Aller au contenu

Itinéraire en Istrie : un concentré d’influences et d’expériences

  1. Accueil
  2. /
  3. CROATIE
  4. /
  5. ITINERAIRES en Croatie : trouvez de l’inspiration pour votre séjour
  6. /
  7. Itinéraire en Istrie : un concentré d’influences et d’expériences
labin en istrie rouge
Carte d'Istrie

QUE VOIR ET QUE FAIRE EN ISTRIE EN UNE SEMAINE?

Visiter la Croatie en une semaine, mission impossible! En revanche, apprécier la variété de ses paysages entre terre et mer, ses saveurs et son terroir, c’est possible lors l’un séjour en Istrie. L’Istrie est une des deux grandes régions les plus touristiques en Croatie située au Nord-Ouest du pays. Elle borde la côte et s’étend vers l’intérieur du côté de la Croatie centrale. Un espace relativement réduit (environ 1h30 – 2h pour aller d’un bout à l’autre de la péninsule) où l’on peut faire un circuit en étoile ou en boucle en mode road trip qui n’exige pas des déplacements très longs.

Une approche par la presqu’île d’Istrie, certes très influencée par l’Italie avec ses airs de Toscane, mais croate avant tout, c’est la promesse de conjuguer voyage culturel, baignade, randonnées dans la campagne bucolique et exploration d’un terroir très riche en produits d’excellente qualité comme l’huile d’olive, truffe et vins…

Sites incontournables pour voir le meilleur de l’Istrie ↗

L’Istrie en bref

Cette région est très appréciée des Italiens, des Slovènes et des Allemands et de plus en plus de Français. D’où les prix plus élevés pour les hôtels, locations et restaurants. Elle est un peu moins bondée à l’intérieur des terres, où vous découvrirez des petits villages pittoresques qui incarnent l’Istrie verte idéale pour l’écotourisme et les randonnées. Entre clochers et façades, et patrimoine culturel plein de trésors à dénicher, les impressions vénitiennes prédominent, vous apprécierez aussi un héritage antique majeur avec l’amphithéâtre de Pula. Les plages sont en gravier, galets ou cailloux, assez étroites et pas toujours paradisiaques et dans certaines villes, elles sont même en béton.

vrsar en istrie
Vrsar en Istrie

Les atouts

  • la proximité pour ceux qui viennent en Croatie en voiture, c’est la région la plus proche
  • une gastronomie riche et très qualitative
  • la petite taille de la région,
  • la variété des attractions er expériences
  • des prix qui sont moins chers qu’en Dalmatie
  • de superbes agrotourismes pour savourer le terroir
  • beaucoup de touristes en été concentrés dans les villes et villages du littoral
  • des plages bondées, petites et pas toujours agréables
  • des excursions organisées trop formatées
carte istrie
POINTS STRATégiqueS POUR RAYONNER DEPUIS UN SEUL POINT DE CHUTE et visiter l’iSTRIE

Il existe trois à quatre points de chute pertinents pour explorer l’Istrie facilement sans changer d’hébergement ou que vous pouvez choisir si vous préférez un road trip en évoluant de point en point.

Vrsar et environs de Rovinj

Vrsar est une jolie petite ville jouissant d’un environnement naturel attractif près du canal de Lim, avec comme atouts la proximité de Porec (environ 15 min) et de Rovinj (35 min) et elle est à moins de 1h de Pula. Où loger ? A la Villa Marija, à l’appartement Nada ou à Adria Vrsar avec vue sur mer et jardin.

Rabac – Labin

Entre Adriatique et collines verdoyantes, la zone est idéalement située pour rayonner vers toute l’Istrie (environ 1h – 1h15 de toutes les visites touristiques et est à proximité de l’embarcadère pour aller sur l’île de Cres à la journée, ou vers la Primorje Gorski Kotar : Opatija, Rijeka, Fuzine et le lac de Lokve, Krk. Où loger ? A L’appartement Lady M côté mer, à Labin à l’appartement Leana, à la Casa perla, petit havre de paix, côté campagne.

