592 vues

Peur de prendre l’avion : comment vaincre sa phobie pour voyager zen?!

0

Qui n’a jamais choisi sa destination de voyage en fonction de la distance et du fait que l’avion est inévitable ? Peut-t-on vraiment soigner sa peur de prendre l’avion ? Avez-vous déjà vécu cette peur paralysante ou inexplicable qui vous empêche de profiter des merveilles que propose ce monde : le Pont des Soupirs, Copenhague, les Pyramides d’Égypte, Barcelone et j’en passe…

Voici le témoignage poignant d’Olivier sur sa découverte de cette peur irrationnelle qu’il a vécu lorsqu’il a pris l’avion pour la première fois…

peur de l'avion peut on la soigner

Est-ce que je vais mourir ?

J’ai l’impression de mourir, mon cœur bat à 100 à l’heure, mes mains sont moites, j’ai des sueurs froides et des nausées, mes jambes tremblent et j’ai du mal à respirer.

En fait j’ai peur, peur d’être enfermé dans cet avion et de plus pouvoir en sortir, peur qu’il m’arrive quelque chose et que personne ne puisse me secourir, peur de mourir dans un crash, j’ai peur d’avoir peur.

Je suis en pleine crise de panique, j’en connais les symptômes mais ma femme, elle, me regarde stupéfaite, elle ne m’a jamais vu dans un état pareil…

bouée de sauvetage

Quelques jours avant notre départ, je lui avais bien dit, un peu gêné, que je stressais à l’idée de prendre l’avion, mais nous étions loin de penser que j’allais faire une véritable crise d’angoisse.

Ce matin-là, à l’arrivée dans l’avion je m’étais présenté au personnel de bord pour signaler mon appréhension face à ces deux heures de vol pour Lisbonne, une destination de choix pour un voyage de noces.

L’hôtesse nous avait apporté deux “coupettes” de champagnes pour nous féliciter et surtout me rassurer sur la météo et des conditions de vol qui devaient être clémentes ce jour-là. C’est lors du roulage sur la piste de décollage que les symptômes du stress ce sont manifestés.

 

La peur de prendre l’avion commence bien avant le jour-j…

Je sentais bien depuis quelques jours une sorte d’angoisse diffuse mais je n’arrivais pas à la nommer.

J’avais honte de divulguer à ma future épouse que j’avais peur de prendre l’avion et je n’osais pas me l’avouer non plus.

Comment expliquer que moi, Olivier 32 ans, rugbyman amateur, CTO d’une StartUP, maitrisant parfaitement les nouvelles technologies, je puisse être terrorisé à l’idée de mettre les pieds dans une machine volante que des millions de personnes empruntent tous les jours sans problèmes ?

J’avais, jusqu’à présent, contourné les déplacements trop lointains, les vacances aux caraïbes et mêmes certains contrats professionnels qui m’imposaient de prendre l’avion.

Cela n’impactait pas vraiment ma vie au quotidien, j’avais toujours de bonnes raisons pour reporter ou annuler un voyage en avion, j’étais dans l’évitement => comportement de défense mis en place pour ne pas se confronter à une situation anxiogène que les phobiques ou les anxieux mettent en place souvent de façon inconsciente… Merci Wikipedia.

Phobique : le mot déjà fait peur ! Une peur excessive, incontrôlable, irrationnelle, c’est bien de cela dont je souffre.

Je n’ai pourtant jamais été diagnostiqué claustrophobe, je prends facilement le métro ou l’ascenseur, je n’ai pas peur de la foule ou des endroits clos. Je souffre d’un mal nommé aérodromophobie qui concerne plus de 20% de la population et qui se traduit par une incontrôlable peur de prendre l’avion.

J’ignorais que cela pouvait se soigner, donc pendant des années j’ai pris sur moi, j’ai évité, j’ai annulé, j’ai contourné, jusqu’au jour-J : le voyage de noce était non négociable avec mon épouse…

 

Le moment fatidique : le décollage !

Nous voila donc à bord, portes fermées, j’ai l’impression de manquer d’air, j’observe la porte de secours au cas où… Ma main est crispée, ongles enfoncés dans l’accoudoir de mon siège, l’autre broie littéralement la main délicate de mon épouse.

avion en vol

Je sens les palpitations de mon cœur s’accélérer, ma bouche est sèche, ma vue se trouble, mes jambes flagelles, j’ai les oreilles qui bourdonnent, j’ai l’impression que je vais m’évanouir, que mon cœur va lâcher…

Je ne contrôle plus mes émotions tellement l’angoisse est forte, je suis complètement paralysé, je n’ai plus aucune maitrise sur les évènements. Je suis incapable de prononcer un mot, je ne peux même plus manifester mon désir d’en finir avec cette expérience qui me parait interminable.

