46 vues

Bataille de Saulė et journée de l’unité balte

0
Les Chevaliers Porte-Glaive avaient été créés en 1202 à Dünamünde (aujourd’hui Daugavgrīva, un quartier de Riga) par l’évêque Albert von Buxhoeveden, afin d’assurer la défense de la colonie germanique arrivée dès 1099 par la Daugava. Chargés incidemment de christianiser les populations baltes, les Porte-Glaive avaient soumis la Livonie et l’Estonie dès 1223.
 
De son côté l’Ordre Teutonique, fondé à Saint-Jean d’Acre en tant que communauté religieuse charitable, est reconnu comme ordre militaire par la Pape Innocent III en 1198. En 1226, Conrad de Mazovie appelle les Chevaliers Teutoniques pour qu’ils protègent ses terres contre les incursions des tribus prussiennes païennes. En 1231, les Teutoniques commencent leur guerre contre les Vieux-Prussiens.
 
 
Le 19 Février 1236, le Pape Grégoire IX publia une bulle papale déclarant la croisade contre la Lituanie. Son but était de conquérir les terres le long de la Baltique afin d’unir les possessions des Porte-Glaive et des Teutoniques. Les Porte-Glaive auraient préférer s’enfoncer dans les terres le long de la Daugava et traînent un peu des pieds pour aller effectuer un rraid en Samogitie en compagnie de chevaliers du Holstein, de troupes de la République de Pskov, de Livoniens, de Latgalliens et d’Estoniens. Le raid, suivi de pillage, se déroule bien mais, suivant les habitudes de l’époque, il n’est pas suivi d’une occupation.
 
C’est en se retirant que les Porte-Glaive tombent sur un groupe de Samogitiens qui les empêchent de traverser la rivière Mūša (rivière du nord de la Lituanie qui se jette dans la Mėmele à Bauska en Lettonie pour former la Lielupe). Le lendemain matin, alors que les Chevaliers lourdement armés pataugeaient dans les marais, le Duc samogitien Vykintas, qui avait eu le temps de ramener des renforts (en tout 4 à 5 000 hommes), fit un véritable massacre, les troupes samogitiennes, plus légèrement armées, étant plus mobiles. En outre, les alliés locaux des Porte Glaive se débandèrent, notamment quand le Maître Volkwin fut tué. Enfin, les chevaliers qui s’enfuyaient en direction de Riga furent tués par les Semigalliens. 
 
Le duc Vykintas
   
Cette défaite fut importante dans la mesure où elle obligea l’Ordre des Porte Glaive à fusionner en 1237 avec l’Ordre Teutonique, bien que demeurant une branche autonome de celui-ci sous le nom de Chevaliers Livoniens. Mais surtout, cette victoire des Samogitiens (Lituaniens) et Semigalliens (Lettons) donna des idées aux autres  peuples « Lettons » (Curoniens, Seloniens, Oeseliens) qui se révoltèrent à leur tour contre l’Ordre Livonien.
 
C’est la raison pour laquelle, en 2000, les Parlements letton et lituanien prirent la décision de faire du 22 Septembre la Journée de l’Unité des Baltes (On se rappellera que les Estoniens sont des Finno-Ougriens et que les deux seules nations baltes sont la Lettonie et la Lituanie). Cet après-midi, les autorités lettones et lituaniennes se retrouvent à Bauska pour célébrer cette journée.
 
 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!