Alternative à Rabac : Lovran qui est à la frontière entre Istrie et Primorje Gorski kotar, donc vous ne serez pas techniquement en Istrie. Où loger ? A la Villa Nada avec piscine.

Dans le Sud ? A Fazana, petit village de pêcheurs coloré, à l’appartement Marija, par exemple, à Medulin est à moins de 15 min de Pula et du cap de Kamenjak. Parfait pour des vacances farniente au contact de la mer, même si la zone est très touristique en été. Où loger ? A l’apartman Medulin (propriétaire francophone).

vrsar istrie
rabac
labin en istrie
lovran (1)
fazana
SITE TOURISTIQUE Névralgique

Rovinj, la plus belle ville d’Istrie : la carte postale maritime

La ravissante ville médiévale de Rovinj surnommée la « perle d’Istrie » avec ses faux airs de Piran en Slovénie est une étape essentielle. La ville propose un panorama superbe surtout depuis la mer. Ne manquez pas de visiter l’église de Ste Euphemia dont le clocher offre également une vue sur la ville impressionnante. Au-delà des ruelles pleine de charme, découvrez l’empreinte des Illyriens, des Romains et des Vénitiens qui par leurs monuments et leur organisation urbaine témoignent de la richesse culturelle et historique des lieux.

En raison de sa centralité, Rovinj s’avère un parfait point de chute si vous souhaitez rayonner depuis un seul hébergement lors de votre séjour.

Temps de visite : minimum 3-4h

5 à 6h pour mieux prendre son temps

Une journée en couplant avec le canal de Lim (Limski Kanal) et Vrsar dans les environs / ou une sortie en batea depuis Rovinj

rovinj
Une petite ville très animée et appréciée des touristes

Porec et sa basilique euphrasienne

La meilleure alternative à Rovinj si vous recherchez une petite ville très animée, avec de plus jolies plages… Sa riva, ses ruelles pavées, ses petites boutiques en font une des destinations préférées des touristes. Elle est à proximité des villages perchés et donne moins l’impression d’être ultra touristique que Rovinj, bien qu’elle le soit. La basilique euphrasienne avec ses splendides fresques byzantines est la visite phare.

A 6 km, la grotte de Baredine pour les amateurs de spéléologie.

Temps de visite : minimum 3-4 h

5 à 6h si vous avez envie de vous baigner

Un jour si vous associez Porec, la grotte de Baredine et / ou Novigrad – Umag aux environs

porec basilique euphrasienne mosaiques byzantines
amphitheatre de pula
amphithéâtre de pula
Le deuxième plus grand amphithéâtre d’EUROPE

Pula, ville antique

Pula ne se résume pas à son amphithéâtre très bien préservé, ni à son temple d’Auguste, qui incarnent le patrimoine antique de l’Istrie à merveille. Le centre historique est très petit en définitive, même s’il s’agit de la capitale régionale. On peut regretter un relatif manque d’entretien par rapport à d’autres cités touristiques comme Zadar, Trogir en Dalmatie. Le musée d’archéologie est une étape pour les amateurs d’histoire. La promenade au bord de l’ancien port est agréable. La ville avait un statut industriel quand elle accueillait les chantiers navals croates, hélas aujourd’hui disparus.

Temps de visite : minimum 4 à 6h

Une journée en association avec une sortie en bateau par exemple.

A proximité : la plage de Premantura et le cap Kamenjak à environ 20 km et l’archipel des Brijuni en excursion de 5h

  • Parc national des Brijuni (6h) avec la découverte du parc safari et des îlots
  • Pula :
  • Cap Kamenjak dans la réserve de Premantura – Medulin (environ 20 km de Pula)
  • Rabac et sa baie, à privilégier pour les baignades et Labin, charmant village « vénitien »
  • Rijeka et Opatija (6 à 8h) ; la porte d’entrée du Kvarner (facultatif)
  • Parc national d’Ucka (idéal pour les randonnées)
  • Circuit dans l’Istrie verte : Motovun,  Hum à l’intérieur des terres, Dvigrad (un jour)
  • Umag : la ville présente peu d’intérêt en soi, à moins que vous aimiez le sport?