J’entends vaguement le bruits des moteurs et je ressens une poussée indéfinissable qui me plaque sur mon siège. L’avion quitte la piste de décollage et prend son envol, je n’ose même pas regarder par le hublot, je n’ai plus le contrôle de la situation, je suis à présent dans l’impossibilité de sortir de cette carlingue…

J’imagine que l’avion va entrer dans une zone de turbulences très fortes et va s’écraser, je m’invente les pires des scénarios catastrophes et inconsciemment j’alimente encore mon stress.

 

Un grand merci aux hôtesses de l’air !

Après quelques minutes dans cet enfer, l’hôtesse de l’air qui avait analysé mon comportement pathologique, s’approche de moi et commence par me rassurer.

Elle me dit avoir l’habitude de gérer les crises de paniques fréquentes à bord et que cela fait partie de leur formation.

Un rapport de confiance s’instaure, cependant je ne suis pas pour l’instant réceptif, ni aux arguments rationnels ni aux explications techniques. Elle me demande de suivre une respiration contrôlée afin de ralentir mon rythme cardiaque et me guide.

La respiration abdominale que je pratique facilement d’habitude aux entrainements, consiste ici à inspirer par le nez pendant 5 secondes et expirer par la bouche pendant 5 secondes.

Ma respiration est calquée sur celle de l’hôtesse qui respire en même temps que moi et au bout de quelques minutes je commence à ressentir les bienfaits de cette respiration maitrisée.

Progressivement, mon cœur ralenti, je sens à nouveau l’air pénétré dans mes poumons, mes nausées s’atténuent, les symptômes physiques de mon anxiété se réduisent et finissent par s’atténuer jusqu’à devenir supportables.

J’apprendrais par la suite que cette technique se nomme la cohérence cardiaque et qu’elle se pratique pour réguler les états émotionnels intenses comme la peur ou les phobies.

Dire que le reste du vol se passa sans problèmes serait un mensonge. Je vous épargnerais ma peur au moment de l’atterrissage et comment mon égo a été mis à mal pendant cette traversée.

avion et parachutistes

À mon retour, désireux de ne plus jamais revivre une telle expérience, je me suis renseigné sur les différentes solutions efficaces pour vaincre ma peur de prendre l’avion.

J’ai été convaincu par un coaching personnalisé, avec une coach professionnelle, ancienne hôtesse de l’air, spécialisée dans la gestion du stress qui correspondait parfaitement à mes attentes…

 

Soigner sa peur en avion par le coaching ?

Je suis Natalie ZORN, coach professionnelle certifiée et j’ai créé une structure – Zen’Avion Coaching – pour aider et accompagner les personnes qui, comme Olivier, ont peur en avion.

Contactez moi pour que nous attaquions votre phobie de l’avion dès maintenant…

Mon approche thérapeutique est “intégrative” et est issue d’une sélection de ce qui est le plus pertinent dans plusieurs disciplines telles que les TCC (Thérapies Comportementales Cognitives), la PNL (Programmation Neuro Linguistique ) la Sophrologie, la Cohérence Cardiaque et bien sur le Coaching.

Cette méthode consacrée aux troubles paniques, phobies de l’avion (associés ou non à la claustrophobie et l’agoraphobie), reproduit la diversité de ma démarche.

Ma parfaite connaissance de la psychologie et du domaine aérien (Personnel Navigant pendant 30 ans sur de trajets long-courrier) me permet de proposer des thérapies courtes et approuvés sur 5 séances individuelles environ, entièrement personnalisées, selon l’intensité et la nature de votre stress.

De nombreux thèmes sont proposés tels la sécurité aérienne, le phénomène des turbulences, le fonctionnement d’un avion, la formation du personnel navigant, votre santé à bord… Ces sujets, nous les définissons ensemble, selon vos centres d’intérêts et vos besoins.

Nous travaillons sur les mécanismes de la peur, les processus internes, la gestion du stress, les croyances limitantes, la levée des blocages, les comportements cognitifs…

La peur de prendre l’avion est un phénomène répandu et il existe aujourd’hui des solutions efficaces pour l’apprivoiser et la contrôler.

Un premier diagnostic d’une durée de 1h00 est offert : il permet de cerner votre problème en profondeur et d’adapter un coaching selon votre personnalité.

Les thématiques abordées varient donc suivant vos peurs, vos besoins, vos croyances et bien sur votre demande.

Les séances peuvent se faire en face à face ou par téléphone.

Je propose également des accompagnements en vol en France et en Europe pour les personnes ayant besoin d’avoir quelqu’un à ses cotés pour voler en toute sérénité et trouver enfin le plaisir de voyager… Il y a tant de belles choses à voir dans ce monde !

Pour bénéficier d’une 1h de coaching offert et décider de ne plus avoir peur de l’avion, indiquez le code Ideozvoyagezen sur le formulaire ci-dessous :

Demander plus d'informations auprès de Nathalie?
zen avion coaching offert



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!