2 586 vues

Contrôle de police et sécurité routière en Albanie ?

2




Comment se comporte la police en Albanie? Qu’en est-il des contrôles de police et de la sécurité routière en Albanie? Quelques conseils de voyage pour bien voyager en voiture en Albanie…

La police albanaise, une présence et des contrôles importants

La police est très présente sur les routes en Albanie, on reconnaît souvent les policiers à leur gilet fluo jaune. J’ai déjà été arrêté pour contrôle de papiers, mais je n’ai pas eu de soucis avec les policiers albanais. Mais il ne faut rien les demander, on ne peut pas vraiment dire qu’ils soient aimables. Il y a beaucoup de contrôle radars (davantage qu’en France, avec des moyens plus sophistiqués) notamment sur les routes principales, dans les villes, et sur les quelques 2×2 voies. J’ai souvent remarqué que la police était positionnée sur les grandes routes au niveau des stations essence. Le conseil est de ne pas faire n’importe quoi en voiture, bref éviter les excès de vitesse et rouler dangereusement, en effectuant des dépassements. Malgré tout, les policiers dans les Balkans et notamment en Albanie, ont tendance à arrêter systématiquement les véhicules étrangers pour des contrôles.

J’ai eu davantage de soucis avec des policiers monténégrins qui verbalisent pour des broutilles, mais exiger un reçu s’il y a faute ou immédiatement parler de l’ambassade, ça les calme en général. En tout cas, garder son sang froid, il vaut mieux discuter que s’énerver, les policiers ne sont pas très patients. De toute façon, dans les pays des Balkans et d’Europe Centrale, les arrestations policières sont courantes mais pour contrôler les papiers.

C’est dans la région montagneuse tout au nord-est de l’Albanie que les risques sont réels : éviter de s’y attarder. Après, près de la frontière macédonienne, rien n’est exclu mais c’est pas la guérilla non plus. Les conflits vont davantage avoir lieu entre locaux, qu’avec les touristes.

Passer la douane en Albanie

Le passage aux douanes est pénible, tant du côté monténégrin que du côté albanais : lenteur, on raquette 2 € pour des histoires de désinfection de la voiture; paperasserie, bref gonflant.

A mon sens, l’Albanie n’est pas une destination dangereuse sauf sur certaines routes. Un conseil valable pour tous les pays des Balkans :  éviter de circuler la nuit. L’éclairage public est absent dans les petites villes, et un conseil : mettre sa voiture la nuit dans un parking surveillé, notamment dans la moitié nord du pays.




Partager

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Rouler dans les Balkans : état des routes, sécurité et précautions - IDEOZ Guide voyage en Europe

  2. Pingback: Guide Albanie - Y a-t-il du tourisme en Albanie? - IDEOZ Guide voyage en Europe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.