Aller au contenu

cinéma fantastique

Wolfman de Joe Johnston ; un film trop sage!

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/


En 1999, Tim Burton ressuscitait la Hammer avec Sleepy Hollow, un film réalisé dans la tradition du studio et qui constituait aussi un formidable hommage. Le scénariste Andrew Kevin Walker, que l’on connaissait jusqu’alors pour son script de Seven, revient au genre puisque c’est encore à lui que l’on doit l’écriture de Wolfman, remake du classique (éponyme) de la Hammer réalisé en 1941 par George Waggner.

Lire la suite »Wolfman de Joe Johnston ; un film trop sage!

Sunshine ; un film à plusieurs lectures

Lost Highway - Le blog de Psykotik

"[...] la religion chrétienne structurée en églises a été et est l’ennemi principal du progrès moral dans le monde."
Les derniers articles par psykotik (tout voir)

Dany Boyle auteur inconstant, réalisateur erratique, ça ne fait aucun doute. Que les mêmes mains soient capables de mouler à la fois the Beach et 28 days later, c’est au mieux surprenant. Mais en se penchant avec plus d’attention ces réalisations, on retrouve un même membrane commune : un certain mysticisme, des questionnements riches prenant hauteur et intelligence, bien que parfois noyés dans un fatras de scènes d’action illisibles.

Lire la suite »Sunshine ; un film à plusieurs lectures

Max et les Maximonstres ; un film original et atypique

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

maxmaximonstresLa date de sortie (16 décembre) de Max et les Maximonstres, et le fait qu’il soit l’adaptation d’un livre jeunesse de Maurice Sendak, laissent présager d’un métrage avant tout destiné aux enfants et calibré pour Noël. Ce serait ignorer que Spike Jonze en dirige la mise en scène. L’autre petit génie transfuge de l’univers du clip (avec Michel Gondry) est garant d’une fantaisie et d’une poésie singulière. A l’image de son cinéaste, Max et les Maximonstres dissimule par son originalité et son caractère atypique une fragilité et une mélancolie bouleversante.

Lire la suite »Max et les Maximonstres ; un film original et atypique

Avatar : nouveau mythe moderne?

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Après deux semaines d’exploitation en salle, Avatar s’impose triomphalement au… Lire la suite »Avatar : nouveau mythe moderne?

Lovely bones : un film agréable et un scénario original

"Quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)
"C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante" (A. Saint Exupéry, "Le petit prince")



Le blog CDcoeurs
__________________________________________________________________________

L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête…

Lire la suite »Lovely bones : un film agréable et un scénario original

Harry Potter 7, les reliques de la mort (partie 1) de David Yates : une déception!

Harry Potter 7 est arrivé après des mois d’attente pour les fans du monde entier… C’est le premier volume de l’ultime volet de la saga d’Harry Potter, le magicien le plus connu de la planète. Réalisé par David Yates, ce film est certes le plus attendu avec celui qui suivra, mais le blockbuster déçoit et pâtit du manque d’imagination de l’auteur des romans, JC Rowlling…

Inside (From within) de Phedon Papamichael Jr. : un film sombre et désespéré

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Si ton petit ami se tire une balle dans la tête, personne ne sera étonné que tu puisses être traumatisé. Et si on retrouve ton corps sans vie quelques temps après, on imaginera volontiers que vous avez été frappés par le syndrome Roméo et Juliette…

Lire la suite »Inside (From within) de Phedon Papamichael Jr. : un film sombre et désespéré

Lovely Bones de Peter Jackson ; un film déprimant et dénué de subtilité

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Non, Lovely Bones n’est pas un ratage. Le film est… Lire la suite »Lovely Bones de Peter Jackson ; un film déprimant et dénué de subtilité

Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures d’Apichatpong Weerasethakul

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Le cinéma apaisé d’Apichatpong Weerasethakul tranche avec les évènements qui meurtrissent depuis de longs mois Bangkok,‭ ‬la capitale du pays.‭ ‬Dire que le cinéaste ne rend pas compte de la réalité politique et sociale de la Thaïlande est un fait jusqu’ici pas démenti,‭ ‬mais ça ne l’empêche pas d’être un cinéaste fascinant.‭ ‬Le cinéma qu’offre Apichatpong Weerasethakul est en premier lieu sensoriel,‭ ‬puis métaphorique et poétique.‭ ‬Le cinéaste nous installe dans une ambiance qui nous fait ressentir immédiatement une véritable communion avec la nature.‭ ‬C’est ce cadre là qu’investit le cinéaste,‭ ‬qu’il nous offre et qu’il sublime.‭ La preuve en est donnée avec son film Oncle Boonmee (Lung Boonmee Raluek Chat), récompensé par la palme d’or à Cannes en 2010.

Lire la suite »Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures d’Apichatpong Weerasethakul

Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland) de Tim Burton : un film plaisant et rassembleur

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Depuis le début des années 2000, les films de Tim… Lire la suite »Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland) de Tim Burton : un film plaisant et rassembleur

Rêves de Akira Kurosawa : harmonie, message spirituel et splendide modernité

Huit rêves, huit promenades dans l’inconscient, dérives fantasmatiques ou visions prémonitoires, dont le héros est le réalisateur lui-même. Dans les premiers épisodes, l’auteur est encore un enfant, dans les six autres, il est successivement un adolescent, un étudiant, un adulte, un homme mûr puis un vieillard, l’interprète étant un acteur qui lui ressemble : certains de ces rêves proviennent de mon enfance – a déclaré Kurosawa – mais il ne s’agit pas pour autant d’un film autobiographique, plutôt de quelque chose d’instinctif.

Ouvre les yeux (Abre los ojos) d’Alejandro Amenabar

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Auréolé par le succès publique et critique de Tesis (7… Lire la suite »Ouvre les yeux (Abre los ojos) d’Alejandro Amenabar

Les Autres (The Others) d’Alejandro Amenabar

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Au moment de la vente des droits d’adaptation d’Ouvre les… Lire la suite »Les Autres (The Others) d’Alejandro Amenabar

  1. Home
  2. /
  3. cinéma fantastique