31 414 vues

Peut-on payer en euros en Croatie?

0

eurosPeut-on payer en euros en Croatie? Voilà l’une des premières questions que se posent les touristes partant en vacances en Croatie. S’il y a quelques années, la réponse était non. Aujourd’hui, la réponse est plus nuancée. La monnaie locale reste la kuna, mais l’euro est de plus en plus largement accepté. Est-il pour autant intéressant de payer ses achats en euros en Croatie? Réponses.

 


Payer en euros en Croatie : est-ce possible?


Oui. En dépit d’un grand attachement des croates à leur monnaie locale, la kuna, la crise depuis 2008 a rendu l’euro toujours plus attractif, compte tenu de sa forte valeur. Les réglementations croates ayant également assoupli l’usage de l’euro, les paiements en Euro en Croatie sont autorisés sous conditions, expliquent que l’euro soit accepté pour de nombreux achats. Attention, toutefois, le paiement de l’euro n’est pas du tout généralisé, et dépend de la volonté de chacun de vos interlocuteurs. Par ailleurs, vous ne pourrez pas tout payer en euro.

Que peut-on payer en Euros en Croatie?

La majorité des petits achats et des hébergements. Vous pourrez payer quasiment toutes les locations d’appartements, de chambres chez l’habitant, de chambres dans des petites pensions ou des petits hôtels. Certains grands hôtels acceptent également l’euro sans difficulté, mais pour plus de prudence, vérifiez le auprès de l’hôtel en question.

De même, vous devriez pouvoir payer la majorité de vos petits achats, qu’il s’agisse de souvenirs, de produits alimentaires artisanaux. Certes, il faut vérifier auprès du commerçant concerné, mais l’euro est très recherché et en particulier les billets qui sont les seuls acceptés dans les banques pour les changes. Par conséquent, pour certaines transactions, l’euro renchérira le prix de votre achat.

Globalement, en particulier sur le littoral et dans les zones touristiques, on peut payer les consommations dans les cafés et les repas dans les restaurants en euros. Là encore, réfléchissez bien pour vérifier si c’est ou non avantageux.

Vous pourrez payer sans trop de difficulté les péages des autoroutes en euros. Le prix est de plus en plus traduit en kunas et en euros, mais sachez que les opérateurs des échangeurs vous rendront la monnaie en kunas, donc le change ne sera pas forcément en votre faveur.

Que ne pourrez-vous pas payer en euros en Croatie?

Vous ne pourrez pas payer la majorité des entrées pour les visites de sites, de musées, de parcs naturels ou nationaux. Les paiements se font en kunas même dans les sites très connus comme Plitvice.

Les parkings sont majoritairement payants (entre 5 et 12 kn / heure selon les sites, la surveillance) dans les villes et dans tous les sites touristiques. Il convient de les payer en monnaie locale.

Est-il avantageux de payer en euros en Croatie?


Pas toujours. Dans certains cas, il est préférable de payer une fois des frais de change (variables selon les banques) pour un retrait d’argent assez important que vous pourriez calculer sur la base des évaluations du coût de la vie moyen en Croatie. Prévoyez donc un budget approximatif pour les frais de la vie courante et payez en kunas vos consommations courantes, les entrées des sites à visiter, les souvenirs, les petits plaisirs.

Pourquoi payer en kunas? Prenons une exemple concret. Imaginez qu’un produit coûte 15 kunas soit 2,50 € environ.

Si le vendeur accepte vos euros, il convertira à l’arrondi supérieur car les centimes (même en euros) sont quasiment inutilisables en Croatie et ils ne l’intéressent pas. Il vous demandera donc 3€ et on vous rendra rarement la monnaie en euros considérant qu’il s’agit du pourboire pour le service et la faveur acceptée pour ce paiement. Il s’agit d’une pratique locale courante ; elle n’est par conséquent en rien assimilée à du vol ou une arnaque, comme on peut l’entendre sur certains forums.

A titre indicatif : le taux de change euros – kunas croates est de 1 € – 7,50 Kunas HRK (avril 2013).


Quelles précautions prendre pour payer en Croatie?


  •  Toujours vérifier si le paiement en euros est possible auprès de votre interlocuteur avant d’effectuer vos achats. Le paiement en euros ne va pas toujours de soi
  • Evitez les paiements en carte visa, mastercard, american express et consors pour vos petits achats : des frais sont pratiqués pour chaque paiement. Ils varient selon les banques mais représentent des sommes significatives : cela va de plusieurs dizaines de centimes, à plusieurs euros selon le montant de l’achat. Certaines commissions dépassent les 4% de l’achat. La carte bancaire n’est donc à utiliser qu’avec précaution, en cas d’urgence car vous n’avez plus d’argent ou pour payer un achat d’un montant important (plusieurs dizaines ou centaines d’euros)
  • Vérifiez les taux de change auprès de plusieurs banques et faîtes jouer la concurrence pour choisir le taux le plus avantageux (autour de 7,53 – 58 plutôt que 7,40 kn pour 1€ ce que l’on trouve souvent dans les zones touristiques) : évitez les changes dans les villes trop touristiques comme Dubrovnik, évitez absolument les bureaux de change qui sont désavantageux. Contrôlez le change à la frontière : il est souvent assez réglementaire.
  • N’achetez pas vos kunas en France et n’en ramenez pas, elles seront invendables.

Accéder au Convertisseur de devises Euro – Kunas?


Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!