet. Le principe n’est guère original. Il part du principe qu’en écoutant parler, on peut progresser rapidement dans la découverte d’une langue. Des thèmes de conversation pour parler croate en voyage sont traités avec leur version écrite, la phonétique pour mieux prononcer en lisant à haute voix et la prononciation vocale pour mieux se familiariser. Si vous voulez aller au-delà des bases en question,

Apprendre le croate avec 17 Minutes languages

La solution 17 minutes Languages pour apprendre le croate est payante. Elle se découpe en deux offres : les cours pour débuter au prix de 39€ et les cours d’initiation pour progresser dans la langue avec les niveaux A1 A2 et B1 B2 et ensuite des cours d’approfondissement en fonction des ambitions quand on souhaite maîtriser plus de 5000 mots et acquérir une meilleure fluidité.

La promesse du cours débutant est de permettre à l’apprenti d’avoir une première conversation en 3 heures de leçons. C’est du marketing traditionnel, car bien sûr qu’après 3h, on ne va pas “converser en croate”. Mais l’idée est de savoir se présenter, demander une information sur sa route ou faire une réservation pour une chambre d’hôtel ou une table au restaurant. On passe de l’imprégnation par le travail de lecture et de mémoires, des mots du vocabulaire usuel ou de formules à la construction de phases de plus en plus élaborées.

De même, il y a des cours de syntaxe et de grammaire et de conjugaison pour dépasser la simple mémorisation de mots qui ne permet pas la compréhension de la structuration de la langue. L’apprentissage préconisé est très similaire à des méthodes comme Babbel, méthode très connue grâce à laquelle je me suis remise à l’allemand. Il s’agit de consacrer 17 min par jour à la langue croate pour arriver en un mois à maîtriser le vocabulaire du débutant.

Les cours sont pensés, et parlés par des natifs de Croatie pour garantir la meilleure clarté et prononciation possibles. Une communauté d’apprenants aide à se motiver dans l’apprentissage sur la durée, car cela reste la clé de la réussite. Il est toujours facile de se lancer, mais plus compliqué d’apprendre au quotidien, en devant se contraindre à des leçons de 15 min.

Pour mieux vous convaincre, il y a une garantie satisfait ou remboursé sous 31 jours.

Sur Youtube on trouve de nombreuses vidéos pour apprendre le croate pour débutants. Cette vidéo fait le tour des mots que l’on est censé connaître … Le problème principal : ils ne sont pas classés de façon logique et cela rend le visionnage rébarbatif, bien que cela soit utile pour se familiariser avec les mots.


Dictionnaires de croate ; utile pour mieux comprendre

Ca peut servir, non pas pour parler croate mais pour traduire un menu, ou expliquer vos antécédents médicaux à un médecin sans une profusion de gestes qui vous feraient interner au milieu des singes…
Dans certaines librairies sur place vous pourrez trouver un petit dictionnaire Français-Croate (Environ 70 Kn)
ou un très gros dictionnaire en 2 volumes à 300 Kn… le modèle intermédiaire semble épuisé pour la langue française alors qu’il est vendu couramment pour l’Anglais, l’Italien, ou l’Allemand.

En France, il y a peu de dictionnaires, mais ceux-là peuvent être intéressants :

Parler croate en voyage : apprendre le croate, méthodes ou dictionnaires 2

Dico de poche croate-français & français-croate chez Broché par Ksenija Jancin (7€)

Le dico de poche croate – français suffit pour un voyage … Quand on ne parle pas la langue, cela permet de trouver les principaux mots que l’on croise au quotidien et l’investissement reste très raisonnable!

Un peu de vocabulaire :
“Camping-car” se dit KOMBI en Croate (prononcer Kom’bi) ou Camper (Kamp’peur) en anglais…

 1,267 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *