Aller au contenu

Nature en Serbie

Parcs nationaux serbes

Entre vignes et monastères

Parc national de Fruska Gora

A quelques kilomètres de Novi Sad sur la rive droite du Danube se trouve le massif de Fruška Gora, connu historiquement pour ses monastères et réputé aujourd’hui pour son parc national. En face de Novi Sad, traversez Sremska Kamenica puis dirigez-vous vers Iriški venac : autour de ce village et dans un rayon de 20 km se trouvent 16 monastères orthodoxes. Plus à l’ouest se trouve un parc et à la fois une réserve naturelle de renom.

TLe parc national de Fruška Gora offre aux abords de Novi Sad une pléiade d’activités dans un massif montagneux de toute beauté. Il s’étire sur une longueur de 80 km entre Sremski Karlovci et Šid ; le paysage est fait de petites collines boisées et de vallées ondoyantes, avec une hauteur moyenne de 440 m au dessus du niveau de la mer.

Le parc est surtout formé de grandes forêts de conifères et de feuillus où il fait bon se promener et faire de la randonnée VTT. Le parc offre également, dans une réserve naturelle, l’occasion d’admirer une faune et une flore variées. Plus de 200 types d’oiseaux -avec son aigle noir réputé- mais aussi 60 types de félins et 23 types de reptiles sont visibles dans une réserve de plus de 25 000 hectares. Cerfs, renards, chats sauvages, faisans, canards, perdrix, mais aussi aigle impérial et faucon sont parmi les animaux les plus préservés de la réserve. On peut aussi y bénéficier de la présence de 1500 végétaux.

Mais le parc est aussi intéressant pour la pêche en pleine nature, notamment dans trois étangs artificiels autour du village d’Erdevik à l’est. Enfin, si vous désirez vous reposer dans un complexe hôtelier avec piscine et terrains de sport, rendez-vous dans le complexe de « Testera », près du village de Čerević sur le Danube, ou à Stražilovo, près de Sremski Karlovci.

paysages fruska gora
lac fruska gora

Le parc de Tara, beauté exceptionnelle à l’ouest de la Serbie

A l’extrême ouest de la Serbie, longeant le fleuve Drina qui la sépare de la Bosnie, le parc national de Tara regorge de beautés naturelles. A 162 km de la capitale serbe, ce massif montagneux s’étend sur 19 175 hectares et compte parmi les sommets les plus importants en Serbie : le mont Stolac culmine à 1673 mètres, suivi par le Zborište à 1544 mètres. Formé voilà 600 millions d’années, cet ensemble de montagnes jeunes était en fait longtemps une partie de la mer Panonienne. Cela explique une orographie très accidentée, avec des reliefs vraiment différents, mais aussi une faune et une flore très riches en espèces rares. Le résultat est un nombre important de vallées encaissées, comme la Brusnica ou la Derventa ou la Perućac et l’autre situé en plein cœur du parc et de toute beauté, avec son eau vert émeraude et cette quiétude parfaite qui l’entoure le lac de Zaovine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

  1. Home
  2. /
  3. SERBIE
  4. /
  5. Que voir en Serbie...
  6. /
  7. Nature en Serbie