Découverte de la Slovénie voisine : Koper, Piran, Portoroz et Izola ; éventuellement les grottes de Skocjanske et de Postojna.

Itinéraire en istrie pour les curieux actifs

Un concentré varié d’expériences et de visites

  • Jour 1 : Umag – Novigrad – Porec – grotte Baredine
  • Jour 2 : Vrsar – Canal de Lim – Rovinj
  • Jour 3 : Pula – et éventuellement une excursion organisée l’après-midi dans les Iles Brijuni (5h)
  • Jour 4 : journée mer Premantura – Cap Kamenjak – Medulin et pourquoi pas une balade pour admirer les dauphins au coucher du soleil ?
  • Jour 5 – Fazana – Bale – Vodnjan – Labin et baignade à Rabac
  • Jour 6 :  Parc Ucka
  • Jour 7 : Villages perchés d’Istrie Motovun, Groznjan, Livade, Završje, Buje, Hum, Dvigrad, Buzet

Possibilités alternatives :

  • vers Rijeka et la riviera d’Opatija ou Ile de Cres ou vers Piran et Izola en Slovénie

A mon sens, l’excursion dans l’archipel des Brijuni est dispensable, mais elle s’associe parfaitement avec la visite de Pula. Brijuni ne mérite clairement pas les éloges que leur font la plupart des guides. La visite organisée en bateau est formatée. Si vous voulez vraiment aller sur une île au cours de votre séjour en Istrie, privilégiez l’île de Cres, facilement accessible depuis le port de Brestova près de Rabac.

Prendre son temps en Istrie

  • Jour 1 : Pula
  • Jour 2 : Iles Brijuni
  • Jour 3 : Rovinj et canal de Lim
  • Jour 4 : Porec et grotte Baredine
  • Jour 5 : Groznjan – Motovun – Livade
  • Jour 6 : Hum – Buzet – Labin – Rabac
  • ou Parc Ucka
  • Jour 7 : Vrsar – Fazana – Bale

Itinéraire culturel et gastronomique en istrie

Jour 1 : Pula : plongée dans la capitale istrienne, centre stratégique dès l’époque romaine

Jour 2 : Archipel des Brijuni pour un petit voyage dans le temps entre les ruines des anciennes maisons de la noblesse romaine et l’ancienne résidence estivale de Tito transformée en hôtel

Jour 3 : Vodjnan – Bale – Pazin : l’Istrie des petites villes des terres

Jour 4 : Rovinj, un esprit très vénitien

Jour 5 : Porec et sa basilique euphrasienne

Jour 6 : Circuit des villages perchés pour découvrir l’Istrie médiévale : Groznjan, Motovun, Hum, Dvigrad et ses vestiges

avec possibilité sur le 7ème jour d’explorer le terroir avec les routes des vins, de l’huile d’olive réputée d’Istrie et la route de la truffe blanche.

Itinéraire autour de la nature et des randonnées

  • Jour 1 : Pula – Iles Brijuni
  • Jour 2 : Cap Kamenjak avec sa réserve naturelle pour la baignade et les multi activités nature
  • Jour 3 : Randonnée dans le parc d’Ucka
  • Jour 4 : Labin – Pazin et son gouffre et sa tyrolienne et aux alentours les villages et les katun, habitat traditionnel des berges
  • Jour 5 : Randonnée à Buzet pour voir les piscines naturelles de 7 Staza Slapovi et découverte des villages perchés
  • Jour 6 : Balade dans les villages perchés : Hum, Motovun, Livade, Groznjan et cap vers Porec
  • Jour 7 : Rovinj – Canal de Lim – Vrsar
Sandrine Monllor (Fuchinran)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

  1. Accueil
  2. /
  3. CROATIE
  4. /
  5. ITINERAIRES en Croatie : trouvez de l’inspiration pour votre séjour
  6. /
  7. Itinéraire en Istrie : un concentré d’influences et d’expériences