459 vues

Visiter Kyoto ; trésors et curiosités du centre spirituel et historique du Japon

1

kyotokyotogionKyôto. Visiter Kyoto, c’est probablement une plongée dans la plus belle ville du Japon, l’ancienne capitale historique du pays. Kyoto est un trésor architectural, culturel et le centre spirituel du Japon. Une ville absolument incontournable et qui subjugue par la beauté de ses temples et la préservation des traditions.

Que voir au Japon? Comment ne pas visiter Kyoto lors de tout séjour au Japon? La ville de Kyoto est la ville la plus touristique du Japon. Miraculeusement sauvée des bombardements par un Français pendant la Seconde guerre mondiale, Kyoto incarne parfaitement les décors de carte postale que les Occidentaux ont à l’esprit quand ils évoquent un Japon traditionnel où les multiples temples et les jardins façonnent des paysages harmonieux, où l’homme reste constamment en lien avec la nature, malgré les offensives de la modernité dans des villes à l’image de Tokyo. Pour les Japonais, comme pour beaucoup de touristes qui sont amoureux de Kyoto avant même de découvrir la ville pour de vrai, considèrent que Kyoto est la véritable âme du Japon. Plus qu’une ville, elle est la capitale spirituelle du Japon et un trésor architectural dont le caractère originel a été préservé au fil des siècles jusqu’à nos jours.

Une journée à Kyoto à la découverte des temples de Daitokuji

Visiter Kyoto en une journée? Quelle gageure! Le choix des visites s’impose forcément quand on connaît la richesse du patrimoine historique, culturel, artistique et architectural de Kyoto. Que voir à Kyoto quand on en dispose que de quelques heures et qu’on réalise une excursion depuis Tokyo? Il faut déjà compter 3 heures de trajet en TGV local, le Shinkansen, puis une heure de bus pour rejoindre la première destination du programme : le village traditionnel de Daitokuji, considéré à juste titre comme l’un des plus beaux de Kyôto. En son enceinte, sont regroupés pas moins de vingt trois temples, mais tous ne sont pas accessibles. Parmi les temples, c’est le magnifique temple de Daisen in qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte, surtout qu’il est réputé pour ses jardins du Hoshun in tout aussi splendides. Ici point de photo. Mais le spectacle laisse les touristes sans voix qu’ils aiment et connaissent le Japon ou pas. On pénètre dans les jardins Hoshun in et l’enceinte du temple Daisen in et on plonge instantanément dans le Japon des temps anciens. A n’en pas douter, c’est bien par Daitokuji qu’il faut débuter sa visite de Kyoto.

kyoto temple daisen inkyoto temple Daisen in
kyoto Hoshun in jardinkyoto jardin Hoshun in

 

Pause déjeuner avec bien sûr : un Oyakodon ! ;))
Je rappelle sa signification : oyako = mère et enfant, don = bol.
Il s’agit comme son nom l’indique, de poulet mélangé à un oeuf, dans un bol de riz.

kyoto Oyakodon oyako donburi

 

Kyoto, et le Pavillon d’or ; le merveilleux temple Kinkakuji

kyoto temple kinkakujiToutefois, le plus beau reste encore à venir quand après environ 1,5 km de marche se révèle le joyau de Tokyo le fabuleux temple Kinkakuji et les jardins du pavillon d’or. Pourquoi le temple du pavillon d’or? Ce qui est probablement le plus beau monument du Japon est en fait un temple doré à l’or fin. Le temple Kinkakuji a été édifié par un shogun à partir de 1394 avant qu’un moine ne l’incendie. Kinkakuji a été reconstruit plusieurs fois pour atteindre la perfection aux yeux de ses bâtisseurs, mais le bâtiment actuel date en réalité de 1955. Sa beauté a couper le souffle a inspiré de nombreux artistes dont l’un des plus grands écrivains du Japon, Yukio Mishima, qui commit un roman auquel il donna le nom de Pavillon d’or.

Les mots manquent pour qualifier le Pavillon d’or. On y ressent à la fois une sorte de quiétude malgré le tourisme, une forme de fascination face à l’oeuvre qui incarne la splendeur du Japon ancestral, même si le dernier temple est en définitive contemporain. Le Kinkakuji semble flotter sur l’eau tel un mirage !…

 

kyoto temple pavillon dor kinkakuji

 

Mine de rien, c’est épuisant de visiter ne seraient-ce que ces deux monuments. Après un petit tour à la boutique de souvenirs, retour à la gare de Kyoto… Qui en dehors de ses temples et de sa gare, ne m’a pas paru être une ville particulièrement transcendante.

 

 

kyoto pachinkoUne salle de pachinko : sorte de flipper japonais

où le nombre de billes gagnées peut être échangé

contre des lots, voire de l’argent.

La tour de Kyoto, en face de la garekyoto tower tour
La gare de Kyotokyoto eki garekyoto eki gare interieur



Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!