60 vues

15 Janvier 1582 : Paix de Jam Zapolski

0

Aujourd’hui, je vous emmène vers des rivages vers lesquels les historiens ne s’aventurent guère, au risqué de finir comme le Costa Concordia : la Guerre de Livonie (1558 – 1582), qui fut conclue par la Paix de Jam Zapolski du 15 Janvier 1582. Traité de paix relativement inconnu qui aura pourtant plus de conséquences que vous l’imaginez.
Tout d’abord, qu’est-ce que la Livonie au début du XVIe siècle ? C’est une confédération formée des Etats de la branche livonienne des Chevaliers Teutoniques, des évêchés de Dorpat (aujourd’hui Tartu), d’Ősel-Wiek (partie de ce qui est aujourd’hui l’île de Saaremaa et le comté de Lääne) et de Courlande, de l’archevêché de Riga et de la ville de Riga. Depuis 1419, elle dispose d’une diète (le Landtag), dont le siège est à Walk (aujourd’hui Valga / Valka), afin de régler les disputes. Mais la Livonie dispose d’un gouvernement faible et divisé, sans soutien extérieur, et est entourée d’Etats aux visées expansionnistes.
 Tsar Ivan le Terrible

Le Tsar Ivan le Terrible

Prenant prétexte d’un rapprochement entre la Confédération Livonienne et la Pologne-Lituanie, qui constitue pour lui un casus belli, le Tsar Ivan IV, dit le Terrible (1530 – 1584), envahit la Livonie en Janvier 1558.  Le Maître des Chevaliers Livoniens, Gotthardt Kettler (1517 – 1587), défait à la bataille d’Ergeme, chercha la protection du Roi de Pologne-Lituanie, Sigismond II Auguste (Zygimantas Augustas), qui gouverne la Pologne et la Lituanie à partir de Vilnius. Par le second Traité de Vilnius du 28 Novembre 1561, le territoire de la Confédération Livonienne qui n’est pas occupé reconnaît la suzeraineté du Roi de Pologne / Grand-duc de Lituanie. Gotthard Kettler sécularise ses moines-soldats, se convertit au Luthéranisme et devient duc héréditaire de Courlande et Sémigalle, vassal du Grand-duché de Lituanie.


Gotthardt Kettler, Duc de Courlande

S’ensuit la Guerre nordique de Sept Ans (1562 – 1570) qui verra s’affronter la Russie et la Pologne-Lituanie, puis la Russie et la Suède.  Devant la menace russe, la Pologne et la Lituanie s’unirent en une Union de Lublin (1er Juillet 1569). Après une période de domination russe sur la Livonie (1570 – 1577), le Roi de Suède Jean III et le nouveau Roi de Pologne-Lituanie Étienne Báthory (en Lituanien Steponas Batoras, 1533 – 1586) s’allièrent contre Ivan IV en Décembre 1577, et les Polono-lituaniens allèrent jusqu’à assiéger Pskov en 1581. Simultanément, les Suédois prirent la ville stratégique de Narva, puis son pendant d’Ivangorod. Narva est encore aujourd’hui le symbole de la vigie européenne face a l’Orient.
 


Étienne Báthory, Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie

Le Tsar Ivan IV fut obligé de demander, par le truchement du Légat du Pape, le Jésuite Antonio Possevino, la trêve de Jam Zapolski, qui déboucha sur le Traité de paix éponyme avec la Pologne-Lituanie, traité qui fut pour lui une humiliation (15 Janvier 1582). Parallèlement, la Suède signait avec la Russie la trêve puis le Traité de Plussa (région de Pskov – 10 Août 1583).
 
En conséquence  de la Guerre de Livonie, la Courlande connut une période de stabilité et de prospérité, et la Livonie vit ses privilèges réduits et subit une tentative de polonisation / catholicisation. L’alliance entre la Suède et la Pologne-Lituanie fut toutefois de courte durée et la guerre entre les deux Etats devint récurrente, l’un ou l’autre prenant alternativement le dessus. Par le Traité d’Altmark (25 Septembre 1629), la Pologne reconnaîtra la domination de la Suède sur la Livonie, domination qui perdurera jusqu’au Traité de Nystad (10 septembre 1721) où elle sera cédée à la Russie. La Latgale, elle, restera polonaise jusqu’en 1772.  
La lutte pour le Dominium Maris Baltici a toujours été une constante dans la région, les grandes puissances se servant de ce qui est aujourd’hui le territoire des Etats baltes comme champ de bataille. Il n’est pas certain que cette lutte, même si elle a pris aujourd’hui une autre forme, soit terminée.                
 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!