Histoire de l’Ukraine – Le Cosaque Mamay ; héros folklorique ukrainien

Dans l’Histoire de l’Ukraine, rencontre avec le Cosaque Mamay ; héros folklorique ukrainien devenu la personnalisation nationale de l’Ukraine et des Ukrainiens…


Histoire de l'Ukraine - Le Cosaque Mamay ; héros folklorique ukrainien 1
Statue de Kozak Mamay sur Maidan Nezalezhnosti

Le Cosaque Mamay (en Ukrainien: Козак Мамай) est un héros folklorique ukrainien, personnage récurrent du théâtre de marionnettes itinérant Vertep (Вертеп).
Le Vertep ukrainien est apparu dans la première moitié du XVIIe siècle et était très populaire dans les campagnes. Une représentation comportait deux parties : une sacrée, basée sur la Nativité, l’autre profane, raillant la vie quotidienne, avec des personnages stéréotypés comme le Kozak, le Polak, le Russe, le Juif, le Tsigane, etc…… Chaque scène était accompagnée de sa musique caractéristique, parmi lesquelles ont relèvera le kozakchok (en Ukrainien : Козачок), qui est bien « notre » kazachoc (en russe : Казачок), dont le nom vient de Kozak (Cosaque) et dont l’origine est bien ukrainienne !
Histoire de l'Ukraine - Le Cosaque Mamay ; héros folklorique ukrainien 2
Kozak Mamay avec une kobza, tableau du XVIIIe s.
Pour revenir au Kozak Mamay, il est devenu finalement la personnalisation nationale de l’Ukraine et des Ukrainiens, personnage que l’on retrouve dans les légendes, les proverbes et les contes populaires. Kozak Mamay est généralement représenté avec une kobza, instrument de musique ukrainien de la famille du luth, symbole de l’âme ukrainienne. Il a également un cheval, symbole à la fois de liberté et de fidélité, et les tableaux le représentent souvent sur fond d’incidents violents impliquant des Polonais ou des Juifs. Depuis le démantèlement de la Sich zaporogue (Запорізька Січ)par les troupes impériales russes (Juin 1775), Kozak Mamay est même devenu le symbole du passé héroïque.   
Histoire de l'Ukraine - Le Cosaque Mamay ; héros folklorique ukrainien 3
Kozak Mamay, tableau de 1890
J’ai un penchant personnel pour le Kozak Mamay, mais pour une raison bien particulière. Lorsque je me trouvais à Kyiv en Avril 2008, nous voulions aller, avec un ami letton russophone, dans un restaurant éponyme recommandé par les guides touristiques. On avait l’adresse (Rue Prorizha, ул. Прорезная, 4), mon ami l’avait au bout du fil, mais on ne l’a jamais trouvé ! Nul doute que, ne me satisfaisant pas d’un tel échec, je retournerai exprès pour le trouver (mais il semblerait qu’il ait fermé entre temps !).  
Histoire de l'Ukraine - Le Cosaque Mamay ; héros folklorique ukrainien 4
Apparemment, le restaurant “Kozak Mamay” existait……

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie

 

 354 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *