IDEOZ Voyages > HISTOIRE - SAVOIRS

HISTOIRE – SAVOIRS

Tristan et Iseult

Tristan et Iseult, légende gallo-française, mythe celtique

Tous les peuples ont leur mythologie. Les Français ont la leur [1]. Tristan et Iseult est une très vieille légende de la « matière de Bretagne », c’est-à-dire originaire des pays de l’Ouest, Bretagne et îles britanniques, au parler resté celtique au Moyen-âge. Comme pour beaucoup des récits de ce type, la mise en forme écrite fut réalisée en France du Nord à partir du XIIème siècle (Chrétien de Troyes, notamment, en devint le modèle pour la légende arthurienne), sur la base d’une légende bien antérieure, nous y reviendrons.

La sulfureuse Catherine de Médicis réhabilitée?

L’historien Jean-François Solon l’affirme : Catherine de Médicis, dont la sulfureuse réputation fait encore frémir les mémoires, aurait usé de tout son pouvoir pour établir une paix impossible entre catholiques et protestants. Le massacre de la Saint-Barthélémy marqua l’effroyable échec de ses efforts. Et elle entra dans l’Histoire avec cet épisode sanglant sur les mains. Plus de quatre siècles après sa mort, des études historiographiques conduites sur deux décennies tendent à la réhabiliter.Lire la suite »La sulfureuse Catherine de Médicis réhabilitée?

La proclamation de Timisoara : quand un vent de liberté souffle en Roumanie

Le vent de liberté qui s’est mis à souffler en Roumanie après la révolution de décembre 1989 allait tout changer sur le plan national et les années qui vont suivre à la chute du communisme marqueront une course contre la montre de récupération de plusieurs « handicaps ». Les Roumains se voyaient obliger à apprendre rapidement les valeurs de la démocratie occidentale. Malheureusement, l’héritage de l’ancien système communiste posait encore des freins, engendrait des conflits qui entraînaient un certain retard dans l’application des réformes au cours de la première décennie de démocratie roumaine post communiste. Ainsi, deux groupes principaux sont apparus dès les premiers jours.Lire la suite »La proclamation de Timisoara : quand un vent de liberté souffle en Roumanie

La religion dans la Roumanie de Ceausescu

Le communisme a dû affronter, dans son histoire, deux adversaires redoutables, qui jusqu’ici l’ont vaincu. L’un a été la nation, l’autre – la religion. La bataille menée par le communisme contre la religion a été beaucoup plus dure que celle contre la nation. Pour les réformateurs sociaux du 19e siècle, la religion était la preuve incontestable de l’esclavage de l’esprit humain, des intentions les plus ténébreuses de l’homme à l’encontre de ses semblables. La religion était considérée comme la principale source de corruption, de guerres, d’obscurantisme. C’est pourquoi, il fallait libérer l’homme de la religion afin d’éliminer tous les maux de la société et de bâtir le monde parfait.

Lire la suite »La religion dans la Roumanie de Ceausescu