818 vues

Voyage Cameroun : l’Ouest et les hauts plateaux au départ de Douala

0

Voyage Cameroun. Partons à la découverte de l’Ouest et des hauts plateaux au départ de Douala, la capitale administrative du Cameroun. Carnet de route et album photos d’un fabuleux voyage Cameroun. Ou la rencontre d’une Afrique fascinante, contrastée et composée d’une multitude de cultures et de traditions…

Si vous avez la chance d’aller dans ce pays vous y découvrirez un concentré d’Afrique qui réunit à lui seul toutes les “Afriques” …


Voyage Cameroun : présentation


Sur un plan socio-culturel :

une multiplicité de cultures liée aux origines diverses des différents peuples et se traduisant dans l’art de vivre, les traditions, et l’artisanat de ses populations. Vous rencontrerez peut-être, les hommes du nord, Peuls et Kotokos, sans doute les hommes les plus grands du monde, et, au sud dans la forêt, les Pygmées, les hommes les plus petits.

Voyage cameroun habitat foret

Sur un plan géographique et climatique :

à l’ouest, un climat tempéré et des hauts plateaux. Au centre nord, un climat tropical et une savane à la faune variée et abondante. Au nord , un climat désertique et les étonnants massifs des Monts Alantika et Mandara. Au sud-est, un climat chaud et humide avec la forêt équatoriale où vivent les tribus pygmées. Au sud, des plages immenses de sable jaune à Kribi. Et au sud-ouest, les plages de sable noir de Limbe.

cameroun mandchum

Sur le plan linguistique :

le Cameroun inclut officiellement une partie francophone (8 provinces) et une partie anglophone (2 provinces) , mais également une multitude d’ethnies (259).

Ce sont ces diversités qui donnent leurs richesses au pays, et si vous prenez le temps d’écouter, de voir, de palabrer, alors vous serez conquis par ce pays chaleureux qui vit si intensément et si passionnément.

Voyage Cameroun ; l’ouest et les hauts plateaux…

Au départ de Douala, le circuit “l’ouest et les hauts plateaux” peut se décomposer en un certain nombre d’étapes.

Afin d’optimiser le séjour, vous trouverez ci dessous une suggestion d’ itinéraire type :

 Edea et Kribi avec une nuit à Kribi pour profiter pleinement des plages ensoleillées,   compter 2 jours.

cameroun kribi edea

 Buea et le mont cameroun, il faut prévoir au minimum 3 jours, avec une étape dans un   des refuges en altitude sur les pentes du mont Cameroun !!

cameroun buea marche

Possibilité de rejoindre Limbe pour l’étape suivante.

Limbe – miles 24, jusqu’à Batoke, 1 jour.

cameroun miles 24

Partir à la découverte de cette piste, entre océan et forêt.

Profiter des immenses plages de sable noir.

 Yassem et le Wouri, 1 jour.

A 1h de Douala, le dépaysement total au bord du mythique fleuve Wouri dans un petit village de pêcheurs.

cameroun wouri

Dschang cette étape peut se grouper avec celle de Bamenda et Bali, et enchaîner   avec  le tour de la Ring Road suivant un itinéraire :

. Douala – Dschang par la plaine Mbo : 1 jour

. Dschang – Bali par Mbouda et Buea : 1 jour

cameroun dschang

. Bali – Ring Road avec étape à Nkambé ou à Wum.

Ccompter un minimum de 3 jours  car la piste entre Nkambé et Wum est plus délicate.

 Bandjoun et les chefferies méritent au minimum 3 jours, car il est primordial de monter jusqu’à Foumban, la grande ville Bamoun.

cameroun bandjoun

cameroun douala akwaDouala, il vous reste 4 jours, à répartir pendant le séjour, avec des possibilités d’excursion vers d’autres villes (Kumba et son marché couvert), ou la visite de certains parcs nationaux (Korup, dans le sud-ouest près du Nigéria) en complément de l’étape Limbe – miles 24.

Douala, capitale économique du Cameroun, est la première ville en matière d’équipements hôtelier. Et si Yaoundé est la capitale politique, Douala reste la destination première de tous les hommes d’affaires et des touristes (carte).

Historiquement, la ville fut construite sur d’anciens marais, d’îles et de chenaux, où la mangrove est toujours le fief des pêcheurs et des oiseaux, au fond de l’estuaire du Wouri, à 50 kilomètres de la mer. voir étape Limbe – miles 24

cameroun douala portLe port : l’expansion de la ville est liée à sa situation géographique dans le golfe de Guinée et à la création de son port, un des plus grands d’Afrique Centrale et qui draine avec lui toute l’économie du pays.

Point stratégique de la traite des Noirs jusqu’au milieu du XIXe siècle, marquée ensuite par les figures devenues célèbres du missionnaire Alfred Saker (arrivé à Douala en 1845) puis de Dr. Gustav Nachtigal qui, en 1884, prend possession du territoire au nom de l’Allemagne. La partie historique de Douala, date du XIXe siècle, les premiers colons étant des missionnaires anglais, puis vinrent les Allemands et enfin les Français. C’est une famille Bantou, les Douala, qui donna son nom à la ville (voir histoire doualas)

cameroun douala akwaC’est une ville tentaculaire, peuplée de plus de deux millions d’habitants répartis sur 6 mairies et 120 quartiers, où la circulation est dense, voire impossible, et qui dégage une formidable énergie de part par la diversité des ethnies qui y habitent. Ce qui saisit à Douala, c’est cette impression de mouvement perpétuel, de jour comme de nuit.

cameroun douala inondationChaud et humide, le climat de Douala se caractérise par une température à peu près constante, autour de 30°, mais avec une hygrométrie de 80% en saison sèche et de 99% en saison des pluies et des précipitations très abondantes de juin à octobre.

 Douala est également le siège de la culture du “Ngondo” ou “Miengu” grande fête traditionnelle des Sawas (appellation désignant les peuples du littoral : les Douala, les Bassa, les Bakoko, les Batanga et les Yabassi, regroupés sous le nom de peuple Sawa (côtier). Elle se tient la 1ère semaine du mois de décembre. Il s’agit d’une grande cérémonie rituelle destinée à communiquer avec les ancêtres, qui selon la légende vivent dans l’eau et pour demander leur protection… Cette assemblée est l’occasion de réjouissances chaque année au début de la saison.

cameroun douala ngondo

A voir / à visiter :

Dans les principaux quartiers :

cameroun douala akwa immeubleAkwa : avec le quartier Bonanjo, c’est le quartier le plus animé et le plus central de Douala. Les banques, les agences de voyage, la poste et certains grands hotels sont situés entre le Boulevard de la liberté et le boulevard du président Ahidjo.

Vous y trouverez :

. l’hotel Akwa Palace, le plus central et le plus typique des hotels de Douala.

. Le centre culturel Français qui est un des lieux où se retrouvent la jeunesse estudiantine de Douala.

. L’église du centenaire (qui en fait fut construite au milieu du XIXe siècle), d’une blancheur éclatante.

. Le centre artisanal camerounais, boulevard Ahidjo, point de rencontre incontournable pour ceux qui veulent  ramener statues, têtes, tabourets, bijoux, perles et s’essayer au marchandage…

. La Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, immense édifice tout en blanc, à la limite du quartier Akwa/Bonanjo.

. La boulangerie Zepol, boulevard de la liberté, connue de tous les habitants, ouvertes 7/7 et 24/24, le meilleur pain et les meilleures viennoiseries du Cameroun (et à 4h du matin, c’est génial !)

cameroun douala bonanjo lapagodeBonanjo : c’est le quartier chic, du palais Présidentiel, du palais du Gouverneur, de L’ONU et des grands hotels (Méridien, Sawa).

Vous y trouverez :

. Le palais des anciens rois Bell, en forme de pagode boudhiste.

. Le musée maritime national, permet d’avoir une idée sur l’importance   de l’histoire maritime pour le Cameroun.

– Bonapriso : Essentiellement résidentiel, quartier agréable, beaucoup de magasins de mode.

– New-Bell : Ce quartier, sur la route de l’aéroport, est connu, d’une part pour l’immense marché central, qui demeure la plus grande zone vivrière de la ville, et d’autre part pour l’explosion démographique (entre 1960 et 1990) non contenue, entraînant un taux de chômage astronomique. C’est pourtant dans ce quartier, que s’est déroulé «Les Scénographies Urbaines» regroupant des artistes venant d’Europe, d’Afrique Centrale et d’Afrique de l’Est, ainsi que du monde arabe, pour réaliser un ensemble d’installations, de spectacles, de performances dans ce quartier. voir cf photos : “cameroun et arts plastiques

– Bassa : zone de développement socio-économique, avec la grande université de Douala. (voir cf arbre à palabres)

Hébergement

Hôtel AKWA PALACE II PULLMAN

BP.4007 DOUALA

Tél: (237) 342.89.05    Fax: (237) 342.74.16    Telex: 5322 KN

Hôtel LE MERIDIEN

BP.3232 DOUALA

Tél: (237) 342.90.44    Fax: (237) 342.35.07    Telex: 5822 KN

Résidences ESSAME

BP.2831 DOUALA

Tél: (237) 343 24 07    Fax: 343 24 06    TCell. (237) 983 88 59 (24h/24)

Douala pratique

Restaurants

. Le dernier comptoir colonial, sur Bonanjo, excellent restaurant installé en bordure du Wouri.

. le restaurant Aladin, sur Bonapriso

. la boulangerie Goodies!!! également sur Bonapriso

. la White House, sur Akwa, juste après la boulangerie Zepol, de bonnes grillades et des plats camerounais

. l’Akwa Palace, le restaurant de l’hotel offre un service et une qualité excellente

. les “mamans” ou les “veuves”, ce sont toutes les petites échoppes ou vous trouverez du poisson braisé, pili-pili, avec du miondo et plantain, les différents beignets, le poulet bamiléké et autres viandes (autour de l’Akwa Palace, longer le palais du King Aka, les terrasses des bars sont sur la gauche puis à l’odeur, repérer les endroits).

Sorties

. les cyber cafés, ils sont en pleine progression (37 en 2004, dans Deal), et sont devenus des lieux à la mode (on peut citer le Cyber-Boa, le doit, le October, etc…)

– les discothèques , 23 recensées officiellement, dont le Blue space, l’Orange metallic, le Club


Lire www.carnets-voyage.com



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!